Mois : février 2018

Légion #2 : Omnia Vincit Amor

received_10215644695888301

Thème : Romance , légion étrangère, secret, photographie, new adult
Date de sortie : 18 février 2018

FB_IMG_1506632412702Auteure :

Pour Amélie C. Astier, connue sous le pseudonyme AMHELIIE dans l’auto-édition, écrire est aussi essentiel que manger et dormir. C’est la nuit qu’elle s’applique à donner vie aux multiples personnages qui peuplent son imaginaire – et si certains disent d’elle qu’elle n’est pas toute seule dans sa tête, Amélie et tous ses habitants sont remplis d’humour et prêts à explorer n’importe quel univers, tant qu’il y a une bonne dose de romance dedans.

Synopsis :

Ezra ne s’attendait pas à tomber amoureuse d’un légionnaire, encore moins à construire sa vie avec. Alors qu’ils viennent de se marier, leur idylle est sur le point d’éclater.
Le malheur n’est censé arriver qu’aux autres, jusqu’au jour où l’imaginable se produit. Un événement tragique va venir tout remettre en question, y compris l’histoire que Tristan et Ezra ont construite. Un autre combat commence, et les secrets ne seront pas les seules épreuves à affronter.
L’amour est-il suffisant pour cicatriser certaines blessures invisibles ? Peut-il nous sauver de tout ?
Cette fois encore, ce qui se passe à la Légion, ne pourra pas rester seulement à Légion.

Avis :

Je l’attendais avec énormément d’impatience ce second et dernier volet de cette duologie et je me suis jetée a corps perdu dedans. Je n’en ressort pas indemne. Ce roman m’a totalement chamboulé et bouleversé.

L’histoire débute là où elle s’est arrêtée au tome 1, on retrouve Ezra qui est au Canada en voyage de noce avec son amie Lésia suite à un départ imprévu en mission en Afghanistan pour Tristan. Elle reçoit un coup de fil qui lui annonce ce qu’elle redoutait tant, un problème est survenu lors de la mission top secrète de son mari et toute sa section est introuvable. Elle s’écroule et son cœur lâche, l’amour de sa vie est soit mort, soit blessé et elle n’en sait rien. Elles rentrent toutes les deux immédiatement à Calvi pour attendre des nouvelles et faire tout son possible pour en savoir plus. Mais la Légion est intransigeante, ce qu’il se passe à la Légion reste à la Légion et la Corse perd son sang froid et on la comprend. Quelle horreur de rester sans nouvelles alors que les informations sont présentes dans les rangs du Camp. Les nouvelles finissent par arriver après des semaines d’attente insupportables, ce coup de fil tant redouté mais qui sera de bonne augure : Tristan est en vie et rapatrié à l’hôpital Bégin à Paris. Ezra prend le premier vol pour rejoindre son mari.

Mais dans quel état est-il ? Quelles séquelles laissera cette OPEX sur l’homme et le légionnaire ? Comment vont-ils avancer ensemble après une telle épreuve ?

Ezra change énormément dans ce second volet elle qui était si joyeuse et pleine de vie dans le premier tome à croquer la vie et à globetrotter devient inquiète et triste. La peur l’habite au quotidien.Ce qu’elle affronte avec Tristan et face à lui est insupportable. Le silence la brise et l’indifférence de son mari envers tout et surtout elle la peine. Mais elle est combative et elle fera tout pour ramener son mari de ses ténèbres.

Tristan sombre totalement dans ce tome. Il a vécu l’horreur, l’impensable et surtout l’insupportable. Il était plein d’humour, de légèreté et de contrôle avant son OPEX, on le retrouve brisé, perdu, ayant perdu plusieurs bouts de lui-même à l’autre bout du monde. Il se renferme et essaye de livrer bataille seul pour ne pas emporter ses proches dans ces démons et ne pas salir leurs âmes. Il culpabilise beaucoup de ce qui est arrivé dans la vallée d’Uzbin. Il respecte ses codes et valeurs de légionnaire mais à quel prix.

Romance à deux voix, on est transporté dans l’esprit de chacun ce qui nous permet de voir les positions et réactions différentes de chacun face aux obstaclse et situations de leur relation. La plume d’Amheliie est vraiment incroyable, magnifique et juste, elle détaille avec soin chaque scène, chaque sentiment, chaque dialogue ce qui nous amène un réalisme fou à l’histoire, on a l’impression d’être à leur côté. L’univers de la Légion est tellement bien développé que l’on se sent en totale immersion au Camp Raffalli, le travail de recherche est conséquent comme toujours avec cette auteure. Le problème psychologique traité est amené par des événements distillés au fur et à mesure en gagnant en intensité, là encore Amheliie excelle par ses connaissances et par son talent.

On vit chaque instant avec nos héros et notre cœur de lectrice en prend un sacré coup. Amheliie est une fée des sentiments et elle les manient avec brio. J’ai souffert vraiment durant les flashback de Tristan, j’ai pleuré abondamment tout au long du livre qui est d’une beauté époustouflante et d’une cruauté sans nom. Voir Tristan sombrer sans personne pour intervenir avant que le pire se produise est rageant. On se doute de ce qui lui arrive et on aimerait l’aider, le bousculer comme The Head le fait par la suite mais presque trop tard. Accepter la réalité des événements passés est aussi dur pour eux que pour nous. La colère face à cette injustice est immense. Ezra prendra une décision difficile pour sauver Tristan et son couple, décision qui nous ravage intérieurement, je vous laisse découvrir si ce fut la bonne.

Une romance déchirante, poignante et dure qui est totalement à l’opposé de son premier volet. On s’attache énormément aux personnages et on a du mal à tourner la dernière page. Des romans nous marque et on ne les oublie jamais, je sais que Légion en fait parti, un bout de mon cœur est resté avec eux. Sortez les mouchoirs, accrochez-vous il en vaut mille fois le coup.
19489638_334150273681974_1716748613_n

received_354447654985569558230662.png

Une lueur d’espoir

avis ule

Thème : Romance –  Romance Contemporaine – Mère célibataire – Amour –  Sportif –  New Adult –

Date de Sortie : 1er Février 2018 

Auteure : 

k.-a.-tucker-1031985K.A. Tucker est née dans une petite ville de l’Ontario. Passionnée de littérature, elle publie son premier roman à l’âge de 6 ans. Elle vit aujourd’hui en banlieue de Toronto avec son mari, ses deux filles, et une floppée d’animaux à quatre pattes.

Synopsis : 

Catherine Wright habite dans une petite ville. Elle est serveuse et s’occupe de sa fille de cinq ans. Une nuit, alors qu’elle rentre dans le brouillard, elle tombe sur une voiture encastrée dans un arbre. Elle intervient et parvient à sauver la vie d’un des occupants avant que le véhicule s’embrase. Elle ne saura que bien plus tard qui elle a sauvé : Brett Madden. La star de hockey, héros national.

Mais Catherine ne souhaite pas que son nom soit révélé. Jusqu’au jour où elle trouve l’homme qu’elle a sauvé devant sa porte. Il veut juste la remercier, mais il va bouleverser sa vie. L’amitié qu’ils ressentent l’un pour l’autre, dès les premiers mots échangés, se transforme peu à peu en quelque chose de plus profond qu’ils ne s’attendaient à ressentir.

Comment une super-star comme Brett Madden pourrait-il s’intéresser à une femme aussi normale que Catherine ? Combien de temps avant que cette étincelle qu’elle voit briller dans ses yeux ne s’éteigne ?

Avis : 

K.A Tucker est l’une de mes auteures favorite. Découverte en 2015, lors de la sortie de respire, sont premier roman de la saga Ten Tiny Breath. J’étais tombée sous le charme de ses histoires et de sa plume. Alors quand j’ai vu qu’un nouveau roman sortait, je n’ai eu d’autre choix que de le lire. Et je l’ai dégusté. J’ai mis une semaine, mais j’ai pris mon temps pour découvrir cette très belle histoire. 

C’est une histoire d’amour comme j’aime, elle a tout du New Adult. Alors même si on sait comment l’histoire va se terminer, qu’il n’y a pas de rebondissement, l’histoire nous transporte. 

Mignon, tendre, plein d’émotions 

On part direction Balsam, une petite bourgade de Pennsylvanie faire la rencontre de Catherine, une jeune maman célibataire de 24 ans et très courageuse. Quand elle avait 17 ans, elle s’est fait rejeter de tout le monde, car elle entretenait une relation avec Scott Philips, son professeur d’art. Suite à cette histoire, elle fuit le domicile familial à 18 ans et n’a plus aucune nouvelles de ses parents, la cassure entre sa famille va forger le caractère de la jeune fille. Elle travaille comme serveuse au Diamond, là-bas elle trouvera un refuge et une vraie famille. Lou et Leroy les patrons sont des gens très attachants. Mais voilà, lors de son entretien d’embauche, Catherine découvre qu’elle est enceinte. Un coup dur de plus pour cette jeune femme qui a déjà vécu le regard, et les méchancetés. 5 ans plus tard, elle est toujours serveuse et a une petite fille adorable, Brenna. Qui a une langue bien pendue. Cette gamine est attachante, drôle, et très, très bavarde. 

