Mois : octobre 2017

Viens, on s’aime

51-RPIsFm1L._SX195_
Thème : Amour – New Romance – Meilleur ami – Relation de famille difficile – Première fois – Couple – Triangle amoureux
Date de sortie : 14 septembre 2017 
morgane-moncomble-920466-250-400Auteure : Morgane Moncombe est née en 1995, et vit à Paris, où elle étudie les Lettres Modernes.
Féministe romantique, elle est passionnée de voyages, de voyages, de chocolat et de films de Noël. Elle écrit son premier roman à l’âge de douze ans, mais ce n’est qu’en 2015 qu’elle ose partager ses histoires sur les plateformes d’écriture en ligne !
Elle s’affirme en tant qu’auteure avec son premier livre publié, « Viens, on s’aime ».
Synopsis : Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle.
Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester.
Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d’être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une.
Avis : 
Je devais attendre le FNR pour lire cette histoire qui me tente depuis quelque temps. Et puis j’ai craqué et je l’ai pris avant. Et que dire ? une histoire émouvante entre un gars et une fille, une amitié fille garçon, un triangle amoureux. 
C’est le soir du 31 décembre, alors que Violette doit se rendre à une soirée avec ses amies pour fêter le passage à la nouvelle année, elle se retrouve coincée dans l’ascenseur de son immeuble. Celui-ci est tombé en panne. Dedans, elle va faire la connaissance de Loan, un jeune pompier. Le jeune homme va rassurer Violette, qui, quand elle est en moment de stress, commence a totalement déliré et à parler. Elle parle avec un débit assez important et n’a plus aucun filtre. Leur rencontre est un sacré coup du destin. Cette première rencontre va définir la nature de leur relation. Loan est en couple et vie en ménage, Violette, bien que très attiré par son voisin n’est pas une briseuse de couple. C’est donc tout naturellement qu’une amitié naît entre eux. Puis une année est passée, Loan se retrouve célibataire… Sa copine, comme beaucoup de personne autour d’eux ne comprennent pas le concept d’une amitié fille-garçon. Ils partagent une collocation avec Zoé, une très bonne amie que Violette a connue à son arrivée sur Paris. Elle va faire la rencontre de Clément, ce garçon lui plaît vraiment beaucoup, le seul hic, c’est qu’a son âge elle n’a jamais couché avec un garçon. Et veut absolument avoir perdu sa virginité avant d’aller plus loin avec son petit ami. 
C’est alors que Violette a l’idée du siècle. Qui est mieux placé que son meilleur ami pour être son premier. Il connaît tout d’elle. Et elle sait qu’elle sera en confiance totale avec lui. Mais voilà, si pour Violette tout est clair et n’a aucun arrière pensé, pour Loan les enjeux ne sont absolument pas les mêmes. D’une, il ne sent absolument pas Clément. Bon, ok, c’est typiquement masculin ça. Mais surtout, il ne veut absolument pas mettre son amitié en péril. Il est bloqué, sait pertinemment, que s’ils passent à l’acte plus rien ne sera plus jamais pareil entre eux. De même que s’il lui dit non, quelque chose sera cassé. Mais comment refuser cette demande à sa meilleure amie, il ferait tout ce qui lui est possible pour la rendre heureuse. Et c’est là que leur relation est ambiguë. Tous leurs amis, Ethan, Jason, Zoé. Tous. Ils voient que leur relation n’a rien d’une simple relation entre meilleurs amis. Ils font tout à deux… Alors le plan sera simple. Il couchera une fois, et une seule fois avec. 
Bon qui est naïf ici pour croire ça ?! 
J’adore ce genre de romance où triangle amoureux, amitié/amour ne font qu’un. Généralement, la dynamique de l’histoire est forte, les émotions qui sont dedans sont exceptionnelles. Mais ici c’est beaucoup plus fort. C’est extraordinaire. Les sentiments entre les personnages sont forts, sont réels, et matures. Malgré leur jeune âge, nos protagonistes sont très matures. Ils se connaissent par cœur, tellement, qu’il ne voit pas ce qu’ils ont sous leurs yeux. Et cherche chacun la même chose. Ne pas tomber amoureux de l’autre. Ils vont mettre différentes barrières et plan pour ne pas venir briser l’histoire de l’autre… J’adore ce schéma dans mes lectures. 
Dès leur rencontre, quelque chose de vrai, naturelle, est naît entre eux. Il y a tout de suite eu cette alchimie, ce coup de foudre, qui s’est vite transformé en une très forte amitié. Les personnages autant principaux que secondaire ont été très bien travaillés, leurs émotions, leurs facettes, leurs façons d’être. J’ai beaucoup aimé le travail fait sur Jason et Ethan, les meilleurs amis de Loan. Et j’ai une mention spéciale pour Ethan. Ce jeune homme extraordinaire. C’est un peu le papa de cette bande d’amis. Coup de cœur pour lui . 
Morgan Moncomble a parfaitement perçu les attentes que le lecteure pouvait avoir une fois son roman en main. Dès les premières pages, on est conquis, et on est en totale immersion, à tel point que j’ai eu l’impression d’être un tiers personnage dans cette histoire. On ne lit pas [viens, on s’aime] on le vit de l’intérieur. J’ai adoré les deux protagonistes. Surtout Violette, elle est douce, mature, et d’un naturel comme il est si difficile d’en voir aujourd’hui. Ses paroles n’ont aucun double sens, elle dit ce qu’elle pense à l’instant T, sans se rendre compte que des fois, ça peut porter à confusion. C’est, pour moi ce qui fait sa force. On arrive vite à cerner cette jeune femme, on comprend ses choix, ses envies. Pour Loan, c’est un peu plus compliqué, peut-être parce que c’est un homme, ils ne réagissent pas comme nous, lui a vécu un grave traumatisme, ce qui le rend mystérieux. Sil il n’y a aucun mensonge entre eux, aucune vérité cachée. Loan a, comme tout le monde son petit jardin secret. 
On a envie de tout connaître, et il va falloir être patient. L’auteur n’avance pas à pas, du fait, on n’a pas cette impression de frustration pendant la lecture. Tout arrive au bon moment. 
J’ai été conquise par le titre, c’est si simple de ce dire, [Viens, on s’aime] ils vivent leur amitié/amour comme ils le veulent, et même s’ils mettent du temps à se rendre compte qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Ils vont à leur rythme. Ils ont besoin de passé par tout ce moment pour se dire : « Voilà, c’est le bon moment ». Cette histoire, c’est aussi la simplicité et la facilité des deux héros à vivre leur histoire, aux amis qui les complètent, ils ramènent un peu d’air frais dans cette amitié. La jeune plume de l’auteure est naturelle, fluide, vivante. Elle fait passer de belles émotions. Pour les cœurs guimauves comme moi, cette histoire est sublimes. Morgan Moncomble a su jouer avec mes émotions. C’est là qu’on voit toute la délicatesse qu’elle a mis dans son ouvrage. 
J’ai aimé, que dis-je j’ai vraiment, beaucoup aimé cette découverte. Il m’a fallu un peu de temps pour rédiger mon avis, mais je pense que les mots sont à présent les bons. Mon seul regret, c’est de ne pas avoir pu voir Morgane au FNR pour la remercier du moment que j’ai passé avec Violan.
Je crois que ces deux personnages ne sont pas près de me quitter… 

