Bien plus forte que toi !

Merci à Carole des Editions Addictives pour ce service presse

Thème : Romance – Mannequin – Confiance en soi – Amour – Regard des autres – New York

Date de sortie : Le 24 Novembre 2020

Auteure :

Nous sommes deux «tout juste trentenaires » qui n’aiment pas trop parler d’elles… mais beaucoup parler d’amour et d’écriture ! 🙂

Notre pseudo est un clin d’œil à la série qui a bercé notre adolescence, Friends, et à l’une des premières histoires d’amour impossible qui nous a marquées : celle de Ross et Rachel. Greene (qu’on a simplifié en Green) est le nom de famille de Rachel, le personnage auquel on s’identifiait le plus : marrante, imparfaite, un peu névrosée, très romantique, et capable de se moquer d’elle-même. Emma est le prénom de la fille que Rachel et Ross finiront par avoir ensemble… parce que l’amour triomphe toujours, c’est un fait ! Et la dernière raison : c’est un peu plus sexy que Phoebe Buffay, comme pseudo.

(…) De façon générale, on peut dire qu’on partage la même sensibilité : on aime rire, s’émouvoir, rêver, trembler, pleurer (et croyez-nous, on a la larme facile !). Ce sont toutes ces émotions qui nous animent et qu’on essaie de transmettre à nos lecteurs.

Synopsis :

C’est l’histoire d’un avocat arrogant prêt à défendre une cause désespérée pour redorer son image.

Et celle d’une mannequin plus size qui ne veut ni pitié ni charité, mais qui se fourre toujours dans de sales draps – surtout s’il y a un mec charmant dedans.

Cette fois, pour sauver son premier rôle dans une série télé, Willa Larsson va vraiment avoir besoin de Rio Delacroix, cet immense enfoiré qui la regarde en long, en large et surtout de travers. Il faut dire qu’elle ne passe pas inaperçue, avec sa taille 50, sa beauté extraordinaire, son hypersensibilité et sa répartie cinglante.

Rio et Willa n’ont rien à faire ensemble. Mais déjà ils se désirent, déjà ils se détestent et surtout, ils se défient.

Elle n’est pas du tout son genre, mais elle n’a pas besoin de ça : elle est forte, bien plus forte que lui.

Avis :

Ce spin off me faisait de l’œil depuis que le duo d’auteures l’avait annoncé et je me suis fait plaisir en le sélectionnant dans mes services presse de chez Addictives.

Willa Larsson est mannequin atypique pour l’agence Strange et Strong de son frère Wolf que l’on a découvert dans [PS : oublie- moi]. Sa particularité est d’être mannequin grande taille ou over size avec sa taille 50. Depuis sa plus tendre enfance elle était hors cadre et malheureusement elle a subit toute la méchanceté gratuite que l’on connait dans le milieu scolaire, toutes les sales railleries, les sales coups qui blessent si profondément. Elle a toujours voulu être aimé pour ce qu’elle est avec ses kilos en trop et se taisait à chaque remarque, à chaque coup bas en espérant s’inclure mais rien n’a fait arrêter ses moqueries et en grandissant elle a choisi avec le soutien de son frère de faire de sa particularité un atout et surtout de ne plus jamais se laisser rabaisser. Elle ne se tait plus et lutte farouchement par sa voix et son métier contre la grossophobie. Mondialement repérée elle a été prise pour tourner une série ultra connu aux USA qui met en avant plusieurs atypies. Alors qu’elle souhaite rentrer sur Paris après la rencontre de l’équipe de tournage et des comédiens, elle se retrouve coincée à l’aéroport JFK sous une tempête de neige, le dernier vol partant pour la capitale est à Newark. Elle fonce prendre ce vol mais lors de l’embarquement son voisin de siège s’énerve par rapport à son tour de taille qui prend toute la place. Le ton monte entre eux, Willa ne se laisse pas faire et tout l’avion assiste à cette scène électrique. C’est alors que Rio Delacroix un passager, avocat de métier, va essayer de temporiser la situation pour pouvoir enfin décollé mais hélas ce sera trop tard. L’avion est cloué au sol. Willa n’a pas de chambre d’hôtel où séjournait  en attendant que la tempête passe et Rio a obtenu une suite dans un hôtel par l’aéroport pour le remercier d’avoir calmé le passager qui s’en est pris à Willa. Il va lui proposer de loger avec lui, surtout que Willa réveille bien des choses en lui, qu’il ne s’explique pas. Si elle refuse de prime à bord, elle finira par capituler et de fil en aiguille ils passeront une folle nuit de sexe. Mais malgré l’attirance entre eux Rio coupe court à toute effusion et classe cette histoire sans lendemain. Chacun retourne à Paris, à sa vie et ne sont plus censé se revoir et tant mieux car il l’agace autant qu’il l’attire. Mais ça c’est sans compter sur le destin qui va les amener à se revoir et à travailler ensemble pendant six long mois.