Un soir, alors qu’elle rentre d’un rendez-vous galant catastrophique avec Gord, le neveu de sa patronne, elle se retrouve devant une scène des plus surprenantes, une voiture est encastrée dans un arbre. Sans réfléchir plus elle décide d’aller et de sauver in extrémis l’un des passagers. Ce n’est que quelques heures plus tard qu’elle se rend compte qu’elle à sauver Brett Madden, LE joueur Star du Hockey de l’équipe de Flyers de Philadelphie. Tout de suite, sa peur de se retrouver en plein cœur des discutions des habitants de Balsam refait surface et elle ne veut surtout pas qu’on découvre qu’elle était sur les lieux de l’accident, et que c’est elle qui a sauvé Brett. Keith, Flic et meilleur ami lui fait la promesse de ne rien dire même s’il sait que ça serait la meilleure chose à faire. 
Pendant une semaine, elle cherche à échapper à tout ça, alors que Brett cherche par tous les moyens de découvrir qui est son Ange gardien. De plus, tout le monde se pose la question. Qui est cette personne qui a sauvé la vie de Brett ? Pourquoi ne veut-elle pas se montrer ? Jusqu’au jour où le fameux plan foireux, Gord, balance l’info. Le soir même, Brett rend une visite à Cath, et tout de suite le courant passe entre eux. 

On découvre deux personnages vraiment très différents. Le roman commence par une rétrospective de la vie de Cath, quand elle était encore au lycée, en pleine tourmente avec l’affaire Philips. J’ai eu mal au cœur, quand je vois comment elle a été traitée, cette jeune fille était juste amoureuse de son professeur. Quelle jeune fille, n’a pas été amoureuse de son prof au lycée ? Moi par exemple, je l’étais de mon prof de musique (mon dieu, je ne l’avais jamais avoué à quiconque). Elle est naïve, et croit les paroles d’un mauvais homme. Mais aujourd’hui le passé est résolu, et elle consacre sa vie qu’à une seule personne. Sa fille Brenna. Sa relation avec la petite fille est géniale, c’est une maman formidable

La plume de K.A Tucker m’a une fois de plus conquise, elle est parfaite pour ce genre de roman qui est rempli d’émotions les plus intenses. Les personnages sont doux, tendres, et terriblement attachant. Nos deux protagonistes forment un duo surprenant. Enfin, je dirai plus un trinôme, car la petite fille est toujours dans leurs pattes. Pour le plus grand plaisir de sa maman ! 

Je suis tombée en amour face à Brett, ce jeune hockeyeur a tout pour plaire, il est doué dans ce qu’il fait, beau, intéressant, et surtout, il est adorable, tendre, et musclé ! Very musclé même. J’aurais cependant voulu avoir aussi son point de vue, on voit bien qu’il souffre depuis l’accident. Il a quand même coûté la vie de Seth, son coéquipier et meilleur ami. Savoir comment se passe sa convalescence. Et c’est quand même dommage qu’on en sait pas plus sur lui, sauf ce qu’on voit au travers le regard de notre héroïne. Mais j’aime beaucoup le voir graviter autour de Cath, il s’investit à fond, et s’entend très bien avec toute sa famille, même avec Keith, qui a le béguin pour la jeune femme depuis dès années. 

Un roman émotionnellement intense, qui nous fait réfléchir. On fait tous des erreurs, et quelques fois, ces mêmes erreurs dictent nos vies. Cependant, même si je n’ai pas été surprise par la tournure de l’histoire, il y a quelque chose dont je ne m’attendais absolument pas. Je ne l’ai absolument pas vu venir celle-là. On peut décider d’être passive, ou alors se prendre en main, et choisir celle qu’on veut être vraiment. Il y a une grande part de vérité dans ce roman. 

J’ai eu un gros coup de cœur pour ce récit, que j’ai apprécié du début à la fin. K.A Tucker est et restera l’une de mes auteures préférée, et je ne suis pas prête d’oublier cette histoire, tout comme toutes celles qu’elle a déjà écrit auparavant. 

received_16234963143377311194487353.png

19244399_333979997032335_1586615394_n

 

 

 

DEVIOUS, Sinners Of Saint #2

visuel devious.jpg

Merci à notre partenaire Harlequin via la plateforme NetGalley pour sa confiance et l‘envoi de ce service de presse .

Sortie en France : Le 7 mars (numérique) et le 4 Avril 2018 (broché)

Themes : Romance – New Adult – Passion – Obsession – Addiction – Maladie

 

Auteur :

l.j.-shen-939241-250-400

L.J. Shen s’est imposée dès son tout premier roman comme une voix incontournable de la romance New Adult – un succès confirmé dès la parution de Vicious qui s’est immédiatement hissé en tête de tous les palmarès de vente. Quand elle n’écrit pas, L.J. Shen est une véritable badass (comprendre qu’elle aime passer du temps avec sa famille et ses amis dans sa Californie d’adoption, regarder ses séries préférées ou lire un bon livre).

 

Synopsis :

Devious. Un nom synonyme de danger, de désir, de décadence. Le nom de celui qui lui a brisé le cœur. Rosie n’avait que dix-huit ans lorsque Devious l’a trompée avec sa sœur. Cette expérience l’a détruite, et elle s’est juré de ne plus jamais avoir affaire à lui. Mais voilà que, dix ans plus tard, Devious revient dans sa vie, encore plus sexy et surtout plus déterminé que dans ses souvenirs. Car, s’il est revenu, c’est pour une raison bien précise : obtenir une deuxième chance. Et Rosie sait qu’avec Devious la fuite n’est pas une option ; alors il ne lui reste qu’une seule solution : faire face au démon de son passé.

 

Avis :

Alors celui là… Je l’ai attendu….

L’histoire se déroule 10 ans après le premier opus mais nous alternons entre passé et présent afin de mieux comprendre toutes les subtilités qui font que l’amour inconditionnel est le vecteur incontournable de cette série. Car on revit chaque étapes tumultueuses de leurs vie d’ado. Chaque douleur, chaque trahison, chaque aveux… On prend conscience de l’abime dans lequel chacun des personnages se noient.

On débute donc  notre lecture à l’époque du Lycée…  Cette époque terrible où les Four Hot Heroes semaient la panique à All Saints… Baron Spencer surnommé « Vicious », Dean Cole surnommé « Devious », Trent Rexroth et Jaime… Une seule et même unité, et pourtant 4 tempéraments distincts.

Ici ce deuxième tome se concentre sur Dean Cole… Rosie Leblanc l’a aimé immédiatement, au  premier regard… Jusqu’à ce que ce dernier pose ses lèvres sur celles de sa sœur Emilia (Millie) après un sale coup de Vicious. Ouais… C’est moche… Il a embrassé sa sœur en rivant ses yeux aux siens…

Ce jour là, son cœur s’est brisé.

Rosie est sublime, une jeune femme à la beauté ensorcelante de sirène. Mais Rosie est malade… Rosie est atteinte de Mucoviscidose terrible maladie qui se traite mais ne se guérie pas. Son espérance de vie ? Très limitée… Ça calme ! Vivre ainsi c’est comme vivre en conditionnelle… Mais Rosie est une femme de caractère. Elle affronte en vraie guerrière. Et c’est d’ailleurs à se caractère que va se frotter Devious.

Elle vit toujours à New-York, travaille toujours dans un bar et fait du bénévolat… Cependant elle va devoir retourner à Todos Santos, en Californie, pour des préparatifs de fêtes. Ce qui en soi pourrait être une excellent chose à ceci près : elle va devoir passer une semaine complète en compagnie de Devious… Ce même Devious qui vit dans le même immeuble qu’elle et prend plaisir à la provoquer à chacune de leur rencontre.

Alors comment vous dire… Devious à lui tout seul, est un concept dangereux… Oui, Devious est un putain de chaos, tortueux qui crée l’anarchie partout où il passe comme il se plait à le dire. Un égocentrique privilégié et déséquilibré. Impudent et déterminé. Sa devise ?

« Si c’est corrompu, pervers et fun alors j’en suis « 

Écrit à deux voix, on savoure chaque pensées de nos héros. Depuis leur toute première rencontre les déchirures sont allées crescendo. Devious est sanguin, enragé mais on découvre aussi une facette de lui qui nous empoigne le cœur.

Lorsque Rosie se rend à Todos Santos, elle fait une découverte qui la choque profondément. C’est le coup de massue. Entre incompréhension, dispute et déception on assiste à une scène qui nous soulève le cœur…

Rosie qui est volontaire, combative et n’attends rien de personne se retrouve anéantie. Le chagrin mais aussi la colère la dévaste. La plume de l’auteur y est aussi pour beaucoup dans notre ressenti, nous entrainant au cœur même de l’action, choisissant avec soins quel terme utiliser pour plus d’impact. Et quand rien ne va… quoi de mieux que de se tourner vers la personne qu’on déteste le plus ? Et pour le coup, j’en suis restée scotchée… Découvrant alors une partie de Dean Cole bien enfouie sous sa carapace d’écorché vif et insolent…

Oui Sieur Devious envoie du lourd…et propose du trèèèès lourd.

Pour Rosie supporter sa maladie et l’affronter passe avant tout par son  indépendance et sa liberté. Elle ne supporte plus d’être juste vue comme une malade en sursis… Elle est autre chose que ça, et voudrait qu’enfin on cesse de la surprotéger en la faisant passer pour une jeune fille écervelée ne sachant pas se prendre en main. En réalisant le regard que l’on porte sur elle, la déception est amère. Elle se sent trahie.

