Mois : janvier 2018

Toxic Love #1

51vg7pbzlxL

Merci à l’auteur pour sa confiance et la réception de ce bijou.

Sortie en France : Le 10 Janvier 2018

Thème : Deuil – Clan – Enquête – Sexe – Loyauté

 

Auteur :

MJ. Swan est une maman de deux enfants qui ne tient pas en place. Grande dévoreuse de livres et de séries, elle y puise souvent son inspiration, tout comme dans le monde qui l’entoure. Elle s’est plongée très tôt dans l’écriture et ne cesse depuis de vouloir faire rêver les autres avec ses histoires.

Synopsis :

Elle croyait qu’elle n’avait plus rien à perdre… jusqu’à ce qu’elle le rencontre.

Un regard. Un seul regard d’Ezio a suffi pour que Calie comprenne qu’elle pouvait encore ressentir des émotions. Dans les yeux de son garde du corps, elle a lu la même souffrance et la même rage qui sont les siennes depuis que la vie lui a arraché sa mère, puis son père. Et, bien qu’elle ignore tout de l’histoire contée par les cicatrices et les tatouages de l’homme de main de son oncle, elle sait désormais qu’elle n’est pas aussi seule qu’elle le pensait. Mais ce lien silencieux qui les a réunis pendant une seconde est aussi salvateur que toxique, car Ezio évolue dans un milieu violent et dangereux. Alors, elle doit à tout prix rester à distance ; elle ne peut pas courir le risque de s’attacher à lui et de le perdre : la mort lui a déjà tant pris qu’elle n’a plus rien à lui donner, si ce n’est sa propre vie.

Avis :

Toxic Love…Ou comment un livre va intoxiquer votre nuit…

Car oui, une pépite comme ça se dévore. Pour moi impossible de le lâcher, une fois prise au piège impossible de m’en défaire.

Mais WTF !!! J’ai kiffé grave !

On fait connaissance avec Calie Jordan qui vit seule avec son père depuis la mort de sa mère 4 mois plus tôt. Se remettant difficilement de cette perte douloureuse, une annonce va alors bouleverser toute sa vie. Un jour son père lui annonce qu’ils doivent déménager et ce le plus rapidement possible. Elle n’arrive pas à obtenir plus d’explication et se voit contrainte de suivre son père pour partir vivre à Riverside.

Nouvelle vie, nouvelle Fac, nouvelle maison, nouveau tout…

Elle intègre l’université de Californie et se lie d’amitié avec sa colocataire sur le campus. La pétillante et malicieuse Erika qui l’aide à surmonter cette épreuve. A ses cotés, Calie se sent elle-même et trouve en elle une confidente précieuse. Cette dernière va d’ailleurs l’inciter à s’amuser et sortir un peu plus pour se changer les idées.

Tout semble sourire pour que Calie reprenne sa vie en main et s’octroie un peu de plaisir après les souffrances du deuil.

Mais l’histoire va alors virer, que dis-je virer ? Braquer oui!!! A 180 degrés ! Elle bénéficiera dès lors d’une protection rapprochée afin de ne jamais rester seule.

On découvre les personnages plus en profondeur et ce nouvel environnement, disons-le, est totalement inattendu.

J’ai adoré l’attention porté par l’auteur à chacun de ses personnages. Il sont structurés et extrêmement bien travaillés. Tout ce petit monde permet une construction précise et minutieuse de cette histoire qui prend de l’ampleur au fil des pages.

Calie s’entend bien avec tout le monde. De caractère sociable elle s’intègre assez bien malgré la situation qui ne cesse de nous surprendre. Elle est douce, courageuse, déterminée. Cependant il y a une personne avec laquelle les rapports sont plus que compliqués.

Ezio… Celui qui assure sa garde… Plutôt fermé, un homme ténébreux au caractère très changeant. Les rapports entre eux vont vite devenir conflictuels voire mêmes électriques.

Eh oui dans Toxic Love ça crépite dans les chaumières !

Les joutes verbales ne tardent pas à venir et Calie est de plus en plus intriguée par cet homme au corps massif recouvert de tatouages. Je dirai même que ce dernier exerce sur elle une fascination étrange, à la fois emplie de crainte mais irrépressible. Peu à peu les révélations se font et l’auteur nous prend carrément en otage par sa plume et son récit…Tout, je dis bien tout,  s’emboite parfaitement, aucune longueur, on reste suspendu à chaque ligne, désirant en apprendre davantage.

