Wild Crows #5 : Rédemption

41m7340naeL._SX195_

Merci à Blandine pour ce service presse
Thème : Bikers, Relations père et fille, Retrouvailles familiales, Famille, Mafia, Soft Romance, Club de Motards, Amitié
Date de sortie : le 22 novembre 2018

FB_IMG_1515922299880Auteure :

Née en 1987 au cœur des Volcans d’Auvergne, Blandine à toujours été partagée entre deux passions : l’Art et les animaux. C’est donc tout naturellement que l’écriture s’est imposée, dès son plus jeune âge. Au fil de ses découvertes artistiques, le fantastique et la romance s’imposent en piliers, grâce, notamment, à des muses telles que Tim Burton et Jane Austen. Deux univers très différentes, mais pas opposés selon elle. Le mélange des genres devient son crédo, laissant libre cours à un champ de possibilités infinies, proposant toujours plus de variantes et de libertés.

En février 2014, elle envoie son tout premier manuscrit aux éditeurs : une trilogie fantastique intitulée « Les Passeurs de Lumière ». Rapidement, elle signe son premier contrat avec les Éditions Reines-Beaux en juin 2015.

Tout s’enchaine ensuite très vite, avec la signature aux Éditions Boz’Dodor pour

« Cupidon malgré moi » en février 2016.

Loin de délaisser pour autant son autre premier amour, le monde animal, Blandine met sa plume au service des chiens errants roumains lors d’un documentaire intitulé « Lors, Seigneur des rues Roumaines », retraçant ainsi l’histoire peu banale de son propre chien, adopté à l’issue d’un sauvetage émouvant. Il sera publié en mai 2016 aux Éditions du Puits de Roulle.

Les prémices d’un rêve éveillé qu’elle espère bien continuer aussi longtemps que sa passion durera.

Synopsis :

L’amour, la haine.

La vie, la mort.

Une fraction de seconde et toute votre existence peut basculer de l’un à l’autre.

Plus de place pour les certitudes. Une vie à cent à l’heure peut être grisante, mais faut-il encore que la faucheuse ne vienne pas la sabrer.

Alors que le club pensait enfin pouvoir profiter d’un répit bien mérité, les conflits passés resurgissent, piétinant tout espoir d’accalmie.

Partagée entre son amour pour sa nouvelle famille, et la peur de les voir tomber un à un, Joe n’a d’autre choix que de s’affirmer. S’adapter pour survivre, ou mourir par excès d’orgueil, la décision revient au capitaine du navire. Poussé à bout par le destin, Jerry devra faire preuve de sang-froid pour tenir la barre, alors que plusieurs orages éclatent au-dessus des Wild Crows.

De son côté, Ash devra affronter les fantômes d’un passé qu’il avait pourtant décidé d’oublier. Dévoué aux siens, il serait prêt à tout sacrifier pour protéger sa famille, au risque d’y perdre son âme.

Avis :

De retour chez les Wild Crows et bordel je l’attendais avec impatience celui là, si à la fin du premier tome j’étais sceptique face à cette saga, Blandine a su me conquérir et me séduire avec cette soft romance chez les bikers. Aussi soft soit elle ca déménage sans cesse.

Ce dernier volet reprend exactement là ou s’est terminé son prédécesseur. J’avais refermé le livre en état de stress total mais ce début de roman m’a achevé, on les retrouve tous dans cette forêt après le magnifique moment qu’ils y ont passé avant que l’horreur ne survienne car si on avait un doute à la fin du tome 4, il n’est plus permis ici. Les ennemis du MC vont réussir à atteindre le club et dès lors j’ai eu le cœur lourd, on s’attache tant aux personnages que l’on se sent inclus dans cette famille qui est la leur et on ressent leur peine avec eux. Mais ils n’ont pas dit leur dernier mot, ils ne vont pas céder sous les menaces qui s’accumulent et vont tout faire pour sortir indemne à la fin de cette histoire. Ils vont se battre parfois à la loyale et parfois défendre les leurs à la déloyale, mais c’est bien comme ça qu’on les aime. Les first lady vont leur servir un électrochoc qui va semer le doute chez nos hors la loi, elles vont être aussi mise à rude épreuve dans ce tome mais elles seront plus fortes que jamais.

Vont-ils réussir à déjouer les plans de leurs ennemis ? Vont-ils tous s’en sortir ? Quelles surprises seront encore dévoiler ?

Ash et Joe vont vivre de magnifiques moments mais aussi beaucoup de drames et de doutes. Si Joe a pris du galon au sein du MC et s’impose aujourd’hui en tant que régulière elle vit encore constamment dans la peur de perdre ceux qu’elle aime et surtout Ash. Elle va prendre une décision importante qui va la rapprocher encore plus du MC. Elle s’épanouit dans cette vie malgré les angoisses, elle sera un Roc pour son frère et pour Ash en début de roman et elle assure.

Ash lui apprivoise toujours son rôle de père même s’il est déjà très doué, Aidan est un petit terrible que son père doit bien surveiller. Il devra relayer Jerry en tant que bras droit et va tenir le tout d’une main de maître. Il prend plaisir dans cette vie de couple qu’il pensait ne plus être fait pour lui mais le club a des problèmes et la famille Welsh va lui en faire voir de toutes les couleurs surtout quand ils ne comprennent pas le mot « non ». Et s’il pense avoir tout vu il n’est pas au bout de ses surprises.

Jerry toujours égal à lui-même, il tient le club sans sourciller même dans les moments les plus durs, il fait ce qui doit être fait. Mais sa santé risque de lui jouer à nouveau des tours et Bowman veut toujours sa tête. Autant dire qu’il n’a pas finit de grogner dans ce tome entre les soucis du MC et surtout sa famille et ses frères qui le malmènent.

La plume de Blandine est toujours aussi addictive, elle nous apporte un tome de clôture plein de rebondissements et d’intensité. J’ai eu beaucoup de mal avec sa plume au premier volet, plume que je découvrais, mais elle a su me séduire au fil des suites. Les émotions qu’elle amène sont palpables et enivrantes. On se laisse totalement embarquer dans le club en s’y sentant comme chez nous, tellement que c’est un déchirement de les laisser. J’ai pleuré sur ce volet à plusieurs reprises, c’est parfois si poignant et dur puis ensuite si beau et touchant. C’est un vrai régal de vivre un roman avec les protagonistes et de ressentir leurs joies comme leurs peines.

Je ne peux en dire plus sans trop en dévoiler alors je vous laisse savourer cette fin à laquelle il ne manque rien. J’ai appris faire partie à nouveau des partenaires de Blandine pour l’année 2019 et un petit doigt me dit que les Wild Crows seront sûrement présents, que j’ai hâte.

40392889_460210574466644_1145037778602426368_n40461422_1934225413544447_5132543020310200320_n

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s