Les oubliés de Noël

Merci à Célia de la Team Hugo New Romance / Hugo Poche / Fyctia pour ce service presse.

Thème : New romance – Romance – Littérature sentimentale – Noël – SDF – paparazzis

Date de sortie : Le 8 Octobre 2020

Auteure :

Forte d’une carrière médicale, Manon Kaljar n’a jamais oublié ses premières amours. L’écriture et la lecture font partie intégrante de sa vie depuis ses dix ans. Soupape de sécurité d’un métier parfois difficile, l’écriture a été une manière de remettre de la magie dans son quotidien. C’est donc naturellement qu’elle s’est tournée vers la plateforme Fyctia en participant à plusieurs concours, aiguisant sa plume avant d’être découverte par l’équipe d’éditeurs.

Synopsis :

Les cadeaux ne viennent pas toujours du Père Noël

Bénévole pour l’aide alimentaire aux sans-abri de Londres, Elliott a déjà été confronté à beaucoup de situations inattendues, mais c’est la première fois qu’il se retrouve nez à nez avec une star en fuite. Malgré lui, il décide de prendre l’inconnue sous son aile et l’invite à découvrir un monde à l’opposé du sien, loin de l’hypocrisie et des paillettes.

Cet univers de faux-semblants, Cassiopée espère le quitter pour enfin passer un Noël sous le signe de la bienveillance et au sein d’une famille. Alors en dépit des réticences d’Elliott, qui fuit comme la peste ce milieu de faste et de paparazzis, la jeune femme saisit cette occasion unique d’aider et de faire le bien au côté des volontaires de l’association. Après tout, leurs univers ne sont peut-être pas si éloignés que ça…

Quand l’ombre des rues rencontre la lumière des projecteurs, tous les espoirs sont permis. Même celui de fêter Noël au chaud !

Avis :

Elliot, comte de Middlesex, gère l’association « Food For Life » qui vient en aide au SDF de Londres. Il réalise tous les soirs des maraudes avec son meilleur ami Daniel et les autres bénévoles pour apporter de la nourriture chaude, des couvertures mais surtout une présence et de la chaleur humaine au sans abri. Un soir comme les autres, il fait sa maraude avec Daniel et décide de finir par une habituée qui lui tient à cœur Margaret qui pourrait être sa mère.  Sauf que Margaret n’est pas seule, Cassiopée Montrouge une actrice mondialement reconnue s’est cachée dans son spot. Elliot ne l’a reconnait pas, lui qui vit en ermite depuis plus de 12 ans, mais il se rend bien compte qu’elle n’est pas à sa place et vient à son secours. Durant cette soirée un lien particulier se tisse entre eux et va éveiller des sentiments qu’il n’a pas ressenti depuis si longtemps. Elle lui donne à la fois envie de poursuivre dans ce sens et envie de se terrer dans son manoir pour toujours. Car il cache de lourds secrets et il ne peut pas se permettre que la presse vienne fouiner dans son passée. Mais au fil du temps Cassiopée s’infiltre dans chaque pan de sa vie attisant le désir d’Elliot mais attire avec elle les paparazzis qui vont mettre en puéril tout ce que le comte a maintenu à flot jusque-là.

Va-t-il céder au charme de Cassie ? Que cache-t-il aux yeux du monde ? Pourquoi les journalistes sont un danger pour lui ? Et pourquoi Cassiopée s’est-elle retrouvée dans cette allée avec Margaret ? Que fuit-elle ?

C’est ma première romance de noël de l’année et j’ai vraiment plus qu’apprécié ma lecture. Il faut dire que l’ambiance de Noël est toujours un ravissant à lire mais pour une fois l’auteure a fait le choix de parler de l’envers du décor. De tous ceux qui sont oubliés à Noël, qui sont loin de ces instants joviales et chaleureux en famille et qui pourtant ont tant besoin d’aide pour sortir de leur condition précaire. Rien que pour cela, ce roman m’a séduit. C’est un sujet fort, qui me parle et qui m’a fortement touché dont plusieurs passages m’ont tiré des larmes.

