Effet de vague #3

effet-de-vague,-saison-3-941266-264-432Je remercie Carole des éditions addictive, pour sa confiance, son petit mot dans le livre pour l’envoie de ce SP
Thème : Érotisme – Milliardaire – Dominant – Mystères – Tortures – Révélation – Déferlante
Date de Sortie : 5 octobre 2017
Auteure jana-rouze-872756-250-400Sur un pari fou entre copines, Jana Rouze décide… d’écrire un roman ! Habitée par sa nouvelle passion pour l’écriture, la jeune femme se lance dans la rédaction d’un livre en trois volumes. Jana travaille d’arrache-pied et c’est la naissance de son premier roman : Effet de vague.
Depuis, ce qui avait débuté comme un jeu est devenu un but primordial dans sa vie. Elle décide de publier son roman sur Wattpad et c’est le succès immédiat pour la Française ! Sa plume vive et son style percutant séduisent des milliers de lectrices à travers le monde. Effet de vague devient un phénomène online !
Les volumes 2 et 3 d’Effet de vague seront publiés aux Éditions Addictives, une maison d’édition toute désignée pour cette auteure qui rend ses lecteurs addicts.
Synopsis : Matt Garrett, c’est zéro émotion.
D’énormes moyens.
Aucune morale pour les utiliser.
En affaires, s’il n’y a pas de danger, un Guerrier comme lui ne fait pas la guerre.
S’il n’y a pas d’enjeu, Matt Garrett n’agit pas.
Si le but n’est pas atteignable, il n’engage pas ses troupes.
Alors que la passion embrouille tout, que les siens sont menacés, que l’ennemi se sert de son intimité pour l’affaiblir, la folie est de croire que l’homme sans émotion ni morale va se comporter de la même manière qu’un autre.
Mais qu’en sera-t-il quand les événements l’amèneront à endosser un nouveau rôle ? Un rôle pour lequel le Guerrier n’est pas du tout préparé…
Avis :
Si j’ai laissé quelques mois passé entre le tome 1 et le 2. Je n’ai pas attendu autant pour m’attaquer à la saison 3. Et que dire, j’ai été au bout de ma vie, une bonne partie de ma lecture. L’auteur est très doué pour ça, quand on croit que nos héros ont enfin la possibilité de vivre leur vie calmement, il faut que de multiples rebondissements tous plus intense les uns que les autres s’insinuent dans l’histoire.
L’histoire reprend là où s’arrête la fin du second tome à quelques heures près. Garett a retrouvé Alex au Kivu. Je me suis imaginé mille et un scénario, tous plus plausibles les uns que les autres. Ne pas savoir ce qui s’est réellement passé dans cette église. Qui de Kar, Cameron, Paul ou Jun est Drajko ? Pourquoi faire tout ceci ? Et j’avoue qu’on est vraiment loin du compte. On ne s’attend absolument pas à vivre autant d’émotions. La sincérité, l’intensité et la justesse des évènements sont juste époustouflantes. Rien dans cette histoire n’est laissé au hasard, on sent tout le travail effectuer pour nous sortir une histoire inédite comme celle-ci.
J’ai encore plus adoré ici le personnage d’Alex, elle si forte, qui a assez d’amour pour deux, après le traumatisme qu’elle a vécu, devient encore plus forte et va se battre coûte que coûte, pour faire changer Guerrier. Même si bien souvent la chute est dure elle sait qu’elle en est capable. Elle sait ce qu’elle veut et ne lâchera pas tant qu’elle sera arrivée au bout. Sa démonstration d’amour et de force à la soirée de lancement de MHG le montre. De plus, après l’épisode Kivu, Matt se retrouve exposé aux yeux du monde, sa vie, ses secrets, ses blessures, tout est livré aux journalistes sans scrupules qui se donnent une joie de n’en faire qu’une seule bouchée. Sa démonstration d’amour, bien que maladroite, prouve à Civilité les sentiments forts qu’il a pour elle, même s’il est juste incapable de lui dire. Ses yeux, ses gestes, le montrent pour lui. Il est aussi beaucoup plus protecteur, mais surtout intransigeant, il ne lésine pas sur la protection de sa femme. Il n’arrive peut-être pas à lui dire les trois mots qu’elle semble attendre, mais elle est sur d’une chose, et lui aussi. Il la protégera et la chérira jusqu’à la fin de ses jours. J’ai beaucoup aimé découvrir ce nouveau Guerrier. J’ai eu peur d’une chose, à un moment donné, quand ils apprennent ce que les manigance de Jun, on fait à Alex. Je me suis dit non, mais là, c’est la fin, il va péter un câble. Et puis non, du tout. Il est resté le Matt Garett, Grand PDG de MHG industrie, et il prend soin de sa femme tout en la laissant dans l’ignorance. Ce qui n’est peut-être pas judicieux, mais inévitable.

Un roman un petit plus dark que les précédents. Si la vie de Guerrier et Civilité a changé, celles des personnages principaux aussi. Et grâce, aux chapitres du point de vue de Victor, on comprend beaucoup plus, la perversité des trois membres-fondateurs d’Ancalagons. J’avoue que c’est assez flippant quand on est vraiment pris dans l’histoire. À bon nombre de reprises, je me suis demandé si dans la vie de tous les jours des gens étaient capable de faire ça. Tellement les mots sont bien choisis. Et surtout, j’en reviens toujours au même. Mais le travail de recherche fait par Jana nous aide à nous plonger intégralement à tel point qu’on ne sait plus si on est dans du fictif ou du réel.
Je suis restée scotcher un nombre incalculable de fois surtout arrivé vers la fin, j’ai arrêté de compter le « nooooon, elle n’a pas fait ça ? » « Mais non, pourquoi bon sang »

Les personnages secondaires prennent une place très importante dans cette histoire, sans que le lecteur soit perdu. Je ne vous cache pas que j’ai été un peu dubitative, malgré le talent de Jana, je me suis demandé si ça ne faisait pas un peu beaucoup. Mais la réponse est non. Elle les met en scène de façon très naturelle, et nous sommes toujours sur le qui-vive. C’est assez perturbant d’ailleurs.
Certains qu’on va adorer tout de suite, d’autre beaucoup moins, et on va aussi tomber de très, très, très haut !! Un véritable coup de maître dans la fin de cette saga. Un rebondissement auquel je ne m’attendais absolument pas et qui m’a laisser sur les fesses !
Enfin, voilà, la saga se termine, il faut savoir dire au revoir à Matt et Alex, à tout ce qu’ils ont vécu. Une plume toujours hors du commun, un suspens à couper le souffle, des scènes torrides, sont puissante, et très belles. Je regrette que ce soit déjà fini ! Une fin sublime bourré de tendresse qui m’a donnée les larmes aux yeux tellement c’est beau

19578328_335864896843845_1966842752_n

avatar


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s