 

19578328_335864896843845_1966842752_n

 

avatar

 

 

 

 

 

 

 

 

Avis :
J’ai débuté cette lecture car la couverture me plaisait énormément, j’attendais sa sortie avec impatience pour découvrir l’histoire de Violette et Loan et la plume de Morgane. Le synopsis donne envie de se plonger directement dans le livre.
L’histoire débute sur Violette et Loan qui vivent dans le même immeuble. Ils se rencontrent dans l’ascenseur et celui-ci va tomber en panne en plein soir de réveillon et ils vont par conséquent passer le temps en faisant plus ample connaissance. Dès ces premières lignes nous sommes aspiré par l’histoire. On comprend vite qu’une amitié est entrain de naitre et leur attirance est bien présente mais Loan est en couple avec Lucie depuis 5ans et tout se passe bien.
Après cette scène on retrouve Loan et Violette 1 an plus tard en colocation. La relation de Loan avec Lucie a pris fin et Violette entame quant a elle rapidement une histoire avec Clément qu’elle rencontre dans un restaurant. Ils cohabitent également avec Zoé une amie de Vio et s’incruste souvent, Jason un ami de Loan pour manger ou passer de bons moments tous ensemble. On fait également la connaissance d’Ethan un collègue pompier de Loan. Même si l’intrigue est concentrée sur nos deux protagonistes, Morgane a réussi a bien développé les personnages secondaires et on s’attache réellement à toute la petite bande.
Violette et Loan sont donc meilleurs amis et vivent ensemble. Leur relation qui est tout d’abord platonique va vite évoluer et se complexifier quand elle va lui demander un gros service. Ils sont chacun le centre de l’univers de l’autre, ils cherchent toujours l’affection chez l’autre, son approbation, un regard, un soutien. Leur amitié est tellement importante pour eux qu’ils vont tout faire pour la préserver mais il va être très difficile de lutter contre leurs sentiments respectifs qui vont devenir de plus en plus fort et profond. Et on se doute rapidement ou tout cela va nous mener mais c’est avec un grand plaisir que l’on fait ce voyage avec eux. La route sera longue et semé d’embûches ce qui rajoute du piment a l’histoire.
Loan est calme, patient, toujours présent pour les autres et surtout pour Violette. Mais il est également très refermé sur lui-même du a un passif très difficile que l’on découvre dans les flash back au fil de la lecture. Le faire sourire et rire n’est pas chose aisée mais Vio s’attèle parfaitement à la tâche et souvent avec brio. Son emploi de pompier lui donne un corps de rêve et il a un charme fou. Il canalise Vio qui part dans tous les sens et la pousse à être qui elle est vraiment.
Violette est plutôt loufoque. Elle est le totale opposé de Loan. Elle parle beaucoup, excessivement et rigole énormément. C’est une grande féministe et certains de débats mon vraiment donné de bons fous rires. Elle ne lâche rien elle est tenace et très sûre d’elle-même si elle cache une part d’ombre et de secret de son passé qu’on découvre de la même manière que celle de Loan dans les flash-backs. Et cette part d’ombre expliquera beaucoup de ses réactions intenses et ses diverses crises.
Jai découvert une très belle plume a travers ce roman et j’ai déjà hâte de lire ses prochains livres. L’ascenseur émotionnel est bien présent, j’ai beaucoup ri mais également beaucoup pleuré. J’ai eu des sueurs froides mais chaudes aussi. Certains passages sont durs mais cela ne rend l’histoire que plus belle. J’ai vibré avec cette petite bande et c’est a contre cœur qu’on les quitte.
Une très belle romance. Je recommande fortement.

 

