Esme #1

esme-tome-1-1245870-264-432.jpg

Thème : Relation d’amour-d’amitié – Romance – Trahison – Vie brisée

Date de Sortie : 27 septembre 2019

Auteure : 

Synopsis : 

La gringa, c’est ainsi qu’ils m’appelaient dans le quartier. Pestiférée, je n’avais que douze ans et mes perspectives d’avenir étaient nulles, jusqu’à ma rencontre avec lui.

Abain m’a sauvée, Abain a fait naître non seulement l’espoir, mais la passion en moi. Nous étions inséparables, il était ma moitié, d’amour et d’amitié, ma raison quand j’égarais la mienne, me rattrapait au bord de ces gouffres où, par sa faute, je manquais de déraper. Sa main tendue, son regard chargé de promesses d’un futur meilleur étaient en réalité… un poison.

Je l’ai compris lorsque sans aucune explication, il a disparu de ma vie. Quand je l’ai aperçu des années plus tard, ce jour d’été, sur mon lieu de travail, subissant la brûlure de son indifférence.

Pourquoi m’a-t-il abandonnée ? Pourquoi revenir ainsi dans ma vie ? Et, bon sang, qui est cette femme avec lui ? Ne subsistent plus que des interrogations qui me feront sombrer dans une tortueuse tragédie.

Avis : 

Avant toute chose je tiens à vous dire que ce livre est mon plus GROS coup de cœur de 2019. Je suis brisée émotionnellement, je ne suis absolument pas ressortie indemne de cette histoire. Farah Anah me doit des heures de sommeil.

J’ai commencé l’histoire lundi aux alentours de 22h00 je ne l’ai lâché que vers 1h30 et mardi dès 8h j’étais dessus. Pause obligatoire vers 15h30 sinon ma liseuse aurait atterri dans le mur. Ce livre rend dingue. Je vous jure, on passe par tous les états. J’en ai pleuré de frustration, de désespoirs. J’aime autant Abain que je ne le déteste. Sentiments contradictoires tout au long de ma lecture.

Le prologue nous met dans l’ambiance directe, on se demande ce qui va bien pouvoir se passer, puis l’histoire commence alors qu’elle à 24 ans, six années sont passées depuis qu’il a quitté sa vie, qu’a-t-il bien pu se passer ? Pourquoi du jour au lendemain l’a-t-il laissé toute seule ? Puis, est-il vraiment là devant elle ? Oui ? Non ? Est-ce une chimère ? Où est-il bien réel ?

Dans la tête de Esme, on va tout apprendre d’elle, de sa vie avant Abain, de sa vie depuis ses douze ans quand il est rentré dans sa vie. Bon sang, j’ai adoré, non j’ai surkiffé Esmé, à tous les âges d’ailleurs. Cette petite fille à la vie brisée qui traîne un maximum de bagage émotionnel. Solitaire non pas par envie, mais par choix, montrer du doigt par tous. Sa vie a basculé du jour au lendemain quand Abain est rentré dans sa vie. Grand frère protecteur, il fait tout pour qu’elle se sente aimer, même si ce n’est que par lui, et es sa famille, ça lui convient, il est son tout. Et ce n’est pas leurs cinq ans d’écart qui vont être un problème pour lui. Ils ont vraiment une complicité à toutes épreuves.

Mais que dire d’Abain, voilà deux jours que j’ai fini ce roman et je ne sais toujours pas quoi penser de lui. Alors oui, je suis passée par « Abain, je t’aime » « Abain je te déteste » et de nouveau « Abain, je t’aime », vraiment je ne sais pas quoi penser de lui. L’auteure Farah Anah a fait un travail de dingue sur ce personnage masculin. On ne sait pas trop ce qui se passe dans sa tête durant toutes ses années. Nombre de fois, je me suis demandé s’il était sincère, ou s’il se foutait d’elle. Plusieurs fois, il dit à Esme qu’il ne sait jamais ce qu’elle pense, mais alors, lui, il ne s’est pas regardé dans un miroir. Il souffle le chaud et le froid. Je n’ai vraiment pas su quoi penser de lui… mais une chose est sûre, quand on décortique un peu plus sa façon d’être, on ne peut qu’avoir un crush pour lui. Mais bon, j’ai eu le cœur brisé face à son indifférence quand il se retrouve, et cette façon de lui imposé les choses, ne s’en rend t’il pas compte ? Je ne comprends pas, j’ai beaucoup trop  de questions et pas assez de réponses, c’est horrible de rester comme ça. Esme m’a brisé le cœur aussi, la voir si malheureuse, si amoureuse d’un mec comme ça. Mais c’est l’effet Abain.

L’histoire est d’une dinguerie sans nom. Je ne sais pas à quoi je m’attendais en le commençant, vu que c’est la première histoire que je lis de l’auteure, mais alors j’ai été bluffé. C’est une pépite, ce livre. C’est MON coup de cœur 2019. Il prend la première place de cette année, il ne peut en être autrement.

Je ne sais pas ce que Farah Anah nous réserve pour ce second tome, mais j’espère juste que novembre va arriver très vite. c’est une auteure sadique, mais j’ai adoré la détester tout au long de ma lecture.  Il passera en priorité de mes lectures s’est certain. Depuis deux jours j’y pense non stop. La nuit où j’ai fini l’histoire, j’ai fait une insomnie tellement j’étais retourné et que je cherchais. Des questions pleines la tête, des « Pourquoiiiiiiiiiiiiiiii » et des « Mais nooooooooon, non, non, et non, je ne veux pas ». Quand je vous dis que j’en pleuré de frustration ce n’était pas une blague. Le palpitant prêt à sortir, le ventre qui se contracte. L’auteure a une plume des plus envoûtantes, je n’avais pas ressenti ce genre de choses depuis bien longtemps, et pourtant en ce moment, les coups de cœur, je les enchaîne. Mais alors [Esmé], je ne sais pas si je vais m’en remettre un jour. Il y a tellement d’informations dans cette histoire, mais aussi tellement peu… On est dans l’entre-deux. Le mois d’octobre va me paraître bien long… Et j’espère, j’espère que ce que j’ai en tête va se produire, sinon je ne sais pas comment je vais réagir en lisant. Je vais croiser fort les doigts, très fort. Mais à mon avis… Rien de tout ce que j’ai en tête ne va se produire. Je deviens dingue ^^.

J’ai honte de dire cela, mais c’est le premier livre de l’auteure que je lis, mais aussi de cette maison d’édition, même si les livres m’ont souvent attiré, je n’avais jamais pris le temps de découvrir toute la magie qui se caché derrière une pépite pareille. Il est certain qu’à partir d’aujourd’hui je vais regarder de plus près les sorties à venir. Car je ne veux plus passer à côté de pépites de ce genre.

Je ne peux que vous dire de foncer lire ce livre, vous avez pour obligation même de le lire, croyez-moi vous ne serez absolument pas déçu, c’est IMPOSSIBLE. Lecture addictive et compulsive. Une histoire aussi émouvante que déchirante.

Petit mot pour l’auteure : Merci, merci infiniment pour le moment que vous m’avez fait passer, vous me devez des heures de sommeil, et une séance chez le psy :p.

40510722_1858278570918696_6118503216087826432_n

40439191_886749688189003_6868301254955630592_n

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s