Lover’Dose

lover-dose-996868-264-432

Thème : new adult, traumatismes, deuil, romance, amitié
Date de sortie : 7 novembre 2017
Auteur : FB_IMG_1509047154871Lilie Desseaux est âgée de vingt-neuf ans et habite en Normandie entourée de son mari, de son fils et de son chat. Son pseudo est un hommage à ses grands-parents. Plus jeune elle détestait lire surtout les lectures imposées dans le cadre scolaire. Sa fibre de l’écriture lui est venue que très récemment en Juin, alors qu’elle rentrait en voiture avec son fils. Son cerveau fatigué s’est mis à inventer un film, film qu’elle n’a pu oublier si bien que dès son retour chez elle, elle a foncé sur son ordinateur pour le retranscrire. Depuis son cerveau est en effervescence et elle a déjà trois nouveaux projets qui attendent au chaud.
Synopsis : Et si pour une fois vous aviez affaire à une héroïne imbuvable ?
Imaginez une femme au caractère explosif et à la limite du supportable. Une femme arrogante et parfois méprisante…
Calista est cette femme.
Et si ce tempérament cachait de vrais traumatismes ?
Vous allez adorer la détester !
Avis : Je me suis plongée dans cette histoire avec beaucoup d’enthousiasme et d’envie. J’avais adoré le premier roman de Lilie Desseaux et j’avais hâte de retrouver sa plume surtout dans un style totalement différent. Je peux déjà vous dire que j’ai dévoré cette lecture et que j’ai adoré.
L’histoire débute sur Calista alias Cali une jeune femme qui s’est exilée en Australie loin de la France et de sa famille qui vit en France dans un domaine viticole de Bordeaux. Elle a fuit sa famille pour enfouir et oublier son passé que l’on découvrira au fil de la lecture donc je ne vous en dirais pas plus la dessus. Suite à un appel de sa mère elle retourne vivre en France pour s’occuper du domaine durant l’absence de sa mère. Elle retrouve donc sa sœur qui durant son absence a eu un enfant Léandre et Franck son meilleur ami. Elle ne supporte pas la proximité des bébés et enfants, ce qui va compliqué sa relation avec sa sœur déjà qu’elle n’était pas au beau fixe suite au départ précipité de Cali à l’autre bout du monde. Elle fera la connaissance du nouvel homme d’entretien, Maxence que sa mère a embauché pour donner un coup de main sur la propriété contre un pied à terre aux abords de la maison familiale lorsqu’il n’est pas en déplacement. Là aussi je ne vous en dirais pas plus vous découvrirait par vous-même la raison de ses absences répétées au cours de votre lecture. Le suspense est intense et bien mené par Lilie. Et on peut dire que dès le début ça fait des étincelles entre eux, les hostilités sont ouvertes. Elle va mettre son retour à profit et réaliser un rêve d’enfant plutôt de ne veiller que sur le bien de la propriété et se laisser vivre. Elle va devoir demander de l’aide à Max et leur relation va vite évoluer.
Cali est une jeune femme pleine de caractère avec une franchise impitoyable. Mais elle est également très hautaine de son statut du moins c’est ce qu’elle laisse paraître. On comprend rapidement que ses coups de gueule et son côté trash n’est qu’une façade qu’elle a créé de toute pièce pour survivre à son passé qui est loin d’être oublié. Son passé va venir hanter son présent assez régulièrement et on ne peut que la comprendre et ressentir de la compassion pour elle et ses mauvaises actions en sont pardonnées. L’engagement l’a fait totalement flippé, elle enchaîne les coups d’un soir au côté de son ami Franck. Elle est vraiment très complexe mais plus on avance plus on y voir clair et le puzzle se met en place.
Maxence est un homme avec un passif déjà très lourd mais même si cela a modifié sa vie il est en accord avec ca. Il est grand, beau, bien bâti plein de bonne volonté mais il possède également son caractère bien trempé. Il est défini par ce qu’il fait dans la vie et le tout régit son quotidien. Il ne veut pas s’engager avec une femme de par ses obligations et son passé, il préfère profiter de ses soirées entre amis et collègues avec des conquêtes d’un soir. Son personnage est vraiment très mystérieux et on souhaite vraiment tout savoir sur lui, ca nous tient en haleine durant la lecture.
Les personnages secondaires sont très attachants. J’ai eu un gros coup de cœur pour Franck qui est vraiment un meilleur ami remarquable. Il est toujours présent pour Cali dans les bons comme dans les mauvais moments pour l’aider et la faire rire. Et il est prêt à tout pour elle quitte à faire des kilomètres pour la rejoindre et de grosses concessions pour lui. Cynthia, la sœur de Cali, et son fils Léandre aussi sont attachants. Les liens que Cali va tisser avec eux sont très surprenants et magnifiques.
La plume de l’auteur est toujours la même bien reconnaissable malgré un style tout à fait différent de son premier roman elle nous transporte avec elle et ses personnages. La lecture est fluide, l’intrigue est bien menée et les péripéties sont surprenantes. Les flash back sont très prenants, intenses et durs mais ils donnent un sens a tout ce qui se déroule dans l’histoire. Le dénouement est tel que je l’envisageais et en total raccord avec nos deux personnages.
Les émotions sont bien présentes tout au long de la lecture et bien développé par Lilie. On ne peut que vivre et ressentir cette histoire avec nos deux acolytes. On passe du rire aux larmes, de la joie à la tristesse en passant par la colère. La palette est bien complète. L’intensité et la dureté du passé de Cali nous prend aux tripes mais l’auteur apporte beaucoup de légèreté avec les échanges entre Cali et Franck qui sont à mourir de rire et les passages où Cali s’occupent de Léandre sont justes hilarant. Les dialogues entre Max et Cali sont très dynamiques et divertissant cela apporte du pep’s au reste de l’histoire avec leur jeu du chat et de la souris.
Encore une fois les thèmes abordés sont très durs et tabou. Elle le fait avec justesse et brio. C’est une caractéristique que j’aime énormément chez Lilie, on sait dès le départ que chaque lecture renferme des sujets difficiles et que l’intrigue ne sera pas une simple romance et rien que pour ça ses romans valent le détour. Pour couronner le tout, ayant un grand cœur et une générosité immense, une partie des bénéfices des ventes est reversé à une association de lutte contre la mucoviscidose sur ce roman. Sur son premier c’était à l’ARC (le cancer) qu’une partie était reversé. Un Grand Bravo et Merci à elle pour ses magnifiques dons.
Je ne peux que vous recommander cette romance. Elle vous transportera et vous allez vibrer au fil de votre lecture avec Cali et Max. Et vous allez faire une BA en achetant son roman. Alors plus d’excuses, foncez.