Devious est chaotique, fou, rempli de guerre et d’angoisse mais il est pour Rosie l’endroit le plus vivant qu’elle connaisse. Ils se comprennent, se cherchent, s’apprivoisent, se défient… Les masques tombent et chacun fait face à ses démons. Et cette imparfaite danse de séduction est simplement belle, vibrante et sincère. Difficile de se projeter quand la menace que tout s’arrête brusquement plane au dessus de vous… J’ai hurlé de rage et de chagrin, j’ai maudis l’auteur de me tourmenter le cœur avec tant de force, mais j’ai adoré qu’elle me fasse vibrer avec autant de vérité. Y’a des livres qui vous marquent car ils égratignent ce qu’on refuse d’affronter : le fait que rien n’est éternel et que pour certain chaque minutes est aussi précieuse qu’un battement de cœur.

Merci L.J. Shen de nous rappeler que la vie est précieuse, riche d’émotions et de combats. Mais il faut s’y confronter pour rester vivant !

19489638_334150273681974_1716748613_n19550914_333980237032311_936538727_n

 

Avis : Que j’avais hâte de commencer ce roman et de retrouver la bande des Hot Heroes. Déjà le premier tome m’avait conquise mais au vu du comportement de Dean et de ses joutes verbales plus que provocantes lors de ses apparitions dans Vicious, je savais que j’allais me régaler avec ce second volet et ce fut le cas.

On retrouve Rosie alias Bébé Leblanc, surnom trouvé par Dean, qui vit toujours à New York dans l’appartement que Vicious leur avait fournit lors du recrutement d’Emily dans le rôle de son assistante. Les deux tourtereaux étant partie vivre dans leur ville de rencontre Todos Santos, Rosie y vit seule. Elle travaille dans un bar de la ville et a du arrêter ses études d’infirmières suite à son état de santé, comme nous l’avons appris elle est atteinte de mucoviscidose. En contrepartie de ses études avortés elle fait du bénévolat dans une unité néonatale où son système immunitaire ne risque rien car tout y est stérile. Seul bémol dans sa vie, son amour d’enfance Dean Cole alias Devious vit dans le même immeuble et chacune de leur rencontre est électrique. Devious est revenu en ville pour gérer leur base de Fiscal Heights Holdings, l’entreprise des Four Hot Heroes, suite au départ de Vicious pour celle de Los Angeles. Il enchaîne les conquêtes d’une nuit et les addictions surtout l’alcool et les drogues. Très vite on comprend qu’il ne désire qu’une seule chose : Rosie. Il la veut et fera tout pour l’avoir. Il l’attend depuis des années et ne s’engage avec personne d’autre car c’est elle qu’il désire depuis toujours. Mais Rosie, étant témoin de toutes ses dérives, autant sexuelles que toxicomanes, ne se laisse pas attraper et séduire par Devious. Elle se protège et surtout elle ne souhaite s’engager avec personne car étant malade, sa vie sera courte et elle ne veut pas laisser un mari ou une famille derrière elle. Ce qu’elle ne savait pas c’est que plus elle va le repousser plus Devious va la traquer, le jeu de séduction et le jeu du chat et de la souris est lancé. Comme chaque Hot Heroes, quand ils veulent ils obtiennent, il fera tout pour ne pas perdre. Lors du mariage de sa sœur avec Vicious et les préparations de ce dernier tout va se bousculer et changer. Mais leur vie a chacun est bien plus compliqué qu’elle n’y paraît et le passé ainsi que la maladie et les secrets vont les rattraper et compliquer ce début de relation.

Que cache le masque de Devious ? Qui est il vraiment ? Quels sont ses secrets ? Que va-t-il arriver à Rosie ? Que cache t’elle à Dean ?

Rosie est une jeune femme forte et indépendante. Elle a quitté le cocon surprotecteur de ses parents pour la vie à la grosse Pomme avec sa sœur au départ puis seule quand celle-ci part vivre avec Vicious. Elle n’est pas riche et enchaîne les heures pour pourvoir s’offrir le minimum pour vivre. Heureusement son loyer ne lui coûte rien et ça lui permet de rester à New York. Mais la maladie gagne du terrain et l’empêche de faire le travail qu’elle aime et la restreint plus au quotidien avec tous les soins qu’elle a à faire. Mais elle a une force de caractère incroyable et elle fera tout pour combattre le plus longtemps sa maladie. C’est aussi une femme magnifique mais qui tient les hommes à l’écart pour ne pas avoir à s’engager.

Dean est une méga bombe. Arrogant, sur de lui, il fait un parfait connard comme on les aime. Mais tout ceci n’est qu’un masque et une attitude qu’il affiche pour cacher son mal être et quel mal être !!!! L’alcool et les drogues lui font oublier la réalité qu’il cache pour le plonger dans un bien être éphémère. Il enchaîne les coups d’un soir en attendant de pouvoir conquérir son amour de toujours : Bébé Leblanc. Il est impulsif, chaud comme la braise et a une repartie qui est aussi hilarante, séductrice que piquante. Il a un physique à se damner et on bave comme il faut sur ce Hot Heroes.

La plume de l’auteure est toujours aussi agréable à lire et surtout très enivrante et addictive. On plonge très rapidement dans cette histoire et on ne sait en sortir. Poser la liseuse m’était impossible. Les actions s’enchaînent autant que les révélations. Les indices qu’elle parsème au compte goutte nous tiennent en haleine tout du long jusqu’à l’explosion finale. L’intensité est crescendo et les dernières pages nous coupent le souffle.

Un réel plaisir à lire, on vit cette histoire à 200%.

Romance à deux voix, on plonge dans chaque univers qui est littéralement à l’opposé de l’autre autant dans leur vie, leur classe sociale et leur pensée. Mais ce cheminement nous permet de comprendre ce qu’attendent nos deux protagonistes et de voir l’évolution de leurs sentiments respectifs et surtout l’acceptation de cette relation par Rosie. Les sentiments sont puissants, on est touché en plein cœur par la vie si difficile de Bébé Leblanc autant par son manque de moyen mais surtout par le fait d’avoir une date butoir précoce à sa vie et aussi par Dean son passé nous bouleverse et ce qu’il va traverser est poignant. L’émotion est palpable tout au long de la lecture, j’ai pleuré à plusieurs reprises et était émue à d’autres moments. La colère, la joie, la peine, la surprise tout y est pour faire un cocktail délicieux et explosif que je vous laisse découvrir et savourer.

Un magnifique tome. Une histoire prenante et émouvante qui nous transporte. L’épilogue promet un troisième volet tout aussi intense et intriguant. J’attends cette prochaine sortie avec impatience.

19489638_334150273681974_1716748613_n

received_354447654985569558230662.png

 

 

 

 

 

 

 

Avis :

Comme pour le premier tome, on alterne entre présent est passé, 10 ans avant, quand Emilia et Rosie débarque dans le manoir de Baron Spencer « Vicious » et que les Four Hot Heroes sont les maîtres de Todos Santos. Si Millie a eu beaucoup de mal à se familiariser avec sa nouvelle vie, Rosie quand à elle s’est tout de suite bien intégré, et est tout de suite tombée sous le charme du beau Dean « Devious » Cole. Mais comment faire, quand celui-ci sort avec sa grande sœur ? Une sœur qui subit la terreur de Vicious ? Malgré son jeune âge à l’époque, son cœur se brise, mais pour le bien de sa sœur elle va rien dire, ne rien montrer. Et pourtant quand Devious, embrasse Millie, il ne peut empêcher son regardé tomber sur Rosie. 

Voilà une raison supplémentaire de haïr Vicious  

Aujourd’hui, on retrouve Rosie « Bébé » Leblanc à New-York, dans l’appartement que Vicious leur a laisser à elle et sa sœur, quand Emilia est venu travailler pour lui, elle vie seule, depuis que sa grande sœur est partie à Todos Santos. Elle se retrouve donc dans le même immeuble que Devious, qui ne se gène pas pour la taquiner, la provoquer à chacune de leur rencontre. Atteinte de Mucoviscidose, elle a dû arrêter de travailler à l’hôpital. Elle travaille dans un bar, mais continu de faire du bénévolat auprès des bébés. Alors qu’elle fuit toutes rencontre avec le beau et ténébreux Devious, elle ne va pas avoir d’autre choix que de le côtoyer lors de son retour à Todos Santos pour les préparatifs de mariage de Baron et Emilia. Et Dean n’a pas dit son dernier mot, si elle le fuit au possible à New-York, en Californie elle n’aura d’autre choix que d’être près de lui. 
Rosie est une jeune femme terriblement belle et attachante, c’est une jeune femme qui malgré sa maladie avance, son indépendance et la seule chose qu’elle peut vraiment gérer. Elle sait ce qu’elle veut, et se donne les moyens pour y arriver, son espérance de vie était très limitée, elle vit sa vie à fond, et même si cela déplaît fortement à ses parents. Et son retour a Todos Santos va terriblement la choquer et l’a bouleversé. Heureusement, elle va pouvoir compter sur son seul allié, qui est la personne qu’elle compter fuir… 

Dean « Devious » Cole Oh.Mon.Dieu ! Ce mec, c’est… Bon, il n’y a pas de mots pour le décrire. C’est simple, son caractère s’est forgé pendant sa jeunesse, même si on apprend ce qu’il a pu vivre, les éléments se mettent en place petit à petit, et on comprend tout de suite mieux le personnage. Totalement différent de Vicious, il est bon, malgré son côté pervers et corrompu. Ses sentiments sont sincères. Et il semblerait que pour lui aussi, son retour a Todos Santos ne soit pas exactement ce à quoi il espérait… 

Rosie et Dean sont fait pour être ensemble, s’il y a dix ans, chacun a préféré faire l’autruche et taire ses sentiments pour le bien de Emilia, aujourd’hui il n’y aucune ombre au tableau, seul leur entêtement et la peur pourrait les faire passer à côté de leur belle histoire. Ils sont complémentaires, ils se comprennent. 

