Mois : juin 2018

Wild Crows #3 : Confession

wild-crows---tome-3---confession-1074211-264-432

Thème : Romance contemporaine, Motorcycle club, bikers, suspense romantique
Date de sortie : 21 juin 2018

FB_IMG_1515922299880
Auteure :

Née en 1987 au cœur des Volcans d’Auvergne, Blandine à toujours été partagée entre deux passions : l’Art et les animaux. C’est donc tout naturellement que l’écriture s’est imposée, dès son plus jeune âge. Au fil de ses découvertes artistiques, le fantastique et la romance s’imposent en piliers, grâce, notamment, à des muses telles que Tim Burton et Jane Austen. Deux univers très différentes, mais pas opposés selon elle. Le mélange des genres devient son crédo, laissant libre cours à un champ de possibilités infinies, proposant toujours plus de variantes et de libertés.

En février 2014, elle envoie son tout premier manuscrit aux éditeurs : une trilogie fantastique intitulée « Les Passeurs de Lumière ». Rapidement, elle signe son premier contrat avec les Éditions Reines-Beaux en juin 2015.
Tout s’enchaine ensuite très vite, avec la signature aux Éditions Boz’Dodor pour
« Cupidon malgré moi » en février 2016.
Loin de délaisser pour autant son autre premier amour, le monde animal, Blandine met sa plume au service des chiens errants roumains lors d’un documentaire intitulé « Lors, Seigneur des rues Roumaines », retraçant ainsi l’histoire peu banale de son propre chien, adopté à l’issue d’un sauvetage émouvant. Il sera publié en mai 2016 aux Éditions du Puits de Roulle.
Les prémices d’un rêve éveillé qu’elle espère bien continuer aussi longtemps que sa passion durera.

Synopsis :

Tandis que l’été suit son cours à Monty Valley, Joe tente de continuer sa route en dépit de cette absence qui la ronge. Désormais en poste à San Francisco, elle essaie de renouer avec un semblant de vie normale, en partie grâce à son ami et collègue Adam. Mais un retour inattendu va de nouveau faire basculer son quotidien. Entre rancœur et besoin de vérité, Joe va devoir affronter des sentiments jusque-là mis en veilleuse. Plus que des excuses, elle attend des explications, et compte bien faire payer à ce cher Trevor Laurens les blessures que son départ lui a infligées. Alors que le club doit terminer le travail entrepris concernant le gang russe, Jerry se découvre une faille que rien ne saura combler : une course contre la montre, contre le temps qui passe. Et si l’heure était venue d’envisager l’avenir du club ? De son côté, Ash devra prendre une décision qui pourrait bouleverser sa vie, et mettre en péril l’équilibre régnant au sein des Wild Crows.

Avis :

Tout d’abord merci à notre partenaire Blandine P.Martin pour ce service presse. Comme à chaque fois il me tardait de reprendre la route avec les Wild Crows, l’auteure nous laisse avec des cliffhangers à la fin de ses romans qui nous laisse dans un état de frustration livresque.

On retrouve Joe toujours à Monty Valley, quelques mois après le départ d’Ash à Reno pour rendre un service à un autre chapitre mais surtout pour échapper aux sentiments et à l’attraction qui s’installaient entre eux. Elle aura passer ces semaines à se rapprocher d’Adam Jefferson alias Dr Love qui l’appuie pour une place d’infirmière au service des urgences de l’hôpital de San Francisco et qui mettra fin à ses services au Devils. Elle finit part obtenir le poste et à du subir quelques dîners avec lui en contrepartie. Elle se remet donc doucement de l’abandon d’Ash, Adam la ramène au Devils suite à une sortie restaurant quand toute l’équipe des Wild Crows arrive devant le garage et observe leur échange c’est a ce moment là qu’elle remarque que le club est au complet. Ash est de retour et il salue très chaleureusement tous ses frères. La confrontation va etre explosive entre les deux si chacun pensait avoir digéré les sentiments qui venait de naître avant cette séparation, en vérité c’est tout autre chose. Joe va vouloir se venger du départ précipité d’Ash et lui va vouloir tout d’abord passer au-delà de ce qu’il ressent pour elle. Cette relation apporterait trop de problèmes, que ce soit pour la trahison entre Ash et Jerry, la cohésion du groupe, la différence d’âge entre eux deux, entre bien d’autres. Mais c’est sans compter sur les aléas du club qui va tout remettre en question, mettre son nouveau job en péril, les faire réfléchir sur leurs sentiments et sur le fait que leur vie peut basculer er s’arrêter à chaque instant.

Que va-t-il arriver au club ? Quelles décisions va prendre Joe pour le club ? Ash assumera-t-il enfin ses sentiments pour Joe ou continuera-t-il a faire passer le club et Jerry avant ce qu’il ressent ? Quels éléments viendront se glisser dans la vie de Joe et lui créer bon nombre de problèmes ?

Joe change de plus en plus au contact du club. Elle qui avait une vie bien rangé vit aujourd’hui chaque instant comme si c’était le dernier. Elle va dans ce volet se dévoiler sur ses sentiments, se mettre dans une position délicat où elle va devoir agir pour sa sécurité et autant dire que depuis ses premiers pas à Monty Valley elle ne se laisse plus faire et on découvrira son côté plus sombre, plus combattif.

Ash va lui bien galérer à revenir dans la vie de Joe après ce qu’il lui a fait. Elle lui en fait baver un max et de fil en aiguille ils vont devoir se côtoyer sous les ordres du Prez et ils se rapprocheront a nouveau. Autant Joe prend en assurance autant on va le découvrir sous un tout autre jour où il doute de lui, de la véracité des sentiments de Joe. Il cherche désespérément à être rassuré pour pouvoir avancer, du moins avec Joe car avec le club c’est toujours le même sur de lui, efficace et tête brûlée.

Jerry ne change pas vraiment. Toujours Prez du club, il gère les affaires d’une poigne de fer. Il fait tout pour ses frères, pour que chacun trouve sa place au sein du club et s’y sent bien. C’est un leader né, qui garde son sang froid dans chaque situation mais on le voit bien accuser le coup de son âge dans ce tome et de plus en plus délégué certaines tâches. Il ignore tout de la probable relation entre sa fille et son meilleur ami.

Même si la plume de l’auteure est reconnaissable sur ce volet, on change totalement de thèmes et cela la modifie à minima. Depuis le début les événements s’enchaînent et sont de plus en plus sombre. Ici on rentre dans la romance, pour mon plus grand plaisir, et le tout s’apaise. La plume est moins énergique et intensive que sur les autres volets mais elle est plus descriptive, sentimentale et reste intrigante. Seul bémol à noter pour ma part, ne connaissant pas l’auteure avant cette saga je m’attendais à des scènes de sexe un peu plus sulfureuses, plus détaillées qui colle plus à ce que l’on retrouve dans ce style de romans bikers et qui me correspond plus mais cela n’entache en rien l’intrigue de fond et n’engage que moi.

Autant les actions s’enchaînaient dans les précédents volets en apportant beaucoup de suspense, d’intensité et d’angoisse quand au dénouement de chaque problèmes a surmonter. Autant celui est plus dans l’émotion, les sentiments, se dévoiler totalement devant l’être que l’on aime. Notre ressenti en est très différent et j’ai tout autant apprécié ce côté romance surtout que le club et ses problèmes ne sont jamais loin. Même si tout est plus calme de ce côté l’adrénaline est quand même bien présente à deux ou trois moments bien corset du livre où les Wild Crows interviennent de manière musclée. Garder leur relation secrète apporte une bonne dose de stress par rapport à la réaction de Jerry et du reste du Club. Comme à son habitude la fin est un véritable cliffhanger et on reste bien frustré de voir apparaître le mot fin, surtout que ce qui est dévoilé va tout remettre en question.

Un troisième tome pleins de surprises, de rebondissements mais surtout d’amour et de sentiments. J’ai passé un agréable moment au côté du club et j’ai hâte de reprendre la route avec eux dans la quatrième volet.