received_16234963143377311194487353.png

received_354447654985569558230662.png

Avis : Je ne vais pas vous le cacher, j’adore ma Lilie, j’avais hâte de découvrir son nouveau roman. La couverture est super belle, et vous le savez je marche a la couverture. C’était déjà un bon point, je savais que j’allais aimer l’histoire.
Comme Mayna a pu le dire dans sa chronique, l’histoire débute sur Cali, une jeune femme qui retourne dans le domaine familial, elle a fui la France quelques années auparavant pour oublier son passé et l’oublier LUI. Très peux heureuse de revenir en France, elle y met beaucoup de mauvaise volonté. J’ai adoré ce trait de caractère chez elle. Elle n’a pas envie d’être là, et elle sait le faire savoir ! Je ne vous en dis pas plus Mayna la très bien fait !
Elle va faire la connaissance de Maxence, a le beau Max !! Qui est-il, pourquoi ne vient-il qu’une fois par mois domaine ? Nombres de question que je me suis posée sur ce personnage.
J’ai adoré les deux personnages, ils sont à l’opposé total, et se donne un mal fou à montrer à l’autre qu’ils ne s’aiment pas !! Cali du genre mauvaise fera tout pour lui faire payer ses faux écarts. A chacune de leur rencontre on sent une tension monté, et de jolies étincelles fond leur entrer !!! Ils auront beau dire tout ce qu’ils veulent. L’attirance est bel et bien là !
Cali est une jeune femme qui sait ce qu’elle veut, elle n’a pas froid aux yeux, et n’hésite pas à prendre les bonnes décisions quand il le faut. Cette jeune femme a un passé assez lourd, on comprend rapidement de quoi il en est. J’ai eu la boule en ventre quand la vérité a éclaté. Ce que sa famille a vécu ce n’est vraiment pas simple. Mais Cali est forte et sous ses airs de petites filles gâtées se cachent au contraire une jeune femme blessée. Heureusement elle peut compter sur Franck son meilleur ami, ensemble ils sont fusionnel et partage une amitié vraiment très belle.
Maxence, 1m90, musclé, terriblement sexy au fort caractère, cache lui aussi un secret, est-ce en rapport avec ses nombreuses disparitions qui durent 3 semaines ? À vous de le découvrir. Il vit pour son métier, et n’est absolument pas prêt pour l’engagement, Comme Cali il préfère le coup d’un soir et profiter à fond avec ses amis.
Un roman très différent de « Ne t’arrête pas de Vivre », mais tout aussi bon, au moins j’ai pu aller au bout de celui-ci. Une plume bien délirante, mais qui présente quand même quelques séquences émotions. Je me suis régalée du début à la fin.
Je ne sais pas quoi dire de plus, Mayna ayant fait un avis qui rejoint fort le mien. Je vous laisse découvrir ce magnifique roman, et j’attends avec impatience le prochain.

received_16234963143377311194487353.png

avatr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s