19489638_334150273681974_1716748613_n

20677135_354447654985569_1813398249_o

Effet de Vague #2

effet-de-vague,-saison-2-942364-264-432
Je remercie Carole des éditions addictive, pour son petit mot dans le livre, sa gentillesse, ainsi que sa confiance pour l’envoi de ce SP 
Thème : Érotisme – Milliardaire – Dominant – Mystères – Tortures – Révélation – Déferlante
Date de Sortie : 6 Avril 2017
Auteure : jana-rouze-872756-250-400Sur un pari fou entre copines, Jana Rouze décide… d’écrire un roman ! Habitée par sa nouvelle passion pour l’écriture, la jeune femme se lance dans la rédaction d’un livre en trois volumes. Jana travaille d’arrache-pied et c’est la naissance de son premier roman : Effet de vague.
Depuis, ce qui avait débuté comme un jeu est devenu un but primordial dans sa vie. Elle décide de publier son roman sur Wattpad et c’est le succès immédiat pour la Française ! Sa plume vive et son style percutant séduisent des milliers de lectrices à travers le monde. Effet de vague devient un phénomène online !
Les volumes 2 et 3 d’Effet de vague seront publiés aux Éditions Addictives, une maison d’édition toute désignée pour cette auteure qui rend ses lecteurs addicts.
Synopsis : Dès la première nuit passée avec elle, Matt savait. On avait mis Alex sur son chemin soit pour l’anéantir, soit pour le ramener à la vie. Avec une fille comme elle, les deux étaient possibles. Dès les premières secondes, Alex savait. Ce mec indomptable, égoïste, arrogant, sans aucune émotion pouvait lui faire mal, très mal. Alex Sand et Matt Garrett se sont affrontés, séduits, heurtés, parce que malgré tout ce qui les séparait, il leur était impossible de résister. Pour l’avoir provoqué, Alex a vu son monde s’écrouler. Pour avoir relevé le défi, Matt s’est blessé… irrémédiablement. Matt et Alex auront-ils vraiment la force de rester loin l’un de l’autre ? Et s’ils cèdent à nouveau au besoin viscéral d’être ensemble, quel sera le prix à payer ?
Avis : 
Voilà bien des mois que la saison deux se trouve dans ma bibliothèque, mais après la lecture de la saison une, j’ai dû attendre un peu. Plus de 800 pages, il faut pouvoir les avaler. J’ai donc attendu, attendu, et encore attendu. Surtout de recevoir la saison 3 en mains de peur d’être frustré. 
On retrouve donc le séduisant et arrogant Matt Garett et la jeune et naïve Alex, en plein tumulte dans leur relation. À la fin de la saison une, Alex part pour Chicago chez ses grands-parents maternels. Elle a quitté Matt après qu’une vidéo d’elle postée sur le net détruise sa vie, ses rêves, sa relation. Si avant elle était timide, réservé et naïve, depuis cet épisode elle devient une belle garce. Bonjour la nouvelle Civilité. Cependant, Guerrier, ne comprend pas sa fuite, il s’est livré comme il ne l’avait jamais fait, il était certain qu’elle était assez forte pour encaisser… À croire qu’il a raison de ne pas accorder sa confiance… Mouais, ou pas ! Il n’apprend que bien plus tard les raisons du départ précipité d’Alex. Il est alors près à tout pour qu’elle revienne dans sa vie. Et ne va pas léser sur les moyens. 
Civilité et Guerrier, sont incapables de s’aimer comme on le voit dans tous les romans, ils se rejettent mutuellement pour mieux se retrouver. Ils ne savent pas rester éloigner l’un de l’autre. Cette alchimie, cette attirance physique et chimique qui les caractérisent tant. Est-ce qu’ils pourront rester si éloignés l’un de l’autre ? La vague s’annonce énorme. 
Si je m’attendais à lire une suite pareille, j’étais loin du compte. Même si le livre est un peu long et comporte certaines redondances vers les ¾ de la fin, les révélations présentes tout du long sont juste incroyable, époustouflante. La trame est très complexe et dense, mais l’auteure sait où elle amène le lecteur. La mécanique du roman est très bonne. On voit le travail abattu par Jana. Tout est crédible. On suit le cours de l’histoire avec une telle minutie. C’est ce qui donne l’additivité a l’histoire. C’est assez exceptionnels. Rien n’est laissé au hasard. Tout est bien millimétré. Depuis le début de la saison une, j’ai appris énormément de chose. J’ai été bluffé. Je m’attendais à beaucoup de choses, mais vraiment pas à une suite comme celle-ci. Ce que j’ai aimé, c’est surtout voir nos deux héros changer autant au contact de l’autre. Matt Garett ne s’en est peut-être pas rendu compte, mais il s’est adouci au contact d’Alex. Même s’il est toujours indomptable et qu’il prend des décisions sans en aviser personne, et surtout pas Civilité, on voit l’évolution et le changement qui opère en lui. Par contre là où notre guerrier est agaçant, c’est qu’à chaque pas en avant, y en a un million fait dans le sens inverse. C’est assez frustrant d’avoir à faire à un homme comme lui. Cependant, la façon dont Alex lui tient tête, montre un réel intérêt pour lui. Chose qu’il n’a pas l’habitude. Je me demande s’il arrivera un jour à être apprivoisé et s’il se rendra compte que son cœur arrive à battre de nouveau ? 
Mais quand est-il pour Alex ? Ne va-t-elle pas se lasser un jour de sa relation avec lui ? Elle a tout abandonné pour lui malgré elle. Elle se donne à fond pour que son histoire tienne alors que tout le monde semble être contre cette union. Alors oui, il n’y a pas besoin de prononcer les 3 mots tant attendus pour savoir qu’une personne nous aime, il lui montre d’ailleurs assez souvent. D’une manière très douteuse parfois, mais il le montre quand même. Les scènes d’amour entre eux sont très belles, à travers les yeux de Guerrier, passe une multitude de sentiments qu’il est incapable de dire. C’est très émouvant. Mais la déferlante que s’apprête à prendre Civilité risque de tout changer à tout jamais pour eux deux. 
Dans ce roman, il y a un panel de sentiments vraiment fort, on passe de l’amour, la joie, a la tristesse, la trahison. Toujours sous fond de grand danger. Le suspense est toujours à son comble, on ne sait pas comment on va finir un chapitre ou bien même le livre. Le lecteur est sur le qui-vive une bonne partie de l’histoire. L’intrigue et les rebondissements sont très riches. À quoi on peut rajouter les différents points de vue. Même si nous sommes plus souvent dans la tête de Civilité, j’adore être dans la tête du guerrier. Ce sont quelques choses de magique. On comprend énormément de choses. Les choix qu’il prend, pourquoi il les prend. Et surtout, on voit vraiment le mal qui le ronge. Pourquoi il est comme ça. 
Le ton du second tome est donné, le rythme est dynamique, malgré les petites redondances que j’ai pu trouver à certains moments, c’est difficile de lâcher le roman, on veut toujours savoir. Jana ne ménage pas le lecteur. Les évènements s’enchaîne sans que nous nous en rendions compte. Il y a une belle intrigue, tout le monde est suspect. Le fait d’avoir beaucoup de personnages secondaires laisse une grande possibilité quant au danger omniprésent. 
Une fin de saison comme j’aime, qui est à couper le souffle, et bien qu’on s’attende une fin similaire, on est loin de se douter que l’auteur aille aussi loin.