L’empreinte de Noël est présente même si le héros est hermétique à cette fête ^^. L’intrigue se déroule à partir du mois de Novembre et s’achève le jour du 25 Décembre. La nièce d’Elliot, Olivia et Cassie vont se charger d’amener la magie de Noël au manoir au fur et à mesure pour faire passer la pilule au comte. Du marché de Noël à la confection de sablés puis à l’achat du sapin à la décoration de la maison tout y est pour nous imprégner. Et pourtant je vous assure que ce n’est pas cela que l’on retient mais bien tout ce qui se déroule à côté avec l’association.

Elliot vit reclus au manoir dans une routine assommante depuis plus de 10 ans. En effet il a perdu ses parents l’année dernière dans un tragique accident de la route et est depuis le tuteur d’Olivia. Mais surtout il ne sait pas remis de la disparition de sa sœur, Elisabeth, survenu il y a 12 ans dans des circonstances toujours mystérieuses et qui l’ont mené à sa mort 2 ans après. Il est rongé par la culpabilité de n’avoir rien pu faire pour la sauver et submergé par les responsabilités qui sont les siennes aujourd’hui : la société de ses parents, la gestion du domaine, la garde de sa nièce et l’association qui lui tient tant à cœur.  Sa rencontre avec Cassie va tout chambouler et il ne saura plus s’il doit écouter son cœur ou sa raison et s’il peut succomber à l’actrice qu’il désire tant et qui ramène son cœur à la vie.

Cassiopée à en apparence tout pour être heureuse, de l’argent à foison et l’adoration de ses fans. Mais elle est bien loin de l’être. Sa mère est tyrannique et control freak au point de vouloir régir toute sa vie et de mener Cassie à fuir loin d’elle et des paparazzis qui l’oppresse. Sa rencontre avec Margaret et l’association va être un vrai déclic pour elle, c’est une personne bienveillante, bourré d’amour et prête à le donner à ceux qui en ont besoin. Elle va alors vouloir s’investir dans « Food For Life » mais aussi dans la vie du Comte qui l’attire.

Cette romance est uniquement au point de vue masculin sauf le prologue qui est du point de vue de Cassie et l’épilogue à la troisième personne. Et ce point est très important pour comprendre toute l’histoire mais aussi laisser une part d’ombre sur le personnage de Cassiopée et sur ce qu’elle désire vraiment. Être dans les pensées d’Elliot nous permet d’avoir accès à ses souvenirs mais aussi d’obtenir des réponses aux questions amenés au fil des pages.

Pourquoi ses parents ont-ils créé l’association ? Pourquoi il croit que c’est le père d’Olivia qui est responsable de la disparition de sa sœur ? Et où a-t-elle passé les 2 années avant sa mort ?

Tant de secrets qui nous seront révélés au fil de la lecture. Mais Elliot n’est pas au bout de ses surprises car il se pourrait bien que ses plus profondes convictions sur ces sujets soit totalement erronées !

J’ai ri, j’ai pleuré, j’étais tiraillée par tous ces secrets mais bon sang que j’ai aimé cette histoire et ses personnages que ce soit les principaux ou les secondaires. Margaret est une vraie tête de mule qui nous touche tant comme Ahmed un jeune à qui ils viendront en aide. L’auteure a fait un travail remarquable sur les sans-abris et leur psychologie : avoir peur d’être aidé, peur d’aller en hébergement, ils se sentent abandonnés du système qui peuvent leur offrir un logement que s’il travaille et un emploi que s’ils ont une adresse. Rien à redire tout est parfait et la magie de Noël adoucit la dureté de la vie de la rue qui est présente du début à la fin.

Un gros coup de cœur pour cette romance de Noël qui ouvre le bal cette année. Tant d’émotions et tant de secrets qui nous prennent en otage et nous délivrent qu’à la toute dernière page. Je ne suis pas prête d’oublier les Oubliés de Noël.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s