L’évolution d’Ezio et de Calie est juste sublime… C’est touchant, émouvant, charnel, passionné…

Merci M.J de saboter ma nuit…mais quel bonheur… se retrouver à 3h20 du matin au chapitre 10 en refusant toujours de quitter cette équipe, je dis merciiiiiiii.

On est propulsé dans une histoire haletante, palpitante dont l’intrigue est distillée tel un poison qui nous obsède. Je ne développerait pas plus en profondeur la teneur de l’histoire car cela vous priverait de cette sensation grisante que  l’auteur nous transmet. Pour moi c’est une révélation de l’année 2018. Un coup de cœur magistral. Mes émotions ont été mises à rudes épreuve mais bordel que c’est bon ! Si j’ai un petit conseil à vous donner, c’est de bien vous accrocher en commençant cette lecture car elle va vous emporter dans un tourbillon dont vous ne voudrez plus sortir.

 Et ce final… Mais ce finaaaal quoi !!!

Bon vous l’aurez compris, Toxic Love m’a totalement catapulté en orbite et je pense y rester un bon moment…

 19489638_334150273681974_1716748613_n19550914_333980237032311_936538727_n

 

Avis : Merci Harlequin pour ce SP via NetGalley. Wouah ! C’est le seul mot qui me vient à la fin de cette lecture et surtout Oh Mon Dieu. Je suis méga frustrée, mais ce roman est juste une bombe. Marion me l’a conseillé et je suis plus que séduite.

On rencontre Calie, une jeune femme qui vient de perdre sa mère dans un accident tragique et qui n’a plus que son beau père comme seule famille avec qui elle vit. Quatre mois après ce drame sous la décision de Xavier, son beau père, ils déménagent à Riverside en Californie. Elle perd tous ses repères, nouvelle ville, nouvelle maison, nouvelle université et nouveaux amis. Sa colocataire de chambre U, Erika, deviendra rapidement sa meilleure amie. Elles vont toutes les deux développer une belle complicité même si Erika fréquente également des amis de son copain qu’elle n’a jamais présenté à Calie. Erika va l’aider à surmonter cette épreuve par son caractère pétillant. Calie se sent parfaitement bien et elle-même à ses côtés pour la première fois de sa vie. Erika étant très coquine et malicieuse, elle poussera Calie à sortir, à rencontrer quelqu’un et elle acceptera de lui présenter ses amis. Mais la soirée de présentation tombe à l’eau et les filles partent en soirée étudiante sur la campus. Calie va y rencontrer un jeune homme, Julien, suite à une mésaventure et elle va bien s’entendre avec lui.

Le temps passe, finalement tout lui sourit et elle se sent bien dans sa nouvelle vie. Erika reprogramme une soirée avec ses amis et Calie et alors que la jeune femme attend sa colocataire qui doit venir la chercher pour aller en soirée, tout va basculer et le roman va prendre une tournure incroyable, improbable et tout cela sans que l’on ne voit rien venir. Elle devra être sous protection non stop et c’est comme cela qu’elle fera la rencontre d’Ezio. Que se passe t’il ce soir là ? Comment Calie va surmonter cette nouvelle épreuve ? Et que va-t-elle découvrir ? A vous de plonger dans cette histoire et de dévoiler tous ses secrets.

Calie est une jeune femme que la vie a déjà bien amoché. La perte de sa mère est fraîche et la douleur encore vive. Elle tient néanmoins le coup et se rapproche encore plus de Xavier qu’elle considère comme son père. Leur relation devient vite ultra protectrice l’un envers l’autre. Elle ne sort plus et passe tout son temps avec lui. Le départ en Californie lui donne a nouveau envie de vivre sa vie et de s’épanouir. Elle est plus souriante, pleine de vie et taquine. Elle va aussi s’affirmer et prendre plus soin d’elle au contact d’Erika et mettre son corps en valeur, elle sera canon. Après la terrible épreuve qu’elle va vivre à nouveau on l’a découvrira courageuse et tenace.