19578303_336414763455525_961849756_n

avatar

Driven #5 Slow Flame

the-driven,-tome-5--slow-flame-879953-264-432

Thème : Romance – Romance Contemporaine – New Adult – Érotisme – Maladie – Sport
Date de Sortie : 27 Avril 2017
Auteure : OLYMPUS DIGITAL CAMERAKay Bromberg, auteur à succès reconnue par le New York Times et USA Today, est cette femme réservée qui réussit à dissimuler l’enfant rebelle qui est en elle – et qu’elle laisse s’exprimer chaque fois qu’elle s’installe devant le clavier de son ordinateur. Sur un coup de tête, K. Bromberg, qui vit en Californie avec son mari et ses trois enfants, a décidé de s’essayer à l’écriture. Ses premiers romans, Driven, Fueled et Crashed, qui constituent la trilogie Driven, ont été salués par la critique avant de devenir des best-sellers et d’intégrer le top 4 de la liste du New York Times et de USA Today. Elle a aussi publié une nouvelle, Unraveled, et une suite à la Trilogie Driven, intitulée Raced.
Photo prise à Bandol Par Marie
Synopsis :
Ebranlée par le décès soudain de sa soeur, Haddie Montgomery a renoncé à toute relation amoureuse sur le long terme. Tout ce qu’elle attend de Beckett Daniels, c’est une histoire qui reste légère, sans attache. Alors pourquoi n’arrive-t-elle pas à se débarrasser du souvenir de leur incroyable nuit ? Ni du goût de ses baisers sur ses lèvres ? Déterminée à éviter toute implication romantique elle envisage même de se servir de la réapparition de son ex (un bad boy qui l’a laissée tomber sans un mot) pour l’aider à éteindre la flamme qui brûle en elle, cette flamme que Beck a allumée…
Finira-t-elle par accepter qu’un tel amour est peut-être un risque à prendre ?
Avis :
Je ne vais pas vous le cacher mais j’ai eu beaucoup de mal à me mettre dans l’histoire. Voilà quelques mois que je l’ai achetée, je me suis dit  » allez Marie, c’est toujours le même univers tu seras pas déçu « . C’est Kristie vois, on ne peut qu’aimer.   Mais non, je l’ai commencé, j’ai lu 2 chapitres. J’ai arrêté ma lecture et je l’ai reprise 2 mois après. C’est assez dur mais pourtant j’avais hâte de retrouver sa plume.
Alors je me suis fait violence, je suis allée doucement et j’ai appris à découvrir Haddy et Beck. Et là on peut dire que la magie a opéré. L’histoire d’Haddie et Beckett, malgré la redondance et la longueur de certains passages, j’ai été heureuse d’apprendre à mieux les connaître. Je me doutais que leur histoire s’annonçait mouvementée. Quand on connaît l’univers de Driven il ne peut en être autrement.
Ici, on fait plus ample connaissance avec Haddie, la meilleure amie de Rye, si on a connu une personne forte, prête à tout pour sa copine, là on trouve une jeune femme en pleine souffrance. En effet, elle doit faire face à la mort de sa sœur. Depuis, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. Bien qu’elle essaie de garder la tête haute pour sa petite nièce. Si elle arrive à duper sa famille, il n’en est pas moins que Beck n’est pas dupe, il l’a laissé faire, sans rien dire. Comme s’il attendait le bon moment. Becket Daniels, est aux antipodes de Colton. Il n’a rien du Bad Boy. De nature sérieuse et aimante, c’est le super bon ami qu’on rêve d’avoir. Il se met en quatre pour que tout le monde soit heureux. Cependant, quand Haddie, le soir du mariage du couple emblématique de Driven, cherche à se consoler dans le lit de celui-ci, il a beaucoup de mal à se retenir. Il sait très bien qu’une fois ne sera jamais assez. C’est pourquoi il lutte. Beaucoup. Et ce, malgré l’attraction sexuelle qu’il y a entre nos deux protagonistes.
Malgré toutes les appréhensions que j’ai pu avoir, je suis contente d’être allé au bout et de découvrir cette sublime histoire. K. Bromberg, parle d’un sujet très difficile, la maladie et la perte d’un être cher. Face à cette terrible épreuve, personne ne sait comment on peut survivre. Et je trouve qu’Haddie est une personne très forte, et malgré les apparences elle s’en sort assez bien. Bon d’accord, ses choix ne sont pas toujours bon, mais on s’attache vite à elle. Cependant, elle ne sait pas ce qu’elle veut, et le fait qu’elle fasse tourner bourrique Beck est un peu agaçant à la longue. Voilà l’une des redondances qui m’a pas mal énervé. Parce que le Beck, il est vraiment super grave attachant. Malgré les nombreux refus il s’arme de patience, et fera tout pour qu’Haddie lui fasse confiance et que leur couple fonctionne. Et ben j’ai envie de te dire bonne chance mon gars !!! C’est un personnage que j’avais beaucoup apprécié voir aux côtés de Colton. D’ailleurs en parlant de Colton, je suis assez contente qu’on le retrouve, même un tout petit peu. Toujours aussi terrible et ses joutes verbales avec Beck sont juste énorme.
Alors bien sûr, en lisant ce tome-ci il faut se faire une raison, ce n’est plus l’histoire de Ry et Colton, si on arrive à faire abstraction c’est une histoire très plaisante à lire. Malgré quelques petits points négatifs. On plonge dans une belle histoire. Comme je le disais un peu plus haut, le sujet traité et très assez difficile, j’ai eu la chair de poule, et même des larmes aux yeux à certains passages. Haddie est difficile à percer à jour, elle sait ce qu’elle encourt, mais ne se laisse pas aider. C’est frustrant, mais tellement compréhensible.
Un livre très fluide, on retrouve bien la plume de K. Bromberg, sensuelle, taquine, sensible, sexuelle. L’attraction entre nos deux protagonistes est vraiment hot de chez hot. Ensemble ils sont beaux. Mais Becket Daniels va-t-il trouver ses tongs roses ?
Voilà, si au début j’ai eu beaucoup de mal à me mettre dans l’histoire, je suis heureuse de l’avoir lu. Cependant je ne lirai pas les autres tomes, sauf celui de Zander. Celui-ci m’intéresse énormément. On parle quand même du fils prodige de C&R. Mais ça s’arrêtera là. Et pourtant j’adore cette auteure. Oh ouiiiii j’aime beaucoup. Mais non beaucoup trop de mal à faire abstraction de l’histoire original.

 

19578303_336414763455525_961849756_n

 