19578303_336414763455525_961849756_n

received_354447654985569558230662.png

Too Late

too-late-1040664-264-432.jpg

Thème : Romance – Drogue – Agent Infiltré – New Adult – Sexe – Triangle amoureux

Date de Sortie : 3 mai 2018

Auteure :

colleen-hoover-414494-250-400

Colleen Hoover est sérieusement accro au groupe The Avett Brothers, qui évidement, apparaît dans ses deux livres. Le groupe compose 99% de sa playlist, le 1 % restant étant Eminem et Jason Mraz.

Elle adore les truffes au chocolat blanc (celles avec des pépites à l’intérieur) et a une dépendance malsaine au Pepsi light.
Synopsis :

Pourra-t-elle échapper à cette relation toxique ?

Sloan n’a jamais eu une vie facile et elle a toujours dû se battre pour obtenir ce dont elle avait besoin. C’est justement pour échapper à une situation sans issue qu’elle a accepté de partager la vie de son petit ami, Asa. Depuis, elle étouffe dans cette relation toxique ; de plus, c’est un homme à la morale douteuse qui se livre à de multiples trafics. Elle n’a pas le choix de partir et décide de supporter ce qu’il lui fait subir jusqu’à ce qu’elle puisse lui échapper. Seule.

Personne ne peut l’aider à sortir de cette situation. Sauf peut-être Carter, cet étudiant aux multiples secrets qu’elle vient de rencontrer.

Asa est prêt à tout pour garder Sloan. Il a besoin d’elle et il fait tout pour la persuader qu’elle ne peut pas se passer de lui.

Personne ne s’interposera entre Sloan et lui. Sauf peut-être Carter.

Avis :

Encore un roman de Coho qui n’est pas près de quitter ma tête. C’est une magicienne des mots. Elle a sa façon bien à elle de nous amener dans une histoire. Et celle-ci n’a clairement rien à voir avec son style habituel. C’est un roman démentiel, qui fait passer par plusieurs sensations. Il ne m’a pas laissée indifférente de par sa construction. Il sort des rangs et le résultat est spectaculaire.

On fait la rencontre de Sloan, une jeune étudiante qui vie au crochet de Asa, sa vie n’est pas vraiment facile, elle est même carrément moche, mais elle n’a pas d’autre choix. Celui-ci elle l’a perdu depuis qu’un membre de sa famille a besoin d’elle pour avoir une vie dès plus normale et des plus potables. Tant pis si son bonheur à elle passe après. Voilà deux ans qu’elle habite sous le toit d’Asa, un jeune homme qui fait dans le trafic. Clairement, Sloan est soumise de cet homme, elle a tenté de partir une fois, mais la menace qui planait sur elle l’a rapidement fait changé d’avis. C’est pourquoi elle rythme sa vie entre le sport, les cours et fait tout son possible pour être loin de chez elle et se contente de dire Amen à tout ce que veut Asa. Jusqu’au jour ou, lors d’un cours d’espagnol, elle va faire la rencontre de Carter, avec qui elle se liera d’amitié et peut-être même plus…

Carter vient de s’inscrire à l’université, mais c’est surtout le cours d’espagnol qui l’intéresse. Au départ, on a du mal à le cerner, on ne sait pas bien qui il est vraiment. Est-ce un gentil, est-ce un méchant ? Très peu de pistes sur ce personnage permettent de définir réellement. Cependant, une chose est sûre, c’est que dès sa première heure de cours en compagnie de Sloan, le courant passe et j’adore les échanges qu’ils ont. Leur façon de communiqué aidera beaucoup pour la suite de l’histoire, ce sera leur petite échappatoire sans que personne ne puisse comprendre. Il va aussi vite sympathiser avec Asa, qui lui fera très vite confiance et rentre ainsi, ni vu ni connu au plus près du trafiquant.

Asa, il y aurait à dire sur ce jeune homme. Il aime sa vie telle qu’elle est. Sa vie est parfaite et il ne voudrait la changer pour rien au monde. Une petite amie qui l’aime (enfin ça, il en est persuadé), son trafique qui fonctionne du tonnerre, une horde de nanas a ses pieds et dont il peut disposer comme bon lui semble. Mais surtout Asa est un grand malade. Sa façon de voir le monde, de traiter les femmes vient de son enfance. Alors oui ce n’est pas une belle personne, mais plus on avance dans l’histoire plus je me suis attachée à lui. Il est tellement torturé, mais aussi si tortueux. Et j’en viendrai presque à comprendre ses actes. Attention, je ne dis pas que je les cautionne, mais il a des circonstances atténuantes !!

Que ce soit Soan ou Asa, ils ont beau être différents, leurs côtés sombres les rapprochent bien plus qu’il n’y parait, mais l’arrivée de Carter pourrait tout changer, et faire basculer la vie qu’ils se sont construits tous les 3.

Comme je le disais, c’est une histoire qui n’a rien à voir avec le côté romance habituel que Colleen nous livre habituellement. Dès le départ, on a une note de sa part, nous avertissant de certaines scènes. On n’est pas dans de la dark, mais on s’y rapproche fortement, il se peut qu’il ne convienne pas à tous et qu’il heurte la sensibilité de certains.

J’ai aimé la prise de risque qu’a pris Coho, que ce soit dans la rédaction de l’histoire, le sens des chapitres, ou encore dans le style. On est tellement peu habitué venant d’elle, qu’il faut un petit moment pour s’habituer. Cependant dès le début, on est pris en otage par les personnages, ce qu’ils vivent, ce qui les caractérise. Je me suis attachée à eux, que ce soit Carter, Sloan ou même Asa. Ils ont tous un petit quelques choses qui les rend unique qui les caractérises et différencie superbement bien. Il y a un travail hallucinant de la part de l’auteure sur tout le livre. À mes yeux, il est parfait ! À chaque rebondissement on a le cœur a alerte, a ce demandé ce qu’il va bien pouvoir se passer. On sent les choses arrivées a des kilomètres, mais on ne sait juste pas quand elles vont nous tomber sur le coin du nez. Et pour ça chapeau. Vraiment.

Des semaines après ma lecture, je pense encore à ce trio de protagoniste, à cette histoire. Je l’ai dévoré, je l’ai lu beaucoup trop vite, en une soirée, il a été fini, ce que je regrette, car je n’avais pas du tout envie de le finir.

Une fois de plus Coho a su me séduire. Il n’y a vraiment rien à dire sur sa plume, elle n’a absolument plus rien à prouver à personne. Pour moi, c’est la Reine dans son domaine. Et je me languis déjà d’avoir le prochain entre les mains.

Merci pour ses émotions, c’est un ascenseur émotionnel qu’on vit tout du long.

19489638_334150273681974_1716748613_n

19244399_333979997032335_1586615394_n

Avis :

Comme à chacune des sorties de CoHo alias Colleen Hoover je suis au rendez vous. Cette sortie me faisait de l’œil depuis un moment et j’ai découvert l’auteure sous un autre jour dans un autre genre. Elle m’a époustouflée par son talent et la structure de son histoire.

Sloan est étudiante à l’université, elle rêve de finir ses études et trouver un emploi rapidement pour pouvoir subvenir à ses besoins et à ceux de son frère Stephen qui vit en centre médical spécialisé. Quand elle a eu l’âge d’aller à l’université son frère a bénéficié d’une aide financière pour qu’elle puisse allait en cours et lui dans ce centre, leur mère étant toxicomane elle est au abonné absent depuis toujours. Pour ne pas avoir à rentré tous les jours chez elle, c’est à 1h de route du campus , elle va loger chez des amis mais elle finit par se mettre en couple avec Asa, riche, sexy et populaire. Il l’a prend sous son aile et il devient totalement accro à elle, jusqu’au jour où Sloan découvre qu’Asa n’a pas hérité sa fortune mais qu’il est le dealeur de tout le campus. Elle va lui demander d’arrêter mais il va refusé elle décide de le quitter mais au même moment son frère perd son aide et elle doit retourner chez Asa tout en s’excusant et en lui demandant de payer pour son frère. Il va alors accepter et ne plus se cacher de ses activités, les fréquentations peu recommandable erre dans la maison qui est un lieu sans cesse de fête. Sloan n’arrive plus a dormir ni à travailler et vit sous la domination d’Asa. Un matin elle s’endort en cours et elle y fait la rencontre de Carter. Le feeling va directement passer entre les deux qui seront attiré l’un vers l’autre.