C’est une histoire belle est sincère, une romance a deux voix, qui est inévitable pour comprendre la situation que traverser nos deux héros depuis leur adolescence, qui traitent de plusieurs sujets assez délicats, mon cœur s’est serré à plusieurs reprises. Voir ce jeune homme pour qui tout réussi se détruire comme il le fait est un crève-cœur, mais il en est de même pour Rosie, voir le regard que sa propre famille sur elle m’a fait monter les larmes aux yeux. Et elles ont coulé à la fin, quand les vérités ont éclaté. Sous leur fort tempérament, nous avons deux âmes totalement brisées. Voir le chemin qu’ils font à deux, nous réchauffe le cœur. Les émotions que l’auteur cherche à faire passer sont d’une justesse époustouflantes, on ne s’attend absolument pas à tous ces rebondissements, et bon sang s’est réussi. J’en ai voulu à l’auteur pour tout ce qu’elle m’a fait vivre. Elle nous happe dès les premiers chapitres, et nous tient prisonnière jusqu’à la dernière page, et sans qu’on comprenne comment, ni pourquoi… une histoire fabuleuse pour deux héros qui méritent leur part de bonheur dans ce monde de fou.

19489638_334150273681974_1716748613_n

19244399_333979997032335_1586615394_n

 

 

Prends-moi contre toi

avis pmct.jpg

Je remercie Carole des Editions Addictive pour sa confiance et l’envoi de ce SP

Thème : Romance – Pâtisserie – Peur d’aimer – Amour de jeunesse – Attirance Physique

Date de Sortie : 15 Février 2018

Auteure : iris-julliard-926900-250-400.jpg

Auteur Normande de 26 ans, Iris est conseillère en assurance le jour et romancière la nuit. Elle puise son inspiration dans le monde qui l’entoure, dans ses proches et ses passions.
Son roman, Prends-moi contre toi est publié aux Editions Addictives et une choses est sûre elle ne compte pas s’arrêté en si bon chemin…

Synopsis : 

Quand les opposés s’attirent… ou s’enflamment !

***

Indépendante, gourmande, pâtissière fantasque et croqueuse d’hommes, Leemon fuit l’engagement et les responsabilités.

Jake est tout son contraire : romantique, discipliné et cuisinier de renom, il fuit une vie qui ne lui convient plus. Il est tombé amoureux d’elle au premier regard, enfant, mais n’a jamais réussi à lui avouer ses sentiments.

Vingt ans plus tard, des retrouvailles inattendues sont l’occasion idéale de démarrer une belle histoire !

Ce serait beaucoup trop simple… Ajoutez une ex-femme mannequin – évidemment ! –, italienne et belle à couper le souffle – sinon, ce serait trop facile – ; un menuisier canon qui retient en otage votre escalier – une longue histoire ! – ; ou encore une meilleure amie qui vous pousse à vous caser – parce que non, les mères n’ont pas le monopole dans ce domaine ! – ; et vous aurez la recette d’un savoureux désastre !

Avis : 

Jack est doux comme la meringue et Leemon est piquante comme le citron.

On fait la connaissance d’une héroïne qui a un caractère bien trempée, et ne se laisse pas faire. Elle sait ce qu’elle veut, ce qu’elle vaut. Elle dévore la vie à pleines dents. La pâtisserie est au centre de sa vie, depuis toute petite elle se passionne et réalise plein de bonne chose. J’ai dû prendre 3 kilos rien qu’en lisant ses préparations. Elle vous change une simple tarte aux citrons, en une tarte aux citrons orgasmique ! Un régale pour les papilles. 

Cependant, si elle sait y faire avec les gâteaux, ses relations avec les hommes ne sont pas si simples. Elle ne croit pas en l’amour si à tout ce qui s’en rapproche. Elle fuit comme la peste. Par contre, elle ne dit pas non à un bon coup d’un soir ! Elle profite de ce que ses amants, on a lui offrir et au petit matin, c’est bye bye ! 

Mais ça, c’est jusqu’au jour ou Jack, le neveu de son patron débarque dans la petite bourgade. Grand chef à Miami, il a besoin de s’éloigner de sa vie et de faire le point. Son oncle ayant eu un accident, c’est le coche à prendre. Seulement voilà, Jack et viril et sexy. Mais pas que. Il est doux, c’est pour moi comme un cœur guimauve. Vous voyez ce que je veux dire ? J’ai tout de suite adoré ce personnage. Il est très doux et tendre. Il a tout pour plaire, sauf qu’il ne sait pas faire de tarte aux citrons ! Ce qui ne le rend pas moins attendrissant. Mai Jack a aussi un terrible secret. Depuis des années, il est amoureux de cette fille qu’il voyait, à chaque vacances passées chez son oncle. Chaque été, il espérait qu’elle fasse attention à lui, qu’elle le voit. Mais en vain. Alors un jour, il a décidé de ne plus venir. Mais ça, c’était avant aujourd’hui ! 

Leemon voit tout de suite le danger qu’est Jack, pour le contrait elle décide de jouer la carte de la garce. Et ça fonctionne très bien dans un premier temps. Mais un jour, elle baisse la garde et se brûle les ailes. Mais voilà, si j’ai adoré son personnage et tout ce qu’elle représente. Je la trouve très injuste. Moi à la place d’un mec, je n’aurais pas voulu m’y frotter. Elle file à moitié les jetons quand même !! Mais bon sang, ce qu’elle peut être chiante ! Personne ne veut la secouer ? 

C’est une sacrée gourmandise qu’Iris Julliard nous propose avec son roman Prends-moi contre toi. C’est sucré, frais et doux. Un concentré de bonne humeur, on apprend à connaître des personnages vraiment intéressants dans un cadre assez bucolique. De plus, j’ai découvert une très jolie plume, une romance acidulée, un jeu du chat et de la souris, qui vous fera passer un très bon moment de lecture. 

19578303_336414763455525_961849756_n

19244399_333979997032335_1586615394_n

Les héritiers #2 Le prince brisé

2018_02_NR_LesHeritiers_T2_COUV.indd

Thème : Romance – Young Adult – Romance Contemporaine – Érotisme – Sexe – New Adult – Secret – Remise en question 
Date de Sortie : 1 février 2018 

4Auteures : 

Erin Watt est le pseudonyme qui réunit deux auteures de New Romance (Elle Kennedy & Jen Frederick), liées par leur amour des belles histoires et leur addiction à l’écriture. Elles partagent leur créativité et adorent plus que tout s’amuser en lançant des idées originales, parfois même un peu folles. Elles partagent également leur amour pour leur famille et leurs animaux de compagnie

Synopsis : 

Reed Royal a tout. Il est beau, riche et possède une position sociale enviée de tous. Dans son école où ne sont admises que les familles de l’élite locale, les filles lui courent après et les garçons rêvent d’être comme lui.

Et, pourtant, personne ne l’intéresse en dehors de sa famille. Mais ça, c’était avant l’arrivée d’Ella.

Ce qui avait mal commencé à l’arrivée de la jeune protégée de son père se transforme en quelque chose de radicalement différent. Un besoin de l’avoir près de lui, de la protéger.

Or, à cause d’une erreur idiote, Ella va s’éloigner. Le chaos s’installe chez les Royal, et le monde de Reed s’effondre. Ella ne veut plus avoir affaire avec lui. Elle pense qu’ils ne font que s’autodétruire. Et si elle avait raison ? Secrets, trahisons, ennemis. Des situations jusque-là inconnues pour Reed. S’il veut récupérer sa princesse, Reed va devoir lui prouver qu’il est un type bien.

Avis : 

OH… MON… DIEU ! J’étais sûr d’avoir fait ma chronique et en fait nooooon pas du tout ! Mais quand je pense dans quel état, je suis encore, je me dis que c’était bien de me laisser du temps ! Oui, c’était très, très bien ! Car encore une fois, Erin Watt nous livre un livre de malade ! J’ai qu’une hâte, être au 1er mars ! (Heureusement, c’est pour bientôt :p) Cette saga, c’est du très, gros, énorme lourd ! 

Pour nous remettre dans le bain, le tome 2 reprend exactement à la fin du tome 1, mais cette fois-ci dans la tête de Reed. Et mamamia, j’attendais ça avec very impatiente ! J’avais hâte de savoir ce que ce badboy nous réserve, et je ne suis absolument pas déçue. Il nous ouvre son cœur et difficile à croire, au vu de son comportement à la fin du tome 1, il a su me prouver qu’il était quelqu’un de bien. Et pourtant, on est loin de se douter de ce qui s’est réellement passé. Reed à 50% de part d’Ange et 50% de part de Démon. 

Il est So addictif. So Sexy

Ella s’enfuit après avoir trouvé Brook dans le lit de Reed, le cœur brisé, elle part sans se retourner. Un allé simple pour le plus loin possible de la famille Royal. Le plus loin possible de lui. Et pour Reed, c’est la fin du monde. Encore une fois, il a l’impression que sa vie part en vrille total. Tout ce qu’il entreprend termine mal. Qu’a-t-il bien pu faire pour qu’à chaque fois tout se termine mal ? Pourtant, il est loin d’avoir un mauvais fond. Au contraire. Ce type, sous ses faux-aires de méchant est un grand gentil. Il souffre juste depuis le décès de sa mère. Depuis le départ d’Ella, il est perdu, et erre comme une âme en peine. Au lycée, il n’est plus maître de rien et ça devient vite l’anarchie. Et pas qu’au lycée. Au sein de la famille Royal rien ne va plus. Les frères ne se parlent plus, Callum est toujours aussi perché. Comme quoi, Ella est devenue le pilier de la maison. 

