Mois : mai 2019

Cooper Training #2 Calvin

cooper-training-tome-2-calvin-1179011-264-432

Merci à Célia des éditions Fyctia et Hugo New Romance Poche pour ce service presse
Thème : New Adult, Romance, Nouveau travail, Sport, New Romance, Maman solo, Passé douloureux
Date de sortie : 9 Mai 2019

maloria-cassis-1114885-250-400Auteure :

Maman de trois enfants et lectrice compulsive de romance, Maloria ne découvre sa passion pour l’écriture qu’en 2017, lorsqu’elle s’inscrit sur Fyctia. Depuis, elle consacre tout son temps libre à donner vie à ses personnages et puise son inspiration dans la pâtisserie, les films de gangsters et les situations cocasses auxquelles elle se retrouve confrontée.

Synopsis :

Les galères semblent s’enchaîner pour Erin, jeune maman célibataire. Malgré toute sa bonne volonté, c’est grâce au soutien de sa sœur et à son poste de vendeuse dans une boutique de prêt-à-porter qu’elle parvient tout juste à joindre les deux bouts.

De son côté, Calvin, l’aîné de la fratrie Cooper, semble très bien mener sa barque. Directeur d’une salle de sport, papa d’une adorable petite fille et séducteur né, il est immédiatement sensible aux charmes d’Erin.

Ils sont d’accord sur un point : du fait de leur emploi du temps respectif chargé, leur relation ne peut être que charnelle. Elle leur servira donc d’exutoire et apportera à Erin l’équilibre qui semblait lui manquer.

Celui-ci se fragilise néanmoins quand l’ex petit-ami d’Erin refait surface. Tout aussi déstabilisé qu’elle, Calvin dévoile une nouvelle facette de sa personnalité, bien plus sombre, qu’Erin ignorait jusqu’alors. Est-il réellement l’homme qu’il prétend être ?

Avis :

J’attendais cette sortie avec impatience depuis ma découverte de Julian il y a deux mois. Calvin et Erin nous intrigue fortement dans le premier volet et quelle chance d’avoir pu découvrir leur histoire en exclu.

Le prologue nous en apprend plus sur Erin, sur son ex relation et la rupture suite à sa grossesse. On y voit aussi son déménagement de son point de vue et non celui d’Amy sa sœur et bon sang c’est chaud on plonge directement dans le bain avec une scène ultra hot entre elle et Calvin, frère de Julian. Le roman se lance sur la routine habituelle d’Erin, métro-boulot-dodo, en étant maman solo de Léon qui a 18 mois maintenant. Elle déteste son emploi chez Bloomingdale’s trop guindé où elle présente une fausse apparence à sa chef et aux clientes. Ça la ronge petit à petit, mais elle a besoin de son salaire pour offrir la vie qu’elle souhaite à son fils alors elle tient bon. Elle est en manque de relation charnelle avec un homme, un vrai, et elle ne dirait pas non à un second round avec Calvin mais entre leurs deux emplois du temps chargés ils se voient peu. Lors d’une soirée (une fête pour la victoire d’Amy contre Jax Hankes) ils se cherchent, se désirent et décident d’un commun accord de devenir des sex friends exclusifs dès que leurs agendas le permet. Au fil des semaines, ils se voient pour assouvir leurs envies purement sexuelles mais également lors de rencontres plus ou moins fortuites avec chacun leur enfant. Des liens se créent entre eux malgré leur accord de base, plus que de l’amitié pas encore de l’amour mais ils aiment être ensemble et c’est là que tout se complique. Calvin est très mystérieux, secret, il bosse à des heures surprenantes et dévoile une sombre facette de sa personnalité. Erin voit son passé resurgit et impacter considérablement son présent, elle sera totalement déstabilisée par ce fantôme et par l’ambivalence de ses sentiments pour Calvin.

Cette relation charnelle va-t-elle survivre avec tout ce qui leur arrive ? Que cache Calvin ? Erin arrivera-t-elle à combiner passé et présent ? Et si cette alchimie qu’ils ressentent  l’un pour l’autre les menait vers quelque chose de plus sérieux ? Sont-ils prêt pour cela ?

Ce roman donne le ton dès le départ, Calvin est chaud bouillant, un chouïa arrogant pour ses talents d’amant mais on ne peut pas lui reprocher. Il donne des bouffées de chaleur, c’est certain. En plus il est beau gosse à souhait, j’ai bavé 🤤. Patron d’une salle de muscu comme ses frères sur San Diego, il mène sa vie comme il le souhaite et d’une main de fer. Acharné de boulot, il y passe un temps considérable, peut-être trop ? Papa célibataire de Nina, 5ans, il n’a pas le temps pour une relation et le plan avec Erin lui convient parfaitement.

