Devious Ride

Ana-Scott-–-Devious-Ride-2019

Merci à Carole des éditions Addictives pour ce service presse
Thème : Club de motards, Romance, Violence sexuelle, Gangs, Suspense, Bad boy, Motards, Érotisme
Date de sortie : Le 3 Mai 2019

ana-scott-1139488-250-400Auteure :

Ana Scott et Ava Król sont une seule et même personne. Passionnée de littérature depuis tout temps, femme active, mariée et mère de deux enfants, l’auteur se tourne aujourd’hui vers l’écriture. Après À Corps Brisés, retrouvez Ana Scott dans une saga sensuelle et pleine de danger dans l’univers des bikers du Texas avec sa série Ride : Dark Ride, Last Ride, Vicious Ride, Evil Ride et Devious Ride.

Synopsis :

La plus dangereuse des passions, la plus violente des attirances.

Kate est sœur et fille de bikers. Elle connaît par cœur cet univers de violence, de sexe facile et d’alcool, les codes et les interdits.

Et jamais elle ne tombera amoureuse d’un membre des OutlawRiders !

Sauf que Kurt, génie informatique du gang, sombre et secret, est déterminé à la faire céder.

Elle le fuit, il la suivra jusqu’au bout du monde. Et elle a beau protester, elle le désire autant qu’elle le repousse…

Avis :

Ce tome je le voulais tellement mais en même temps il signe la fin de cette saga et je n’avais vraiment pas envie que tout se termine, ni de quitter mes Black Angels. Pourtant comme à chaque fois j’ai dévoré ce nouveau tome.

Katie Miller alias Kate, est la sœur de Charlie membre éminent du MC et la fille de Bill ancien membre décédé dans le tome 2. Après la mort de sa mère, à la fin du précédent volet sous ses yeux de la main d’une brebis, elle perd les pédales. Elle enchaîne encore plus les conquêtes d’une nuit, elle qui été déjà collectionneuse auparavant. Elle veut oublier ses cauchemars dans les instants charnels sauf que malheureusement cela ne fonctionne pas des masses mais en plus aucun n’arrive à la cheville de Kurt qui hante son esprit depuis leur première rencontre sulfureuse. Curtis Evans alias Kurt, génie de l’informatique et membre éminent du club depuis 5ans, vit reclus dans sa chambre au MC avec ses ordinateurs. Il surveille pour le club tout ce qui peut les mettre en danger (fédéraux, shérif, autres gangs et MC) et retrouve n’importe qui n’importe où. Une recrue de choix pour les Black Angels. Mais Kate l’obsède depuis qu’il a pu la goûter et il n’arrive pas à l’oublier. Après une énième nuit de sexe, Kate se réveille au côté du mec choisit la veille au Rider’s sauf qu’il ne veut pas partir et veut la forcer à remettre le couvert. Il est fort, fou furieux mais elle arrive à se dégager en l’assommant et appelle son frère à l’aide après s’être enfermée dans sa salle de bain. Il débarque rapidement avec en renfort Kurt mais l’homme s’est envolé. Ils décident d’emmener Kate au MC pour sa sécurité et Kurt sera son protecteur H24 jusqu’à ce qu’il trouve qui l’a agressé et vérifié qu’elle ne risque rien, ni le club. Lors de la réunion entre frères, elle s’enfuit à la Barbade pour évacuer le trop plein, réfléchir à ses actes et trouver une alternative à son chaperon qui éveille bien trop de désir en elle auquel elle ne souhaite pas céder. Mais c’est sans compter sur Kurt qui ne va pas la laisser filer, la retrouvera et fera tout pour la faire sienne rien qu’une nuit.

Kate va-t-elle lui céder ? A-t-elle raison de penser qu’il la désire tant juste parce qu’elle lui résiste ? Et qui la jettera après leur nuit ? Que cache Kurt sur son passé ? Pourquoi vit-il en hermite ? Quels démons le hantent ? Pourquoi est-il si lunatique au contact de Kate ?

Oh bon sang, ce tome est incendiaire, Kurt est incendiaire 🔥. J’en ai perdu des culottes au passage. Il est sombre, dangereux et mystérieux mais quand il veut charmer quelqu’un il sait y faire. C’est un beau gosse, intelligent, pleins de ressources avec une repartie très hot. J’ai succombé et bien plus encore. Les stigmates de son passé le hantent et il sera démuni face à ce qu’il désire tant aujourd’hui : Kate.

Kate est une forte tête, qui s’enflamme à la première étincelle. Elle ne se laisse pas dicter sa vie et surtout pas par les membres du MC et encore moins par Charlie ou Kurt. Elle ne pense pas forcément que ces agissements peuvent avoir un impact sur le club sous le coup de son impulsivité et de ses désirs de conquête. Femme d’affaire hors pair elle possède déjà plusieurs magasins de prêt à porter et développe ses affaires de décoration d’intérieur et de rachat immobilier. Son point faible : Kurt, elle le désire autant qu’elle le haï.

Que ça fait du bien de retrouver les Black Angels et la plume d’Ana Scott. Ce tome est totalement différent des autres très proche de celui d’Elliott, le sexe est présent dès le départ, c’est chaud bouillant et les sentiments naissent de la relation sex friends des deux héros. Dans les autres romans, la relation se construit avant qu’ils cèdent à leurs désirs. Si Kate consommait sans modération avant Kurt, là ils sont tous les deux insatiables et laisseront libre cours à leurs envies en succombant à l’autre autant qu’ils le désirent. J‘ai aimé cette intensité entre eux, le fait qu’ils ne peuvent pas résister à l’autre, qu’ils aient besoin de l’autre plus que de protéger leur cœur de souffrir. On vibre avec eux sans savoir où tout cela va les mener.

Romance à deux voix, on accède aux pensées des deux héros et on comprend plus aisément les réactions versatiles de Kurt face à Kate mais elle, elle ne sait plus quoi penser ni sur quel pied danser avec lui. Le jeu de tentation du début est un pur délice, ils se cherchent et veulent tous les deux remporter le jeu. Les reparties entre eux sont parfois hilarantes parfois des préliminaires qui allume un brasier qui ne demande qu’à se consumer. Les sentiments font leur chemin, s’infiltre dans cette relation charnelle naissante et vont effrayer Kurt. L’émotion m’a submergé à plusieurs reprises, la vie de Kurt est pleine de souffrance et m’a touché en plein cœur. Quand on croit que tout se passe bien, que le couple trouve ses marques, on baisse la garde et les « emmerdes » ressurgissent là où on les attend le moins. On suffoque, on tremble, on ne comprend plus rien à rien et on frise l’hypertension jusqu’à la fin sans savoir qui ment, qui va en sortir indemne et quel sera le dénouement final.

J’ai aimé le choix pris par l’auteure pour le club, la fin qu’elle nous livre. En passionnée de cette saga j’aurais adoré un épilogue des années après pour en avoir toujours plus même si tout est parfait comme ça.

Un gros coup de cœur pour ce dernier tome qui est mon préféré avec celui d’Elliott. Les Black Angels vont terriblement me manquer. Une très bonne saga de Bikers que je recommande vivement.

40374379_467855890291467_4577514803353878528_n

40461422_1934225413544447_5132543020310200320_n

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s