Qui est ce mystérieux Carter ? Qui est il vraiment ? Sloan arrivera-t-elle a mener à bien ses études avec le mouvement constant chez Asa ? Que cache Asa à Sloan ? Et que cache sa domination sur elle ? Va-t-elle sortir de cet enfer ?

Sloan n’a jamais été épargné par la vie, fille d’une toxico qui doit s’occuper de ses deux frères jumeaux atteint de maladie. Elle n’a jamais vécu comme une fille ordinaire et de son âge, elle n’était jamais sorti après les cours avec un homme avant d’arriver à l’université et d’avoir plus de liberté grâce à l’aide financière pour son frère. Mais la vie s’acharne encore en lui offrant un petit ami dominant, agressif, impulsif et dealer qui a bien caché son véritable visage au début de leur relation. Elle lui doit tant qu’elle reste avec lui par besoin pour son frère non pour elle. Forte, courageuse mais tellement solitaire elle finit par lier des liens avec Carter qui lui apportera un peu de lumière dans toute cette obscurité.

Asa grand dealeur du campus, vit de cette argent sale et en souhaite encore plus. Il recrute de nouveau partenaire pour augmenter ses ventes et réduire ses frais dont Carter qui est bilingue espagnol. Il est arrogant, sur de lui, sexy et ne s’inquiète de rien. Pour lui tout lui est dû et il profite de tous les déboires de sa vie de dealeur, de la coke à l’héroïne, l’alcool et toutes les filles qui passent par là quand Sloan est absente même les copines de ses collaborateurs y passent. Il entretient une relation toxique avec Sloan, il la veut sienne, il en est accro et à peur qu’elle se détourne de lui. Il profite d’elle, la domine à souhait en sachant qu’elle lui est redevable. La vie la forgé ainsi et il se trouve tout à fait normal.

Carter le dernier arrivant, commence les cours d’espagnol au côté de Sloan avec qui il s’entend bien. Il est très doué dans cette langue et se retrouve à jouer le traducteur pour Asa. Sexy, intelligent et protecteur il a tout pour faire fondre Sloan mais sa place au sein du clan d’Asa va refroidir nettement la jeune femme même si l’attraction entre eux est très forte. Il joue sur deux tableau et cela va lui jouer des tours.

Découvrir la plume de CoHo sur un tel genre est étonnant mais elle excelle avec un talent indéniable sur ce roman. On prend plaisir à rentrer dans ce livre plus sombre que d’habitude, à découvrir les personnages plus complexes les uns que les autres possédant chacun un jardin secret plus ou moins conséquent avec un passif lourd. On se prend complètement dans le fil de l’histoire dont on dévore les pages pour en découvrir la fin. Elle aborde de sujets délicats comme les handicaps divers, les dérives sexuelles, la drogue et son trafic et l’emprise d’un homme sur une femme.

J’ai été absorbé par cette histoire, on avance dans cette lecture avec la peur au ventre, l’anxiété est bien présente et cela nous tient en haleine. On a peur du dénouement, d’un mauvais pas des héros, d’une tragédie. Notre palpitant est mis à rude épreuve à bon nombre d’actions, on vibre avec eux, on tremble quand le suspense est à couper au couteau. Les bouleversements et révélations s’enchaînent nous laissant la plupart du temps complètement sur les fesses je ne peux pas le dire autrement. On ne voit rien venir et on s’en délecte encore plus. Le final est tout en apothéose et elle nous délivre de toute cette tension qu’au dernier moment.

Un récit fabuleux d’une intensité incroyable. La complexité de chaque personnage et surtout la psychologie d’Asa m’ont épaté. Un roman incroyable qui ne vous laissera pas indifférente. Âme sensible s’abstenir certaines scènes sont violentes.

19489638_334150273681974_1716748613_n

received_354447654985569558230662.png

 

 

 

 

 

 

 

Avis :

Nous commençons ce roman par un avertissement de l’auteur. En effet nous nous apprêtons à plonger dans une histoire, sombre et brutale. Le début de l’histoire semble de prime abord confus mais ceci n’est qu’un leurre car l’auteur a extrêmement bien positionné les personnages, et les scènes. Nous croisons beaucoup de personnages et on essaie de se repérer dans toute cette faune.

Écrit à trois voix Colleen Hoover jongle avec ses personnages ainsi que nos émotions.

Sloan : Nous faisons connaissance avec la jeune femme de façon étrange, voire même dérangeante. En quelques mots on sent bien le poids de tout ce qui va suivre. Elle est étudiante à l’université et vit avec Asa depuis 2 ans dans une grande maison dont il est propriétaire et, où de nombreux autres personnages cohabitent. Asa lui a tendu la main à un moment où elle se sentais complètement démunie et depuis elle se sent redevable envers lui. Mais très vite Sloan se rend compte qu’Asa trempe dans des histoires louches et c’en est trop pour elle. Leur relation est vraiment particulière mais plus on avance dans l’histoire et plus on comprend les choses sous un nouveau jour.

Elle ne veut pas de cette vie, elle ne veut pas de ce monde qui la répugne. Issue d’une famille bancale, elle se retrouve très vite autonome avec son frère à charge. C’est une jeune femme qui force l’admiration par son courage et sa ténacité. Tout ce qu’elle veut c’est pouvoir parvenir à avancer dans la vie et s’ assurer un avenir pour elle et son Stephen. Embourbée dans cette vie qu’elle ne souhaitait pas , elle est prête à tout pour préserver le bien être de son frère qu’elle aime par dessus tout.

Asa : C’est sans conteste un personnage explosif. Frimeur, susceptible, autoritaire et difficile à gérer. Il fait régner la terreur et même ses amis le craigne. Il se comporte en roi invincible, débordant de d’une arrogance impressionnante. Il a tout du type sans le moindre scrupule ni moralité. Violent, infidèle, infect il nous met les nerfs en pelote à de nombreuses reprises. Mais lorsque nous découvrons son passé on comprend beaucoup mieux ses réactions aussi déroutantes. Les sentiments d’Asa sont destructeurs et font froid dans le dos. Tout dans son quotidien nous fait frémir. Les manipulations, le trafic, les mensonges, la brutalité. Un ensemble glauque qui nous enlise dans un sentiment malsain.

Carter : dernière recrue de l’équipe d’Asa, il débarque avec son pote Dalton pour intégrer la bande de déjantés qui gravite dans cette maison. Il fait connaissance de Sloan pour la première fois en cours d’espagnol. Bien qu’il fasse parti des compères d’asa, Carter semble réfléchi et posé. Doté d’une forte personnalité, il se démarque des personnes qui errent dans cette grande demeure. Son humour et sa bienveillance font de lui un personnage très attachant. très vite il porte son intérêt à Sloan, cette fille étrange même un peu loufoque. Elle attise sa curiosité et son intérêt va grandissant. Mais sa colère aussi quand il prend conscience de la façon dont est traitée Sloan par Asa.

Plus on progresse dans l’aventure et plus on stresse pour Sloan coincée dans cet enfer. Et lorsque l’on pense que la situation ne peut être pire et bien ça dégénère plus encore. Nous sommes ballotés dans la tête de chaque protagonistes, ce qui permet une vue d’ensemble beaucoup plus précise. petit à petit chaque élément prend sa place et l’auteur nous captive par ses intrigues extrêmement bien ficelées.

