Too Late

too-late-1040664-264-432.jpg

Thème : Romance – Drogue – Agent Infiltré – New Adult – Sexe – Triangle amoureux

Date de Sortie : 3 mai 2018

Auteure :

colleen-hoover-414494-250-400

Colleen Hoover est sérieusement accro au groupe The Avett Brothers, qui évidement, apparaît dans ses deux livres. Le groupe compose 99% de sa playlist, le 1 % restant étant Eminem et Jason Mraz.

Elle adore les truffes au chocolat blanc (celles avec des pépites à l’intérieur) et a une dépendance malsaine au Pepsi light.
Synopsis :

Pourra-t-elle échapper à cette relation toxique ?

Sloan n’a jamais eu une vie facile et elle a toujours dû se battre pour obtenir ce dont elle avait besoin. C’est justement pour échapper à une situation sans issue qu’elle a accepté de partager la vie de son petit ami, Asa. Depuis, elle étouffe dans cette relation toxique ; de plus, c’est un homme à la morale douteuse qui se livre à de multiples trafics. Elle n’a pas le choix de partir et décide de supporter ce qu’il lui fait subir jusqu’à ce qu’elle puisse lui échapper. Seule.

Personne ne peut l’aider à sortir de cette situation. Sauf peut-être Carter, cet étudiant aux multiples secrets qu’elle vient de rencontrer.

Asa est prêt à tout pour garder Sloan. Il a besoin d’elle et il fait tout pour la persuader qu’elle ne peut pas se passer de lui.

Personne ne s’interposera entre Sloan et lui. Sauf peut-être Carter.

Avis :

Encore un roman de Coho qui n’est pas près de quitter ma tête. C’est une magicienne des mots. Elle a sa façon bien à elle de nous amener dans une histoire. Et celle-ci n’a clairement rien à voir avec son style habituel. C’est un roman démentiel, qui fait passer par plusieurs sensations. Il ne m’a pas laissée indifférente de par sa construction. Il sort des rangs et le résultat est spectaculaire.

On fait la rencontre de Sloan, une jeune étudiante qui vie au crochet de Asa, sa vie n’est pas vraiment facile, elle est même carrément moche, mais elle n’a pas d’autre choix. Celui-ci elle l’a perdu depuis qu’un membre de sa famille a besoin d’elle pour avoir une vie dès plus normale et des plus potables. Tant pis si son bonheur à elle passe après. Voilà deux ans qu’elle habite sous le toit d’Asa, un jeune homme qui fait dans le trafic. Clairement, Sloan est soumise de cet homme, elle a tenté de partir une fois, mais la menace qui planait sur elle l’a rapidement fait changé d’avis. C’est pourquoi elle rythme sa vie entre le sport, les cours et fait tout son possible pour être loin de chez elle et se contente de dire Amen à tout ce que veut Asa. Jusqu’au jour ou, lors d’un cours d’espagnol, elle va faire la rencontre de Carter, avec qui elle se liera d’amitié et peut-être même plus…

Carter vient de s’inscrire à l’université, mais c’est surtout le cours d’espagnol qui l’intéresse. Au départ, on a du mal à le cerner, on ne sait pas bien qui il est vraiment. Est-ce un gentil, est-ce un méchant ? Très peu de pistes sur ce personnage permettent de définir réellement. Cependant, une chose est sûre, c’est que dès sa première heure de cours en compagnie de Sloan, le courant passe et j’adore les échanges qu’ils ont. Leur façon de communiqué aidera beaucoup pour la suite de l’histoire, ce sera leur petite échappatoire sans que personne ne puisse comprendre. Il va aussi vite sympathiser avec Asa, qui lui fera très vite confiance et rentre ainsi, ni vu ni connu au plus près du trafiquant.