Ezio est un homme tourmenté que la vie a brisée à de multiples reprises. Il est renfermé, hargneux et colérique. Mais il est aussi diablement sexy. Tatoué, musclé et un peu connard au caractère changeant sur les bords, on est vite séduite. Il aime le danger et est une vraie tête brûlée. Il souffle le chaud et le froid avec Calie. C’est un personnage très complexe et très intense. On comprendra que ce mauvais caractère n’est finalement qu’une carapace, un masque pour se dissimuler lui, son vécu et ses sentiments.

La plume de l’auteure est juste remarquable, elle nous plonge dans cette histoire avec un véritable talent, l’intrigue et le suspense monte en intensité durant toute la lecture. Elle nous tient en haleine et nous envoûte. Les personnages sont tous bien travaillés et cela donne une vraie profondeur à l’histoire. On ne voit rien venir sauf son nouvel environnement que chaque petit détail nous dévoile mais je n’aurais jamais imaginé ce dénouement et quelle fin !!! Un vrai cliffhanger avec frustration maximale.

Ce roman est un ascenseur émotionnel intense. Les joutes verbales entre Calie et Ezio prennent de plus en plus d’intensité au fur et à mesure de la lecture. Les sentiments s’en mêlent, et leur relation évolue de manière compliquée, explosive mais aussi touchante et émouvante. Les scènes de sexe sont torrides et vous donneront chaud. Le suspense est bien là et avec lui l’inquiétude pour Calie et ce qu’il va encore lui arriver. On ne décroche pas jusqu’au dernier mot et même là on en veut encore.

Un magnifique coup de cœur pour cette pépite. Que j’ai hâte de dévorer le second tome. Un seul avertissement accrochez vous car ça déménage. A lire absolument.

19489638_334150273681974_1716748613_n

received_354447654985569558230662.png

Happy Crazy Love #1 Si nos chemins se croisent

happy-crazy-love,-tome-1---si-nos-chemins-se-croisent-1000590-264-432

Thème : New Romance – Romance – Romance Contemporaine – Militaire – Humour -Érotisme

Date de sortie : 16 Novembre 2017

Auteure : melanie-harlow-992957-250-400Melanie Harlow écrit des romances très contemporaines et sensuelles où se croisent humour et émotions. Elle vit dans le Michigan près de Detroit avec son mari et ses deux filles. Quand elle n’écrit pas, elle passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux et regardent des séries.

 

 

 

 

 

Synopsis : Il ne croyait plus en l’amour.

Margot a besoin de changer d’air. Elle vient de se séparer de son ex qui s’est révélé être un pauvre type opportuniste, tout cela très publiquement devant toute le gratin de Detroit.

Cela tombe bien, la société de communication où elle travaille doit s’occuper d’un client hors de la ville.

Quoi de mieux qu’un séjour loin de son quotidien, au bord du lac Huron, dans une ferme qui a besoin de donner un coup de jeune à son image ?

Mais, elle ne s’attendait pas forcément à rencontrer un homme comme Jack, un des propriétaires de la ferme.

Renfermé, agressif, il n’est toujours pas remis du décès de son épouse et déteste l’idée qu’une jeune femme de la ville vienne se mêler de leurs affaires.

Mais sa vivacité et son charme sont en train de percer la carapace que le deuil a créée autour de son coeur.

Elle n’est que de passage, elle ne connaît rien à son quotidien mais il pourrait lui apprendre à vivre auprès de lui.

Avis : 

Ce livre à tout pour être un roman exceptionnel. C’est une amie qui me l’a conseillé. Et je ne regrette absolument pas cet achat. Je l’avais repéré au FNR, mais je ne l’ai pas pris et pourtant, j’aurais dû le découvrir bien avant. La couverture est très jolie. Sombre, avec très peu d’information, ce fond blanc, ces couleurs vert et rose attirent vraiment l’œil. Et quand on ouvre la première page, on est de suite happé. L’auteure nous offre une romance riche et très addictive avec des héros qui n’ont absolument rien en commun, mais qui sont attiré comme des aimants. Quand Margot, une citadine rencontre Jack, un fermier. C’est assez explosif. 