Heureusement qu’on peut compter sur Papa Royal pour réussir à ramener Ella à la maison. C’était un crève-cœur au début de ne rien savoir sur elle. Où elle était ? Est-ce qu’elle allait bien ? C’était une attente insupportable pour nous lecteurs. Seulement, quand elle revient au manoir, elle ne veut pas voir, ni entendre parler de Reed, il lui à fait trop de mal. Il va ramer, et devoir lui prouver que ses sentiments sont sincères. Il veut vivre une vraie histoire avec elle et fera tout pour se faire pardonner. 

C’est une suite sensationnelle, à la suite du tome un, j’étais une boule de nerf, je me suis dit pourquoi l’auteure nous fait vivre ça ? Et pourtant, les rebondissements présents dans ce tome sont assez dingues. De plus, on est petit à petit amené sur l’histoire d’Easton. Il m’a fait énormément de peine. Le voir essayer de surmonter le départ précipité de sa « sœur » est terrible. Il retombe dans ses travers, et je m’inquiète beaucoup pour lui. Il en veut cruellement à son frère. Ce troisième frère, va me rendre vraiment dépendante encore une fois. 

Damned ! Les frères Royal sont juste des combustions pour nos p’tites culottes. 

On en apprend un peu plus sur Gideon, l’ainé, et je dois dire que ce type me turlupine, j’ai hâte de savoir ce qu’il cache. Il est si mystérieux. Malheureusement, mon cœur s’est un peu plus brisé. Je suis très inquiète pour tous ces personnages. On s’attache très vite à eux. Il faut dire qu’il y a de quoi. Le duo d’auteures ne les épargne pas. Cependant, j’ai aimé voir le changement opéré chez chacun d’eux. Ils sont tous métamorphosés. Il y a beaucoup de remises en questions, beaucoup de réponses données aux multiples questions qu’on pouvait se poser. Les personnages se livrent énormément. Reed et Ella se font confiance et se sont promis de ne plus avoir de secret l’un pour l’autre. Néanmoins, Reed, malgré sa promesse, le fait qu’il se livre beaucoup, garde un événement secret, et tient tête à Ella. Ce qui ne sent pas bon du tout pour la suite de l’histoire. 

On a une héroïne forte, il faut dire que depuis des années elle encaisse des choses qu’une adolescente de son âge ne devrait pas à le faire. J’ai adoré ce retournement de situation au lycée. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et ne supporte plus ces gamins prétentieux, qui, parce qu’ils ont de l’argent ont le droit de faire ce qu’ils veulent. Non, Ella, veut juste la justice pour tous. Et je crois qu’elle a enfin réussi à se faire entendre. Cette nana, elle a du caractère et je l’adore. Loin de ces filles nian-nian qu’on retrouve assez souvent. Elle est très courageuse. Bref ! Cette nana, je l’adore. 

Une suite rythmée, une plume addictive, qui nous transporte. Une fois la première page ouverte, on ne s’arrête pas. En apnée de la première à la dernière ligne. Ce travail en duo est magistral, quand on pense qu’on a enfin passé un événement dur et que nos protagonistes vont enfin être tranquilles, un autre surgit presque aussi vite. On se demande pourquoi et surtout comment s’est possible de faire vivre tout ça. Encore une fois la fin est terriblement éprouvante pour le lecteur, nous avons deux cliffhangers. ET comme je suis faible, j’ai vu qu’il y avait les 5 premiers chapitres de dispo. Je me suis dépêchée d’aller les lire et je n’aurais pas du. C’est frustration puissance 100000. 

Il y a un sacré travail derrière ce roman qui est un vrai régale. On vit avec une tension permanente, on ne sait pas comment on va être mangé. J’ai lu ce roman d’une traite, l’attente a été longue pour l’avoir et elle l’est encore pour le tome 3. Tout est regroupé dans ce roman pour en faire un coup de cœur phénoménal. J’en veux encore, et toujours plus. 

C’est une saga époustouflante. Une tuerie !

 

40510722_1858278570918696_6118503216087826432_n

40439191_886749688189003_6868301254955630592_n

 

 

 

 

 

 

 

Avis :

Je me suis jetée sur ce second tome et je l’ai dévoré en quelques heures comme le premier.

On retrouve Reed et Ella en très mauvaise posture. Il se rend compte qu’elle a fuit suite à ce qu’elle a vu le soir même dans sa chambre. En effet tout laissait présager que Reed couchait avec Brooke mais les apparences sont souvent trompeuses et ca se vérifie encore ici. Après avoir été jeté par Callum, Brooke s’est mise à faire du chantage à Reed pour revenir au sein de la famille Royal et quelle surprise quand on découvre ce qu’elle annonce et dont elle se sert pour le faire chanter. Reed, à l’aide d’Easton met tout en œuvre pour retrouver Ella mais rien y fait et le clan Royal se divise : Easton lui en veut d’avoir fait fuir Ella à qui il s’était tant attaché, les jumeaux sont également en colère pour la même raison et pour les reproches que Reed leur jette à la figure car il est au plus mal et s’en prend à tous. Callum fait jouer toutes ses connaissances, ses détectives privés pour trouver un signe d’Ella. Et pendant ce temps Brooke se réapproprie les lieux comme la reine de la demeure et les rumeurs vont bon train à Astor où tout part en vrille depuis la chute du règne du clan Royal.

Vont-ils retrouver Ella ? Si oui, va-t-elle lui pardonner ses agissements ? Aura-t-elle assez confiance en lui ? Comment Reed va-t-il se sortir du chantage de Brooke ? Quels secrets cache encore le clan Royal ?

Reed va très mal en ce début de roman. Tout son monde est ébranlé, Ella est partie et ça le dévaste en plus toute sa famille se divise et lui en veut, il se retrouve seul et au bord du gouffre. Il ne pense qu’à Ella et n’a plus le goût à rien, il perd toute confiance en lui et pense être le destructeur de cette famille. Mais il se promet que si Ella revient il fera tout pour se faire pardonner et la récupérer, il n’abandonnera jamais.

Ella est totalement brisée. Elle pense que Reed l’a trahit et de la pire des manières. Elle essaye de panser ses plaies, de se refaire dans une autre ville mais Reed lui manque malgré la colère qu’elle éprouve envers lui. La fuite est sa spécialité et elle fera tout pour ne pas être retrouvé et retourner dans cette famille ô combien dysfonctionnelle. Mais plus tard on l’a découvrira sous un autre jour, plus combattive, forte et qui tient tête pour ce qui lui semble juste. Une vraie valkyrie.

Ce tome comme son prédécesseur est d’une addiction folle. On est happé à 3000% par l’histoire et toutes les trahisons, secrets et manipulations dévoilés. Et bon sang on peut dire que l’on va de surprises en révélations plus dingues les unes que les autres. Les auteures ont un talent fou, une plume intense, prenante et qui nous envoûte au fil des pages, c’est sensationnel.

J’ai encore une fois eu un coup de cœur énorme. Tout est présent pour en faire une pépite. La tension est incroyable, on passe par tous les sentiments possibles. On espère qu’Ella va revenir et que Reed saura lui prouver qu’il l’aime malgré son passif très néfaste et instable qui a engendré cette situation car sous son masque de Bad boy c’est un vrai gentil. J’ai eu vraiment mal au cœur pour tous les hommes Royal qui sont dans la tourmente et complètement perdu mais Reed et Easton m’ont énormément émue. Easton part en vrille complet après avoir perdu sa « petite sœur » et replonge dans ses travers en puissance triple. On s’inquiète pour eux mais au fil des pages on les retrouvera et ils nous feront perdre la tête comme avant, en prenant bien soin de nous faire cramer nos culottes, ils sont so sexy et tellement hot.

On s’attache à tous les membres de la famille Royal, Ella compris qui nous montrera encore une fois sa ténacité et sa force de caractère. Daniel Delacorte après son coup d’éclat dans le premier tome reviendra causer du tort aux Royal et l’inquiétude nous prendra à la gorge. Et quand tout se stabilisera enfin après tant d’épreuves, les auteures refont monter la pression pour nous laisser sur une fin plus qu’explosive et encore plus frustrante que celle du volet précédent, l’horreur s’abat sur le clan Royal et on est complètement à cran face à ce double cliffhanger.

Du haut vol encore une fois. J’adore tout de ce roman qu’on vit intensément. Une lecture à ne pas rater, à lire d’urgence mais encore une fois ayez le prochain tome sous la main, c’est une question de santé mentale.

40510722_1858278570918696_6118503216087826432_n

40461422_1934225413544447_5132543020310200320_n

The Maddox brothers #4 : Beautiful burn

correspondance burn

Thème : Amour, new adult, sapeurs forestier, reporter, alcoolisme
Date de sortie : 17 mai 2017

Auteure :

jamie-mcguire-3222703-250-400

Jamie McGuire est née à Tulsa, OKlahoma. Elle a été élevée par sa mère à Blackwell Brenda, OKlahoma.
Elle est diplômée en Radiographie.
Jamie vit maintenant à Enid, OKlahoma avec ses trois enfants et son mari Jeff. Ils vivent entourés d’animaux : quatre chevaux, quatre chiens, un coq et un chat.
Jamie McGuire est connut pour sa trilogie Providence et en 2011 pour son roman Beautiful disaster.