Erin a bien changé depuis le premier tome, elle s’est prise en main, a trouvé un emploi, un appart et vit sa vie avec Léon. Seule ombre au tableau, elle n’aime pas devoir être une autre au travail et elle souhaite en changer. Dans sa quête elle trouvera une alliée de taille Maddie, une tatoueuse bien mystérieuse, qui l’aidera beaucoup. Elle n’a pas froid aux yeux et elle ne se laisse pas faire. Néanmoins elle a un gros souci de confiance en elle, dû à sa relation avec sa mère : depuis toute petite sa mère n’est jamais en accord avec elle, elle la critique beaucoup et la compare sans cesse à Amy.

Que j’ai aimé retrouvé la plume de l’auteure. Toujours aussi palpitante, fluide et intense. On se laisse facilement porter par l’intrigue même si on voit bien comment cela est amené à finir. Mais elle nous surprend avec le passif de Calvin que je n’aurais jamais imaginé et avec la réapparition de l’ex à Erin qui complique déjà cette relation sous haute tension. Les moments charnels sont sulfureux, Calvin m’a fait succomber très rapidement à tous ses charmes.

Romance à une voix, l’ombre autour de Calvin nous intrigue de plus en plus au fil des pages et demeure entier jusqu’au bout. D’être sans cesse dans la tête et la vie d’Erin, on s’attache à elle rapidement et pour ma part je m’y suis identifiée via son rôle de maman ayant un fils quasiment du même âge même si je ne suis pas en solo. Je suis admirative face à toutes ses mamans qui gèrent seule tout de front. C’est un thème qui m’a beaucoup plu et touchée, comme tant d’autres qu’elle traite dans ce roman. J’ai bien aimé retrouver la bande au complet à plusieurs reprises, c’est toujours jovial et vivifiant. Les émotions ressortent facilement, j’ai passé un très bon moment avec eux.

Un très bon second tome qui poursuit dans la lignée de son prédécesseur tout en sachant se différencier. J’ai tout aimé, adoré et j’espère découvrir l’histoire d’Harry le troisième frère Cooper vu ce que l’on découvre à la fin sur lui et une jeune femme, ça titille ma curiosité. Un beau coup de cœur encore une fois

40374379_467855890291467_4577514803353878528_n

40461422_1934225413544447_5132543020310200320_n

Evil Ride

evil-ride-1177455-264-432

Merci à Carole des Editions Addictives pour ce service presse

Thème : Romance, Suspense, Bad boy, Bikers, Érotisme, Gangs, Club de motards

Date de sortie : 4 Mars 2019

ana-scott-1139488-250-400Auteure :

Ana Scott et Ava Król sont une seule et même personne. Passionnée de littérature depuis tout temps, femme active, mariée et mère de deux enfants, l’auteur se tourne aujourd’hui vers l’écriture. Après À Corps Brisés, retrouvez Ana Scott dans une saga sensuelle et pleine de danger dans l’univers des bikers du Texas avec sa série Ride : Dark Ride, Last Ride, Vicious Ride, Evil Ride et Devious Ride. Dark Ride sort en broché le 2 mai 2019.

Synopsis :

Un biker a-t-il droit à la rédemption ?

Fille de bikers, June a grandi dans un univers de violence, d’alcool et de sexe facile. Elle y a perdu son cœur et son innocence, avant que sa mère ne l’arrache à ce milieu à la mort de son père.

Dix ans plus tard, elle est de retour au Texas pour gérer la succession de la maison familiale, avec deux objectifs : mener sa mission à bien rapidement, et ne pas croiser les BlackAngels.

Encore moins Charlie… En un seul regard, la passion renaît. Ado, il était sûr de lui, tombeur et égoïste. Pourtant, elle le voulait, plus que tout, jusqu’à s’y perdre.

Adulte, il est dur, loyal, sexy à se damner et déterminé à l’avoir dans ses bras et dans son lit. Et surtout, il semble avoir une autre version de ce qui les a séparés si brutalement dix ans plus tôt…

Lui succombera-t-elle ?

Auront-ils une nouvelle chance ? En auront-ils le temps, alors qu’un nouveau danger se profile et que leurs secrets pourraient tout détruire ?

Avis :

On retrouve le MC des Black Angels pour un 4ème opus sur Charlie et June. Pour vous resituer, Charlie est le fils de Bill, ancien membre du MC décédé dans le tome 2, frère de Kate il a rejoint le MC à la place de son père. June avait un frère Rick décédé à 17ans lorsqu’il était prospect. Elle a trouvé Elliott dans la cabane de son jardin et l’a hébergé chez ses parents. Son père Ben Allen, ancien membre du MC décédé lors de l’attentat qui a coûté la vie au père d’Aaron et de Stan, a pris Elliott sous son aile et l’a fait rentrer au club comme prospect. Suite à ces deux décès sa mère décide de quitter Kingsville et le MC pour Philadelphie en emmenant June avec elle. June, Kate, Aaron, Stan, Elliott, Charlie et Rick étaient tous des enfants du club, qui ont grandi dans cet environnement en étant tous amis.