Nous faisant la connaissance de Margot dans sa vie en tant que citadine, de bonne famille, elle vient de monter sa boite avec sa meilleure amie Jaime, et vit seule depuis qu’elle a quitté son ex il y a un an. Margot a eu une vie choyée. Issue d’un milieu aisé, elle doit souvent faire face aux apparences et au faux-semblant. On va avoir à faire à une héroïne qui a un fort caractère. Elle a beau être une fille pourrie gâté, elle a un cœur en or. Quand elle fait quelque chose, elle se démène et s’y met à 100%. Elle sait ce qu’elle vaut et ce qu’elle veut. Alors quand Tripp refait son apparition, elle se retrouve à lui lancer des scones sur la tête en le traitant de tous les noms. 

Il est grand temps pour elle de quitter la grande ville et de se faire oublier. Cela tombe pour le mieux, car grâce à Quinn, petit ami de Jaime, elles ont réussi à décrocher un contrat dans le Michigan, dans une ferme agricole proche du lac Huron. Elle va devoir aider la ferme des frères Valentini en ce qui concerne le côté commercial de leur ferme. Mais ça, c’était avant qu’elle ne fasse la rencontre de Jack, le frère Cadet, et le plus passionné de la ferme. Il n’a envie d’aucun changement et il sait très bien le faire savoir. 

Leur rencontre est une vraie catastrophe. Lui est bourru, taciturne, solitaire, elle est pétillante, rayonnante et ne supporte pas qu’on lui dise non. Joyeuse et motivée, elle va se transformer en véritable « Barbie fermière » et va tout faire pour prouver à Jack qu’elle veut leur venir en aide, et rendre la famille heureuse. 

Bouleversant, Touchant, Attendrissant

Dévoré en même pas six heures, j’ai adoré cette histoire. Tout dedans est exceptionnel. Les personnages sont touchants. Jack m’a fait beaucoup de peine. Cet homme si torturé, qui vit dans son malheur depuis 3 ans. Vétéran de l’armée, il a beaucoup perdu. C’est un homme écorché, qui a souffert et qui continue de souffrir. Sa vie n’a pas vraiment de sens, il se refuse au bonheur. Et pourtant, s’il se l’autorisait, il pourrait l’être. Quand on le voit avec sa famille, son petit-neveu. C’est un homme qui a beaucoup a donné. Quand il s’ouvre, on découvre un homme merveilleux. 

J’ai été très touché par cet homme que la vie n’a pas épargné. 

Mais quand arrive une fille qui n’y connaît rien et qui veut tout remanier, il devient un homme exécrable, méchant, froid et blessant qui y met beaucoup de mauvaise volonté. 
Margot va devoir décupler ses forces et ses envies pour arriver à ses fins. 

La rencontre des deux protagonistes promet de très belles surprises. C’est tout de suite explosif, physique, et cette alchimie est présente dès leur première rencontre. Ça frétille. Ils se tentent, se cherchent, mais se refusent. Il le refuse. Son passé le lui interdit. Il n’a pas le droit, il ne veut pas céder. Mais comment contrer toutes ses envies quand ils sont obligés de passé des heures et des heures ensemble ? Comment va-t-il réussir à la détester alors que c’est une jeune femme belle, intelligente, qui semble réellement s’intéresser à sa vie, à ses sentiments. Elle veut comprendre pourquoi il est comme ça. Et lui, il y court, il décide de céder à la tentation, la vanne est ouverte, et s’il ne s’est jamais laisser aller à parler à quelqu’un, il semblerait qu’il ait trouvé en Margot cette personne. Mais ne risque t’elle pas d’y laisser des plumes ? 

Têtue, envahissante, sensible

Mélanie Harlow nous livre un roman vraiment sublime. J’ai découvert une auteure avec une sensibilité déconcertante. Une plume très agréable qui manie légèreté, humour et qui donne de l’espoir. J’ai eu souvent mal au cœur, mais j’ai aussi eu des papillons dans le ventre et j’ai ri. Margot a ce pouvoir de faire rire, et quand elle y arrive avec Jack, notre cœur ne peut que se remplir d’amour. Le travail des deux personnages va être dur, long, mais à la fin cela vaut le coup. Ils mettent du cœur à l’ouvrage. 

