Too young

too-young-1238358-264-432.jpg

Je remercie Carole des édition addictive pour sa confiance ainsi que l’envoi de ce SP 

Thème : Différence d’âge – Romance – Amitié – Tabou – Amour interdit

Date de Sortie : 2 Septembre 2019

Auteure : 

m-d-bortoli-1184540

M.D. Bortoli est née en 1986 et grandit en banlieue parisienne, qu’elle quitte à l’âge de 19 ans pour vivre dans le sud de la France, à Toulouse.

Son parcours est varié : littérature anglaise, esthétique cosmétique, bijouterie, télémarketing, assistanat de direction …

Une seule chose reste intacte : son amour des livres.

En 2017 – alors assistante commerciale, épouse et maman – elle décide de franchir le pas de l’auto-publication, encouragée pas ses proches.

« Projet : Friendzone » est son premier roman.

Synopsis : 

Les différences ne font pas le poids face à la passion !

Entre Mia et Tobias, rien n’était prévu et tout semble interdit, hors de portée.

Craquer pour le gamin qu’elle gardait autrefois, ce n’est pas envisageable pour Mia.

Mais Tobias est désormais un homme viril et sûr de lui… et il entend bien prouver à Mia que ce ne sont pas leurs 8 ans de différence qui vont les séparer, pas plus que le regard des autres.

Tobias est joueur, Mia est têtue… qui va céder le premier ?

Avis : 

Mia a grandi dans une famille aimante, fille unique, elle a grandi dans l’état de l’Utah, aujourd’hui c’est une citadine New Yorkaise de 30 ans, avec une bonne place dans une entreprise boursière. Fiancée, elle prépare son mariage, cependant la vie rêvée va vit tourné aux cauchemars, en 48 h elle perd le fiancé qui s’est fait la malle avec son psy, elle a été victime d’un mauvais coup dans son entreprise et a été prié de faire ses cartons et de partir. Résultat des courses, elle se retrouve à 30 ans à retourner vivre chez ses parents. Elle retrouve également Calista, sa meilleure amie très loufoque.

Alors que quelques mois sont passés, le pasteur, de la ville, lui demande d’aller chercher son fils à la gare, mais elle ne garde pas un bon souvenir du jeune garçon, en effet, Mia l’a gardé ainsi que ses sœurs pendant des années, et il a été une vraie plaie avec elle, lui faisant les pires malheurs qu’un gamin de son âge puisse lui faire. Mais une fois à la gare, elle se rend compte que le petit Creepy Tobi a laissé place à Sexy Tobias et n’a plus rien à voir avec le petit garçon de l’époque. Et elle n’est pas la seule à s’en apercevoir.

Et pour cause… Tobias, maintenant âgé de 22 ans, est devenu très, très, mais alors méga hyper sexy (pour ne pas dire bandant, oups, je l’ai dit :p). Il a toujours été amoureux de sa baby-sitter, alors aujourd’hui quand il se rend compte qu’il ne la laisse pas indifférente, il met tout en œuvre pour la déstabiliser et joue énormément avec elle. Mais Mia fait preuve de beaucoup de réticence, leur différence d’âge l’a met très mal à l’aise, elle va refréner ses sentiments quitte à se retrouver malheureuse. Cependant, lorsqu’elle décide de se laisser aller, elle sait qu’elle est perdue. Sa seule peur maintenant est de savoir comment la petite bourgade réagira quand ils s’en rendront compte. Car, dans cette ville très conservatrice, Mia et sa famille ont déjà fait les frais de sa relation avortée avec son ex-petit ami, alors là, le fils du pasteur… C’est inconcevable.

J’ai beaucoup entendu parler de ce roman avant de le lire, j’ai aimé le côté inédit, sur la différence d’âge, pas le moins du monde choqué de ce côté-là. Ça change et ça fait du bien, surtout que pour une fois la différence d’âge est du côté féminin. Cependant, même si j’ai passé un bon moment, ce n’est pas un coup de cœur, j’ai trouvé le roman très long, et les personnages féminins un peu chiants… je m’explique :

Je peux comprendre l’état d’esprit de Mia, une relation avec un homme plus jeune de 8ans peut la faire réfléchir et pas se sentir bien, mais là, ça va beaucoup trop loin, elle se sent coupable de tout… et cela ne date pas d’aujourd’hui. Ses parents sont dans le pétrin ? C’est sa faute, son petit ami se barre avec un homme ? Encore ça faute, Tobias se fâche avec sa famille, toujours ça faute… et j’en passe. Elle porte tous les fardeaux de ses proches sur ses épaules et franchement ça m’a énervé. Puis, il y a Calista, bon sang alors elle, elle m’a plus qu’agacée, je n’ai absolument pas accroché a ce personnage que je trouve trop tout. Même si au début elle m’a beaucoup fait rire sur le long terme franchement j’en ai eu marre d’elle.

Bon je ne vais pas vous mentir, l’auteure a réussi à me tirer les larmes aux yeux, je ne m’y attendais pas à se revirement et j’ai eu beaucoup de mal à m’en remettre. Par contre ce qui m’a choqué, c’est le ressentiment de la mère de Tobias face à Mia, je n’en dirais pas tellement pour éviter d’en dire trop, mais à l’heure d’aujourd’hui, qu’est-ce qui empêche un homme de sortir avec une femme plus grande ? Surtout qu’elle, à quelques années de moins que le pasteur… mais dans ce sens là, c’est moins gênant c’est ça ?

Par contre gros coup de cœur pour l’ex fiancé et le psy, franchement, au moment présent et malgré tout ce qui à pu se passer, ils sont présent pour elle, et j’ai vraiment adoré, pareil pour les sœurs de Tobias. Elle rapportent beaucoup de légèreté, ça fait énormément de bien.

C’est un avis assez mitigée et j’en suis désolée d’avance, car même si beaucoup de choses m’ont déplu, j’ai quand même passé un très bon moment avec ce livre, l’histoire reste belle, et comme je le disais un peu plus haut, j’ai eu les larmes qui ont coulé. Les personnages bien qu’un peu insupportable ont été très bien travaillé. Par contre gros coup de cœur pour Tobias et son Prince Albert, mention MIC obligatoire. Il m’a donné chaud, très chaud, et j’ai aimé son état d’esprit.

Je ne connaissais pas la plume de Margot D. Bartoli, mais je vais m’y pencher d’un peu plus près, car elle a une très bonne justesse, et sais faire passer les émotions. C’est juste moi qui est mis la barre beaucoup trop haute par rapport à ce livre, vu le nombre d’avis excellent que j’ai eu dessus. La prochaine fois, je laisserai passer quelques mois pour être sur de ne pas avoir les ressenties de tout le monde en tête.

En résumé, même si c’est un avis mitigé, j’ai beaucoup aimé ce roman, car bien sûr il ne s’arrête pas qu’à ce que j’en ai dit ou même pensé, l’histoire est beaucoup plus complexe que cela, et il est quand même proche du coup de cœur, mais cela n’a pas fonctionné pour moi aujourd’hui.

40427094_239434850102693_7458266814661787648_n

40439191_886749688189003_6868301254955630592_n

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s