Ce tome débute quelques mois après le troisième tome. June, qui est à Philadelphie depuis 10ans, assiste impuissante au décès de sa mère des suites d’un cancer généralisé après des mois de lutte acharnée. Elle doit retourner à Kingsville pour respecter les derniers souhaits de sa mère qui souhaitait reposer aux côtés de son mari et de son fils dans leur tombe là-bas. Elle ira seule, son petit ami Tim n’étant jamais joignable, ni présent pour elle. Aller à Kingsville, au MC la stresse énormément. En effet, elle va revoir Charlie, l’homme qu’elle aime depuis toujours avec qui elle a perdu sa virginité mais qui l’a blessé et meurtri au plus profond de son âme dans la même nuit. Lui non plus n’est pas très enchanté d’apprendre que June va revenir, il la désire autant qu’il lui en veut. Ils nourrissent tous les deux cette colère depuis 10ans, elle s’est amplifiée et elle risque d’exploser au premier contact. Pendant ce temps, le MC et les frères font face à plusieurs « emmerdes » : Chrystal, le trafic d’armes et un ennemi secret très influant et dangereux. Le sang va encore couler, personne n’en ressortira indemne.

Comment va se dérouler leur première rencontre ? Pourquoi chacun en veut-il à l’autre ? Comment va évoluer leur relation si intense ? Qui est ce nouvel ennemi du club ? Que cache Chrystal ? Qui va tomber sous le poids des trahisons et des balles ?

June est aujourd’hui seule, sa mère vient de mourir et Tim ne pense qu’à lui et sa carrière. Secrètement, depuis qu’elle est en âge de le comprendre, elle est amoureuse de Charlie mais la vie et les actions de ce dernier les ont éloigné et monté l’un contre l’autre. Heureusement, elle peut compter sur sa meilleure amie Kate, la sœur de Charlie, pour l’épauler. Elles sont d’ailleurs ravies de se revoir et de retrouver leur complicité. Grande, blonde aux yeux bleus elle est très jolie mais n’en joue pas à son avantage. Intelligente avec un fort caractère, très têtue, elle ne se laissera pas dicter sa conduite, ni ses choix.

Charlie est beau gosse, jeune recrue du MC suite au décès de son père sans être prospect pour autant. Il enchaîne les brebis et surtout Chrystal qu’il a ramené au Club. Il ne comprend pas la vision angélique que tout le monde possède de June au vu de ce qu’elle lui a infligé. Elle lui a brisé le cœur et Elliott aussi. Même si les deux « frères » s’entendent de mieux en mieux pour le bien du club, l’abcès est toujours sous-jacent prêt à exploser. La colère l’habite souvent, il est assez lunatique surtout au contact de June mais il est terriblement séduisant et envoûtant. On comprendra qu’il cache sous cet aspect froid et autoritaire ses failles et blessures, il en est encore plus attendrissant.

Que de revirements de situation, de secrets, de mensonges et de trahisons. A chaque instant l’auteure a su me surprendre et cela jusqu’à la fin. Elle mène rudement bien sa barque et on est happé par cette intrigue incroyable. Les masques tombent au fur et à mesure, les secrets sont dévoilés et l’ennemi révélé. La plume est toujours aussi fluide et intense, on se laisse porter au gré des « emmerdes » du Club et  par la relation des héros. Le mélange est addictif à souhait.

Si au début on ne comprend pas trop pourquoi chacun accable l’autre pour leur relation avortée il y a 10ans, on comprend très rapidement grâce à la double narration qu’un quiproquo énorme en est la raison. Que de temps perdu, de rengaine inutile pour nos héros mais vont-ils s’en rendre compte ? Dès le départ June a su me toucher, la vie ne l’a vraiment pas épargné comme si elle s’acharnait sur elle sans raison, on s’attache vite à ce personnage. On en veut à Charlie de l’avoir fait tant souffrir mais quand on découvre la raison de cette séparation et qu’on apprend à le connaître, on retourne rapidement notre veste. On le découvre charmeur, dominant à souhait (il est chaud, très chaud) mais aussi tendre et attentionné. Ses angoisses, ses peurs ont fini de me séduire, on ne souhaite que le cajoler pour le rassurer. J’ai eu le souffle coupé à plusieurs instants, la peur nous habite quand tout se précipite, sans savoir qui va s’en sortir. Et bon sang Aaron m’a fortement énervé à un moment.

Un coup de cœur encore une fois, même si Elliott reste mon préférée pour l’instant. J’ai été captive du début à la fin par ce récit sans pouvoir décrocher. C’est tumultueux et addicitf. L’auteure nous dévoile qu’un cinquième et dernier tome est à paraître. Il sera sur Kurt et Kate dont l’histoire se met doucement en place ici et nous intrigue fortement.

40374379_467855890291467_4577514803353878528_n

40461422_1934225413544447_5132543020310200320_n