Un tome qui ne se lit pas, mais qui se vie et se dévore. J’ai fort apprécié les personnages, ils sont forts mais très vulnérables. Les voir s’ouvrir tous les deux de façon si facile quand on y pense. On dit souvent que les opposés s’attirent et Mélanie Harlow nous le prouve parfaitement bien. 

Une très belle découverte, un beau coup de cœur 

 

received_16234963143377311194487353.png

avatr

Rosemary Beach #13 : Best Kiss

rosemary-beach,-tome-13---best-kiss-994148-264-432

Thème : new adult, romance, passé, maltraitance, famille
Date de sortie : 3 janvier 2018
Auteure : abbi-glines-headshotAbbi Glines est l’auteur à succès du New York Times, des USA Today et du Wall Street Journal, auteur de Rosemary Beach, de Sea Breeze, de Vincent Boys, d’Existence et de The Field Party Series. Elle ne cuisine jamais à moins de cuisiner pendant les vacances de Noël. Elle croit aux fantômes et a l’habitude de demander aux gens si leur maison est hantée avant d’y entrer. Elle boit du thé l’après-midi parce qu’elle veut être britannique mais hélas elle est née en Alabama. Lorsqu’on lui demande combien de livres elle a écrits, elle doit s’arrêter et compter sur ses doigts. Quand elle n’est pas enfermée en train d’écrire, elle lit, fait du shopping, se faufile jusqu’au cinéma et écoute le drame de sa vie d’adolescente tout en prenant des notes mentales sur les bonnes choses à utiliser plus tard. Ne juge pas.
Synopsis : Après avoir perdu l’amour de sa vie, River Kipling, alias Captain, a sombré dans le crime organisé. Mais le moment est venu pour lui de tirer un trait sur cette sordide existence. La seule chose qui le retient encore à Rosemary Beach est le nouveau restaurant qu’il s’est engagé à lancer. Même si, alors que l’ouverture est imminente, son aventure avec la cheffe de salle, la sulfureuse Elle, lui complique plus l’existence qu’autre chose.
Jusqu’à ce qu’il remarque Rose Henderson, la nouvelle serveuse. Tout ce qu’il sait de cette jolie rouquine à lunettes est qu’elle est une jeune mère célibataire, sérieuse et appliquée à la tâche. Pourtant, dans son rire, dans sa façon de regarder Captain, il y a quelque chose d’étrange, de trop familier… Qui est-elle vraiment ? Le passé de Captain risquerait bien de le rattraper…
Avis : Tout d’abord je tiens à remercier notre tout nouveau partenaire Collection Emoi pour ce service presse. Il y a des séries qui nous tiennent à cœur et la série Rosemary Beach en fait parti. Avant de débuter ma lecture je me suis remise dans le bain en cherchant les rapports entre les différents protagonistes même si on se souvient bien des couples les liens fraternels ou demi-fraternels nous échappent parfois au fil du temps entre les différents romans.
Ce roman narre l’histoire de Captain alias River Kipling et de Rose. Il est le demi-frère de Blaire Finlay la femme de Rush Finlay. Il est aussi proche de Reese et Mase, les protagonistes des deux tomes précédents, et a un rôle tout particulier dans leur histoire. Suite à son escapade dans le Texas, on le retrouve à Rosemary Beach où il gère les derniers préparatifs de mise en place de son restaurant en vue d’une ouverture proche. Il entretient une relation avec sa cheffe de salle, Elle, qui se sent pousser des ailes et se prend pour la gérante. Sauf que Captain lui ne s’investit dans aucunes de ses relations et c’est encore une fois le cas. Pour lui Elle n’est qu’une distraction, elle est l’exact opposé de son âme sœur perdue dont le souvenir le hante, et il se sert du sexe pour atténuer la souffrance de son existence. Rose est serveuse dans le restaurant de Captain et s’est de cette manière qu’ils font connaissance. Elle vient d’arriver de l’Oklahoma et ne connait personne mais sa venue dans la ville et dans ce restaurant n’est pas le fruit du hasard. Dès leur première rencontre, Captain est tranchant et rude avec elle. Être en son contact éveille des vieux souvenirs qu’il préfère oublier car ils l’ont brisé. Mais pourquoi ? Quel lien existe-t-il entre eux deux ? Pourquoi se sent il à vif émotionnellement quand il est proche de Rose ?
