Sinner of Saints #3 : Scandalous

sinners-of-saint-tome-3-scandalous-1076404-264-432

Merci aux éditions harlequin et collection &H pour ce service presse via NetGalley
Thème : Romance contemporaine, Amour haineux, Différence d’âge, Scandale, Chaos, New adult
Date de sortie : 5 septembre 2018

l-j-shen-1097634

Auteure :

L.J. Shen s’est imposée dès son tout premier roman comme une voix incontournable de la romance New Adult – un succès confirmé dès la parution de Vicious qui s’est immédiatement hissé en tête de tous les palmarès de vente. Quand elle n’écrit pas, L.J. Shen est une véritable badass (comprendre qu’elle aime passer du temps avec sa famille et ses amis dans sa Californie d’adoption, regarder ses séries préférées ou lire un bon livre).
Synopsis :

L’interdit n’a jamais été aussi irrésistible.

Trent Rexroth. Insensible, froid et calculateur. Et c’est l’homme qui va me briser le cœur. Il a trente-trois ans. Moi, dix-huit. Autant dire qu’à ses yeux je ne suis qu’une gamine. Pire, l’enfant gâtée de son ennemi juré, celui qu’il rêve de faire tomber. Je ne me fais donc aucune illusion : si aujourd’hui Trent s’intéresse à moi, c’est uniquement pour parvenir à ses fins. Alors oui, si j’étais raisonnable, si je voulais éviter un scandale à ma famille, je garderais mes distances. Mais ce n’est pas le cas. Malheureusement pour moi, l’interdit ne m’a jamais semblé aussi irrésistible.
Avis :

Ce livre c’est de la dynamite. Préparez vous à flamber avec Trent car mesdames il va vous enflammer.

On retrouve nos Four Hot Heroes avec leur entreprise Fiscal Heights Holdings. Ils ont chacun, à la fin du précédent volet, vendu une partie de leur part pour avoir plus de temps en famille et vivre tous ensemble à Todos Santos et plus au quatre coins des USA et même à Londres. Ce tome est consacré à Trent, l’ancien pauvre de la bande au temps du lycée All saints high où il a vu son rêve de devenir pro au football se briser en même temps que sa jambe. Aujourd’hui riche et à la tête d’une multinationale il profite des avantages que sa fortune lui permet, il a de l’argent, l’expose et l’assume totalement. Il vit seul avec sa fille Luna qui ne parle pas par choix, la mère a abandonné la petite quand elle avait 1 an. Depuis il mène tout de front son emploi au sein de l’entreprise, c’est bien le seul à encore bosser comme un acharné, et son rôle de père qui se complique avec une communication quasi inexistante entre eux et les rendez vous hebdomadaires chez le pédopsychiatre. Mais le nouveau associé Jordan Van Der Zee veut sa peau et il ne sait pas pourquoi. Les quatre Hot Heroes font front ensemble contre lui pour préserver Trent et sa place au sein du conseil d’administration. C’est sans compter sur l’arrivée d’Edie, fille de Jordan, que son père oblige à venir travailler en tant qu’assistante à tout faire dans l’entreprise et plus particulièrement pour les cinq associés. Edie à une relation ambiguë et conflictuelle avec son père, qui en a que le nom, il l’a fait chanter à tout va et surtout avec un mystérieux Theo. Elle se plie donc à toutes ses demandes. On la voit même en mauvaise posture dès le début du roman, elle vole la mère de Trent. Autant dire que les Hot Heroes ne sont pas d’accord avec cette prise de poste et veulent voter non au conseil mais Trent se rend compte que sa fille échange physiquement avec Edie, il revient sur sa décision et ses amis le suive sans poser de questions. Une relation ennemie haineuse se crée entre Trent et Edie et elle se complique rapidement car chacun ressent un désir charnel et dévastateur pour l’autre, il y a de l’électricité dans l’air à chaque instant. Mais c’est sans compter sur une demande de Jordan à sa fille qui va l’obliger à faire certaines choses pour lui et transformer le tout en vrai champ de guerre.

Quel est la demande de Jordan ? Que doit faire Edie ? Qui est Theo ? Que se passe t’il dans la famille Van Der Zee ? Trent survivre t’il à cette guerre ? Et Edie ? Vont-ils succomber à leur désir si passionnel mais si interdit ?

Trent âgé de 33 ans mène une vie stable avec son emploi et sa fille. Son temps libre il le passe avec elle et pour elle à travers les différents rendez-vous pédopsy. Sa vie amoureuse est proche du néant et ça ne l’attire pas du tout, il privilégie les plans culs avec les femmes qui l’entoure et qui cherchent la même chose que lui, du plaisir sans relation sérieuse. Et autant dire qu’il est très très chaud comme amant et il obtient la mention MIC haut la main en tête du classement. Son attitude froide, revancharde et agressive est un terrible aphrodisiaque. J’ai succombé dès les premières lignes et je suis tombé totalement in love au cours du roman. Il va tout faire pour protéger ceux qu’il aime tout en menant de front son combat contre Jordan.

35062845_479778272452506_4031172479148883968_n

Edie âgé de tout juste 18 ans est une adulte dans un corps d’ado. Elle doit tout gérer depuis sa plus tendre enfance et surtout sa mère dont leurs rôles sont inversés. Malade psychologiquement sa mère reste enfermée et ne fait plus rien a part prendre son traitement. Son père lui ne s’occupe ni de sa mère, ni d’elle sauf quand il en a besoin et qu’il la fait chanter. Il lui a couper les vivres très tôt pour une raison mystérieuse et elle se débrouille comme elle peut quitte à voler les riches qu’elle exècre tant. Elle est très attachée à Theo, que son père utilise comme monnaie d’échange mais on ne sait pas qui il est, ni ou il est et quels liens les unit. C’est une belle jeune fille mais son âme est brisée par tout ce qu’elle subit depuis l’enfance. Elle est devenue froide et elle n’hésite pas à braver les interdits et tenir tête à ceux qui l’entoure.