Sloan m’a vraiment serré les tripes face à l’enfer dans lequel elle se débat. L’ambiance est suffocante et intense mais Collen Hoover nous accroche à sa plume avec force. Carter m’a sincèrement émue par sa tendresse. Quand à Asa… Bien que ses comportements soient totalement abjectes, je n’ai pu m’empêcher d’éprouver de la compassion pour cet homme perdu dans sa tête et dans son cœur.

C’est fantastiquement addictif.

Chacun des héros vit sa propre tragédie et on est avide de toujours vouloir en savoir plus.

Un immense coup de cœur pour ce roman qui sort des sentiers battus et s’impose comme une romance incontournable.

40510722_1858278570918696_6118503216087826432_n

40393884_1825072330917318_8786307115317723136_n

 

 

 

Monsters in the dark #1 Larmes amères

monsters-in-the-dark,-tome-1---larmes-am-res-1040981-264-432

Livre le lu dans le cadre d’un partenariat via la plateforme NetGalley

Thème : Violence – Esclave – Dark Romance – Viol – Enlèvement – Meurtre

Date de sortie : 23 mai 2018

pepper-winters-1073769-250-400Auteure :

Pepper Winters a écrit de nombreux best-sellers salués par le New York Times et USA Today. Elle adore la Dark Romance, les amants maudits, les interdits et les tabous. Elle s’efforce d’écrire des histoires incitant ses lectrices à assumer leurs désirs, grâce à des intrigues complexes et des personnages inoubliables qui feront parler d’eux bien après la dernière page. Elle persiste à croire dur comme fer que rien n’est impossible.

Synopsis :

Larmes amères est le premier roman auquel j’accorde 6 étoiles ! Ce récit captivant montre que nous avons tous une part d’ombre et de lumière. Il vous touchera au plus profond de vous-même et vous serez heureuse de l’avoir lu ! » – Hook Me Up Book Blog

Âmes sensibles, s’abstenir !

Tess Snow a tout pour être heureuse : une brillant avenir professionnel et un petit ami fou amoureux d’elle.

Pour l’anniversaire de leur rencontre, Brax lui offre un voyage surprise au Mexique. Plages de sable blanc, cocktails exotiques, soirées torrides : tous les ingrédients sont réunis pour des vacances de rêve. Mais très vite, c’est la descente aux enfers : Tess se fait kidnapper. Captive terrifiée, elle se mue en farouche insoumise. Mais son courage ne lui épargnera pas l’horreur.

Brax la retrouvera-t-il avant qu’elle ne soit brisée ? Ou le nouveau maître de Tess changera-t-il sa vie à jamais ?

Avis :

Attention, cette lecture n’est pas à mettre entre les mains de tous le monde, les scènes sont violente, attendez-vous a du frisson, des pleurs, des crises de larmes, mais surtout des scènes terriblement bien détailler.

Dès les premières pages on est mis dans le bain, le prologue et violent, on est tout de suite plongée dans l’histoire, on sait déjà à quoi s’attendre. C’est à foutre les jetons.

Nous faisons connaissance de Tess Snow, une jeune australienne qui a tout pour être heureuse, elle fait les études qu’elle aime et qui la passionne, elle a un petit ami qui l’aime et qui ferait tout pour la rendre heureuse, il est doux, charmant, aimant, mais… Tess à des exigences au lit, elle aime les choses plus épicées qu’un simple missionnaire, une fois par mois Oui, oui vous m’avez bien entendu… Vous l’aurez compris, Brax ne l’a satisfait pas, il se contente de la toucher une fois par mois et quand il y pense. Alors que notre héroïne rêve de séance sous la couette beaucoup plus osée. Elle a toujours réussi à repousser ses envies, mais aujourd’hui, elle n’y arrive plus. Elle en veut plus, et elle compte bien sur ce voyage au Mexique pour pimenter sa vie de couple. Sauf que rien ne se passera comme prévu. En effet, Cancún n’est pas une ville tranquille, et nos deux tourtereaux on intérêt à faire bien attention, un enlèvement est si vite arrivé…

Enlevée dans un bar miteux, seulement quelques heures après leur arrivée, elle va vivre une semaine au milieu d’autres filles et va vivre des moments vraiment cauchemardesques. De plus, notre héroïne, de nature à avoir un tempérament fort, ne va pas rendre la tâche facile à ses agresseurs, ce qui va lui valoir de supporter bien plus que des coups. Mais si ses agresseurs, veulent la brisée, ils vont devoir si prendre autrement, mais si elle pensait avoir vécu le pire pendant cette semaine au Mexique, que va-t-il se passé quand elle va rencontrer M. Mercer. Son geôlier français ?

Mercer, alias Q, est un homme charismatique certes, mais il dégage une certaine aura, mystérieux, prédateur, dangereux, dominateur, voila comment on pourrait le caractérisé. Je lui décerne la Mention MIC, pas le choix de faire autrement. Il exige qu’elle l’appelle Q, alors que lui se contentera de l’appeler esclave. Il veut le dominer, il veut la briser. Mais une fois de plus Tess ne se laissera pas faire. Se pliant à certaines exigences, elle n’aspire alors qu’à une chose. Trouvé un moyen, n’importe lequel pour retrouver sa liberté.

35062845_479778272452506_4031172479148883968_n

Oh.Mon.Dieu, ce livre est juste extraordinaire. Nombreuses fois, j’ai cru que mon palpitant aller sortir de sa cage thoracique. L’auteure a une façon bien à elle de décrire les événements, elle nous crée des personnages vraiment sensationnels, pour lesquels on est obligé de tomber en admiration. D’abord Tess, pour sa force et son courage à toute épreuve. Que ce soit à Cancún, ou alors face au ténébreux Q. Et malgré tout, il ne va pas être tendre, au non ! Du tout. Nombre de fois où j’ai frissonné. J’ai adoré la voir changer à son contact, ce mec reste quand même son ravisseur, et ils vont réussir l’un comme l’autre, à se pousser dans leurs retranchements. Q, va la libérée de ses penchants pervers, et elle… Elle va nous faire découvrir une autre personne. Quelqu’un qu’on ne pensait pas voir dans un roman comme celui-ci. Le tout parfaitement bien maîtrisé, mettant des moments violents, douloureux, qui, sont assez durs à lire. Il faut avoir le cœur bien accroché.

Pour lire ce roman, il faut avant tout aimer la dark romance. Pour moi, l’auteure prend la première place dans ce style, et pourtant j’en ai lu des livres comme celui-ci. Mais on est à un niveau, vraiment, vraiment bien au dessus. L’auteure de fait pas dans la dentelle, et n’y va pas par quatre chemins pour décrire les scènes. À aucun moment, le lecteur n’est épargné. Plusieurs fois j’ai fermé le livre pour le relire, tellement j’étais énervée, a vif.

Et pourtant, a aucun moment, je n’ai trouvé le livre dégradant, on même vulgaire. Les scènes sont très bien conçues, les scènes BDSM sont juste sublimes. C’est d’une sensualité à toutes épreuves. C’est destructeur, mais tellement charnel. La confiance s’est immiscée entre Q et Tess, et pourtant on est loin du syndrome de Stockholm. C’est assez compliqué à définir, il faut vraiment lire le livre pour le comprendre parfaitement.

Pepper Winters a une plume totalement addictive, mais il m’a fallu du temps pour écrire ma chronique tellement j’ai été retournée par ce roman. Clairement on le vit à fond. Et malgré le nombre de plans que je me suis fait tout au long de ma lecture, je ne m’attendais absolument pas à ça. Elle m’a prise au piège avec ce premier opus. Je suis fan, archi fan. C’est une montagne russe de sensations fortes. Elle manie, différent niveau d’intensité pour donner encore plus de profondeur a l’histoire. C’est déconcertant.. J’ai un gros coup de cœur pour les deux personnages et j’ai vraiment hâte d’avoir la suite entre les mains, car malgré une fin non frustrante, le synopsis me fait poser mille et une questions.

Réponse le 4 juillet !