Rose est une jeune mère célibataire que la vie a endurci. Elle a dû survivre à bon nombre de difficultés au vu de son jeune âge. La vie n’a pas été clémente avec elle. Elle a été abandonné par sa mère et placé de famille d’accueil en famille d’accueil non-stop durant son enfance et son adolescence. Franny, sa fille, est le rayon de soleil de sa vie. Elle la chérit et la protège au maximum, elle lui donne tout ce qu’elle n’a pas eu. C’est une mère protectrice et une femme forte et indépendante. Elle s’est construite seule et a fait de son mieux pour que sa fille ne manque de rien. Elle est d’une beauté incroyable et chaque homme du restaurant la remarque et cherche à la conquérir. Elle a un caractère bien trempé et ne se laisse pas faire.
Captain traîne un passé très sombre. Suite à la perte de l’amour de sa vie il fuit de chez lui et se met à travailler pour Benedetto DeCarlo. Il sera à son service durant plusieurs années et ce job lui fera perdre son âme il s’arrêtera avant de perdre la dernière partie qui est le souvenir de cette fille. Il a un look de bad boy et le caractère aussi. Il est bourru, égocentrique, et enchaîne les conquêtes purement sexuelles. La violence a régi sa vie pendant tellement de temps qu’il est intraitable avec les autres. Il fait littéralement craquer toutes les femmes qui attendent à la chaîne pour être avec lui. Son personnage est très intense que ce soit dans son raisonnement et dans ses actions. Son côté sombre est très attrayant et le rend sexy. C’est un connard comme on les aime mais qui se révélera très protecteur et là on ne peut que succomber.
La plume de l’auteure est toujours aussi délicieuse, fluide et intense à la fois. Dès le début du roman on est aspiré par l’histoire. L’intrigue est rondement menée et la découverte des nouveaux personnages nous attire irrémédiablement. On souhaite comprendre la relation entre les deux protagonistes et ce qui existe entre eux. L’auteure nous donne des réponses au fur et à mesure du fil de la lecture sans trop en dévoiler à chaque fois pour nous tenir en haleine. Les flashbacks sont nombreux mais tellement importants pour la compréhension de l’histoire et là encore elle nous donne des bribes à chaque fois.
Le seul bémol que je peux apporter c’est que l’on comprend rapidement de quoi il retourne mais les détails apportés au compte de goutte nous intriguent à souhait et nous tiennent tout au long de la lecture. L’action arrive bien tard, le temps que l’histoire se met en place et par conséquent les scènes de sexe aussi mais l’intensité des émotions est telle que l’on plonge dans leur relation et qu’on vibre avec eux tout du long. L’amour unique, inconditionnel et intemporel est magnifique à lire autant que la souffrance ressentie par Captain et vécue par Rose dans les flashbacks est insoutenable.
Vous l’avez compris, tout y est pour en faire un beau coup de cœur que je recommande. Cette romance nous embarque avec elle pour un très beau voyage. J’aurais adoré revoir un peu plus de la bande de Rosemary Beach car ce tome est vraiment concentré sur Captain et Rose et plus du tout sur le country club et les autres personnages. J’espère les retrouver dans le tome 14 sur Nan qui sera haut en couleur vu la personnalité qu’elle nous a dévoilé au cours de la saga. Rendez-vous au prochain tome.19578328_335864896843845_1966842752_n

