VE.RI.TAS

ve-ri-tas-personne-n-est-parfait-1214645

Thème : Romance, New Adult, Université, Secret, Aristocratie
Date de sortie : 5 Juillet 2019

810eY3Vd09L._SY300_Auteure :

Isabelle Fourié est passionnée de photographie, d’écriture et de voyages. Expatriée en Suisse depuis plus d’une décennie, elle a grandi entre rêveries et randonnées en montagne. Captivée très jeune par la lecture, elle se plonge très vite dans l’écriture. Si pendant longtemps ses récits ont fini dans des tiroirs poussiéreux ou dans des corbeilles à papiers, sa rencontre en 2015 avec un forum d’auteurs lui permet de prendre confiance. Globe-Trotteuse, ses histoires sont inspirées de ses rencontres et de cultures d’ailleurs. Ils mettent en avant les traditions et les gens qu’elle a découvert en parcourant la planète.

Sa formation scientifique favorise son affection pour la science-fiction. En éternelle romantique, elle préfère les histoires d’amour. Ses héros charismatiques et un brin arrogants s’embarquent pour des aventures qui les malmènent. Ses héroïnes revêches, souvent têtues et malignes ont l’art de les faire tourner en bourrique.

Synopsis :

Bienvenue à Harvard.
Hockeyeur vedette de l’équipe universitaire, Léo est le stéréotype de l’étudiant populaire. Beau, riche et arrogant, il est le fantasme de la gent féminine et use de son charme pour obtenir ce qu’il veut. Tout semble lui sourire.
Pourquoi proposer un marché des plus étranges à la belle mais glaciale Astrid ?
Pourquoi accepte-t-elle de jouer sans contrepartie sa petite amie factice ?
Indubitablement attirés l’un vers l’autre, cette histoire va rapidement les dépasser. Les mensonges derrière lesquels ils se cachent résisteront-ils bien longtemps ? La vérité brisera-t-elle ce lien inattendu mais si particulier qui les unit ?

Avis :

Astrid, 18ans, fait partie de l’aristocratie par sa grand-mère maternelle et détient des parts d’un vignoble français, château du Prey de Latour par son côté paternel. Ses parents sont décédés quand elle était jeune suite à un horrible accident de voiture qui lui a laissé autant de séquelles physiques que psychologiques car elle se sent coupable de cette tragédie. Elle vit au domaine vignoble, en France, avec sa tante et sa sœur qui est devenue sa tutrice légale suite au décès de ses parents après un long combat contre leur grand-mère, qui vous le constaterai est une horrible personne. Elle décide de partir en fac à Harvard aux USA pour se découvrir et s’éloigner des démons qui la hante. Pour cela elle veut être incognito, ne pas être perçue par son statut social de comtesse Van Deer Meer et prend le nom d’Astrid Latour. C’est à l’aéroport Charles de Gaulle qu’elle va faire la rencontre de Léo Montgomery en le percutant. Il est aussi issu de la haute société, son oncle est sénateur, son père un homme d’affaires qui prospère et sa grand-mère Anne Alesi Montgomery est issue de la famille mafieuse qui règne sur Boston. Autant dire qu’ils ont énormément d’influence et que la reine mère dirige tout d’une main de fer via diverses menaces ou chantages. Léo va essayer de draguer Astrid ouvertement et elle va le rabrouer tout aussi directement. Au début du vol, elle va même jusqu’à lui enfoncer son genou dans ses parties sensibles. Mais ils vont être amenés à être voisin de siège durant tout le voyage, au fil de la discussion les tensions s’apaisent et ils s’endorment pour le reste du vol de nuit. Sauf que chacun va être réveillé par des cauchemars, ils se retrouvent seuls éveillés dans la zone du personnel et finissent par s’échanger un baiser passionnel qui éveillera des sensations intenses sauf qu’Astrid ne veut pas s’attacher et propose à Léo d’oublier cet écart de conduite. Le vol se finit sans heurt, chacun part de son côté et Astrid découvre Harvard et sa coloc Hannah, texane haute en couleurs. Mais au détour d’un jogging, elle se rendra compte que Leo est étudiant ici aussi et qu’il ne la laissera pas s’éclipser à nouveau car il ne peut pas la sortir de ses pensées. Sauf qu’il dissimule bien des secrets, il doit être marié avant ses 25ans pour toucher l’héritage de son grand père mais il déteste sa petite amie actuelle et son père veut le forcer à l’épouser. Il la quitte pour se rapprocher d’Astrid mais toutes ces histoires vont parvenir aux oreilles de la reine mère qui veut rencontrer Astrid que Léo a fait passer pour sa petite amie. Il n’a donc pas le choix et propose un deal à Astrid, elle sera sa fausse petite amie jusqu’à Noël et elle y gagne en investissement social pour tisser des liens importants car les relations sont toutes aussi importantes que les résultats scolaires à Harvard. Contre toute attente Astrid accepte et c’est à ce moment-là que tout va partir en vrille.

