A jamais plus de cinq cents mètre #1

a-jamais-plus-de-cinq-cents-metres-tome-1-1240371-264-432.jpg

Thème : Romance – Relation demi-frère demi-sœur – Mafia – Prison – Action – Amour impossible – Criminel

Date de Sortie : 25 septembre 2019

Auteure : 

Synopsis : 

Un amour puissant, envoûtant… interdit…

***

Eliza est une éternelle optimiste. Malgré le décès de son père et le douloureux chagrin qui en a suivi, elle a su garder la tête haute.

Lorsque sa mère lui annonce qu’elle a refait sa vie et lui propose d’emménager chez son compagnon Stefen, un veuf riche et adorable, Eliza y voit, là, une occasion en or afin de changer d’air et profiter de son année sabbatique avant son retour à l’Université.

Une nouvelle vie.

Une nouvelle maison.

Une nouvelle famille.

Et surtout, une nouvelle ombre au tableau. Liam, un demi-frère aussi ténébreux qu’envoûtant… enfermé 24h/24 dans cette immense villa, un bracelet électronique à la cheville…

Avis : 

Un petit moment que je n’étais pas tombé sur une telle pépite. Il m’aura fallu plus de trois jours pour écrire mon avis. Juste impossible de l’écrire avant tellement l’histoire me trotte dans la tête. Depuis jeudi après midi que j’ai fini ce roman je n’arrête pas de penser aux personnages. Liam aka Lili et Eliza alias le gnome, m’ont chamboulé de malade. C’est même plus que ça, j’en ai rêvé deux nuits de suite pour vous dire. J’ai su dès le prologue que ça allait être un coup de cœur (déjà j’ai craqué sur la couverture, et vous savez que chez moi c’est 95 % du choix du livre), mais alors je ne m’attendais absolument pas à une telle chose. Les histoires demi-frère, demi-sœur j’adore, c’est ma cam et je ne m’en lasse pas, mais ici c’est vraiment plus poussé, car nous entrons dans la mafia. C’est inédit et, franchement, je dis bravo à l’auteure Jessica Hailey, car elle maitrise son sujet. Même si elle a romancé assez ce côté sombre, on est quand même très vite pris au piège également.

Quelques années après le décès de son père, Eliza et sa mère déménagent chez Stefen, le nouvel ami de sa mère et Liam son fils coincé entre quatre murs, libéré de prison certes, mais emprisonné quand même dans sa grande villa. Un être imbuvable au premier abord, il a été très clair, sa nouvelle demi-sœur ne doit pas se mêler de ses affaires… Sinon les conséquences seront terribles. Il n’hésite pas à utiliser un rapport de force et de peur avec elle… La menace qui pèse sur la mère d’Eliza est telle qu’elle va se tenir à carreau. Ils décident de faire une trêve (ou plusieurs, j’ai arrêté de compter !). Liam souffle le chaud et le froid, ce qui fait que la pauvre Eliza (et moi) sommes perdus. Mais plus on avance dans l’histoire, plus nous nous rendons compte que lui aussi est perdu. Et surtout, il va vite se rendre compte que Eliza, en prenant de plus en plus de place dans sa vie n’est pas une menace a ses affaires, mais plutôt une aide qu’il ne peut laisser filer. Mais aussi sa plus grande perte.

Eliza, que dire d’elle ? Elle m’a scotché, ce petit bout de jeune femme qui après le décès de son père a été une force pour sa mère, un peu naïve, elle pardonne facilement, même quand elle ne le devrait pas, mais surtout, surtout elle a du répondant et ne se laisse pas marché sur les pieds. Liam veut jouer, très bien, elle va jouer elle aussi, et ça ne sera pas elle la perdante (j’ai une certaine soirée d’Halloween en tête). Amoureuse des choses simple, un chocolat chaud extra guimauve et elle repart. J’ai adoré comment elle arrive à apprivoiser Liam, tout en douceur, sans qu’il ne se rende compte de rien. C’est époustouflant, le travail que l’auteure a fait sur ses deux protagonistes.

Il y a aussi les personnages secondaires, Alex et Beth, qui ont une place très importante dans l’histoire, leur rôle est dès plus important pour la suite de l’histoire, enfin c’est comme ça que je le vois. J’espère ne pas me tromper, car j’ai mille scénarios en tête pour cette suite que j’attends avec impatience. Et j’espère quelque chose d’un peu plus sombre, mais bon à mon avis je vais être servi. Une histoire de dingue comme j’aime, ou je passe par toutes les émotions possibles et inimaginables. Je vous jure ce livre c’est de la kiffance.

À la fin de l’histoire l’auteure nous offre (ou plutôt nous torture avec) le prologue et le premier chapitre du second tome. La fin du roman en lui-même on ne s’y attend pas, je pensais avoir encore plein de chapitres derrière, alors quand je suis arrivée a la dernière page je n’ai pas voulu en croire mes yeux. J’ai cru que mon cœur aller s’arrêter de battre, tellement elle est intense, cette fin. J’ai eu le cœur brisé, et le cadeau de l’auteure avec le début du second opus n’a fait que piétiner un peu plus mon petit cœur déjà cassé.

Quand je vous dis que ce n’est pas une simple histoire comme on a pu en lire depuis des années, ici c’est un level au dessus, le fait de rajouter ce côté mafieux dedans est juste une idée de génie. Surtout quand celui-ci est maîtrisé. De plus, la plume de l’auteure est telle que, nous ne sommes pas simple lecteur, on à l’impression d’être des personnages à part entiers de l’histoire. Au fil des chapitres, une justesse des émotions, des rebondissements se mettent en place, et le lecteur n’est absolument pas épargné.

J’ai l’impression que mon avis est un peu décousu de sens, mais j’ai tellement été happé par l’histoire que c’est difficile de suivre le fil conducteur que j’ai habituellement pour mes chroniques. Mais vous l’aurez toutes compris, j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce premier tome. Et j’espère que nous aurons bientôt une date pour le second tome. En tout cas, une chose est sûre, dès qu’ils sont disponibles en papier, je les prendrais une nouvelle fois pour les avoir dans ma bibliothèque. C’est juste une évidence.

40510722_1858278570918696_6118503216087826432_n

40439191_886749688189003_6868301254955630592_n

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s