Black Riders #2 : Girl Crush

black-riders-tome-2-girl-crush-1158210-264-432

Merci à Célia des éditions Hugo New Romance, Hugo Poche et Fyctia pour ce service presse
Thème : Romance – Motards – Club de Motards – Romance Contemporaine – New Romance – Enfant Placé
Date de sortie : 14 février 2019

AVT_C-J-Ronnie_3127Auteure :

Passionnée de lecture dès son plus jeune âge, C.J. Ronnie aime se plonger dans des univers hétéroclites tels que le thriller, les univers alternatifs et la romance. Mise au défi par son mari d’inventer ses propres histoires, elle se lance dans l’écriture et décide de participer à un concours sur la plateforme Fyctia pour échanger avec des auteurs et des lectrices et avoir un retour sur son histoire. C’est ainsi qu’elle met un point final quelques mois plus tard à son premier roman, Black Riders, et se découvre une nouvelle addiction: l’écriture.

Synopsis :

La menace plane sur les Black Riders. Et si le danger venait de l’intérieur ?

À la suite de leur mission sauvetage pour récupérer Hayley et Brandon des griffes des Hell’s Eagles, les Black Riders se doutent que le club adverse n’a pas dit son dernier mot et qu’il pourrait préparer une attaque d’envergure à leur encontre.

Pops, qui redécouvre son rôle de père, a juré à Logan qu’il le protégerait envers et contre tout mais Keira, l’assistante sociale qui suit le dossier du garçon, voit d’un mauvais œil qu’il puisse être élevé au sein d’un groupe de bikers. Le président du club pourra-t-il tenir sa promesse ? Parviendra-t-il à convaincre Keira qu’elle a tort, alors que le club s’apprête à entrer en guerre contre les Hell’s Eagles ?

De son côté, Brandon est de retour en Californie après avoir passé l’été à New York pour tenter de soigner ses blessures. Mais il n’est plus le même au grand dam de Beverly qui attendait son retour avec impatience. Réussira-t-elle à lui redonner goût à la vie ?

Les Black Riders resteront-ils soudés dans la tourmente ?

Avis :

Je referme tout juste ce roman et wow ! C’est un énorme coup de cœur comme son prédécesseur.

L’auteure a pris parti de nous livrer deux histoires en un roman : celle de Brandon et celle de Pop’s. Autant vous le dire tout de suite ce n’est pas de tout repos et nos nerfs sont mis à rude épreuve. On retrouve Brandon à NY, à la suite de son enlèvement traumatique dans le tome 1 il est reparti chez lui pour être auprès de ses parents et s’éloigner de ses amis et du club pour souffler mais rien ne s’est passé comme il l’imaginait : il n’a pas donné de nouvelles à ses amis sauf Hayley qui l’appelle beaucoup, il a ignoré les sms et appels de Beverly après qu’ils se soient énormément rapprochés lors de sa convalescence à LA et il a surtout pactisé un accord qui pourrait lui apporter plus de mal que de bien. Son retour à LA pour la reprise des cours n’en sera que plus compliqué, perdu de ses repères, obliger d’arrêter le foot et de rattraper son retard avec des douleurs résiduelles à la tête , il va vite être au bord du gouffre. Pendant ce temps, Pop’s gère les Black Riders d’une main de fer et ils veulent tous avoir leur vengeance contre les Eagles depuis ce qu’ils ont fait subir à Brandon et Hayley. Les alliances se brisent, d’autres naissent et ils ne savent plus à qui faire confiance. Le temps n’est plus à la joie et à la liberté mais à la guerre de territoires, d’honneur et aux périodes sombres. Comme si cela n’était pas suffisant, Keira, une assistance sociale alias la souris, va venir le menacer de lui ôter la garde de Logan et jouer au plus farouche avec lui et il ne sera pas insensible à cette « emmerdeuse » comme il aime la décrire.

Comment va gérer Brandon ? Va-t-il sombrer ou bien réussir à surpasser son traumatisme, ses douleurs et ses cauchemars ? Avec qui a-t-il passé cet accord de malheur ? En quoi consiste-t-il ? Pop’s arrivera-t-il à tout mener de front ? Perdra-t-il la guerre contre les Eagles ? Ou perdra-t-il la garde de Logan ? Que va-t-il faire de la Souris ?

Autant de questions que de revirements de situations. Tout s’enchaîne sans nous laisser le temps de respirer, plus on avance dans le roman plus le stress monte et s’intensifie. Les problèmes s’accumulent et s’amplifient jusqu’à ce que tout explose. On est porté dans ces festivités par la plume fluide mais addictive, douce mais intense de l’auteure qui mène sa barque avec brio.

Roman à deux voix, on est ballotté en alternance entre les pensées de Brandon et de Pop’s et leurs histoires parfois distinctives mais qui se rejoignent beaucoup. On assiste impuissante à la chute de Brandon qui est au plus mal et vraiment perdu. On ne le reconnaît pas du tout et on a vraiment envie de la secouer pour lui éviter de faire le pire. Malgré ses sentiments pour Beverly il va faire n’importe quoi et vraiment toucher le fond et encore une fois le club sera présent pour lui. Pop’s fait de son mieux pour tout analyser, observer et trouver des solutions à toutes les « merdes qui leur tombe sur la tronche » mais certains détails lui échapperont surtout vis-à-vis de Brandon. Keira sera sa cryptonite et va lui en faire voir de toutes les couleurs mais il ne se laissera pas faire quitte à perdre ce qu’il a trouvé et qu’il cherchait depuis si longtemps. On voit que le poids des responsabilités devient très lourd pour lui au fil des pages et on craint le pire quand on progresse dans la lecture. On le découvre charmeur, sûr de lui avec un soupçon d’arrogance et un brin joueur en plus de son regard glacial, son caractère impatient et sa façade dure et polaire de Prez, c’est un vrai régal.

Vous l’avez compris, on est en pleine tornade émotionnelle du début à la fin et je suis passée par tous les sentiments : joie, colère, tristesse, peur entre autres. On rit des énormités que nous sort June, des jeux d’ego entre Jace et Dannyboy, des joutes verbales entres les frères du club. On est déchiré par la souffrance de Brandon, du récit de la nuit d’horreur qu’il a vécu et d’un évènement très triste au sein du club qui nous émeut aux larmes. On est tenu en haleine par le combat avec les Eagles, une guerre au début froide qui se transforme en vrai carnage. On ne sait pas comment tout va se terminer autant pour les couples qui se forment que pour le club.

On s’attache à tous les personnages autant aux principaux qu’aux secondaires. On se sent inclus au club et on n’a beaucoup de mal à les quitter. On en apprend un peu plus sur les frères du club via le regard de Pop’s et sa place de Prez, il connaît tous les démons des frangins qu’il dirige et Splinter m’a particulièrement intrigué, j’espère un jour découvrir son histoire après l’avoir découvert sous un nouveau jour dans ce volet.

C’est un coup de cœur magistral pour ce roman et pour les Black Riders. J’ai adoré cette double romance au sein de bikers intrépides, têtes brûlés, implacable mais avec des cœurs tendres. C.J Ronnie peut me compter dans ses lectrices assidues et j’attends ses prochaines sorties avec beaucoup d’engouement.

40510722_1858278570918696_6118503216087826432_n

40461422_1934225413544447_5132543020310200320_n

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s