Campus Drivers #1 Supermad

Thèmes : New romance – New Adult – Campus – Romance – Taxi

Sortie en France : Le 03 Septembre 2020

Auteur :

C.S. Quill a déjà plusieurs pépites à son actif et nous revient avec une toute nouvelle série.  Son cheval de bataille ? Décortiquer l’âme de ses héros. Elle aime remuer les secrets les plus profonds pour faire ressortir la véritable personnalité de ses personnages et leur permettre de se transformer pour une meilleure version d’eux-mêmes.

Synopsis :

L’année universitaire qui débute promet d’être radieuse pour Lane O’Neill. Campus Drivers, l’application qu’il a fondée avec ses meilleurs amis, cartonne. Le concept est simple : jouer les taxis pour étudiant, au volant de voitures de collection. Les filles en raffolent, et les quatre chauffeurs ont à cœur de ne jamais décevoir leur clientèle.

Lane n’a qu’un seul défaut aux yeux de la gent féminine : il ne s’attache pas. Jamais. Dès qu’il pousse la porte de chez lui, il aspire à ce qu’on lui fiche la paix.

Alors comment se retrouve-t-il à héberger Lois Hogan, la fille que son voisin vient de larguer?

Avis :

Ce premier opus de Campus Drivers est selon moi, la lecture de cette rentrée 2020. J’ai eu un énorme coup de cœur pour Supermad ! Et pourtant, je ne vais pas vous cacher qu’au départ j’ai eu un peu peur, il faut dire que Cami ne nous a jamais habitués à des histoires comme celle-ci. Puis Marion a fini de me convaincre avec sa chronique que vous pouvez retrouver juste ici.

Loïs est nouvelle sur le campus, à tout juste 18 ans et à seulement deux jours de la rentrée à l’université elle se retrouve larguée par son mec. Ne comprenant pas ce qui lui arrive, elle est sous le choc et ne sait absolument pas où aller et quoi faire. Le sors va s’acharner sur elle et ça, à plusieurs moments du livre. Franchement j’ai une scène en tête ou je rigole encore. Mais bref, passons. Heureusement pour elle, elle va tomber sur l’homme le plus charmant que la terre puisse avoir (vous sentez le sarcasme ?) je parle bien sûr de Lane O’Neil.

Et que dire de Lane ?!

Lane est tellement… Lane ! Il vit sa vie étudiante à fond, avec ses amis ils ont créé une application qui à changer leur vie, pas non seulement sur le plan financier, mais surtout les plans cul ! Lane, Donovan, Lewis et Adam en profitant plus que de raison sans toute fois jamais s’attacher à qui que ce soit. Ils tiennent à leur tranquillité et à leur célibat, surtout Lane. Il a d’ailleurs décidé de vivre seul et il n’est pas près de faire des concessions sur ce point.

Mais ça, c’était avant qu’il ne tombe sur Loïs, endormi dans sa cage d’escalier et qu’il se transforme en superman en la sauvant ! S’il avait su, il se serait cassé une jambe ce jour-là plutôt que de jouer au bon samaritain ! Mais sans ça, nous n’aurions jamais eu cette superbe histoire qui m’a mis le smile plus d’une fois.

Marion m’avait prévenu qu’on revenait « aux règles » de base niveau romance avec cette lecture et franchement, entre nous, comment ça fait un bien fou ! Nous sommes loin du coup de foudre comment on peut souvent avoir, encore moins d’une relation qui va super vite. Non, ici l’auteure prend son temps. Nos deux protagonistes ne peuvent juste pas se blairer. Et sans Lewis et Donovan et Ramos Fernando, Lane n’aurait JAMAIS accepté d’héberger Loïs, ne serait-ce qu’une seule nuit. Mais Cami ne s’arrête pas là, oh non ! Elle sait comment faire palpiter le cœur de gens et les frustrer (et je ne parle pas que de la fin du livre, mais ça j’en parle un peu plus bas).

Lane ne rêve que d’une chose : retrouver sa tranquillité en se débarrassant d’elle. Mais malgré sa non-envi de l’heberger, il se montre très correct avec elle, même si nous sentons bien qu’il a envie de la secouer un peu, pour qu’elle arrête de vous récupérez son ex.

J’ai adoré voir l’évolution de leur relation, elle évolue sans qu’on ne s’en rende compte, et il en va de même pour la tension sexuelle qui est prête à exploser. Plus d’une fois, je me suis dit « Mais allez put***, sautez-vous dessus qu’on en finisse ». Ils ont failli me rendre dingue je vous jure !

Vraiment un gros bravo à Cami pour ce petit bijou, je me suis vraiment cru sur les bancs de l’université avec tout ce petit monde. Je me suis très bien intégrée à toute cette bande de potes. J’ai adoré découvrir ce premier opus, découvrir la petite bande entre Lewis est son humour qui m’a tant plus (je pense qu’il va être mon préféré), Donnovan le don juan, Adam le grand frère posé de la bande et Carter, celui qui semble avoir capté dès le début ce que Lane ne voulait pas voir. Ils forment une sacrée bande et n’ont pas hésité une seule seconde à prendre Loïs sous leurs ailes et à l’intégrer comme l’une des leurs. De plus, tout au long du roman on se marre ce qui n’est pas pour me déplaire. Mention spéciale à ce pauvre canapé qui en aura vu de toutes les couleurs !!!

Une fois de plus Cami à su me captiver, même si, comme je le disais au tout début je me suis dis, mais What, qu’est-ce qu’elle nous fait ? Elle ne nous a pas habitués à ce genre d’histoire ! Elle arrive à s’accaparer n’importe qu’elle sorte de romance et c’est un sacré coup de maître. Maiiiiis, je devais bien m’attendre à ce que Cami fasse du Cami… Non, mais on en parle de cette fin ?

Je ne peux que vous dire de foncer découvrir cette saga, du moins ce premier opus Supermad en attendant la sortie de bookboyfriend le second tome. Vous passerez un excellent moment c’est certain.

2 réflexions sur “Campus Drivers #1 Supermad

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s