Synopsis :

Tout juste sortie de l’université, Ellison Edson est au plus bas. Alors qu’elle séjourne dans la maison de vacances de famille dans le Colorado, son comportement a enfin attiré l’attention de ses parents, mais pas de la manière dont elle l’espérait. Privée des millions qu’elle avait toujours considérés comme acquis, et obligée de se débrouiller seule, Ellie sombre de plus en plus profondément dans une spirale, et fait une erreur qu’elle ne peut effacer.

Comme son frère jumeau Taylor, Tyler Maddox est un membre des Alpine Hotshots, en première ligne sur les feux de forêts. Aussi arrogant que charmant, le style de vie nomade de Tyler lui facilite les relations d’un soir. Quand il rencontre Ellie à une fête locale hors-saison, sa personnalité extrême et son attitude dédaigneuse le fascinent d’abord, puis ses sentiments deviennent plus profonds, et Tyler réalise les démons intérieurs de la jeune femme dont il est tombé amoureux pourraient bien être les ennemis les plus dangereux que Tyler aient à affronter.

Avis :

Quel plaisir de retrouver les Frères Maddox et la plume de Jamie. J’avais laissé ce tome de côté en attendant la sortie du dernier opus pour les lire ensemble et se remettre dans l’histoire et leur famille. Un tome qui se déroule en même temps que celui de Taylor et celui de Thomas. Les événements où les Frères se rejoignent nous permettent de nous situer dans chaque histoire et dans le temps.

Le roman débute sur Ellison Edson alias Ellie, jeune femme qui sort tout juste de l’université où elle a passé un diplôme qui lui sera inutile. Son père est le PDG d’Edson Tech et est multimillionnaire, elle vit avec l’argent de ses parents qu’elle dépense sans y prêter la moindre attention. Elle se laisse même vivre très bien, elle séjourne dans la maison de vacances à Estes Park où elle enchaîne les fêtes à outrance avec alcool, drogue, bagarre et sexe. Les excès sont son addiction et elle se met en danger et commet l’irréparable. Lors d’une de ses soirées elle rencontre Tyler Maddox qui se bat chez elle avec un autre homme et saccage la maison, au lieu de le jeter dehors elle parie sur lui en tant que vainqueur et il massacre son adversaire. Elle finit par l’amener dans sa chambre pour une séance de sexe en mode coup d’un soir. Les deux parties étaient ok, une seule nuit pas d’attache mais le destin va les placer plusieurs fois sur le même chemin aux mêmes endroits et Tyler sera intrigué par cette jeune femme au caractère explosif. Mais les parents d’Ellie apprennent les dégâts de cette fameuse soirée et les déboires de leur fille, ils rentrent et décident de couper les vivres à Ellie pour qu’elle sorte de cette spirale infernale et qu’elle ne finisse pas en overdose comme une jeune femme qu’ils connaissaient. Elle a donc peu de temps pour trouver un emploi et subvenir à ses propres besoins, elle devra aussi quitter le logement familial et trouver le sien sous un délai un peu plus long. Fallin sa sœur va l’aider en lui laissant du cash et l’appareil photo qu’elle lui a offert la veille mais elle est contrainte de partir en voyage pour ne pas subvenir a sa sœur. Avec son ami Sterling elle trouve un emploi dans un magazine en tant qu’assistante. Mais le destin va s’en mêler et modifier les plans d’Ellie.

Que va-t-il lui arriver ? Comment sa relation dite amicale avec Tyler va-t-elle évoluer ? Elle qui veut a tout pris l’éviter, comment va-t-il réussir a passer du temps avec elle ? Va-t-elle réussir a stopper toutes ses addictions ?

Ellie est une jeune femme que la vie ennuie. Elle a tout pour réussir pourtant, elle est belle, intelligente et ses parents peuvent lui payer toutes les études qu’elle souhaite mais cet argent ne lui apporte pas l’affection qu’elle a toujours recherché chez ses parents si souvent absent. Elle sait que ses parents lui cèdent tout par amour et pour se faire pardonner de leurs absences répétées et elle va en jouer. Alcool, drogue, sexe sont son quotidien, elle s’autodétruit et prend plaisir à détruire les autres et à les utiliser pour parvenir à ses fins. On se rend vite compte que son comportement est induit par tout ce qu’elle ingère et que sobre elle est loin de cette personne.

Tyler est un jeune homme sur de lui, travailleur et méga sexy. Sapeur forestier de métier, il ne compte pas ses heures. Avec sa compagnie il partent parfois pendant 14jours consécutifs sur le terrain où le feu fait rage. Son corps est sculpté par son travail intensif et nous fait baver d’envie. Il est très proche de son frère jumeau Taylor qui fait le même métier que lui dans la même compagnie, ses collègues sont aussi une grande famille pour lui. Quand il est de repos il passe son temps avec eux dans les bars à boire et se battre, un vrai Maddox bagarreur. Son travail c’est sa vie, il est à l’opposé d’Ellie mais sera toujours présent sans jugement pour elle.

Romance à une voix, on vit leur relation au travers des yeux d’Ellie et ca déménage dans sa tête. Ca permet de garder une zone d’ombre sur les pensées de Tyler et de ses moments d’absence qui rajoutent un suspense a l’histoire. La plume de Jamie est toujours un régale. Elle est fluide, détaillée et juste dans ce qu’elle veut retranscrire. Son approche de l’alcoolisme et de ses conséquences est la parfaite retranscription de la réalité quotidienne des alcooliques. Un travail conséquent a été mené sur les sapeurs forestiers et leur travail. Le tout apporte un réalisme total à l’histoire. Les rebondissement s’enchaînent sans savoir quel dénouement nous attend, on est ballotté au même titre que les protagonistes en ayant peur des décisions qui seront prises, on tremble et vibre avec eux.

La mise en place de l’intrigue est assez longue mais nécessaire à la compréhension complète du roman. Une fois que tout est lancé, on est absorbé dans leur quotidien et on a du mal à décrocher. Être dans la tête d’Ellie apporte beaucoup de questionnements mais surtout beaucoup d’émotions. On ressent toute sa souffrance et ses incertitudes face à sa situation. Ses blessures sont profondes et son combat intérieur est touchant. On aimerait l’aider, on se sent impuissant face au déroulement de sa vie. Certains passages sont durs et poignants et certains sont d’un suspense haletant. On est transporté dans cette spirale à leur côté et on vit leur relation intensément.

J’ai passé un agréable moment avec eux et j’ai déjà peur du dénouement de cette série dans le dernier opus. On s’attache à chaque Maddox, quand ils aiment, ils aiment intensément et on ne peut que leur succomber.

19578328_335864896843845_1966842752_n

received_354447654985569558230662.png

Wind Dragons MC #3 : Le Destin de Tracker

visuel tracker

Sortie au Canada : le 30 Novembre 2017

Thème : Romance – Romance Contemporaine – New Adult – Bikers

Auteur :

chantal--fernando-877826-250-400

Chantal Fernando a vingt six ans et vit en Australie occidentale.

En ne lisant pas, n’écrivant pas ou ne rêve pas, on la trouve en profitant de la vie avec ses trois fils et sa famille.

 

 

Synopsis :

Douce, timide et studieuse, Lana était une élève parfaite au lycée — et une cible parfaite pour un chaud sportif. Après avoir été séduite et humiliée, elle jure de ne jamais plus accorder sa confiance à un homme. Mais lorsqu’une amie l’entraîne au sein du club de motards Wind Dragons, les mécanismes de défense en acier de Lana sont mis à rude épreuve. Les motards sont si séduisants, virils et pleins d’assurance qu’il est difficile de résister, surtout à ce magnifique spécimen appelé Tracker… Dès sa première rencontre avec Lana, Tracker sent une chimie entre eux — une chimie hautement explosive. Une partie de lui désire protéger de l’univers infernal des motards cet ange échappé du paradis. Mais une autre partie de lui désire la prendre dans ses bras, l’asseoir sur sa moto et rouler vers le soleil couchant en sa compagnie. Lana désire la même chose, bien qu’elle sache que cela entraînera tout un tas de problèmes. Elle sait aussi que lorsqu’une femme désire quelque chose, elle doit se battre pour l’obtenir. Et Tracker vaut certainement la peine de se battre…

Avis :

Omyyyy… Je l’ai attendu celui-ci, je l’ai fait venir direct du Canada car quand on aime, on compte pas hein !!! Woah, et bien je peux vous dire que je ne regrette absolument pas ! Troisième opus de la saga des Wind Dragons. Mais Sacrebleu !

Tracker est une bombe A- TO-STERONIQUE !

Le parfait mélange entre brutalité et sensualité…

Ok, alors soyons clair ici on mange du biker à toutes les sauces :

Le biker bougon, le biker drôle, le biker pervers, le biker bagarreur, le biker affamé, le biker outrancier, le biker bourré… et on adooore !

Nous revoilà donc dans le clan des Wind Dragons ces farouches Bikers taillés dans le granit. Nous retrouvons ici Lana la meilleure amie d’Anna.

Lana fait connaissance de Tracker alors qu’elle est en compagnie d’Anna. Afin de rendre service à Faye la femme du président des Wind Dragons et amie d’Anna, Lana devient la nounou de Clover, leur petite fille. Anna elle, est en couple avec Arrow le vice président.

Elle va donc devoir évoluer au milieu de cette troupe de bikers et prendre soin de la petite princesse. Et il faut dire qu’elle va devoir s’armer de courage car supporter ces bikers décomplexés va s’avérer périlleux. En effet Lana est une fille très douce, au caractère discret qui préfère de loin sa tranquillité contrairement au fêtes dépravées qui se jouent habituellement au club.