received_354447654985569558230662.png

Hate to Love

images

Thème : Musique – Harcèlement Scolaire – Deuil – Relation épistolaire – Relation Familiale Difficile – Sexe

Sortie en France : 2 Novembre 2017

 

 

Auteur : 

PenelopeDouglas1
Entrer une légende

Après avoir passé son adolescence à essayer de faire plaisir à tout le monde, Penelope Douglas a un jour décidé de faire ce qu’elle voulait, elle. Elle a traversé le Japon en train, sauté du haut d une cascade et commencé à écrire des romances intenses et passionnées, à son image. Comme elle, ses héros brisent les règles, affrontent leurs peurs et leur part d’ombre. Et c’est sous le soleil de Las Vegas, entourée de son mari et de sa fille, qu’elle travaille tous les jours à trouver l’équilibre parfait entre émotion et drame, sexe et danger, amour et haine. Une révélation new adult.

Synopsis :

Ils étaient faits l’un pour l’autre… jusqu’au jour où ils se sont rencontrés

Depuis plus de sept ans, Misha et Ryen échangent des lettres. Des lettres dans lesquelles ils se racontent, se livrent, se soutiennent. Une seule règle : ne jamais chercher à se rencontrer. Un interdit qui a convenu à Misha pendant toutes ces années. Il n’a pas besoin de connaître le visage de Ryen pour qu’elle soit sa muse, son inspiration, celle pour qui il écrit ses chansons et, quelque part, son âme sœur. Mais, un soir, il croise une jeune fille dont les goûts excentriques se rapprochent un peu trop de ceux que Ryen lui a décrits dans ses lettres pour que ce soit une coïncidence… Et alors, face à cette jeune fille d’une beauté solaire, renversante, Misha n’a aucun doute : il sait que c’est elle. Maintenant, impossible de résister, il doit s’approcher. Quitte à ne jamais révéler à Ryen qui il est vraiment. Et quitte à découvrir une Ryen bien différente de l’idéal qu’il s’était imaginé…

Avis : 

Marion : Après une lecture Bis commune de « Dark Romance » pour finir l’année (et la joie de retrouver mes 4 Cavaliers) il me semblait logique de poursuivre ma lecture avec « Hate To love », désireuse de rester en compagnie de la plume magnifique de Pénélope Douglas pour débuter 2018. Plus qu’un coup de cœur je l’ai dévoré en une journée.

Good Choice !

Marie : J’ai d’abord découvert l’univers de Hate to love avant de devoir relire Dark Romance, c’était un devoir, il le fallait, j’avais ce besoin de retrouver les cavaliers. Le fait de retrouver la sublime plume de Pénélope Douglas  qui fait partie de mon top 5 des grandes auteures.

Comme nous nous y attendions le premier chapitre nous prend en otage tant il est captivant.

Nous découvrons Misha, chanteur du groupe « Cipher Core ». Depuis de nombreuses années il entretient une correspondance très forte avec Ryen. En 7 ans, ils ne se sont jamais vu, jamais appelé. Mais un lien sincère, fort et profond s’est tissé durant toutes ces années. Pour nos deux protagonistes ce lien est vital, ils sont leurs bouffées d’oxygène mutuelle. Se confiant leurs plus grands secrets, le rituel de leurs lettres est un moment très particulier pour eux. Néanmoins, de confident et ami,  la curiosité de Misha ne cesse de croitre et son obsession pour Ryen se fait plus forte. Mais jusqu’ici, il n’a jamais été question de se rencontrer, il n’y aura aucun sentiments amoureux, juste ce lien fort qui les unis depuis 7 ans. Ils ne veulent en rien abimer cette amitié si profonde.  Mais au hasard d’une soirée organisée par les membres de son groupe l’impensable va alors se produire. Elle sera là… face à lui sans connaitre son identité. Cette rencontre va déstabiliser profondément Misha qui est troublé. A partir de ce moment l’envie de se rapprocher d’elle va aller crescendo quitte à déroger à leur règle, quitte à la découvrir sous un nouveau jour et comme le dit si bien l’auteur, bien loin de l’idéal qu’il s’était imaginé.  Mais jusqu’à où Misha est-il près a aller pour la revoir ?

On fait alors connaissance avec les personnages qui peuplent l’histoire : Dane, Malcom le batteur, Lotus, Annie la sœur de Misha, Lyla l’amie de Ryen.

Penelope Douglas plante le décor et on se retrouve vite happé par notre lecture. Le ton de l’histoire prend un virage à 180° quand Ryen se trouve sans nouvelle de Misha depuis quelques mois. Les correspondances se taisent, restent sans réponses et nous basculons vers une ambiance parfois glauque chargé d’angoisse.

La plume affutée de l’auteur sait nous faire frissonner et l’addictivité nous prend, incapable de poser le livre. Quand on le commence, on sait qu’on va le finir dans les heures qui suivent. Misha nous apparait alors avec son côté sombre, secret et torturé ce qui contraste avec le début du livre. Un élément important qu’on ne comprend vraiment qu’une fois le nez de dans, nous fait comprendre toute l’ampleur du livre. Tourmenté se débattant dans sa douleur il est aspiré dans un tourbillon de souffrance dont il ne parvient pas à s’extraire. Son comportement destructeur nous serre le cœur et on souffre avec lui.

