Les hauts de Hurlevent

Les-hauts-de-hurlevent

Je remercie Jessica pour l’envoie de ce service presse 

Thème : Passion – Amour – Littérature anglaise – Vengeance – Folie – Romantisme

Date de sortie : 02 janvier 2020 

Auteure : 

Emily Jane Brontë, (1818 – 1848), fille d’un pasteur irlandais et d’une mère anglaise qu’elle perdit en bas âge, est une poétesse et romancière britannique, soeur de Charlotte Brontë et d’Anne Brontë. Elle décède à l’âge de 30 ans, à Haworth. Cinquième enfant d’une famille de six, Emily Brontë passa quasiment toute sa courte vie dans un presbytère à Haworth, dans le Yorkshire, où son père, Patrick Brontë, était pasteur.
Les Hauts de Hurle-Vent, son unique roman, est considéré comme un classique de la littérature anglaise et mondiale.
Tandis que Charlotte composait Jane Eyre, qui obtenait rapidement la faveur du public, Emily écrivait Wuthering Heights, qu’elle parvint, non sans peine, à faire éditer, sous le pseudonyme d’Ellis Bell, vers la fin de 1847, un an à peine avant sa mort (19 décembre 1848).

Synopsis : 

« L’amour véritable résiste toujours à l’épreuve du temps « .

Les Hauts de Hurlevent sont des terres situées au sommet d’une colline et balayées par les vents
du nord. La famille Earnshaw y vivait heureuse, jusqu’à ce qu’en 1771, M. Earnshaw adopte un jeune bohémien de 6 ans, Heathcliff. Ce dernier va attirer le malheur sur cette famille.

L’histoire est rapportée par deux narrateurs : Lockwood, locataire du Manoir de la Grive, et Mrs Dean, domestique prolixe. Les dialogues s’ouvrent en 1801. Puis un long retour en arrière de Mrs Dean, qui retrace notamment l’arrivée de Heathcliff nous plonge quarante années plus tôt. Le dénouement a lieu en 1802.

Avis : 

Le fait d’avoir commencé à lire tard, je n’avais jamais lu ce chef-d’œuvre de la littérature anglaise, cependant grâce à Anna Todd j’ai toujours eu envie de le lire, sans jamais sauter le pas. Il aura suffi que les éditions Hugo lancent leur nouvelle collection Hugo Classique. J’ai pu lire cette fabuleuse histoire qui m’a tenu en haleine.

Je ne vais pas vous le cacher, j’ai eu du mal à me mettre dans l’histoire, il faut dire que je n’ai pas compris tout de suite la narration. Il faut avancer de quelques chapitres pour connaître l’histoire d’Heahtcliff et Cathy, narré par Nelly Dean la gouvernante de Mr Lockwood, nouveau locataire d’Heathcliff.  J’ai eu l’impression d’être à côté d’eux, pendant toute l’histoire où Nelly raconte cette histoire déchirante.

On est tout de suite happé par Catherine et Heathcliff, leur destin emmêler, la noirceur des personnages d’Earnshaw, Cathy et Heathcliff lui-même. Ils ont quelques choses en eux qui font que même s’ils sont détestables, on ne peut que les aimer et les comprendre. Cet amour les mène à leur destruction, ils sont égoïstes, têtus, horripilants…

Tout est fait pour mettre la lecture en condition, la lande qui entour Hurlevent, on a l’impression de se retrouver en prison isolé de tout et de tout le monde, ils ne peuvent que compter sur eux, mais le manque de tendresse, d’amour les rends mauvais. La seule qui a eu de la tendresse pour eux, n’est autre que Nelly, qui leur trouvé toujours des excuses, elle a toujours essayé de les comprendre et de les aimer du mieux qu’elle pouvait malgré leur tourment et leur complexe. Heathcliff après avoir été traité comme un moins que rien par Earnshaw, après avoir eu le cœur brisé par Catherine, s’en va pour ne revenir que quelques années après, changé comme jamais. Le jeune homme est devenu un homme prêt à tout pour se venger…

C’est une très belle histoire, et à l’heure d’aujourd’hui je m’en veux de ne pas l’avoir lu avant, je suis passée a coté d’un chef-d’œuvre. Difficile à croire que ce livre ait été écrit en 1847, les codes étaient déjà présents, les personnages terriblement bien travailler, et, malgré un langage soutenu, je me suis régalé, même si j’ai eu du mal au début. Il m’a fallu le temps de me mettre dans le bain, à apprécier les personnages, ce qui n’était pas gagné… Oh non absolument pas !

 

40427094_239434850102693_7458266814661787648_n

40439191_886749688189003_6868301254955630592_n

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s