Asa, il y aurait à dire sur ce jeune homme. Il aime sa vie telle qu’elle est. Sa vie est parfaite et il ne voudrait la changer pour rien au monde. Une petite amie qui l’aime (enfin ça, il en est persuadé), son trafique qui fonctionne du tonnerre, une horde de nanas a ses pieds et dont il peut disposer comme bon lui semble. Mais surtout Asa est un grand malade. Sa façon de voir le monde, de traiter les femmes vient de son enfance. Alors oui ce n’est pas une belle personne, mais plus on avance dans l’histoire plus je me suis attachée à lui. Il est tellement torturé, mais aussi si tortueux. Et j’en viendrai presque à comprendre ses actes. Attention, je ne dis pas que je les cautionne, mais il a des circonstances atténuantes !!

Que ce soit Soan ou Asa, ils ont beau être différents, leurs côtés sombres les rapprochent bien plus qu’il n’y parait, mais l’arrivée de Carter pourrait tout changer, et faire basculer la vie qu’ils se sont construits tous les 3.

Comme je le disais, c’est une histoire qui n’a rien à voir avec le côté romance habituel que Colleen nous livre habituellement. Dès le départ, on a une note de sa part, nous avertissant de certaines scènes. On n’est pas dans de la dark, mais on s’y rapproche fortement, il se peut qu’il ne convienne pas à tous et qu’il heurte la sensibilité de certains.

J’ai aimé la prise de risque qu’a pris Coho, que ce soit dans la rédaction de l’histoire, le sens des chapitres, ou encore dans le style. On est tellement peu habitué venant d’elle, qu’il faut un petit moment pour s’habituer. Cependant dès le début, on est pris en otage par les personnages, ce qu’ils vivent, ce qui les caractérise. Je me suis attachée à eux, que ce soit Carter, Sloan ou même Asa. Ils ont tous un petit quelques choses qui les rend unique qui les caractérises et différencie superbement bien. Il y a un travail hallucinant de la part de l’auteure sur tout le livre. À mes yeux, il est parfait ! À chaque rebondissement on a le cœur a alerte, a ce demandé ce qu’il va bien pouvoir se passer. On sent les choses arrivées a des kilomètres, mais on ne sait juste pas quand elles vont nous tomber sur le coin du nez. Et pour ça chapeau. Vraiment.

Des semaines après ma lecture, je pense encore à ce trio de protagoniste, à cette histoire. Je l’ai dévoré, je l’ai lu beaucoup trop vite, en une soirée, il a été fini, ce que je regrette, car je n’avais pas du tout envie de le finir.

Une fois de plus Coho a su me séduire. Il n’y a vraiment rien à dire sur sa plume, elle n’a absolument plus rien à prouver à personne. Pour moi, c’est la Reine dans son domaine. Et je me languis déjà d’avoir le prochain entre les mains.

Merci pour ses émotions, c’est un ascenseur émotionnel qu’on vit tout du long.

19489638_334150273681974_1716748613_n

19244399_333979997032335_1586615394_n

Avis :

Comme à chacune des sorties de CoHo alias Colleen Hoover je suis au rendez vous. Cette sortie me faisait de l’œil depuis un moment et j’ai découvert l’auteure sous un autre jour dans un autre genre. Elle m’a époustouflée par son talent et la structure de son histoire.

Sloan est étudiante à l’université, elle rêve de finir ses études et trouver un emploi rapidement pour pouvoir subvenir à ses besoins et à ceux de son frère Stephen qui vit en centre médical spécialisé. Quand elle a eu l’âge d’aller à l’université son frère a bénéficié d’une aide financière pour qu’elle puisse allait en cours et lui dans ce centre, leur mère étant toxicomane elle est au abonné absent depuis toujours. Pour ne pas avoir à rentré tous les jours chez elle, c’est à 1h de route du campus , elle va loger chez des amis mais elle finit par se mettre en couple avec Asa, riche, sexy et populaire. Il l’a prend sous son aile et il devient totalement accro à elle, jusqu’au jour où Sloan découvre qu’Asa n’a pas hérité sa fortune mais qu’il est le dealeur de tout le campus. Elle va lui demander d’arrêter mais il va refusé elle décide de le quitter mais au même moment son frère perd son aide et elle doit retourner chez Asa tout en s’excusant et en lui demandant de payer pour son frère. Il va alors accepter et ne plus se cacher de ses activités, les fréquentations peu recommandable erre dans la maison qui est un lieu sans cesse de fête. Sloan n’arrive plus a dormir ni à travailler et vit sous la domination d’Asa. Un matin elle s’endort en cours et elle y fait la rencontre de Carter. Le feeling va directement passer entre les deux qui seront attiré l’un vers l’autre.