On va suivre l’évolution des ces deux héros chacun en proie à leurs tourments respectifs. On retrouve Ryen au lycée, ou elle semble se détacher de sa propre personnalité, elle se perd dans un simulacre de vie d’étudiant afin d’être acceptée, entourée de Lyla, Tren, JD et Trey. Elle en est vraiment détestable. Elle ne ressemble en rien à la Ryen, des lettres de Misha. Elle est détestable, et laisse passer des choses que jamais personne ne devait laisser passer. Son besoin d’appartenance a la popularité la fait devenir quelqu’un qu’elle n’est pas et qu’au final elle-même déteste.

Ryen est une jeune femme obsessionnelle est très ambigüe dans sa quête d’acceptation quitte à piétiner certain sur son passage. Elle souffre et tente coute que coute de se fondre dans la masse, pour correspondre aux dictats qui règnent sur les « années lycée ». Utilisant  l’amitié comme un moyen de traverser sans encombre la jungle étudiante, elle se cache derrière un masque et rentre dans le moule. En revanche elle a un regard lucide sur les amis qui constitue son entourage. Loin d’être naïve c’est une jeune femme posée et réfléchie mais qui va trouver un adversaire à sa hauteur en la personne de Masen Laurent. Elle souffre du manque que Misha laisse dans son cœur. Nombreuses questions se posent alors, lui est-il arrivé quelque chose ? A-t-il juste envie de mettre fin aux correspondances ? Elle lui envoie trop de lettres et il en a marre ?

Le nouvel élève est froid, arrogant, hargneux, pourtant elle ressent une attirance pour lui assez dérangeante. Terriblement sexy il est loin de passer inaperçu. Plus il la provoque plus elle se déchaine et plus lui il adore ça. Chacun jouant avec l’autre comme s’ils se ramenaient à la vie au contact l’un de l’autre. Ils sont l’oxygène de l’autre. Alors que chacun d’eux doit faire face à des coups durs, s’en prendre l’un a l’autre leur évite de trop ruminer et de s’aider, même s’ils ne s’en rendent pas compte. Et la entre les deux ca va vite devenir explosif, se défiant, se toisant mais surtout se cherchant. Chacun va perturber l’autre et les multiples rebondissements vont nous tenir en haleine. Leur relation est volcanique, exaltante et sulfureuse. On sent bien l’électricité entre eux.  Entre crainte et attirance chacun met en jeu ce qu’il a réussi a construire. Ils s’évitent tout en se cherchant et, entre les correspondances de Misha et les tensions avec Masen, Ryen est prise dans un engrenage qui fait vaciller sa belle assurance. Il sait se qu’elle vaut, et il veut juste qu’elle se retrouve, et qu’elle s’aime comme elle est. Pas besoin d’être populaire pour vivre bien.

De nombreux sujets très durs sont abordés et traités avec une grande précision. Une pensée notamment à Manny qui nous à bouleversé. La cruauté des ado n’as pas de limites et Pénélope Douglas met en avant un aspect de la vie étudiante bien connu : le harcèlement scolaire, le repli sur soi, la dépression… c’est un monde cruel, où soit on est les harceleurs soit les harcelés, il n’y a pas de juste milieu dans ce genre de cas. Une lecture très intéressante qui nous replonge à Thunder Bay, un livre très mystérieux à la hauteur des écrits de cette auteure si délicieuse.

Nous avons totalement succombé à cette lecture qui confirme que Penelope Douglas fait partie de nos grands auteurs préférés. Tant d’émotions qui nous traverse à chacune de ces lectures… Et à chaque fois qu’on repose un roman de cette auteur on se sent seul après avoir vécu si intensément au côté de ses héros.

Merci Pénélope car on ne ressort jamais indemne de tes histoires…

Merci Pénélope pour nous avoir fait recroiser les cavaliers dans cet opus…

(*soupir de béatitude totale *-*)

Merci Pénélope pour cette histoire qui marque notre cœur, tu es notre « Magic Penny »…

 

19489638_334150273681974_1716748613_n

19511935_334128007017534_915286195_n