No Love, No Limits

cover T2

Je remercie Carole des éditions Addictives pour sa confiance ainsi que l’envoi de ce SP

Thème : romance, amitié, bar, moto, adrénaline, provocation

Date de Sortie : 15 Avril 2018

 

Auteure :

received_10216028861772208

Nouvelle auteure à entrer dans le monde de la romance, Mag Maury est une lectrice compulsive ayant une attirance prononcée pour la romance New-adult, le bit-lit et la Dark Romance. Originaire du sud de la France, elle se réfugie dans la littérature et les arts afin de canaliser sa particularité d’hypersensible. C’est donc tout naturellement qu’elle a laissé libre cours à son imagination pour commencer à écrire, encouragée par ses proches. Elle est très vite remarquée par les Editions Addictives et son premier roman intègre la collection LUV. »

 

 

 

Synopsis :

Accro à l’adrénaline, Lucas n’obéit qu’à une règle : ne jamais s’attacher, toujours rester libre.
Douce et sensible, Marie refuse de tomber amoureuse.
Ils n’auraient jamais dû se rencontrer, mais le chien de Marie provoque un accident qui bousille la moto de Lucas.
Et elle n’a pas les moyens de payer les réparations. Qu’à cela ne tienne, Lucas a une idée lumineuse !
Elle se fait passer pour sa copine, et il éponge sa dette. Simple, non ?
Sauf quand chacun est la plus grande tentation de l’autre…Découvrez No Love, No Limits, la nouvelle romance de Mag Maury après Fast Games !

 

Avis :

Nous voilà de retour dans le pub le plus branché de la ville : Le Green Country, composé des mecs les plus cool, sexy, ténébreux. Bref, des mecs bourrés de testostérone. Matt, le plus sexy des imprévus, que nous retrouvons dans Fast Games, Sam, Chris, Tommy, Terrence et Lucas.

Ah Lucas, rien qu’a l’évocation de son prénom mon cœur bat à toute vitesse. Lucas Boyle, sexy, mystérieux, ténébreux, belle gueule qui n’a qu’un crédo, pas d’amour, pas d’attache donc pas de complication. Mais ça, c’était avant que sa mère ne l’appelle pour l’informer qu’ils vont passer un mois chez lui, pris de panique, il sort la plus grosse bêtise qu’un mec qui a une peur panique de l’engagement ne puisse sortir. Il sort avec quelqu’un et elle vit chez lui.

Voilà comment il se retrouve coincé dans son mensonge sans savoir comment s’en sortir. Mais ça, c’était avant qu’il n’enfourche sa moto pour choper sa dose d’adrénaline et qu’il ne tombe sur Marie et son pétard !

Marie est une jeune fille qui m’a touché, énormément. Elle est douce, mais à un caractère bien trempé. C’est une jeune femme toute cabossée qui se retrouve seule depuis le décès de sa grand-mère, la femme qui l’a élevé. Heureusement qu’elle a June, sa meilleure amie, et Cameron, son meilleur ami qui a pris soin d’elle quand elle était au plus mal. Bref, cette fille malgré tout ce qu’elle a vécu à une joie de vivre immense, elle travaille pour la mairie et son passe-temps favoris c’est la lecture, elle tient d’ailleurs un blog littéraire.

Mais Marie au aussi beaucoup de malchance, et ça…

Elle peut en vouloir qu’à son pétard !

Son petit bouledogue français tout mimi, mais qui est une vraie catastrophe ambulante. Ce chien est un personnage à part entière du roman. C’est grâce à lui que Marie rencontre Lucas. Et je dois dire que dès le début, c’est très électrique entre eux et pour cause, nous avons à faire à un Lucas totalement hors de lui, car il va passer des jours sans son bijou.

Lucas se canalise par l’adrénaline procurée par sa moto, ou par une bonne partie de jambes en l’air. Et Marie sait, que cette foi,s son assurance ne pourra couvrir les frais de réparation. Alors qu’elle essaie par tous les moyens de trouver comment faire, Lucas lui propose de se faire passer pour sa petite amie auprès de ses parents. Mais il est loin de se douter ce que cela va impliquer…

Je en vais pas vous le cacher, j’ai la chance d’être bêta de Mag Maury, j’ai vu l’histoire de Marie et Lucas se construire jour après jour, chapitre après chapitre. Et j’ai juste adoré le travail qu’elle a fait sur cette histoire qui est juste magnifique.

Lucas et Marie sont diamétralement opposés, et pourtant tout deux ont de grosses blessures qu’ils cherchent à cacher.

Au contact l’un de l’autre, ils se découvrent et se redécouvrent.

Des moments dur, émouvant, mais d’autres vraiment tordant, qu’est ce que j’ai pu rire. Je me suis tapée de vrai délire toute seule, et c’est ça la magie de Mag Maury, on retrouve déjà ce petit côté déjanté dans son premier roman Fast Games.

No Love No Limits, c’est une histoire qui se lit très rapidement, car une fois le nez dedans, c’est juste impossible de le refermer. Mag Maury nous tient en haleine tout du long, on ne sait pas ce que Lucas va bien pouvoir faire pour embêter Marie, on ne sait pas non plus jusqu’où il est capable d’aller pour avoir sa dose. Et surtout pourquoi a-t-il besoin de tout ça ? De plus, on se pose de tonnes de questions sur Marie pourquoi un tel complexe alors qu’elle est la fille la plus sensuelle que j’ai pu rencontrer dans mes romans. Cette fille, je l’aime beaucoup.

On dit que les événements marquent une personnalité, et forge le caractère, et c’est exactement ça pour nos deux protagonistes. Ils en ont bavé tous les deux et font de leur mieux pour faire face. J’ai une histoire particulière avec ce roman, je suis tombée sous le charme de Lucas dès ma rencontre avec lui dans Fast Games, j’ai tanné le cuir Mag Maury pour qu’elle écrive son histoire, et je ne suis pas déçue.

Je suis amoureuse, très amoureuse.

J’ai adoré ce personnage, ce qu’il représente. La magnifique attention que Mag donne a son personnage. De plus, on a la chance d’avoir des nouvelles de toute l’équipe, ce qui n’est pas pour nous déplaire, et ce qui confirme que maintenant, je vais harceler Mag pour avoir une suite sur Sam. Bien que mon cœur soit pris par Lucas, je kiffe ce mec il m’a bien fait rire avec son « boum boum ». Ce mec est une bouffée d’air frais.

On a la chance de faire la connaissance de deux nouveaux personnages, Cameron et Camille la grande sœur de Lucas. Que j’ai aussi envie d’apprendre à connaître…

Mag Maury, te voilà prévenue, tu sais ce qu’il te reste à faire.

Une plume sexy, funky, douce, et décalée, à l’image de son auteure, c’est une multitude d’émotions que nous vivons à travers sa plume, qui s’améliore de jour en jour.

De plus, ici, elle nous livre un petit bout d’elle-même.

Mag Maury, je te l’ai déjà dit, je te le répète chaque jour, mais je suis si fière de toi et de tout ce que tu entreprends. J’ai été très touchée d’apparaitre dans les remerciements. Continue de nous faire rêver, tu es douée pour ça.

 

19489638_334150273681974_1716748613_navatr


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s