Pourtant lorsque Tracker s’intéresse à elle, Lana est déstabilisée… Elle ne ressemble en rien aux filles qui d’ordinaire se trouvent au menu de Tracker. Non Lana c’est plutôt le style petite fille sage, l’intello. Lana est craintive, son cœur porte des blessures et chez elle la méfiance est de mise.

Tracker, lui ne désire qu’une chose : elle… et farouchement. Mais Lana est réticente craignant de souffrir à nouveau. Cependant l’attirance qu’elle éprouve pour lui ne cesse de croitre. Car il sait y faire le biker. Et on la comprend !

Tracker c’est une machine de guerre le bonhomme…

Massif viril, un char d’assaut à lui tout seul…

Bon sang, question testostérone il envoie du lourd… Il est so sexy…mais pas que… Ce biker est tenace et il fera tout pour avoir Lana. La douce et studieuse Lana qui est bien loin ressembler à ce qui gravite au club… Discrète et loin des tenues excentriques qu’arborent les filles du club elle suscite néanmoins pour Tracker une attirance impérieuse…

Explosif, provocateur, direct, il pousse Lana dans ses retranchements, la met au pied du mur, l’incite à basculer avec lui.

Il la veut sienne.

Lana est une jeune femme réfléchie, ayant la tête sur les épaules et surtout méfiante envers les hommes. Elle reste très lucide sur la vie des bikers et notamment sur le passif tumultueux de Tracker. Alors c’est tout une suranalyse qui s’opère dans sa petite tête.

Car se voiler la face n’y changera rien, elle crève d’envie de Tracker…

Doit-elle ou non prendre ce risque ? Si oui, tiendra-t-elle le choc ?

Car il est insatiable, animal, vorace, possessif.

L’histoire nous emporte et nous suivons le quotidien, les coups de théâtre, les frasques de chacun… C’est un véritable plaisir. On rit, on tremble, on se ratatine d’émotions.

Mais quelle lecture enivrante et sulfureuse !

Suivre l’évolution de ces deux personnages aussi différents l’un de l’autre est juste délectable. On assiste à leur évolution respectives, et ce n’est que du plaisir car sous ses airs disciplinés Lana cache un tempérament qui va vite étourdir notre beau Biker. Et sous ses airs d’homme des cavernes  Tracker dissimule un cœur tendre. Mais c’est juste savoureux à souhait !!!

J’en redemande, j’en veux encore, toujours plus… C’est si dur de décrocher après les Wind Dragons.

Tellement hâte de lire la suite qui pour l’instant porte le doux nom de :

Wind Dragons MC, Tome 4 : Rake’s Redemption. Cet opus portera sur l’histoire de Rake le frère d’Anna (OMG il envoie du trèèèès lourd lui) et Bailey un amour  de jeunesse. Et ça promet d’être explosif…

19489638_334150273681974_1716748613_n19550914_333980237032311_936538727_n

Restart with song

Sans titre-1.jpg

Thème : Groupe de rock – Enfance douloureuse – Cohabitation – Intégration – Violence familiale – Passé douloureux

Date de sortie : 1 février 2018

Auteure : elle-seveno-891124Découverte sur Fyctia, Elle Seveno est la détentrice de tous les reccords sur la plateforme. Avec plus d’1,3 million de lectures de Make me Bad, elle a su enflammer la communauté. Après s’être lancée dans le concours « Bad Love » sans savoir à quoi s’attendre, les messages de ses nombreuses lectrices ont su lui donner la confiance en elle nécessaire pour aller au bout de son roman.

Synopsis : Combattre les démons de leur passé grâce à la musique et l’amour.

Après des mois passés au bout du monde pour oublier son désespoir, Camille revient en France. Malgré son retour, elle continue sa fuite en avant à coup de sensations fortes et de sauts dans l’inconnu.

En passant un casting pour intégrer le célèbre groupe des Nameless Options, la jeune femme ne se doute pas qu’elle risque de faire voler en éclats le fragile équilibre qu’elle tente de conserver.

Léo, le ténébreux guitariste du groupe n’aura en effet de cesse de le pousser dans ses retranchements. Mais Camille est-elle prête à faire face à ses démons et à oublier le passé ?

Avis : 

Ce n’est pas le premier roman d’Elle Seveno que je lis et une chose est sur ça ne sera certainement pas le dernier non plus. Déjà conquise avec « Make me bad » ici je le suis encore plus avec « Restart with song » 

On fait la connaissance de Camille et Léo, deux protagonistes qui on été brisé par leur vie et qui ont voulu y échapper par diverses manières, mais chacun des deux à parcouru le même chemin. Celui qu’on pourrait croire le plus simple, le plus égoïste, ils ont tous deux choisi la destruction puis la fuite. 

Camille revient de boston après 2 ans passé là-bas, suite a une agression elle décide de revenir en France, et passe le casting pou rejoindre le groupe Nameless Options, c’est ici que la jeune femme va faire la connaissance des 4 membres du groupe, donc Léo. Ex leader du groupe, mais surtout musicien et compositeur. Si les 3 autres membres sont enchantés qu’elle intègre le groupe, Léo reste sur la réserve. Il ne fait aucunement confiance aux femmes, pourquoi ? Sois disant, elles ne sont pas dignes de confiance et fond toujours souffrir. Elle va devoir faire avec, et apprendre à vivre avec cet homme qui ne veut pas d’elle, et pourtant, c’est sa « mission », Léo n’a plus aucun droit sur le groupe, depuis cette fameuse nuit ou tout a changé pour lui, il n’a plus rien à dire, et doit faire avec. Il n’est plus le leader, il a déconné et doit faire avec. 

C’est une histoire touchante, sans vraiment de surprise, où les personnages doivent se reconstruire. Ils trouvent leur remède dans la musique, ils se sentent vivants avec celle-ci. Leur passé les hante jours après jour, nuit après nuit, ils se noient dans leurs histoires et ne savent tout simplement pas comment faire pour en sortir. Bien qu’ils soient si différents d’apparence, ils ont plus en commun que ce qu’ils croient. Ils mettent leur énergie à se chercher, à se blesser mutuellement, qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils se rapprochent et que s’ils décidaient de s’ouvrir l’un à l’autre tout pourrait aller pour le mieux. 

Elle Seveno, nous livre une histoire forte, et nous embarque avec les Nameless Options, j’ai tout de suite accroché à Cam & Léo, c’est une histoire profonde, qui met en avant des thématiques vraiment sensible et douloureuses, et qui nous plonge auprès de deux âmes blessé qui cherchent à se reconstruire. Quand n’apprend leur vie, on comprend pourquoi ils ont fait tout ça, quitte à blesser leur entourage, c’était nécessaire, un mal pour un bien. Cam et Léo forment un très beau duo qui ne demande qu’une chose, c’est de ne plus être enchaîné à leur passer. Pour cela, ils vont devoir s’ouvrir l’un à l’autre. Une très belle leçon de vie et d’espoir.  J’ai adoré les deux personnages, ils m’ont touché et émus. 

 

19578303_336414763455525_961849756_n

avatr

 

Toxic love #2

toxic-love,-tome-2-1022599-264-432

Thème : Romance contemporaine, bikers, club de motards, new adult , violence
Date de sortie : 21 février 2018

Auteure : m.j.-swan-1020153M. J. Swan est une maman de deux enfants qui ne tient pas en place. Grande dévoreuse de livres et de séries, elle y puise souvent son inspiration, tout comme dans le monde qui l’entoure. Elle s’est plongée très tôt dans l’écriture et ne cesse depuis de vouloir faire rêver les autres avec ses histoires.

Synopsis : La mort peut-elle vraiment les séparer ?
Du vide. C’est tout ce que Calie ressent depuis qu’elle a appris la disparition d’Ezio. Cela fait maintenant des mois qu’elle ne parle plus et qu’elle s’est complètement coupée du monde extérieur. À quoi bon continuer à vivre alors qu’elle vient de perdre celui qui comptait le plus pour elle ? Le seul qui était capable de comprendre sa souffrance et de la lui faire oublier d’un regard. Pourtant, Calie sait que, tôt ou tard, elle devra revenir à la réalité, si cruelle soit-elle. Car une nouvelle vie dépend de la sienne désormais, et elle va devoir se battre si elle veut la protéger du danger qui les guette. Mais, contrairement à ce qu’elle pense, elle ne sera pas seule pour le faire…

Avis : Tout d’abord merci à Harlequin pour ce sp via la plateforme NetGalley ! Et juste méga wouah ! J’avais hâte de lire ce tome 2, le premier finit sur une telle frustration avec tellement de questions que l’on devenait dingue. Et ce second volet est vraiment incroyable pleins de surprises, de révélations et de rebondissements. Il répond à toutes nos interrogations et il a dépassé toutes mes attentes.

On avait laissé Calie en mauvaise posture dans un centre de soins, complètement catatonique suite aux derniers événements auxquels elle a assisté et aux décès que lui a rapporté Hector, son oncle des Hell’s Phantom. On la retrouve deux ans après ses événements et sa situation a nettement évolué mais pas qu’en bien. Elle vit a nouveau à Riverside après avoir vécu un moment au club des Hell’s. Durant sa dépression, Hector l’a mise sous sa tutelle et la tient sous sa coupe de cette manière. Elle a ouvert une librairie/Café qui marche très bien. Elle a refait surface suite aux tragédies qu’elle a vécu grâce au soutien de Julien, Lorenzo et Scott un nouveau venu. Kristy son employée et amie l’aide beaucoup également. Mais le passé va venir chamboulé son présent. Elle qui se sentait enfin bien et sereine dans sa nouvelle vie, malgré une insécurité persistante à cause d’Hector, va devoir affronter tout un tas d’évènements plus fous les uns que les autres suite à une seule rencontre qui va tout déclencher.