Qui est ce mystérieux Carter ? Qui est il vraiment ? Sloan arrivera-t-elle a mener à bien ses études avec le mouvement constant chez Asa ? Que cache Asa à Sloan ? Et que cache sa domination sur elle ? Va-t-elle sortir de cet enfer ?

Sloan n’a jamais été épargné par la vie, fille d’une toxico qui doit s’occuper de ses deux frères jumeaux atteint de maladie. Elle n’a jamais vécu comme une fille ordinaire et de son âge, elle n’était jamais sorti après les cours avec un homme avant d’arriver à l’université et d’avoir plus de liberté grâce à l’aide financière pour son frère. Mais la vie s’acharne encore en lui offrant un petit ami dominant, agressif, impulsif et dealer qui a bien caché son véritable visage au début de leur relation. Elle lui doit tant qu’elle reste avec lui par besoin pour son frère non pour elle. Forte, courageuse mais tellement solitaire elle finit par lier des liens avec Carter qui lui apportera un peu de lumière dans toute cette obscurité.

Asa grand dealeur du campus, vit de cette argent sale et en souhaite encore plus. Il recrute de nouveau partenaire pour augmenter ses ventes et réduire ses frais dont Carter qui est bilingue espagnol. Il est arrogant, sur de lui, sexy et ne s’inquiète de rien. Pour lui tout lui est dû et il profite de tous les déboires de sa vie de dealeur, de la coke à l’héroïne, l’alcool et toutes les filles qui passent par là quand Sloan est absente même les copines de ses collaborateurs y passent. Il entretient une relation toxique avec Sloan, il la veut sienne, il en est accro et à peur qu’elle se détourne de lui. Il profite d’elle, la domine à souhait en sachant qu’elle lui est redevable. La vie la forgé ainsi et il se trouve tout à fait normal.

Carter le dernier arrivant, commence les cours d’espagnol au côté de Sloan avec qui il s’entend bien. Il est très doué dans cette langue et se retrouve à jouer le traducteur pour Asa. Sexy, intelligent et protecteur il a tout pour faire fondre Sloan mais sa place au sein du clan d’Asa va refroidir nettement la jeune femme même si l’attraction entre eux est très forte. Il joue sur deux tableau et cela va lui jouer des tours.

Découvrir la plume de CoHo sur un tel genre est étonnant mais elle excelle avec un talent indéniable sur ce roman. On prend plaisir à rentrer dans ce livre plus sombre que d’habitude, à découvrir les personnages plus complexes les uns que les autres possédant chacun un jardin secret plus ou moins conséquent avec un passif lourd. On se prend complètement dans le fil de l’histoire dont on dévore les pages pour en découvrir la fin. Elle aborde de sujets délicats comme les handicaps divers, les dérives sexuelles, la drogue et son trafic et l’emprise d’un homme sur une femme.

J’ai été absorbé par cette histoire, on avance dans cette lecture avec la peur au ventre, l’anxiété est bien présente et cela nous tient en haleine. On a peur du dénouement, d’un mauvais pas des héros, d’une tragédie. Notre palpitant est mis à rude épreuve à bon nombre d’actions, on vibre avec eux, on tremble quand le suspense est à couper au couteau. Les bouleversements et révélations s’enchaînent nous laissant la plupart du temps complètement sur les fesses je ne peux pas le dire autrement. On ne voit rien venir et on s’en délecte encore plus. Le final est tout en apothéose et elle nous délivre de toute cette tension qu’au dernier moment.

Un récit fabuleux d’une intensité incroyable. La complexité de chaque personnage et surtout la psychologie d’Asa m’ont épaté. Un roman incroyable qui ne vous laissera pas indifférente. Âme sensible s’abstenir certaines scènes sont violentes.

19489638_334150273681974_1716748613_n

received_354447654985569558230662.png

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s