avatar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avis : J’étais très impatience de me lancer dans ce spin off de Driven car malgré des débuts difficiles avec le premier tome de la trilogie j’avais fini par succomber à Colton et Rylee et à piloter leur histoire. J’ai dû me remettre un peu ai parfum avant ma lecture car cela faisait un moment que j’avais lu la trilogie mais on s’y retrouve assez rapidement. Etant sur Haddie et Becks, les meilleurs amis du couple phare de la série il faut se souvenir de quelques détails qui sont évoqués dans les tomes précédents mais on peut tout aussi bien le lire indépendamment ça ne vous gênera en rien pour votre lecture.
L’histoire débute donc sur la fin du mariage de Colton et Rylee. On apprend rapidement qu’Haddie a perdu sa sœur récemment et quelle a beaucoup de mal à surmonter son deuil. Elle va donc tenir à l’écart toutes personnes susceptibles de lui apporter le bonheur dans sa vie car elle ne veut pas s’attacher de peur de souffrir a nouveau si elle devait les perdre, comme elle a perdu sa sœur, ou de les faire souffrir s’ils devaient la perdre elle. Durant la nuit du mariage elle va boire plus que de raison pour oublier la souffrance quelle ressent pour sa sœur face au bonheur des nouveaux époux. Becks en gentleman va vouloir la raccompagner à sa chambre et Haddie va lui proposer du sexe sans attache pour une seule nuit et pour tout oublier. Becks résiste mais va finir par craquer devant les charmes de la belle Haddie qui sait quoi faire pour parvenir à ses fins, surtout que ça fait un moment qu’ils se tournent autour et se cherchent. Lors de cette nuit ils vont tous les deux se rendre compte que c’est plus que du sexe sans s’attache mais Haddie va s’accrocher à ses idées et va tout faire pour repousser Becks et toutes ses tentatives d’approches. Et pour cause le destin va frapper une nouvelle fois Haddie et elle va devoir faire face a des gros soucis de santé en évinçant tous les proches autour d’elle pour leur éviter de souffrir selon ses idéologies mais ça ne sera que plus dur pour eu d’être rejeté.
On retrouve donc une Haddie bien différente de celle des premiers tomes. Elle qui était toujours souriante, à croquer la vie a pleine dent, à profiter de chaque instant est ici tout l’inverse. Elle se renferme sur elle-même, sourit pour la convenance mais est dans la souffrance. Elle ne vit qu’à travers ce qui peut advenir et non le présent. Je reconnais qu’elle ma fortement énervée une bonne partie du livre. Un coup oui un coup non, elle est pleine de contradictions. Quand elle se lâche un peu le destin la rattrape directement en lui lançant un rappel au visage. On finit par comprendre son choix a la fin mais je reste persuadé que ce n’était pas le bon et qu’elle aurait pu éviter beaucoup de souffrance a ceux qui l’aime. Elle aurait dû laisser les autres libres de choisir, de prendre leurs décisions. Elle reste par contre toujours aussi splendide malgré ce quelle va traverser.
Becks quant à lui est juste parfait. On le découvre sous tellement de facettes toutes plus attachantes les unes que les autres. Il était déjà au top dans les autres romans quand il faisait une apparition. Mais la il est patient, attachant, aimant, bienveillant, protecteur et j’en passe. Comme dirait Haddie c’est un mec bien et on le voit bien. On a mal au cœur à chaque fois qu’Haddie le rejette. On aimerait lui souffler la vérité mais il finit par voir clair dans le jeu d’Haddie et rien que pour ça on l’aime d’autant plus. Il s’avérera un soutien sans faille pour elle, un véritable roc face a l’inconnu qui les attend. Il est toujours prévenant et aux petits soins avec elle, même s’il ma bouscule pour qu’elle ouvre les yeux sur ses mauvaises décisions et qu’elle ouvre son cœur aux autres.
On découvrira dans ce tome Danny le beau-frère d’Haddie et sa nièce Maddie. On s’attachera rapidement à cette famille qui a perdu un être cher, une femme et une mère. Danny nous laisse des bleus au cœur et nous tire beaucoup de larmes comme la petite Maddie. Haddie l’aide au mieux en passant son temps libre avec la petite et lui faire découvrir toutes sortes de premières fois. C’est juste sublime et terriblement bouleversant. La scène du cimetière entre Haddie et son beau-frère aura eu raison de mon cœur. On découvre aussi l’attachement important qui existait entre les deux sœurs, avant le décès de l’aîné.
On retrouve bien la plume de l’auteur. Toujours aussi belle, fluide et très érotique. Elle nous rappelle dans ce tome comme dans les précédents qu’il faut s’entourer de ses amis et de sa famille dans les moments les plus difficiles de nos vies et nous montre qu’il faut parfois lâcher les rênes et s’épauler sur eux. Tous ces romans montrent cette notion de soutien des proches qui entoure la romance et j’adore ça. Elle nous fait passer par toutes les émotions : la colère, la tristesse, le déni, la joie, la souffrance et le soulagement. Je suis donc passée du rire aux larmes, et elles ont coulés plus d’une fois. La fin est juste un chamboulement émotionnel ou on s’imagine le pire mais qui finit sur la plus belle des notes.
Petit avertissement ce livre traite un sujet sensible pour les femmes qui ont pu être confronté au mal qui ronge Haddie ou toutes celles qui l’ont vécu à travers une proche.
Pour moi c’est donc un bon coup de cœur pour ce premier spin off de la série et promet une suite prometteuse pour les suivants. Je recommande.

19578328_335864896843845_1966842752_n

20677135_354447654985569_1813398249_o

Hades Hangmen, la loi d’attraction #3

hades-hangmen,-tome-3---la-loi-d-attraction-964484-264-432

Sortie en France : 29 Septembre 2017

Thèmes : Romance Contemporaine – Bikers – Violence – Automutilation – Viol – Secte religieuse

Auteur :

tillie-cole-452048-250-400

 

Tillie Cole est originaire du nord de l’Angleterre, où elle a grandi dans une ferme, entourée des animaux recueillis par sa famille. Titulaire d’un diplôme en sciences des religions, elle a parcouru le monde en compagnie de son mari rugbyman et enseigné les sciences sociales avant de s’installer à Austin au Texas. Elle a écrit de nombreux romans dans des genres très différents, pour les adultes et les jeunes adultes, rencontrant chaque fois un succès retentissant.

Synopsis :

Dans le chaos, seules deux âmes tourmentées peuvent se reconnaître…

Considéré comme le plus colérique des Hades Hangmen, Flamme a pour mission de veiller sur Maddie, une timide jeune femme qui n’a connu que souffrance et humiliation dans une secte sordide. Il la surveille avec une intensité à couper le souffle, et parvient à réveiller le cœur endormi de Maddie. Mais après un choc qui lui rappelle son passé, Flamme sombre dans la folie la plus noire. Tandis que ses frères le croient perdu, Maddie décide de se battre et de prendre tous les risques pour cet homme, aussi brisé qu’elle.

Avis :

Warning ! Immense coup de

0d8243072f2e1a962bfa46bc0be3760a

J’attendais cette suite avec beaucoup d’impatience car flamme, personnage emblématique de cette série, est vraiment complexe et il me tardait de le découvrir plus en profondeur. Et dès le début on  est projeté dans son  esprit perturbé où Maddie tient une grande place.

Le club tout entier est tourné vers flamme qui semble avoir totalement disjoncté.

Prit en charge par ses deux meilleurs amis AK et Vicking, en sent toute la tension qui émane de ces deux là. Impuissants face au gouffre dans lequel s’est enfermé flamme, on retient notre respiration. On en apprend d’ailleurs plus sur les liens qui unissent ces trois gaillards.

Cet opus est violent psychologiquement, car les révélations qu’on y lit sont juste abominables voire insoutenables. On pleure pour ce biker, de rage, d’émotions, de colère…

Je pense n’avoir jamais autant souffert pour un personnage. Flamme m’a tordu les tripes. Poignant dans son désir de lutter contre ce mal qui le ronge, tant de douleur en lui fait rage au point de se mutiler. Mais aussi la détresse de ses amis Ak et Viking face à son emprisonnement mental. Ceux-ci sont prêts à faire des choix radicaux suite à des promesses faites, au delà d’une loyauté inconditionnelle.

Ici on est dans le cœur des Hades Hangmen, on souffre , on aime et on se donne sans limite.

Intense, déchirant, éprouvant…

Ce tome est sans nul doute le plus sombre jusqu’ à présent. On découvre une Maddie émouvante, dévouée et dotée d’une force de caractère immense.

Mais waoh… Que ce couple est sublime. L’un décidant de plonger en enfer pour récupérer son amour au détriment de ses propres peurs. Deux âmes torturées, blessées, totalement brisées mais qui au contact l’un de l’autre s’apaisent, se trouvent et s’attirent.

Un écorché vif dansant avec une survivante.

Apprenant l’un de l’autre. Chacun des deux héros traine derrière lui un passif cruel difficile à gérer.