19489638_334150273681974_1716748613_n

19244399_333979997032335_1586615394_n
Avis :

Étant fan du genre je me suis lancée dans cette dark en espérant ne pas être déçue, car aujourd’hui beaucoup de livres sont classés comme tels mais ne sont pas si sombre que cela. Et bien ce ne fut pas la cas, j’ai été complètement surprise et époustouflée par le talent de l’auteure.

On plonge dans l’histoire de Tess, jeune femme australienne, en couple avec Brax depuis plusieurs années. Elle étudie l’architecture pendant que Brax travaille déjà à son compte et a hérité de la fortune familiale à la suite du décès de ses parents. Il n’a plus qu’elle et elle n’a que lui, ses parents l’ont très vite rejeté, enfant non désiré, arrivé tardivement pour des parents déjà âgés, ils lui ont bien fait comprendre et elle ne les voit plus. Ils partent tout deux en vacances surprises organisés par Brax dont le destination est le Mexique et plus précisément Cancun. Tess espère que ces vacances vont les rapprocher sexuellement car elle rêve de folies, d’essai plus osé et de soumission alors que lui n’accorde que très peu d’importance au sexe et pratique peu souvent et de façon très puritaines. Ils ne sont plus du tout accordé de ce côté-là. Mais leur vacances va prendre un tour imprévisible, lors d’une sortie Tess se fait enlevé par des Mexicains qui l’emmène dans un trou perdu avec d’autres femmes ; et Brax est tabassé et laissé pour mort sur le lieu d’enlèvement. Les jours qui suivent Tess va se révéler une farouche insoumise et ne se laissera pas faire par ses détracteurs, quitte à se prendre des coups elle n’abdiquera pas. Elle est finalement, au bout de quelques jours, vendue à un riche français qui devient son maître alias Q. Mais elle refuse d’être son esclave et de courber l’échine devant lui, elle ne répond pas à ses questions et fait tout l’inverse de ce qu’il lui demande, jusqu’à le défier à plusieurs reprises. Cela va éveiller de vieilles sensations en Q et faire ressortir le démon qui est en lui. Malgré le refus d’obtempérer de Tess, son maître arrivera à la stimuler physiquement comme personne n’a su le faire avant lui, son corps réagit au quart de tour aux agissements de Q et elle se sent totalement dépassée par ça et rêve de pouvoir s’enfuir de ce manoir maudit.

Mais qui est Q ? Que cache t ‘il ? Pourquoi ses serviteurs ne le dénonce pas et travaille avec lui ? Tess arrivera t’elle à s’échapper et à retourner en Australie ? Brax est-il mort ?

Tess est une vraie chrysalide qui devient un magnifique papillon dans ce roman. Elle qui était pleine d’envie avec Brax mais ne les assumait pas et les bafouait pour maintenir une relation en apparence stable avec lui va totalement changer dès son séjour chez les mexicains. Par nécessité de survie, elle va se rebeller et défier chacun des hommes qui va l’approcher. Elle qui rêvait d’être une soumise va finalement être très farouche mais Q va tout faire pour l’avilir au rang d’esclave et elle va se rendre compte que certaines actions de son maître la font réagir violemment. Elle sera tiraillée entre son envie physique et son intégrité morale.

Q est héritier de l’affaire familial de son père, il est riche, puissant, séduisant et intransigeant. Il souhaite faire de Tess son esclave pour mieux la maîtriser. Elle est si mordante qu’il va devoir utiliser la manière forte mais la manière d’agir de Tess réveille de vieux démons en lui et il s’en veut d’être si sensible à son esclave et de ne pas savoir résister à la tentation, à ses envies les plus sombres avec elle. On voit un tiraillement se dessiner chez lui et on essaye de comprendre où il souhaite parvenir avec elle. Autant il est menaçant, plein de danger et la traite comme une esclave sexuelle autant il est protecteur avec elle. On ne comprend que l’ensemble de son personnage à la fin du livre.

La plume de l’auteure est une vraie découverte pour moi et je fais partie de ses addicts dès maintenant. Sa plume est enivrante, prenante, très sombre mais tout en émotions. Plus on avance dans la lecture et plus celle-ci s’intensifie, on retient notre souffle à plusieurs moments et d’autres nous révulse par leur violence. Elle maitrise les méandres du genre dark avec une grande virtuosité, j’ai été totalement époustouflée par son talent et par le cheminement de son roman. Mais accrochez vous bien car elle n’épargne pas le lecteur. Les scènes sont souvent très violentes dans son passage au Mexique et même au manoir de Q. Celles de BDSM ne sont pas du bas de gamme c’est une vraie immersion dans ce genre avec toutes les pratiques les plus osées mais elle apporte à chaque scène énormément de sensualité entre Q et Tess, c’est remarquable.

Vous le comprenez ce tome m’a fait succomber et en même temps m’a renversé. On vit toute la lecture comme sur des montagnes russes, notre cœur dégringole plusieurs fois et ont a les nerfs à vif à chaque instant. Le palpitant est à son maximum de telle manière que l’on ne peut que dévorer ce livre. J’ai adoré le changement qui s’opère chez Tess, sa combativité à toute épreuve et son courage incroyable face à chaque situation plus sordides les unes que les autres. Mais j’ai été totalement subjugué par le personnage de Q, sa complexité insoupçonnée et son charisme si menaçant, un vrai prédateur qui nous attire dans ses filets.

Personnes sensibles s’abstenir, cette Dark est de haut niveau et Pepper Winters nous livre un tome de haut vol en se plaçant pour moi number one à ce jour dans cette catégorie. L’épilogue final nous laisse dans un état de manque et il me tarde de pouvoir dévorer le prochain volet en juillet.

19489638_334150273681974_1716748613_n

received_354447654985569558230662.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avis :

Woah… MAGISTRAL !

Nous faisons connaissance avec Tess elle a 20 ans Elle est en fac, vit à Melbourne et fréquente Brax Cliffingstone de trois ans son ainé. Jusque là tout va bien me direz-vous… Ils s’aiment et vivent ensemble une vie paisible.

Mais alors où est donc le problème ?

Eh bien, le problème est que Tess éprouve des désirs, des fantasmes, mais Brax, loin d’être réceptif, la remet gentiment en place et pour dissiper le malaise, lui offre un voyage surprise à Cancun au Mexique. Pour Tess l’heure et au questionnement qui est-elle vraiment, et d’où lui viennent  ces idées pour le moins perverses ?

Pour autant elle est absolument ravie de cette escapade qui, elle l’espère, lui permettra de faire céder Brax. Malheureusement le voyage idyllique va se transformer en véritable calvaire… Agressée, puis kidnappée, Tess  est séparée de Brax puis est vendue comme esclave auprès d’un homme impressionnant se faisant appeler Q.

Cet homme s’affiche au grand jour avec élégance et  distinction. Dans sa riche demeure, Q aux manières courtoises et raffinées peut néanmoins s’avérer un homme impitoyable à deux visages. Malgré la peur qu’il lui inspire,  elle ne peut s’empêcher de chercher ce que cet homme cache.

Et c’est pour la jeune Tess le début d’un long séjour.

Dans cette prison dorée, elle va aussi faire la connaissance de Suzette, la gouvernante des lieux. Cette dernière, fait preuve de pitié et de compréhension envers elle et va la prendre d’affection. Petit à petit se tisse un lien entre les deux femmes et Suzette lui fera des révélations et lui apportera de précieux conseils. Cependant, attention, elle reste toute dévouée à son maître Q.

Test va affronter des épreuves très dures. De nature rebelle cette dernière osera défier le propriétaire des lieux et saura ce qu’il en coûte de désobéir.

L’auteur nous malmènent émotionnellement et pas qu’un peu. Sa plume est affûté précise et déchirante. On assiste impuissant au combat psychologique que se livre l’héroïne. Luttant contre les souvenirs de son passé, la situation du présent, ses peurs,  ses désirs profonds.