Comment va se dérouler le deal ? Leo arrivera-t-il à garder ses désirs pour lui comme le lui a demandé Astrid ? Va-t-elle découvrir les mensonges qu’il lui cache ? Lui découvrira-t-il les secrets d’Astrid ? Va-t-elle tomber sous la charme dévastateur de Léo ? Le désir prendra-t-il le dessus sur la raison ? Et surtout comment tout cela va-t-il se finir ?

Ce livre est phénoménal, énormissime et totalement addictif. On accroche immédiatement à l’histoire et à la plume de l’auteure. Tout est fait pour nous intriguer, nous faire cogiter et bon sang que c’est bon. Même si le thème du deal a déjà été largement exploité, l’auteure y apporte un second souffle et mène son intrigue avec brio. On plonge dans deux familles riches, sans limites autant financières que morales où tous les coups sont permis pour arriver à ses fins et obtenir ce que l’on désire. Mais Astrid et Léo sont deux électrons libres qui se révoltent contre leur famille, enfin surtout contre leur grand-mère respective. La plume de l’auteure est riche, au langage soutenu pour respecter les rangs sociales imposés mais elle est surtout envoûtante.

Astrid possède une fragilité touchante, sa culpabilité la ronge plus que de raison surtout quelle est totalement infondée. Elle ne veut plus s’attacher à personne pour ne plus être amenée à souffrir s’ils devaient leur arriver quelque chose. Il lui arrive de faire des crises de paniques que seules sa sœur ou des calmants peuvent apaiser. Mais d’un autre côté, elle possède une force de caractère insoupçonnée avec une répartie cinglante et tranchante. Elle n’a pas peur d’affronter les pires requins de la pègre et surtout elle possède secrètement les cartes pour les faire tomber. Léo est son opposé. Il a toujours était l’élément perturbateur de la famille qui ne se plie pas aux règles et mène sa vie comme il l’entend quitte à subir les foudres de la reine mère. Séducteur invétéré, réputation sulfureuse et sportif adulé voila ce qui le caractérise et il l’assume pleinement. Il cache néanmoins ses facultés intellectuelles aux autres.

Leur rencontre est explosive et l’alchimie n’est pas immédiate sauf lors du baiser du vol Paris/Boston. Mais au fil du temps ils vont apprendre à se connaître et à force de jouer la comédie ils vont vite se brûler les ailes. Le jeu dépassera de loin les règles de bases, Léo va devenir le prof d’Astrid pour lui apprendre toutes les premières fois du sexe et les règles qui s’imposent dans ce domaine, ils vont s’attacher plus que de raison et les sentiments vont s’en mêler. Les craintes d’Astrid vont alors exploser, les problèmes se multiplier et leurs mensonges va faire éclater leur relation naissante. On stresse, on angoisse, on s’interroge, on vibre de la passion qui les habitent et on se nourrit de chacune des émotions qu’ils nous font ressentir en passant du rire aux larmes. C’est si intense, un cocktail magnifique que nous livre Isabelle Fourié.

Je n’ai pas aimé ce roman, je l’ai ADORÉ. Un immense coup de cœur pour cette très belle romance, si riche et passionnelle. On retient son souffle jusqu’au bout, chaque révélation nous surprend et à aucun moment on se doute de la tournure finale du roman. Je vous conseille vivement cette pépite explosive et addictive. J’espère un jour découvrir un spin off sur Hannah (coloc d’Astrid) et Parker (frère de Léo) dont la relation ou plutôt non relation nous intrigue tout au long de l’histoire et nous laisse sur l’expectative à la fin du roman.

40374379_467855890291467_4577514803353878528_n

40461422_1934225413544447_5132543020310200320_n

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s