On plonge très loin dans un enfer psychologique immonde. Flamme est dévoré par ses démons, et sous le couvert de ses innombrables tatouages et piercing on découvre un homme fragile au bord de la rupture. Maddie est une nouveau née dans ce monde extérieur. Faisant preuve d’une totale abnégation, farouche et déterminée à ramener Flamme à ses côtés. Et le chemin sera long et laborieux. Mais chacun va trouver en l’autre la force d’y parvenir.

Ce roman est touchant, émotionnellement très lourd, et sublimement écrit.

Tillie Cole sait s’y prendre pour transpercer notre cœur de part en part. On ne peut pas ressortir indemne d’une telle histoire.

Cette histoire est propulsée en 1ere place de mes coups de cœur 2017. J’ai vraiment hâte de poursuivre les aventures de ce club de biker.

Mais une chose est sûre :

Flamme restera dans mon cœur très, très, très longtemps.

19489638_334150273681974_1716748613_n19550914_333980237032311_936538727_n

 

Apprends moi, my stepbrother, l’intégral

apprends-moi---my-stepbrother,-l-integral-957640-264-432

Je remercie les éditions addictives pour leur confiance et l’envoi de ce service presse.

 Sortie en France : 28 Septembre 2017

Thème : Romance Contemporaine – Romance érotique – Passion – Désir – Attirance – Sensualité

 

 

Synopsis :

 Le sexe ? Interdit. L’amour ? Impossible.

Céder au désir pourrait leur faire tout perdre, mais comment résister ?

À 18 ans, Victoria a tout perdu : son père, sa vie à Chicago, et ses projets d’aller à l’université. Recueillie par l’ex-femme de son père, Alexandra, elle se retrouve catapultée dans une famille aux codes bien différents des siens : ses tatouages, ses Dr Martens et ses piercings font tache !

Mais elle est prête à tout pour s’intégrer, pour ne pas se retrouver seule au monde. Lorsqu’elle rencontre Zach, le fils du compagnon d’Alexandra, tout se complique dramatiquement. Il est motard, boxeur, colérique, magnifique et irrésistible.

Le monde entier est contre eux, les codes, les conventions, et Victoria joue son avenir tout entier pour cette relation.

Le plus beau des paris peut entraîner la pire des chutes !

Avis :

 Vic est propulsé suite au décès de son père dans le monde bourgeois de son ex belle mère. On ressent immédiatement la fragilité de cette héroïne. Bien qu’Alexandra tente de la mettre à l’aise, ce n’est pas le cas de Philippe son nouveau mari qui fait preuve d’un manque de tact et de tolérance vis à vis de Vic. Cependant cette dernière fait preuve de beaucoup de courage et prend sur elle. Son attachement à son petit frère Benjamin est merveilleusement bien écrit. Les émotions passent avec aisance et on se régale des scènes entre ces deux là.

Sa rencontre avec Zach le fils de son beau père va être déstabilisante pour Vic. Zach Woods, le fils de Philipe est arrogant, ténébreux et insolent. Prenant plaisir à provoquer Vic il est aussi irritant qu’attendrissant. On assiste à des épisodes de tension au sein de cette famille recomposée qui tente d’établir un semblant d’équilibre, mais cet équilibre est très fragile d’autant que l’attirance entre Zach et Vic se fait plus précise et plus intense.

Remettre en cause un avenir est une décision lourde de conséquence…

Mais quand la tentation est là, irrésistible, il est difficile de penser avec cohérence.

Vic et Zach sont comme deux aimant qui luttent. Leur trouble est magnifique et profondément délicat.

J’ai adoré les voir se rapprocher, s’éloigner, se chercher…

Les protagonistes sont très bien travaillés. Summer la meilleure amie de Vic est drôle et pétillante.

La plume de l’auteur m’a captivé immédiatement. Fluide et précise, j’ai beaucoup apprécié l’application dans les détails, qui fait que l’on plonge dans un décor parfaitement écrit.

On pénètre au  cœur de cette famille recomposée et atypique, en suivant l’évolution de cette relation brulante qui pourrait faire éclater celle-ci qui peine déjà à se reconstruire.

Une belle lecture qui nous tient en haleine.

19578328_335864896843845_1966842752_n19550914_333980237032311_936538727_n

A jamais, une vie pour l’autre

 