La plume de l’auteure est toujours un pur délice, on est pris dans l’histoire dès le début et on devient addict. Elle nous emmène dans son histoire avec un talent indéniable. On va de surprises en rebondissements plus fous les uns que les autres. Elle nous tient en haleine en distillant au compte de goutte les informations qui résout cette histoire et que chaque personnage dissimule aux autres. L’aboutissement est vraiment l’apothéose de ce roman, je n’ai rien vu venir et c’est du grand art.

Ce tome est celui qui m’a le plus fait vibrer et je trouve qu’à chaque roman on monte d’un cran dans l’intensité. Leur relation haineuse passionnelle est ce que je préfère le plus et les scènes érotiques qui en découlent sont incendiaires. Il y a une intrigue incroyable qui nous malmène émotionnellement et qui ne peut nous laisser de marbre. Le conflit intérieur que chacun ressent ajouté au conflit général nous happe totalement, on ne sait pas comment cela va se finir sans que chacun y laisse des plumes.

Comme vous pouvez le constater c’est un méga gros coup de cœur pour moi. Cette série Sinner of Saints est un régal que l’on ne veut jamais quitter. Il me tarde d’avoir le prochain opus sur Bane que l’on découvre dans ce roman en tant qu’ami et sex friend d’Edie.

19489638_334150273681974_1716748613_n

received_354447654985569558230662.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avis :

De retour à Todos Santos et vous savez quoi ? Je crois que je ne me lasserai jamais de revenir ici.

Cette fois-ci avec nous faisons connaissance avec Edie. Et d’emblée on sait que l’histoire promet d’être palpitante. Tête brûlée et anti conformiste, ses actions bien que risquées, l’amènent à croiser la route de Trent Rexroth une seconde fois, car oui, ces deux-là ce sont déjà rencontré lors d’un barbecue dans l’opus précédent.

Edie est une jeune femme de 18 ans à la beauté franche et naturelle. De longs cheveux blonds, de beaux yeux bleus, un corps fin et musclé. Intrépide et passionnée de surf, elle traîne avec Bane Protsenko (le fléau) qui est son flirt occasionnel mais aussi son ami, avec qui elle partage cette passion pour les vagues. Petit ami, qui lui aussi en matière de provocation affiche la couleur avec ses cheveux longs, ses yeux verts, tatoué tel un viking et dont les piercings ornent un corps sculptural. Roulant en Harley, il est imprudent, agressif, impitoyable et sa pratique du surf m’a laissé des images assez éloquentes ! (pour info, Bane est le prochain opus à voir le jour sur cette série et j’avoue que ce personnage haut en couleur a vraiment éveillé ma curiosité).

Sous un premier abord on se dit jusque là, rien d’anormal. Mais petit à petit on découvre que le quotidien d’Edie est bien plus sombre. Elle tente d’échapper à son étouffante famille et plus précisément à son père Jordan Van Der Zee, qui possède la moitié de Todos Santos. L’autre appartenant à baron Vicious Spencer. La légende de  Hall Saints High.

Et ce que l’on peut dire, c’est que le mode de vie choisie par la jeune femme est loin de rentrer dans les bonnes grâces de son cher papa. Contrainte par ce dernier de filer droit et de rentrer dans le moule que sa position sociale implique, Edie se retrouve à devoir bosser pour la non moins célèbre entreprise des Hot Heroes. La Fiscal Heights Holding, située sur Beverly Gilles à Los Angeles, dont Jordan Van der Zee est devenu actionnaire. Et c’est là, les choses vont sérieusement se compliquer pour elle, lorsqu’elle va devoir se frotter à la personne de Trent Rexroth.

Trent Rexroth. En voilà un qu’on n’est pas prête d’oublier les filles… Sublime métis de 34 ans  aux yeux  gris, dur, implacable, surnommé « le muet.  Le climat lors du premier jour pose les bases. Edie déclare la guerre à Trent et la tension est plus qu’électrique. Trent est un homme impitoyable en affaires et sa réputation le précède. Pourtant, ce père célibataire est un homme qui nous bouleverse. Démuni face au mutisme de sa petite Luna, il cherche à bien faire par tous les moyens. Et cette impuissance face à sa fille, le fait basculer en sombre connard enragé comme il le dit si bien lui même.

Adepte des situations bordéliques, Trent est un provocateur.

Il aime attiser ses proies. Et Edie est celle avec qui il décide de jouer. Mais à jouer avec le feu on risque de se brûler c’est bien connu. Tant de choses séparent ces deux âmes perdues. A commencer par la différence d’âge mais aussi par les relations tendues qu’entretient Trent avec le père d’Edie.

Ici ambiance lourde garantie, entre manipulation, plan machiavélique et soumission, on tourne les pages happés par un récit d’une addiction intense et délicieuse.

35062845_479778272452506_4031172479148883968_n

Alors attention !!! Trent n’est pas seulement chaud ! Il est chaud bouillant, brulant, explosif, tendancieux, aimant la perversion et les plaisirs de la chair où se mêlent plaisir et douleur.

J’ai adoré Vicious, j’ai fondu pour Devious, mais Trent c’est… Woah.

Je ne peux que vous recommander vivement, de foncer lire ce troisième opus de la série « Sinners of Saint » qui pour moi est juste un coup de cœur magistral !

19489638_334150273681974_1716748613_n

19550914_333980237032311_936538727_n

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s