Follow me #3 Dernière chanche

follow-me,-tome-3---derniere-chance-898031-264-432
Thème :   romance     maladie    amitié   colocation   new adult   histoire d’amour   romance   romance contemporaine  
Date de Sortie: 15 Juin 2017
Auteure :
17522631_1134962209965407_8130747521378917222_nJ’écris comme je parle, j’écris comme je pense.
Ça plaît… ou pas.
J’ai un esprit de contradiction alors si je vois trop de clichés dans un genre, mon plaisir est d’aller à contre-sens.
Ça plaît… ou pas.
Dans ma tête, c’est un mélange des années 80 et 90 en permanence. C’est le gros bordel. Et ce que j’écris sort de ma tête.
Ça plaît… ou pas.
Je n’aime pas me cantonner à un genre, j’adore papillonner et m’essayer à de nouveaux exercices.
Ça plaît… ou pas.

 

 

Synopsis : Amis, amants ? Entre les deux il n’y a qu’un pas et il pourrait les conduire au bonheur.
 » Peut-être même que je vais te demander de m’épouser. Tu m’épouserais ? « 
Le souci de Sofiane, c’est que personne ne le prend jamais au sérieux.
Le souci d’Audrey, c’est qu’elle prend toujours tout trop au sérieux.
Ou peut-être qu’en réalité, c’est juste une image. C’est parfois plus simple d’ignorer ce que la vie place sur votre chemin… Jusqu’à vous retrouver face à une dernière chance.
Leur dernière chance.
Avis :
Nous avons attendu la sortie des trois tomes pour les lire à la suite, et toutes les deux nous savions dès le début que ce troisième et dernier opus serait notre préféré. Cela n’a pas loupé
Ce dernier volet concerne Sofiane et Audrey qui sont les deux derniers infirmiers de la bande qui sont en colocation avec Anthony et occasionnellement Lise, Ange, Emma et Margaux. Il débute sur la rencontre entre Audrey et les trois hommes infirmiers qui cherchent à recruter. Sofiane tombe littéralement de sa chaise ai contact d’Audrey et la demande en mariage dans la foulée ce qui fait rire toute l’assemblée mais on sent une pointe de sincérité qu’il cache derrière l’humour. Cinq années sont passées depuis ce moment et la suite du roman. Autant dire que depuis tout ce temps ils se connaissent bien et nous aussi grâce aux deux tomes précédents ce qui permet a l’auteur de rentrer très vite et très intensément dans le vif du sujet et cinq années de préliminaires a se chauffer l’un l’autre ca donne du lourd et très caliente.
On apprend à connaître Sofiane, ce beau mec tatoué, qui n’est pas pour nous déplaire. Car soyons honnête, même si Anthony et Ange sont plus  bien –même plus que bien- Sofiane l’emporte haut la main. Nous sommes toutes les deux d’accord pour dire que l’infirmier sexy tatoué l’emporte. De plus son côté secret et terriblement tentant. On apprend au fil des pages et grâce à la grande babaille de sa petite sœur la véritable passion de Sof. On pourrait le croire allumeur, dragueur, mais il n’en est rien. Et ça on le sait dès les premières pages.  Il va mener son idylle avec Audrey d’une main ferme et comme il le souhaite, un petit côté dominant que j’apprécie également. Et il se montre tendre, aimant et attachant. Il se démène à 100%. Il est touchant comme tout. Un vrai coup de cœur pour cet homme fabuleux. Et une mention MIC.
Audrey quand a elle et loin d’être une soumise. Elle a du caractère et des idées bien précises de ce qu’elle veut même si Sofiane vient un peu chamboulé tout ca. Elle est celle qui parait la plus mature et solide de la bande. Elle a l’image de la maman de la colocation. Ce tome modifie donc notre vision d’elle ou on aperçoit ses côtés plus fragiles et ses inquiétudes permanentes. Elle traîne de sacrées bagages avec elle qui ne lui faciliteront pas la vie et mettront en péril son histoire avec Sof.
Autant les autres tomes ont une histoire agréable malgré les rebondissements que les personnages traversent, autant celui-ci est beaucoup plus dur. Audrey va devoir faire face a des épreuves très difficiles et va emmener Sof dans toute cette décente aux enfers. Ils vont en baver tous les deux. La légèreté n’est donc pas du tout au rendez vous. Le milieu médical est à nouveau très présent dans ce tome. On va connaître l’angoisse, la machination de l’esprit. Ce qu’on est prêt à faire par amour, quitte à faire souffrir les gens qu’on aime. Audrey, malgré tout ce qu’elle a vécu, et malgré tout ce qu’Ange, Lise, Anthony et Margot on vécut, elle se permet de faire les mauvais choix au nom de l’amour. C’est beau, mais très déstabilisant, quand nous lecteur on sait de quoi il est question.
A niveau de la plume on retrouve bien le style de Fleur Hana avec beaucoup d’émotions mais également beaucoup d’humour. Elle sait nous faire passer par tant d’émotion. C’est déroutant. Dans les autres tomes c’est Emma qui nous amenait à rire, dans celui-ci elle est moins présente mais Sofa prend la relève avec brio. Il a de bonnes blagues du niveau élémentaire et une bonne dose de mauvaise foi flagrante mais tellement drôle pour le lecteur. Il cherche à détendre l’atmosphère lourde présente une bonne partie du roman.
Pour résumer cette lecture est plus intense et profonde que ces précédentes et très surprenante. Il restera notre préféré de la série. On a du mal à quitter la bande d’amis a qui on s’attache rapidement. On en voudrait encore. Surtout que la sœur de Sof fait son entrée dans la bande et qu’on aurait souhaité connaitre son histoire à elle qui a l’air de bien craquer sur un ami de Sof.  A lire absolument.

 

19679945_336415720122096_824376823_nSans titre-2


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s