a-jamais,-tome-1---une-vie-pour-l-autre-966286-264-432Je remercie Carole pour cette découverte livresque, sa gentillesse et l’envoi de ce SP
Thème : Romance – Fantastique – Destinée
Date de sortie (ebook) : 30 Septembre 2017
Auteure : fanny-andre-725340-250-400Fanny André est née en 1984. Après avoir résidé dans plusieurs villes françaises, elle vit actuellement dans les Alpes où elle a grandi. Jeune auteure en herbe, elle doit sa première parution à un père enthousiaste, qui a aussitôt lancé l’impression de plusieurs exemplaires du chef d’œuvre, aujourd’hui introuvable.
Elle a ensuite suivi un cursus littéraire et des études aux Beaux-Arts qui lui ont donné l’envie d’écrire et de dessiner tout à la fois. Après plusieurs années pendant lesquelles l’écriture a dû refluer derrière les études et le travail, Fanny André a pu revenir à ses premiers amours en 2010. Elle retrouve l’envie d’écrire et de partager des histoires. Une histoire en entraînant une autre, il aura fallu attendre 2014 pour qu’elle ose envoyer à différents éditeurs son travail et participe à plusieurs concours. C’est donc en 2015 que paraîtront plusieurs ouvrages chez différents éditeurs, suite de ce travail.
Si ces derniers temps, l’écriture prend une grande place dans son quotidien, elle essaie néanmoins d’inviter dans ses écrits toutes les images, les tableaux et musiques qui la font rêver, et qui, elle l’espère, en feront rêver d’autres…
Synopsis : 
Adehan Ataski a remarqué Chloé au milieu des autres. Son attirance pour elle est indéniable. Pourtant, il en a conscience, succomber est interdit : les conséquences seraient trop graves. Mais a-t-il vraiment le choix, peut-il lutter contre le destin ou est-ce un combat perdu d’avance ?
Atteinte d’un cancer, Chloé Messager se sait condamnée et n’attend plus grand-chose de la vie. Enfin ça c’était avant lui : Adehan Ataski. Il est différent des autres, son côté mystérieux l’intrigue et elle tombe peu à peu sous son charme. Jusqu’à ce qu’elle comprenne que la question essentielle est : qui est-il vraiment ?
Avis : 
Le fantastique, généralement ce n’est absolument pas pour moi, je ne suis pas attiré par. Mais là on peut dire que j’ai débuté cette lecture en pensant que c’était une histoire de romance normal, entre deux lycéens. Je n’ai pas lu le synopsis, comme très souvent. Sinon j’aurai été mise sur la piste. Du coup qu’elle n’a pas été ma surprise quand j’ai vu que ça allait être une romance fantastique… Mais la couverture m’ayant tellement attiré, le nom de l’auteure aussi. Que j’ai décidé de laisser sa chance à Chloé et Adhéna. Et la grosse surprise. J’ai ADORÉ. Une histoire, qui malgré le fantastique donne à réfléchir. Ces deux jeunes protagonistes n’ont rien à voir avec des adolescents qui devraient vivre leur vie de lycéen à fond.
L’auteure mais le doigt sur des thématiques assez sombre, maladie, mort, menace o un choix crucial est à faire
Chloé est gravement malade, et les médecins ne lui donne pas longtemps à vivre.  Elle n’a que 17 ans, et vois sa vie écourtée sans avenir, alors qu’elle avait plein de projet, de rêves à réaliser. Mais depuis l’annonce de son cancer, elle vie au jour le jour, elle va en cours, ne s’occupe plus de ses amies qui lui ont tourné le dos. Elle s’en fiche des rumeurs qui tourne sur elle. Elle veut partir sereine. Et puis un jour elle croise le regard du beau et ténébreux Adeha, Ataski. Un mètre-quatre-vingt, dix-sept ans, qui cache un secret sur sa famille. Et surtout, il ne laisse absolument pas indifférente Chloé. C’est alors qu’elle se rend compte qu’il lui manque quelque chose à sa vie. Quelque chose qu’elle aimerait connaître avant de partir : Connaître l’Amour.
Une romance à deux voix, l’auteure nous offre une intrigue prenante, ou la vie de deux adolescents se télescope à ne vitesse fulgurante. Adéhan est un garçon très mystérieux, on le voit à plusieurs reprises tenir tête à sa famille, son idéologie n’est pas la même que la leur … alors qu’il semble prêt à tout pour en finir avec ça … Chloé déboule, et il sait qu’il ne pourra pas lutter. Le lien entre eux est immédiat. Cependant, s’il cherche par tous les moyens de garder ses distances avec elle, il ne comprend que très tard qu’il est tout pour elle …
Je tiens a souligné que cette romance est juste sublime, les mots utilisés sont justes, il s’en dégage une très belle émotion, un sens concret. Du haut de ses dix-sept ans, Chloé est une jeune femme forte. Sa force de caractère est juste exceptionnel. Elle sait ce qui l’attends, et pourtant elle se comporte comme une adolescente normale. Elle arrive même à faire preuve d’humour.  Elle dit ce qui lui passe par la tête. Que sa plaise ou non. Une gamine qui j’ai adoré suivre et qui à tout mon respect
Et bien que nos deux héros soient très différents, ils partagent un destin commun, hors du temps, et s’ils pensaient qu’on pouvait dicter leur vie, ils font ce qui semble être le choix le plus juste.
En bref, une histoire bien différente de ce que je peux lire actuellement, mais dont je ne regrette absolument pas ma lecture. Une histoire d’amour intense et réel entre deux âmes sœurs. Un amour pur dont on rêve tous de vivre.