Pourquoi vont-ils devoir bosser ensemble ? Comment va se dérouler leur échange professionnel ? Arriveront-ils à rester pro ? Vont-ils s’entretuer ? Ou au contraire céder au désir qui explose entre eux ?

Encore une fois j’ai succombé au talent du duo Emma Green. C’est électrique, sensuelle et hautement ADDICTIF ! Les personnages sont hauts en couleurs et tout en profondeur. L’intrigue ne cesse de nous surprendre au fil des pages, on ne peut prévoir ce que nous réservent les auteures et j’adore ça. Surtout qu’avec elles je m’attends toujours à tout ^^.

Vous l’avez surement compris rien qu’avec le synopsis, ce roman est un roman engagé qui traite de divers thèmes (harcèlement, revenge porn, la prison injustifiée) mais qui met surtout en avant la grossophobie et ses conséquences sur la personne qui la subit. Par la voix de Willa, elle lutte contre cela mais elles démontreront aussi qu’avoir une voix c’est bien pour lutter mais qu’il faut savoir choisir ses propos avec soin et nuancé le ton sur lequel on dit les choses. Hurler peut souvent desservir à la cause que l’on défend.

Willa est une jeune femme qui veut mener sa vie comme elle l’entend mais surtout elle ne veut plus devoir supporter les paroles acides des autres sur son poids qu’elle assume entièrement. Son métier est sa passion et pouvoir accéder au rôle de cette série est l’apothéose de sa carrière mais ce qu’elle désire plus que tout c’est changer le regard des autres sur toutes les atypies, qu’on laisse les gens vivre normalement sans les insulter ou les dénigrer à chaque pas. A force de subir, elle s’est endurci et a aujourd’hui un caractère fort. Elle ne passe jamais inaperçue et déborde souvent dans tous les domaines.

Rio est tout l’opposé de Willa, tout le temps dans le control freak et tout en mesure. Il ne déborde jamais, parle que quand cela est nécessaire et dissimule chacune de ses émotions derrière un masque froid. On ne sait jamais ce qu’il pense vraiment, ce qu’il désire et ce qu’il cache. Bien des mystères accompagnent ce héros et on a tous envie de les découvrir. Comme Willa, il nous intrigue autant qu’il nous énerve. La seule chose qu’il ne maitrise pas et qu’il ne comprend pas c’est l’attirance folle qu’il ressent pour Willa.

Il va devoir veiller à ce que Willa ne déborde pas mais ça ne sera pas chose aisé, surtout que Willa adore lui tenir tête et le pousser dans ses retranchements. Une relation sous haute tension s’installe entre eux, ils ont autant envie de s’entretuer que de se sauter dessus et j’ai adoré ! La romance et la relation ne sont pas immédiates, elles s’installent progressivement et évoluent tout au long du roman. Ils se cherchent, se trouvent, se repoussent pour mieux se retrouver mais vont-ils finir par accepter ce qui les lie et se l’avouer ? A vous de le découvrir.

Comme à chaque fois les personnages secondaires sont autant travaillés que les principaux et c’est un vrai plaisir à lire, à découvrir. Si une grande partie de l’histoire se déroule à New-York où l’on découvre des nouvelles têtes, on retrouvera néanmoins toute la bande de Strange et Strong avec Wolf, Léo, Mathias et les mannequins mais aussi la famille de folie des Larsson mention spéciale à Judith qui me régale toujours autant.

Une belle lecture que j’ai dévoré en quelques jours. La plume Emma Green m’a encore rendu addict et ce spin off est à la hauteur de son prédécesseur : relation conflictuelle, désir puissant et roman engagé pour l’acceptation des différences. Un joli coup de cœur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s