Le prince Sarmate

IMG_20200622_134434

Sortie en France : le 12 Juin 2020

Thèmes : Romance épique – guerrier – alliance

 

 

Auteur :

theo-lemattre-1248094

Théo Lemattre débute l’écriture à 14 ans. Deux ans plus tard, il autoédite son premier roman : Les chaînes du papillon.

Après avoir commencé des études en Lettres Modernes, il décide de se consacrer entièrement à l’écriture.

Il commence par explorer le domaine du thriller, déployant des univers sombres et anxiogènes, avant de se diversifier vers la comédie sentimentale et le roman d’apprentissage.

 

Synopsis :

Ïa est une princesse scythe, une guerrière aussi déterminée qu’infatigable, au cœur d’un royaume en pleine déchéance.

Dans le but de nouer une alliance qui pourrait redonner espoir à son peuple dans la guerre qu’il mène, elle est envoyée par son père, le roi, pour rencontrer le peuple Sarmate.

Son représentant, le prince Azes, est aussi égocentrique que têtu. Leur premier entretien ne dure que très peu de temps et pourtant, à son terme, ils sont sûrs d’une chose : ils se détestent.

Le problème, c’est que les rois des deux nations ne l’entendent pas de cette oreille. Bien décidés à nouer une alliance, ils ont déjà tout arrangé pour un mariage entre leurs enfants. Ïa et Azes vont devoir se partager le commandement d’une armée dans le but de défaire leurs ennemis. Pas simple, quand leurs caractères sont aussi explosifs…

Entre humiliations, sensualité et affrontements sanglants, parviendront-ils à mettre leurs fiertés de côté et à s’unir pour sauver leurs royaumes de la menace qui les guette ?

Avis :

Première lecture de l’auteur et c’est une magnifique  et incroyable découverte. L’univers qu’il nous propose pour cette histoire est captivant. Aussi épique que sulfureux, c’est une immersion totale au cœur des batailles. De cette époque où la fierté était une arme, où le combat était un mode de vie et la luxure une normalité, Théo Lemattre nous embarque dans une romance sulfureuse qui s’écrit main dans la main avec des phases d’action brutes et sans filtres. Mention toute particulière pour la précisions des faits et les recherches qui s’y rapportent.

Cette immersion est délicieuse.

Je ne suis pourtant pas portée sur les romances historiques. J’ai tendance à préférer les romances contemporaines même si mon choix s’oriente bien souvent vers des dark romances. Cependant mon amour des gladiateurs, viking, et autres représentant en « Licence de testostérone » ont eu raison de moi (Arf… la faible femme que je suis).

Les premières lignes nous amènent à faire connaissance avec Ïa, une guerrière sublime et impitoyable, meneuse d’homme qui force le respect. Mais cette jeune femme intrépide porte une double casquette car elle est aussi… Princesse. Un statut qui ne colle pas vraiment au caractère fougueux et explosif de la demoiselle. A 22 ans elle collectionne les succès militaires, elle est fière, sauvage, intrépide et sait se faire respecter par ses troupes. Mais quand elle doit effectuer une mission où prime le dialogue, cela se corse sévère. Cette lionne à la diplomatie bancale est plutôt du genre à foncer dans le tas et discuter après (ou pas…). Cependant les directives de son père, le Roi Sythe, sont très claires. Une alliance avec le peuple Sarmate est absolument nécessaire. Ce serait un atout majeur pour obtenir la victoire qu’il convoite.

 C’est donc pour cela qu’elle se rend sur place afin de rencontrer le prince Azes.

Parlons en tiens de cette première rencontre… Entre le prince héritier du Royaume Sarmate et Ïa l’indomptable princesse, la confrontation est électrique et savoureuse à souhait.

Elle est fougueuse, il est cinglant

Tous deux transpirent force et fierté.

Bien que les souverains de ces deux nations entendent bien unir leur progénitures, ceux-ci ne l’entendent pas de cette oreille. Car si la princesse est rebelle et butée, Azès l’est tout autant. Insolent et brut ce guerrier émérite ne va pas lui faciliter la tâche.

« J’ai connu des juments plus difficiles à monter! »

La plume fluide et pleine d’humour de Théo Lemattre m’a séduite d’emblée. Précise autant qu’incisive. Il a su m’embarquer avec aisance dans cette romance historique terriblement érotique. Car oui…oui, oui, oui…

Il fait très chaud en terre Sarmate.

Azes est un guerrier redoutable. Il s’impose et, est d’une beauté animale. Tout en puissance où la domination exsude par tous les pores de sa peau. Ïa n’hésite pas une seule seconde à le défier, elle et son catalogue d’insulte bien imagé (OMG mais que j’ai aimé son langage dépourvu d’artifices). En dépit de leur désaccord sur ce mariage il est un point essentiel que nos héros ne peuvent nier. Ce besoin primaire et bestial qui les attirent l’un à l’autre. Entre eux c’est physique, leur corps s’appellent. Et là encore, la domination reste au premier plan. Aucun ne veut baisser la garde. Un rapport de force qui nous tient en haleine.

Par Papaïos comme j’ai kiffé !

A travers les mœurs de l’époque nous suivons les protagonistes dans une lutte sans merci, tant militaire que charnelle. L’accent mis sur les différents personnages que nous rencontrons est précis. On s’attache à eux, on en déteste d’autres. J’ai beaucoup aimé ce pauvre Zapurek qui au service du roi doit veiller sur Ia en la maintenant dans le droit chemin… Mais le pauvre quoi… Subir le caractère volcanique de la princesse s’avère très compliqué. Entre machinations, provocations et trahison on vibre à chaque page tournée.

On a le cœur qui palpite, fort, très fort… Bref l’auteur nous fait mordre la poussière avec une romance riche, juste, et enrichissante de culture. On peut dire qu’il ne nous épargne pas car la violence est au rendez-vous. Mais j’ai aussi ri franchement. L’impétuosité de l’héroïne ainsi que ses réparties sont un pur régal.

Parvenir à allier batailles, violence, humour et galipettes sauvages est un pari réussi par l’auteur !

Un très très gros coup de cœur.

40510722_1858278570918696_6118503216087826432_n40393884_1825072330917318_8786307115317723136_n

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s