Provoquer le maître est un exercice périlleux auquel se prête Tess. Ce dernier est d’ailleurs profondément troublant. On le sens tour à tour cruel et impitoyable pour ensuite laisser entrevoir une blessure qui le rend plus humain, plus sensible. Nos sentiments sont ballotés en tout sens. On cherche à savoir ce qu’il cache, on se demande quels sont les enjeux, on vibre face à leur rapports de force.

C’est de la belle dark romance.

Puissante, tortueuse, immersive et violente.

Un énorme coup de cœur littéraire que je recommande vivement aux amatrices de Dark Romance…

19489638_334150273681974_1716748613_n19550914_333980237032311_936538727_n

 

Gateway #1 Wild men

getaway,-tome-1---wild-men-1022979-264-432

Thème : New Romance – Cow-boys – Romance – Sexe – Chevaux – New Adult – Suspens

Date de sortie : 1 Mars 2018 

Auteure : jay-crownover-400636-250-400

 Tout comme les personnages de ses romans, Jay Crownover est une grande amatrice (et collectionneuse !) de tatouages. Lorsqu’elle a pris conscience qu’elle ne deviendrait pas la rock star qu’elle rêvait d’être depuis ses huit ans, elle a décidé d’embrasser son autre passion : l’écriture. Très vite remarquée et couronnée par les lecteurs et les critiques, elle fait aujourd’hui partie du top des ventes du New York Times et du USA Today.

Synopsis : 

Après Marked Men, Jay Crownover revient enfin avec une romance  » into the wild « . Un voyage initiatique et sexy au grand air.

Léo se remet difficilement d’un échec sentimental qui la conduit à se replier sur elle-même et s’éloigner des autres. Inquiète, sa meilleure amie Emerys arrive à la convaincre de partir avec elle en randonnée équestre dans le Wyoming, loin de tout. C’est là-bas qu’elles font la connaissance des frères Warner. Léo est tout de suite troublé par Cyrus, ombrageux et mystérieux, qui semble aussi peu sociable qu’elle. D’abord réticente à ce voyage, Léo se laisse gagner par l’aventure et le charme de ce  » presque cow-boy « .

Mais cette excursion d’une semaine prend rapidement un tour inattendu. Les huit randonneurs ne sont pas aussi isolés qu’ils le pensaient, les membres du groupe ne sont tous ceux qu’ils prétendaient être et la randonnée devient alors menaçante…

À travers cette aventure au grand air, Léo apprendra à croire à nouveau en elle-même et à faire face à ses peurs. Dont certaines seront plus réelles que d’autres. Et ce voyage pourrait bien tout changer dans sa vie.

Dans une ambiance de western à suspense, Jay nous emporte avec beaucoup d’énergie et de talent dans cette romance  » into the wild « 

Avis : 

Un petit moment qu’il me faisait de l’œil, alors au SDL en mars dernier, j’en ai profité de la venu de Jay Crownover pour prendre ce premier tome de [Gateway – Wild men] et je dois dire que j’ai été surprise. On est bien loin de l’esprit Marked Men ou the Point. C’est un dépaysement total et j’ai été plus que conquise.

Léo, sort d’une rupture douloureuse, avec un goût amer laissé par la trahison. Elle déprime et s’isole au grand dam de son amie Emrys, elle décide donc de prendre les choses en mains, et lui prépare un voyage dans le Wyoming, dans le ranch de Cy, le pas vraiment Cow-Bow et ses deux frères. Au départ ,on voit tout de suite que Léo vient de la grande ville, elle est un véritable cliché c’est assez drôle quand elle se retrouve nez à nez avec le sexy cowboy, elle met de la mauvaise volonté dans tout ce qu’elle entreprend, mais petit à petit, on la voit changer, mûrir, mais surtout devenir plus douce, elle n’est plus cette jeune femme qui se cherche. Elle a la possibilité de changer au contact de Cyrus, et elle ne va pas laisser sa chance passer. Cette randonnée à cheval, va montrer les vraies valeurs de la vie a Léo, et la faire ouvrir les yeux sur beaucoup de choses.

Et en face d’elle, elle va avoir a faire a Cyrus, alias cy, alias le pas vraiment cow-boy, il est un homme torturé, comme j’aime retrouver dans les livres que je peux lire. Il est bourru, mais tellement sensible, tellement sûr de lui, qu’il en serait presque arrogant. Il me fait beaucoup penser au héro de [si nos chemins se croisent] de Mélanie Harlow, pour qui j’ai eu énormément de tendresse et d’amour. Ici c’est pareil pour Cy. Il sait ce qu’il vaut et ce qu’il veut. C’est un homme fort qui fait preuve d’un grand savoir.

Au départ, je pensais lire une romance vraiment simple et sympa, un homme, une femme, de l’attraction, des engueulades et puis une folle nuit d’amour qui change leur vie à tout jamais. Mais j’étais loin de m’imaginé ce que nous réserve Jay Crownover. Elle a su inclure en parallèle, une histoire démente, qui m’a laissée littéralement sur les fesses. Au travers des personnages secondaires, on est, nous lecteur a un sacré tournant, on tire pas mal de leçons de ce roman. Tous les personnages secondaires on a un rôle à jouer, que ce soit Emerys, les deux frères de Cy, ou encore les deux types vraiment étranges, ils ont tous leur place et nous touche tous d’une manière ou d’une autre.

Pendant un temps, on s’imagine qu’il va se passé quelque chose, mais jusqu’à ce que ça nous tombe sur le coin du nez, on est juste incapable de savoir, et pourtant vu les rebondissements dramatiques qui se préparent, on pourrait s’imaginer dès le début.

Si vous vous attendez a une histoire comme les Marked Men ou les Bad, clairement passer votre chemin vous risquez d’être très déçu, même sil ‘ on reconnait entièrement la plume de l’auteure, son côté mélancolique et torturé que nous pouvons retrouver dans les Marken, on est pas du tout dans ce style-là.

L’auteure a fait un travail énorme sur tous ses personnages, on sent une certaine douleur, de la souffrance qui ne demande qu’à sortir. Mais c’est à la fois doux et très mélancolique. Jay, amène petit à petit l’histoire de Emerys et celle d’un dès frères sur le tapis, petit à petit, au fur et à mesure et on peut déjà imaginé la tournure que prendra cette histoire, les épreuves qu’ils vont devoir passer.

Le seul bémol à l’heure d’aujourd’hui c’est qu’on attend la suite de l’histoire. Suite que j’attends avec impatience.

J’ai eu un coup de cœur pour Léo et son « pas vraiment Cow Boy », j’ai aimé découvrir une autre facette de la plume de Jay, voir qu’elle est capable de faire autre chose. Et c’est une très belle surprise !

 

19578303_336414763455525_961849756_n

19244399_333979997032335_1586615394_n

Love #2 : Love Play

received_10216654333888620

Merci à harlequin pour ce service presse via NetGalley
Thème : Basket Ball, Université, New Adult, Romance, Trahison
Date de sortie : 2 mai 2018

FB_IMG_1529617805788
Auteure :

Romancière rêveuse, râleuse et romantique de 29 ans. Un peu folle, passionnée et souvent victime de mes héros de papiers…
Addict des romances, j’aime écrire les miennes et y ajouter mon humour « moisi » et y rester coincé des heures durant. Bienvenue dans mon univers, puissiez-vous vous perdre dans mon monde de mots…

Synopsis :

En amour, il n’y a pas de règles du jeu
Johanna se l’était pourtant juré : plus jamais elle ne se laisserait approcher, et encore moins séduire, par un garçon. Si elle a accepté d’aller parler à Ryan, c’est uniquement pour rendre service à Poppy, sa meilleure amie. Elle était loin de penser que ces yeux bleus posés sur elle la troubleraient autant et lui feraient perdre tous ses moyens. Loin de penser aussi que ces sensations lui avaient manqué… Mais elle doit se reprendre, Ryan est tout sauf un homme pour elle, et il ne mérite certainement pas qu’elle renonce à sa nouvelle règle. Star de l’équipe de basket à l’ego surdimensionné et incorrigible dragueur, pour lui, l’amour n’est qu’une partie de plus. Non, vraiment, Johanna ne reviendra pas sur sa décision : elle n’a plus envie de jouer…

Avis :

Merci à harlequin pour ce service presse via NetGalley. Quel plaisir de replonger dans l’univers Love d’Alfreda Enwy. J’avais totalement adoré et dévoré le premier volet Love Deal et j’avais hâte de découvrir l’histoire de deux personnages secondaires.

