Love & Lies on CAMPUS – Part 2

campus 2

Merci à Carole des Éditions Addictives pour ce Service Presse.

Sortie en France : le 15 juin 2020

Thèmes : Fac – Université – Adolescents – Young Adult – Romance – Amitié

 

Auteur :

emma-m-green-1009409-250-400Nous sommes deux «tout juste trentenaires » qui n’aiment pas trop parler d’elles… mais beaucoup parler d’amour et d’écriture ! 🙂

Notre pseudo est un clin d’œil à la série qui a bercé notre adolescence, Friends, et à l’une des premières histoires d’amour impossible qui nous a marquées : celle de Ross et Rachel. Greene (qu’on a simplifié en Green) est le nom de famille de Rachel, le personnage auquel on s’identifiait le plus : marrante, imparfaite, un peu névrosée, très romantique, et capable de se moquer d’elle-même. Emma est le prénom de la fille que Rachel et Ross finiront par avoir ensemble… parce que l’amour triomphe toujours, c’est un fait ! Et la dernière raison : c’est un peu plus sexy que Phoebe Buffay, comme pseudo.

(…) De façon générale, on peut dire qu’on partage la même sensibilité : on aime rire, s’émouvoir, rêver, trembler, pleurer (et croyez-nous, on a la larme facile !). Ce sont toutes ces émotions qui nous animent et qu’on essaie de transmettre à nos lecteurs.

Synopsis :

À la fac de San Diego, depuis quatre ans, Arlo Sheridan est chez lui : ici il respire vraiment. Enfin, il respirait, jusqu’à ce que « Baby Tillie » ait l’âge de les rejoindre sur le campus, Colleen et lui.

Colleen, c’est la grande sœur de Tillie et la meilleure amie d’Arlo. Ces deux-là sont liés par un truc indéfinissable et rien ni personne ne pourrait passer avant leur amitié.

Mais la petite sœur intouchable n’a plus rien d’un bébé. Son arrivée pourrait même tout changer…

Arlo a été chargé de veiller sur les sœurs Sinclair comme un grand frère. Parce que sur le campus de la San Diego State University, les dangers sont partout.

Et surtout là où on ne les attend pas. Peut-être même que le plus grand danger, pour elles deux, c’est lui.

 

Avis :

Comment vous dire qu’avec le cliffanger de malade à la fin de la première partie nous avions le cœur qui battait à 100 à l’heure. Nous avons donc sauté sur ce deuxième opus avec enthousiasme. Et si nous pensions que nous allions reprendre l’histoire à ce moment précis, c’était sans compter sur le côté machiavélique des auteures. Emma Green a décidé de se la jouer tels les shows runner qui ponctuent la série Riverdale. Nous en viendrions même à les soupçonner d’être de mèche dans l’élaboration des intrigues de cette série. Elles aiment nous faire tourner bourrique et nous amener dans plein de directions pour brouiller notre esprit.

Tout au long de cette lecture, mille et un scénarios nous sont passés en tête. Et forcément, il faudra attendre le 15 juillet pour savoir si nous avions vu juste.

Donc, pour cette seconde partie, nous sommes de retour à l’université. Suite au dernier tour de passe-passe de Colleen tout le monde est à cran et la tension est omniprésente. Nos jeunes héros sont toujours en train de se chercher.

Tillie se noie dans la douleur. Les mots de ce dernier tournent en boucle dans sa tête et elle ne parvient pas à le chasser de ses pensées. De son côté Arlo est rongé de culpabilité et tente de garder ses distance. Mais se tenir loin de Tillie est un véritable sacerdoce.

On découvre un homme blessé, jaloux, colérique.

Arlo explose, Tillie le provoque, se fait plus audacieuse supportant très mal sa froideur à son égard. Cela lui est insupportable. Tout deux sont brisés de l’intérieur. Il a beau lutter la jeune femme est ancré sous sa peau, dans sa tête et dans ses tripes. Cependant, si quelques relations se défont, d’autres se créent, pour notre plus grand plaisir. On sent tout le travail fait en amont sur chaque personnage, chaque intrigue travaillées avec soin.

C’est précis, efficace et exaltant.

On ne peut que tomber en amour devant certain, et ressentir beaucoup de haine pour d’autres.

Marie : Toujours aussi fan de la petite Tillie, cette héroïne me parle énormément, tout ce dont elle est capable par amour. Quant à Arlo, je n’ai absolument rien de plus à dire que « Chaud devant ! ». Et pour ce qui est de Colleen, je crois que je la déteste toujours autant. Elle aime jouer avec les nerfs de tout le monde, et elle n’a pas vraiment changé. Elle brouille les pistes, c’est très agaçant, on n’arrive pas réellement à la suivre. Alors mon opinion sur les personnages n’a absolument pas changé, je reste fidèle à ce que je pensais. Et je suis certaine que c’est le but recherché.

Marion : Toujours aussi fan d’Arlo (si ce n’est plus, beaucoup plus, je suis en PLS), de son tempérament de feu, de son caractère imprévisible. Dans ce deuxième opus, il irradie corps et âme. La combativité de Tillie, est délectable. Aussi touchant l’un que l’autre, ils se débattent avec férocité contre ce foutu destin qui leur barre la route et empoisonne leur désirs profonds.

On en apprend également un peu plus sur le passé de chacun, et franchement c’est bienvenu. Les révélations se font par petites touches frustrantes (oui, oui, Emma Green… F.R.U.S.T.R.A.N.T.E.S… On le sent bien là notre état de frustration ?) ce qui rend cette lecture totalement addictive. Car oui, il faut bien l’avouer, lire du Emma Green c’est soumettre vos nerfs à rude épreuve. Elles les prennent, font des nœuds, serrent bien et nous rendent le tout avec un grand sourire angélique.

Et bon sang, qu’est-ce qu’on aime ça !

Cette angoisse qui étreint Arlo et Tillie est suffocante. Leur détresse, leur impuissance face à cette situation est cruelle car tout deux se débattent parallèlement avec cette soif qui les consume. C’est une véritable alchimie qui crépite entre eux.

Une fois de plus, elles ont su nous captiver avec cette histoire. Nous trépignons d’impatience de dévorer le dernier opus.

Encore mille fois merci à Emma Green, pour toutes ces émotions. On adore vous maudire.

#TeamArlo #chaudchaudchaudbouillant

40510722_1858278570918696_6118503216087826432_n40439191_886749688189003_6868301254955630592_n

40393884_1825072330917318_8786307115317723136_n

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s