19578303_336414763455525_961849756_n

avatar

Légion #1 Legio Patria Nostra

legion,-tome-1---legio-patria-nostra-961154-264-432Nous remercions Amhélie, pour sa confiance, sa gentillesse et pour l’envoi de ce SP 
Thème : Légion, guerre, new adult, photographie, secret
Date de sortie : 10 septembre 2017
Auteur : FB_IMG_1506632412702Amélie C. Aster connue sous le pseudonyme Amhelie pour l’auto édition est une auteur de romance.  Elle touche à tout les styles : romance, bit-lit, M/M, érotique, new adult. Elle écrit seule comme sur ce roman ou a quatre mains avec Maryrphage. Pour Amélie C. Astier écrire est aussi essentiel que manger et dormir. C’est la nuit qu’elle s’applique à donner vie aux multiples personnages qui peuplent son imaginaire – et si certains disent d’elle qu’elle n’est pas toute seule dans sa tête, Amélie et tous ses habitants sont remplis d’humour et prêts à explorer n’importe quel univers, tant qu’il y a une bonne dose de romance dedans.
Synopsis : Lorsqu’elle rencontre Tristan, Ezra ne sait pas dans quoi elle s’embarque. Femme amoureuse d’aventure et indépendante, à son âge, son rêve n’est pas de tomber sur le prince charmant, encore moins de s’engager avec une mauvaise copie de ce dernier, un brin fêlé, amateur de gros calibre et tiré à quatre épingles. En effet, Tristan est Légionnaire. Il n’existe pas aux yeux de la société, n’a pas de liberté, ne peut décider de rien. Sa vie c’est le danger, l’ordre et la discipline. Pourtant, malgré les interdits et les barrières imposées par sa situation de militaire, ils vont s’aimer. Mais derrière les apparences, un code d’honneur, et un milieu très secret, la jeune femme va se rendre compte qu’il se cache toujours une part d’ombre dans le regard de ces hommes qui donnent leur vie pour la France. Cette fois-ci, ce qui se passe à la Légion, ne restera pas seulement à Légion.
Avis de Mayna 
Ce n’est pas la première fois que je lis la plume d’Amhelie au contraire j’attendais donc cette sortie livresque avec impatience car ses romans me touchent à chaque fois en plein cœur et je peux déjà vous dire que cela a été à nouveau le cas. J’ai eu la chance de pouvoir le lire avant sa sortie en service presse et je tiens vraiment à remercier Amhelie pour cela.
Dans ce roman, nous plongeons dans un univers bien particulier et très fermé : celui de la Légion étrangère. Je ne suis pas friande en général de lecture qui ont pour sujets principaux les militaires mais j’ai été très attiré par le synopsis et cette sublime couverture et au final je suis absolument séduite par ce premier volet.
Cette lecture est en tout point addictive. On a du mal à refermer ce roman, j’ai été capturé dès les premières lignes et j’avais ce besoin de toujours en savoir plus et vite sur le cheminement de l’histoire et où tout cela aller embarquer nos deux protagonistes.
Ezra est une jeune femme pleine de vie, pétillante, toujours avec le sourire. Elle parcourt le monde entier pour son emploi, elle est photographe pour des magazines divers et entretient un blog personnel par lequel elle fait découvrir le monde a travers son objectif et ses récits. Elle est un vrai globe trotteur et tient à sa liberté, elle a besoin de son appareil et de ses voyages pour être épanouie et elle-même. Au fur et a mesure de la lecture on découvrira un point particulier de sa famille qui ne la rend que plus ouverte et tolérante au monde. On s’attache vite à elle, son franc parler et sa jovialité aidant fortement. On tombe souvent sous le charme de l’homme mais j’ai un véritable coup de cœur pour elle. Elle aime la vie et on l’aime à travers elle.
Tristan est également un gros coup de cœur pour moi. Au départ j’ai eu beaucoup de mal à comprendre son attachement et sa loyauté sans faille qu’il porte à la Légion mais au fur et à mesure de la lecture et grâce à la justesse de la plume d’Amhelie j’ai compris ce qui lui plaisait tant dans cet univers millimétré et rigide, qui est régie d’ordre des supérieurs qui permet un abandon total et une confiance absolue entre légionnaires. On ressent énormément son dévouement et son amour pour son régiment et pour les siens qui sont sa famille. Autant il s’abandonne aux ordres de la Légion autant il est dominant dans sa vie sexuelle et ce n’est pas pour nous déplaire. Il est carrément chaud bouillant et certaines scènes avec Ezra nous enflamme tout bonnement. On lui découvrira un côté très tendre, protecteur et bienveillant pour Ezra qui finit de nous faire succomber à ses multiples charmes et à son uniforme.
L’intrigue est plutôt simple mais très efficace par le contexte. On devient vite accro et on vit notre lecture à fond. Tout tourne autour d’Ezra et Tristan leur besoin d’être ensemble tout en conservant chacun leur liberté et indépendance par leurs emplois respectifs. On vit leur aventure à travers les voyages de l’une et les OPEX de l’autre. On comprend très vite qu’ils font ménage à trois avec la Légion car elle prend une place très importante dans leur vie de tous les jours qui est même souvent étouffante mais qui fait partie intégrante de Tristan. En le choisissant elle choisit également la Légion. Cette situation est très délicate et Amhelie met bien en avant toutes les difficultés qui existent quand on vit avec un militaire ou légionnaire comme l’absence de nouvelles lors des OPEX, le manque d’informations sur ce qu’il se passe réellement au sein du groupe et du régiment. Ce qui se passe à la Légion reste à la Légion. On voit que la situation est très dure à vivre pour les deux qui se découvre un réel attachement qui les surprend tous les deux. Elle nous transmet de façon juste et vraie tout ce que peut ressentir une femme d’uniforme : la peur, l’attente, la tristesse, le manque et comme cités auparavant les non dits qui sont douloureux à vivre que ça soit pour préserver la Légion ou simplement la préserver elle de toutes les horreurs qu’il voit. Mais les sentiments sont plus forts que tout et une citation du livre le prouve bien : « On ne choisit pas de tomber amoureuse d’un militaire, mais on choisit de s’engager à ses côtés en continuant de l’aimer. »
La plume d’Amhelie est juste superbe. Tout y est. Les paysages sont décrits avec beaucoup de détails et de beauté on s’y croirait. Et le travail de fouille et de recherches est juste démentiel. Au début du roman elle nous annonce qu’elle ne connaissait rien du tout à ce milieu qu’est la Légion et en lisant on tombe vraiment des nues car elle nous embarque dans les OPEX avec tellement de réalisme qu’on les vit aux côtés de Tristan, les règles de la Légion et l’ambiance au sein de cette dernière sont tellement bien décrites qu’on a l’impression d’y être. Le tout étant terriblement secret on ne peut que dire chapeau pour tout ce travail de recherche fourni, cela rend l’histoire d’autant plus réelle et juste.
Donc comme vous vous en doutez ce roman est un véritable coup de cœur pour moi. J’ai autant aimé les personnages que l’ambiance, la découverte d’un milieu si fermé et leur histoire magnifique. Le tout m’a totalement chamboulé et la fin de ce premier volet nous tient en haleine en terminant sur un cliffhanger. J’attend la suite avec grande impatience.
Avis de Marie : 
La couverture de Légion, on en parle ? cette couverture est juste sublime et fait passé (pour ma part beaucoup d’émotion). Maintenant vous devez le savoir, je ne suis pas le genre de nana qui se fie au synopsis, mais à la couverture. Donc quand je l’ai vu j’ai tout de suite su que ce livre allait être un coup de cœur, et qu’il fallait que je l’aie dans ma bibliothèque.
Je suis tombée sous le charmes des personnages, Ezra et Tristan. Je les ai aimés du début à la fin. Leurs façons d’être. Les valeurs qu’ils défendent. On est plongé illico dans l’univers militaire. Univers que j’adore retrouver dans les livres. On sent tout de suite que l’auteure a fait un travail de malade pour se rapprocher au plus de la réalité. Dès le début, on est en immersion total, et on n’arrive pas à relever la tête du livre avant d’arriver à la fin.
La rencontre des deux personnages est géniale. Ezra n’a pas froid aux yeux. Elle sait à quoi s’attendre avec un légionnaire. Mais jamais elle ne serait attendu à vivre une telle histoire. Sa passion pour la photographie, ses deux papas. Bref, Ezra à elle toute seule fait passé un très beau message à travers ses photos. Cependant, elle a réussi à me donner les larmes aux yeux. Ses émotions, ses doutes, elle se retrouve perdu sans personne pour la comprendre et l’aider … Elle va devoir faire des choix très difficile pour la survie de son cœur …
Puis après il y a Tristan … Lui non plus ne s’attendait pas à tomber sur un petit bout de femme comme Ezra, lui qui ne ressent rien, qui n’a que pour valeur la légion. Il vit légion, il mange légion, il dort légion. Sa vie est faite Légion. Et il s’en contente. Il est fait pour cette vie, et celle-ci lui rend bien. On le voit s’ouvrir et changer au contact de la belle Corse. C’est juste magnifique. Très beau. J’en ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois au cours de ma lecture. Et pourtant malgré tout, il reste très secret. Ce qui se passe à la légion reste à la légion et n’a pas sa place dans sa vie hors armé. On a envie de tout savoir sur lui. De lui dire qu’il peut souffler. Qu’il peut se laisser aller. Mais ce n’est pas dans ses gênes.
J’ai adoré leur rencontre, l’évolution de leur relation. J’ai eu les larmes aux yeux et la gorge nouée à plusieurs reprises, mais aussi le sourire aux lèvres à certains moment. Il faut dire qu’Amhéliie à se pouvoir pour nous mettre dans tous nos états.  Les scènes intimes sont très hot, et terriblement bien écrite. Elles sont pleine d’amour et de passion. Forte et aimante. A leur image. 
J’ai également découvert une belle région, un peu plus sur la légion. Bien que j’avais quelques bases. J’ai hâte d’être en Février pour retrouver la suite car cette fin nous laisse un doute énorme. On sait que quelques choses d’énorme se prépare et, on est incapable de faire quoi que ce soit pour que ça ne se passe pas … On est impuissant face à la plume de l’auteure qui joue avec nos sentiments.
A lire absolument. Légio Patria Nostra, ne vous laissera pas indifférente. 

 

19489638_334150273681974_1716748613_n

Sans titre-2