On retrouve donc Ryan et Johanna, qui sont les meilleurs amis respectifs d’Eren et Poppy les héros du premier tome. Leur histoire débute un peu avant la fin du premier roman, au moment où Jo va jouer les entremetteuses avec Ryan pour faire revenir Eren et réconcilier nos deux tourtereaux. Ces deux derniers étant à nouveau ensemble, Jo et Ryan vont devoir se côtoyer très souvent et autant dire qu’entre eux c’est électrique. Ils sont exaspérant l’un pour l’autre en se taquinant verbalement à chaque rencontre. Jo qui a vécu une des pires trahison possible, se trouve dans une passade de reconstruction où elle n’a plus aucune confiance en elle. Ryan lui est tout l’opposé, il transpire la confiance en soi et s’impose partout où il va, étant en plus très bon joueur de l’équipe de Duke de Basket et le sosie craché de Ryan Gosling qui lui vaut le surnom de Gosling, ca n’arrange rien. Toutes les filles se pavanent devant lui et rêve d’une nuit avec lui. Poppy, qui trouve que son amie Jo retrouve confiance au côté de Ryan, lui suggère de l’utiliser pour se soigner de ses blessures passées mais Jo n’est pas vraiment enchantée par cette idée mais elle aime de plus en plus passer du temps avec Ryan et elle apprécie leurs joutes verbales qui lui font du bien. L’attraction physique est de plus en plus insoutenable entre les deux et elle fera tout pour résister au charme fou du « mec » comme elle le surnomme, lui fera tout pour la faire succomber. Le passé de Jo va resurgir et compliquer nettement la donne.

Que cache le passé de Jo ? Qu’à t’elle vécu pour se méfier autant ? Quelle histoire cache l’assurance hors norme de Ryan ? Et parviendra t’il à séduire Jo ?

Johanna est une étudiante studieuse qui rêve de travailler dans le monde de l’édition et plus particulièrement l’univers des Mangas qui la passionne. Elle aime sa vie tranquille, à dessiner et à faire du roller derby. Mais sa famille est un terrain miné, elle ne veut plus voir sa sœur et le clan familial est divisé. Depuis un événement de sa vie passée qui l’a énormément fait souffrir suite à une grande trahison elle s’est refermée sur elle-même et s’efface au quotidien jusqu’à se croire invisible aux yeux d’autrui. Sa confiance en elle est au plus bas et elle va tout faire pour se sortir de cette impasse.

Ryan est ultra populaire, joueur de l’équipe de Basket de Duke et prétendant à un futur poste en NBA D, il ne passe pas inaperçu. Son physique avantageux est un atout supplémentaire qu’il utilise à souhait pour oublier un passé qui l’a aussi chamboulé en séduisant les filles qui sont à ses pieds pour un coup d’un soir. Pour couronner le tout, il est également très intelligent et bosse dur ses cours pour obtenir son diplôme. Il ne souhaite en aucun cas s’engager avec une femme et préfère profiter de ce que la vie lui offre. Jusqu’à Jo qui l’intrigue et l’obsède sans cesse, elle qui lui résiste tant et est si différente des autres filles lui donne envie de la conquérir et de lui redonner confiance en elle.

La plume d’Alfreda est totalement exquise. Fluide, énergique et totalement hilarante on passe un agréable moment de lecture. Autant l’humour prime dans ce volet avec les joutes verbales de nos deux acolytes autant l’histoire de fond est incroyablement bien menée. Elle aborde des sujets délicats comme l’homophobie, le don d’organe mais également des sujets sensibles comme la trahison et la perte de confiance en soi. Que de thèmes que l’on voit dans la vie de tous les jours ou que l’on a pu vivre. Les pages défilent à une vitesse vertigineuse, on dévore le roman et on est presque déçue que cela s’arrête si vite tellement ce livre est plaisant et rafraîchissant.

Ce volet m’a vraiment régalé, le peu d’échange entre les deux personnages dans le premier tome promettait un roman haut en couleur et elle a vraiment réussi ce challenge. Les joutes verbales sont hilarantes, les pics qu’ils se lancent sont extra, tout pour amener une tension incroyable entre les deux personnages. Autant vous dire que lorsqu’ils se lâchent et succombent charnellement c’est plus qu’explosif entre eux, et même dans ses instants ils arrivent à exaspérer l’autre. Le côté joueur est appréciable et il apporte de la légèreté entre les passages les plus touchants et sensibles du roman. On s’identifie parfaitement aux personnages ayant pu chacun vivre la même chose qu’eux et on vit chaque instant et émotion avec eux.

Un second volet comme je les aime. Autant le premier m’avait séduite autant celui-ci le surpasse largement, j’étais triste de les quitter. Les remerciements nous laisse penser qu’un troisième opus pourrait voir le jour, je serais au rendez vous.

received_16234963143377311194487353.png

received_354447654985569558230662.png

Rosemary Beach #14 : In Flames

received_10216642820640796

Merci à notre partenaire collection &moi pour ce service presse via la plateforme NetGalley.
Thème : Romance contemporaine, New adult, Rosemary Beach, Secret, Enquête
Date de sortie : 2 mai 2018

abbi-glines-headshot
Auteure :

Auteur à succès de plusieurs séries new adult, fortement suivie par des jeunes lectrices du monde entier, Abbi Glines est une habituée des listes de best-sellers du New York Times, de USA Today et du Wall Street Journal.

Elle vit avec sa famille en Alabama.

Synopsis :

Égoïste, gosse de riche gâtée, fauteuse de trouble, peste diabolique : la réputation exécrable de Nan est bien connue à Rosemary Beach. Loin de s’en cacher, elle l’assume totalement.
Mais Nan est tout sauf heureuse. Sous ses dehors capricieux et versatiles se dissimule en fait un immense besoin d’attention et d’amour. C’est pourquoi, lorsque Major s’intéresse à elle, elle saute sur l’occasion de passer du bon temps. Lorsqu’elle finit par se lasser des manières frivoles du sexy Texan, elle s’improvise un week-end à Las Vegas pour se changer les idées. Elle ne s’attendait pas à y rencontrer Gannon, un homme d’affaire aussi ténébreux qu’irrésistible qui semble la connaître parfaitement et sait satisfaire tous ses désirs.
Alors que Major demande une seconde chance et que Gannon ne cesse de hanter ses rêves, Nan devra décider auquel elle donnera son cœur. Ce qu’elle ignore, toutefois, c’est que les deux hommes sont impliqués dans des manigances qui la dépassent, et de loin…

Avis :

Tout d’abord merci à notre partenaire collection &moi pour ce service presse via la plateforme NetGalley. Il me tardait de lire ce tome sur Nan, de voir comment l’auteure allait nous faire apprécier celle qu’elle nous a tant fait haïr au fil de la saga à force qu’elle malmène toute la bande de Rosemary Beach et j’ai été très étonné par la tournure des événements.

On retrouve le petit clan à Rosemary beach mais surtout Nan, sœur de Rush, de Mase et d’Harlow, fille de Kiro. Elle est toujours à la recherche d’affection et d’attention, prête à tout pour être avec quelqu’un qui lui accorde du temps et de l’intérêt. Elle vit une aventure avec Major, cousin de Mase, mais elle rêve d’attaches et elle sent bien que lui est volage. Très rapidement elle va éjecter Major et s’envoler pour Las Vegas pour se changer les idées. Elle va alors faire la rencontre de Gannon qui va carrément bouleverser en quelques instants tous ses préjugés sur les hommes. Mais ce qu’elle ne sait pas c’est que Major veillait à sa protection tout en cherchant des informations qu’elle possédait d’une ancienne relation. Major a raté sa mission et son chef Cope, un grand fou sans limite et sans âme va prendre la relève pour obtenir ce que Major n’a pas su tirer de la jeune femme. Mais Major se rend compte de ses sentiments envers Nan et va vouloir la récupérer mais Gannon sera sur son chemin.

