Le grand nord #2 Ancrage

le-grand-nord-tome-2-ancrage-1104273-264-432.jpg

Thème : Romance – New romance – Romance Contemporaine – Drogue – Passé commun -Retrouvailles – Seconde chance – 

Date de sortie : 04 octobre 2018 

Auteure : 

Synopsis : 

Jude a tout perdu un jour de printemps, lorsqu’ au volant de sa voiture, il a percuté un pommier tuant un homme. Ancien détenu qui soigne sa toxicomanie, il n’a d’autre issue que de retourner dans sa ville de Colebury dans le Vermont, seul endroit où il peut trouver du travail.

Après une absence de trois ans, Sophie est stupéfaite de la réapparition de l’homme qui a tué son frère et brisé son coeur. Elle mesure aussi combien le voyou qui était amoureux d’elle a changé. Jamais il n’aurait fait du bénévolat dans les cuisines de l’église. Mais dans une petite ville où l’amour interdit est une loi en soi, personne ne tolérerait que Sophie et Jude se remettent ensemble, encore moins le père de Sophie qui se trouve être chef de la police.

Tout s’oppose à leur amour. Un amour impossible autorise-t-il l’espoir d’une seconde chance ?

Une histoire sombre et déchirante qui vous brisera le coeur puis en recollera les morceaux

Avis : 

Après avoir passé un super moment avec Griffin et Audrey, j’avais hâte de découvrir l’histoire de Jude, on le découvre dans amertumes, mais forcément nous en savons très peu sur lui, sauf qu’il sort de prison et qu’il est encore en sevrage. C’est tout ce que nous savons sur ce jeune homme dont la vie n’a pas l’air de l’avoir épargner. À la ferme Shipley, il va réapprendre à vivre, à accepter son passé et à essayer d’aller de l’avant. Il ne rechigne pas sur le travail et se donne à fond tous les jours pour ne pas retomber dans ses travers. Mais quand la saison se termine, Jude doit retourner à Colebury, en espérant de pas retomber sur ses vieux démons.

Je ne vous cache pas que j’ai eu le cœur brisé quand je l’ai vu partir, je n’avais qu’une peur, c’est qu’on ne voit plus les membres de la famille Shipley dans ce tome-ci, alors mon soulagement a été énorme quand je l’ai vu y retourner pour le repas du jeudi.

L’histoire suit son cours, on est 3 ans après la terrible nuit qui a bouleversé la vie de Jude et de la petite ville de Colebury. Il revient chez lui, reprend ses habitudes, travail au garage avec son père en ayant un seul but, mettre de l’argent de côté pour pouvoir partir, et recommencer une vie loin de tout ça et loin d’elle. Sophie, son amour d’avant. Toujours aussi fou amoureux il ne veut cependant pas la recroiser. En brisant sa vie ce soir-là, il a brisé la sienne également.

Mais voilà, le destin ou le karma ne fait pas forcément ce qu’on aimerait, et c’est tout naturellement qu’ils vont se retrouver tous les deux sur la même route. Et tous deux se rendent compte que, malgré ce qu’il s’est passé cette nuit-là, leurs sentiments sont toujours là et sont plus forts.

Mais voilà, Sophie n’a pas le droit de le voir, et encore moins de l’aimer. Comprenez bien, comment pourrait-elle aimer l’homme qui est responsable de la mort de son frère, car il conduisait sous emprise de l’alcool ? C’est juste impensable. De plus, même avant cela, elle n’avait pas le droit, le voyait en cachette. Jude a toujours été considéré comme un mauvais garçon, mais il faut voir au-delà des apparences. Chose que certaines personnes ne savent décidément pas faire.  Mais Sophie à vu qu’elle homme il était avant toute cette histoire.

Puis, plus on avance dans l’histoire, plus je me suis dit que toute cette histoire était quand même très ambigüe, les informations que l’auteure nous donne sont dépourvues de sens quand elles sont données parcimonie, mais quand on prend le temps de relire certains passages et de tout mettre bout à bout, tout prend sens. Et j’adore me retrouver comme ça devant mon livre à me dire « wow ! Là je n’ai rien vu venir »

Sarina Bowen signe un roman beaucoup plus sombre. J’ai eu mal au cœur pour Jude, alors oui il paye de ses fautes, mais une fois sortie de prison tu es séné avoir payé tes dettes à la société, et ben pour lui comme pour des milliers d’autres personnes dans son cas, il essuie aujourd’hui encore les erreurs de son passé.  Heureusement, des gens comme la famille shipley se retrouvent sur sa route et l’aident à s’en sortir. Surtout que, pour lui, la route va être semée d’embuche et il tombera souvent sur des incompétents mettant à mal tous ses efforts fournis. J’ai eu envie de hurler de rage à certains moments tellement la vie, sa vie est injuste.

Mais heureusement que Sophie est présente, malgré des retrouvailles assez compliquées, la belle Sophie est présente contre vents et marées. J’ai adoré sa fougue, son envie de tout envoyé balader, elle a le cœur sur la main, elle est forte et sait aider son prochain. Les voir reprendre contact, se battre comme elle le fait, ça me gonfle le cœur. Elle aussi sent que quelques choses clochent dans tout ça, et, si elle doute, comme Jude, comme nous qu’il ne s’en sorte pas, elle sait qu’elle doit chercher des réponses. Et à partir de ce moment-là, l’histoire prend un autre sens, encore plus sombre, mais ô combien addictif !

J’ai adoré les voir interagir ensemble, on voit que leurs sentiments sont réels et sincères, et le fait d’avoir une narration a deux voix, on le ressent encore plus. Malgré une histoire sombre et triste, on voit la lumière qui essaie de filtrer pour ensoleiller le tout, c’est juste très beau.

Si j’ai vraiment adoré le premier opus, je dois dire que je me suis nettement plus régalé dans celui-ci. Totalement différent du premier, et j’ai aimé découvrir ce personnage dans le premier tome, les bases de son histoire ont été posées et malgré ça, on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre.

Sarina Bowen nous livre un second temps vraiment addictif et très bien monté, le lecteur est obligé d’être pris dans les mailles du filet et c’est impossible pour lui de lever la tête du livre avant que le mot fin n’ait fait, son apparition.

Pour moi en tout cas c’est un beau coup de cœur, cette intensité mise, la lutte, le ressentie, toutes les émotions (fortes) sont présentes et m’ont régalé.

Jude et Sophie ne sont pas près de quitter mon cœur, j’adore ce genre d’histoire ou seconde chance et acceptation de soi sont mises en avant. Et ici le pari est remporté haut la main.

 

40510722_1858278570918696_6118503216087826432_n

40439191_886749688189003_6868301254955630592_n

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s