Qui va surgir du passé ? Et pourquoi ? Que va-t-il encore lui arriver après tout ce qu’elle a déjà vécu ? Et surtout qui se cache derrière tout ça depuis le début ?

Calie a bien changé. Elle n’a pas vraiment eu le choix et son passé l’a façonné, il a laissé des traces. Elle est devenu méfiante et a pris du caractère. Elle qui était déjà très réactive est devenu une vraie tigresse quand on la cherche. Elle est bien plus courageuse et fait face aux difficultés qui se présente.

Julien et Lorenzo sont toujours présent pour Calie mais eux aussi ont changé suite au passé. Ils font tout pour aider Calie au quotidien et surtout pour la protéger. Les événements du tome 1 ont eu un impact sur leur vie actuelle et surtout sur l’entourage et leurs clubs respectifs. Les liens qui les unit à Calie sont forts et vrais.

Romance à deux voies on est totalement et immédiatement embarquée dans l’histoire. La plume de l’auteure est carrément démente déjà sur le premier tome j’étais conquise mais sur celui-là je suis totalement séduite et subjuguée. L’histoire est dingue, les événements s’enchaînent à une vitesse folle où aucune longueur est possible. L’intensité va crescendo au fur et à mesure que l’on progresse dans la lecture et le tout nous rend totalement addict. Autant l’intrigue du premier volet était déjà incroyable et nous tenait en haleine autant celle-ci est encore plus dingue. Et j’ai finis cette lecture en étant vraiment surprise et épatée des révélations faites. L’auteure sait où elle veut nous mener et elle le fait avec beaucoup de talent et de brio, on ne voit rien venir.

On plonge donc dans cette univers bikers, plein de violences, de rebondissements et de révélations et nos émotions sont mises à rudes épreuves par tout ce que vivent nos protagonistes. Dès le début, aux premières lignes du prologue notre cœur fait du yoyo. Entre tristesse, colère, joie, surprise, haine et amour ont passe par toute une palette d’émotions qui se bousculent et reviennent nous submerger à tour de rôle dans le récit. Et quel plaisir d’être assaillie de cette manière. On en redemande.

Cet univers me plait particulièrement et M.J Swan a su en faire une véritable romance allié d’un thriller haletant. Je ne vous en dit pas plus pour vous laisser découvrir cette merveille par vous-même et succomber comme je l’ai fait. Je l’ai découverte sur cette saga et je peux vous dire avec certitude que j’attends ses prochains écrits.

19489638_334150273681974_1716748613_n

received_354447654985569558230662.png

 

 

 

 

 

 

 

 

Avis :

MJ Swan m’a cueillie…

Il me tardait tellement de retrouver les protagonistes de cette histoire tant sur la lecture du premier tome ils  m’ont complètement embarqué dans cette aventure palpitante.

Écrit à deux voix on ne peux qu’être comblé, car pour cela devient plus immersif encore.

On retrouve Calie… deux ans après les derniers événements. On la retrouve forte et courageuse accompagnée de Julien et Lorenzo dont l’amitié est sans faille à son égard. Mais voila qu’au moment ou sa vie semble reprendre un sens tant de questions viennent l’assaillir.

Pourquoi ?

Tant d’incompréhension, de douleur, de colère…

Mais pour surmonter la tristesse elle a remonter la pente et s’est construit une nouvelle vie. On est pris dans l’intrigue et les pages défilent sans aucunes lenteur. On apprend de nouveaux événements, on tremble, on est en colère… nos émotions jouent sur les montagnes russes et c’est addictif. Chaque personnages se dévoilent plus matures, plus précis et dont les caractères s’affirment.

Si la situation était complexe dans le premier opus, elles le sont plus encore ici. La tension monte nous prenant aux tripes mais nous révélant aussi les liens puissants qui unissent les acteurs de l’histoire.

Nous sommes plongés dans un  engrenage fait des violences, de menaces, de loyauté, de secrets, de révélations, bref vous l’aurez compris un cocktail savoureux qui sert au mieux notre petit cœur de lectrice. Impossible de ne pas succomber. Chaque mots, chaque phase d’action, chaque moment de tendresse est choisi est détaillé avec soin, à tel point que nous sommes spectateur au cœur des actions.

Je ne m’étalerai pas plus en détails sur les précisions de ce tome, je vous laisse en découvrir la teneur qui je peux vous l’assurer saura vous satisfaire.

La plume fluide de MJ m’a séduite sur le tome 1, elle se concrétise sur ce tome 2 et devient hypnotique. A savoir je l’ai maudite au chapitre 10, haïe au  chapitre 11, eu des envie de meurtre au chapitre 12 etc…Mais bon sang, que c’est bon d’être prise en otage à ce point !

Chapeau  c’est du haut vol !

Une chose est sûre, l’auteur va me compter parmi son lectorat sur ses prochains écrits que je ne manquerai pour rien au monde.

#mjswanfanaddict😆

19489638_334150273681974_1716748613_n19550914_333980237032311_936538727_n

Descendant #

Descendant

Je remercie l’équipe de #KayaEdition pour leur confiance et l’envoi de leur SP

Thème : Romance Contemporaine – Meilleurs amis – Road trip – Triangle amoureux -Handicap – Nouveau départ

Date de Sortie : 15 février 2018

Auteure : birdy-li-996731-250-400Birdy Li est née le neuf juin mille neuf cent quatre-vingt-quinze. Elle se passionne pour l’écriture dès le plus jeune âge, grâce à sa mère et sa grand-mère, qui lui ont transmis leur imagination et leur amour des livres. Elle se lance sur la plateforme Wattpad en 2015, où les histoires de « Bad boy » font fureur. Décidant de prendre le contre-pied de cette mode, elle écrit « Ascendant ».

Elle est étudiante en Master 2 Direction de projets ou d’établissements culturels en option métier du livre et vit en Auvergne, où se déroule la plus part de ses écrits.

Synopsis  : Quand la vie offre une seconde chance…

La suite d’Ascendant enfin entre vos mains…

Double peine pour Calli: le dernier run l’a laissé lourdement handicapée et ses parents déçus ,de ses mensonges , lui on tourné le dos. Désormais , elle ne peut que compter sur ses amis de toujours, qui décident bientôt de lui organiser un road trip pour lui redonner goût à la vie.

Alors que ce voyage est censé lui changer les idées, Calli se retrouve plus perdue que jamais . En effet, si elle se rapproche du mystérieux Fabien et que sa relation avec Paul, son confident , devient de plus en plus ambiguë , elle ne peut s’empêcher de penser à Simon , prêt à tout pour la reconquérir.

Pour ne rien arranger Calli, prend conscience de la rancoeur que ses amis à son égard et des tensions se font rapidement sentir.

Si le groupe part plus soudé que jamais, qu’en sera-t-il à l’arrivée? Calli parviendra-t-elle à oublier le passé pour se tourner vers l’avenir?

Avis : 

S’il y a une team que j’avais envie de retrouver, c’est la Team d’Ascendant ! Je ne sais pas si vous vous souvenez l’état dans lequel j’étais à la fin de la saison deux d’ascendant ? Moi, je me souviens et les filles aussi ! Donc quand j’ai vu qu’il y avait la suite avec  » Descendant, je n’ai pas eu d’autre choix que de le lire. J’avais besoin de savoir ce qui allait se passer. 

Je ne sais pas à quoi je m’attendais, mais absolument pas à ça. Alors je ne vous cache pas, au début, j’ai eu un peu de mal à me mettre dans le l’histoire. Ne m’attendant pas à cette suite, la surprise m’a fait un peu tiquer et le caractère de Cali n’a absolument rien arranger ! Mais plus on avancé dans l’histoire, plus j’ai été prise de dans.  

Ma chronique risque d’être courte, mais je ne veux rien vous dire de peur de vous spoiler. Mais sachez une chose. On va de révélation en révélation. Beaucoup de rebondissements suite à l’accident qui a rendu Cali handicapé, elle en veut au monde entier, mais surtout à Simon. Elle peut compter sur ses amis, mais même eux semble absent, ils ne sont plus du tout pareil. 

ils décident de faire un road trip pour l’aider à sortir de sa dépression et fond tout pour qu’elle retrouve le sourie. Cependant, rien n’est simple. Tous ses amis sont toujours incroyables. Je suis toujours sous le charme de Tristan. Cet homme est sensationnel et très touchant, il prend soin de sa cousine et se bas pour elle. 

Je ne vous en direz pas plus, mais voilà ce top est primordial et très attendu. On apprend beaucoup de choses, sous un œil différent. C’est très surprenant. Mais je suis fan fan fan ! Cependant, il y a une question que je me pose, et je sais que peu importe la suite, je vais être à la fois heureuse et triste à la fois ! Mais je vous laisse découvrir ça par vous-même !!! 

Birdy ly sait capter l’attention de son public, plus on avance dans ses écrits, plus sa plume s’affirme. Et elle nous surprend avec cette suite riche en émotions. Et cette fin ? Je peux vous dire que je l’attends avec impatience !!! 

19578303_336414763455525_961849756_n

avatr