Quel danger plane sur Nan ? Comment Major va-t-il récupérer Nan ? Sera-t-elle réceptive ? Ou déjà amoureuse de Gannon ? Et surtout qui est ce mystérieux inconnu et que lui veut il ?

Nan est une jeune femme belle mais aigri par la vie et par le rejet de son père surtout. Les hommes l’ont tous déçu sauf Rush qu’elle adule, elle crache du venin à tout le monde et se fait beaucoup d’ennemis. Mais cette façade car s’en est bien une, cache une jeune femme sensible qui ne cherche qu’à aimer et être aimer en retour. Si elle est si mauvaise c’est surtout parce qu’elle se sent seule et délaissée. Elle jalouse la vie de ceux qui l’entoure car ils tombent tous éperdument amoureux de leur âme sœur. Elle profite de l’argent qu’elle possède, de la vie et de tous les déboires.

Major travaille pour l’entreprise du père de Reese. Il est agent secret comme l’était Captain. Il travaille avec Cope comme chef sur le cas de Nan. Mais fougueux et dragueur, il enchaîne les conquêtes au lieu de se concentrer sur sa mission et de conquérir Nan pour qu’elle lui délivre les informations qu’il cherche. Grand, beau, charmeur notre Texan est un mannequin sur pattes, à qui personne ne résiste. Cousin de Mase, il est proche de lui, son père l’ayant rejeté suite à ses frasques avec sa propre belle mère.

Cope à une place importante également dans ce volet. Il est toujours au côté de Major pour surveiller ses gestes et surtout la vidéosurveillance de la maison de Nan. Grand, ténébreux et sans états d’âme c’est le meilleur tueur du clan. Son passé l’a forgé et Il ne ressent aucunes émotions et exécute les ordres sans se poser de questions. En clair il nous donne froid dans le dos. Le voir agir à la place de Major et se métamorphoser au fil des pages est totalement incroyable.

On retrouve la belle plume d’Abbi Glines, toujours aussi fluide, addictive et sensuelle. On est transporté dans ce trio infernal sans vraiment savoir comment toute cette histoire va se terminer. Les chapitres courts donne de la rapidité à l’histoire et les actions s’enchaînent avec beaucoup de suspense amenant avec elles beaucoup d’interrogations. La narration à trois voix est bien menée et permet une compréhension totale de ce qu’il se trame comparé aux héros qui gardent tous leurs secrets jusqu’au bout. L’auteure nous régale avec deux chapitres d’anciens personnages : Mase et Captain.

Comme d’habitude on voyage allègrement avec Abbi Glines et la bande de Rosemary Beach. Les sensations et émotions sont diverses et intenses. Au fil des pages la tension s’accumule par le côté enquête du roman jusqu’à la scène finale où tout explose. On voit les personnages évoluer et se métamorphoser quand ils sont en contact l’un avec l’autre, chaque évolution est touchante et pour certains vraiment incroyable. Même si Nan est vraiment une peste, et dans ce tome également, elle ne va pas par quatre chemins, je la trouve quand même rapidement amoureuse de l’un des personnages et trop docile avec lui. J’aurais aimé un peu plus de combativité et moins de soumission comme elle réagit avec l’autre homme. Certains moments nous attriste d’autres nous font rire. Les scènes érotiques sont toujours aussi électriques et torrides comme Abbi sait si bien le faire.

Un beau roman de clôture. J’aurais aimé un épilogue final de série avec le devenir de chacun, en lectrice fan on en a jamais assez. Mais j’ai vraiment apprécié ma lecture, le côté thriller me plait énormément quand il est lié à la romance. En espérant avoir la traduction du tome de Kiro, que je lirais avec grand plaisir.

19578303_336414763455525_961849756_n

received_354447654985569558230662.png

Spring Break

sea,-sex---me---integrale-1068951-264-432.jpg

Je remercie Carole des éditions addictive pour sa confiance ainsi que l’envoi de ce SP

Thème : Sexe – Érotisme – Romance – Amour – Attirance – Tentation

Date de Sortie : 17 mai 2018

Auteure : 

Synopsis : 

Plus de règles, c’est Spring Break !

Spring Break : sept jours de fêtes complètement déjantées, sept jours pour devenir une autre !

Désireuse de changer son image de petite fille sage et coincée, Ella est prête à relever tous les défis que lui lancera sa meilleure amie pour le Spring Break.

Les fêtes sont folles, les nuits débridées, et plus aucune règle ne s’applique. Pas même celle qu’Ella s’était fixée à vie : éviter Hunter, le cousin de sa meilleure amie.

Il est arrogant, méprisant, sûr de lui… et irrésistible. Mais il la voit comme une gamine.

Ella compte bien lui montrer qu’il se trompe sur elle.

Mais Hunter n’est pas venu faire la fête, il a un objectif bien précis. Et son plan n’inclut ni Ella, ni le désir, et encore moins les sentiments !

Ils se détestent autant qu’ils s’attirent, et le danger n’est jamais loin…

Avis : 

Une semaine, Sept jours au Mexique pour tenter d’être quelqu’un d’autre. C’est du moins ce qu’Ella va essayer de faire.

Ella, jeune fille timide et presque introvertie, se retrouver à participer au Spring Break. Accompagnée de sa meilleure amie Paris, une jeune femme sûre d’elle, d’un milieu aisé à qui rien ni personne ne résiste, arrive à la convaincre de venir et de s’affranchir de quelques défis, qu’elle va mettre en place petit à petit … À son rythme. Mais elle n’a qu’une seule condition, que Hunter, le cousin de Paris, ne soit pas là. Dans l’avion qui les conduit au Mexique, elle va faire la connaissance de Cécilia et Stuart, des amis de Paris, et c’est avec un grand plaisir qu’elle va retrouver Sydney, le frère jumeau de sa meilleure amie. Qui est comme elle, timide, et solitaire.

Arrivé sur place tout semble aller pour le mieux, jusqu’à ce que Hunter fasse son apparition avec son meilleur ami Mike, qui s’est mis dans une situation très délicate. Tous les deux ne se supportent pas, c’est comme s’ils se vouaient une guerre sans fin, alors qu’en fait, ils sont juste tous les deux attirés l’un par l’autre.

Et malheureusement, ce qu’ils vivent risque de les changer à jamais. Un roman qui se lit très facilement, surtout avec l’approche de l’été.

On va vivre nous aussi ces fêtes gigantesques, ou alcool, drogue et sexe sont de la partie. On s’attache vite à eux, et à leur vie de jeune, leurs excès, leurs passions, leurs peines. J’ai adoré le personnage de Hunter, qui n’est pas du tout ce qu’il prétend être, au fur et à mesure que les pages défilent, on se demande ce qu’il cache, pourquoi il tient tant à aider son meilleur ami. Et franchement, j’ai eu des frissons quand le fin mot de l’histoire a été révélé, car si on se doute d’un truc, on est loin de le deviner. En ce qui concerne Ella, mis à part le fait qu’on tombe une fois de plus sur la jeune fille timide, vierge qui se concentre sur les études, c’est une personne qui a un grand cœur. J’ai aimé la découvrir et voir le changement qui s’opère en elle.

J’ai découvert une auteure avec une plume plutôt agréable, et qui va à l’essentiel sans accabler le lecteur de descriptions inutiles. Le roman est bien construit et se lit très bien.

Bref ! C’est une bonne histoire, j’ai passé un agréable moment avec toute la bande, de bons rebondissements, ce qu’on espère exactement trouvé quand on est en compagnie d’un groupe de jeunes.

 

19578303_336414763455525_961849756_n

19244399_333979997032335_1586615394_n