Sex not Love

Thème : Romance – New Adult – New romance – Sexe – Maladie – Deuil

Date de Sortie : 04 décembre 2020

Synopsis :

Natalia et Hunter sont d’accord sur une chose : ils ne souhaitent pas se lancer dans une relation sérieuse.

Natalia sort d’une relation qui a mis à mal sa confiance en la gent masculine : l’homme qui partageait sa vie est en prison pour escroquerie et lui a laissé sa fille adolescente à élever. Alors quand elle rencontre Hunter lors du mariage d’amis communs, elle admet volontiers qu’il lui plaît assez pour passer une nuit avec lui mais elle ne souhaite pas aller plus loin. Surtout qu’il vit en Californie alors qu’elle réside à New York.

Mais elle va de nouveau croiser Hunter qui doit passer quelques semaines dans sa ville et il semble toujours attiré par elle. Pourquoi ne pas entamer une relation simple, sexuelle, pour leur plaisir mutuel ?

Natalia cède à la tentation même si elle sait qu’elle prend le risque de s’attacher à un Hunter au charme irrésistible et plus mystérieux qu’elle ne le pensait.

Avis :

Une lecture en demie teinte pour ce nouveau roman de Vi Keeland. Si vous me suivez depuis quelques années, vous savez à quel point j’apprécie cette auteure et que généralement ses romans sont des pépites pour lesquelles j’ai de gros coups de cœur. Alors, sachez que j’ai mal au cœur de devoir le dire, mais malheureusement ce n’en est pas hein. Et pourtant, il se trouve que le livre est un petit bijou, il avait vraiment tout me plaire, mais j’ai eu vraiment du mal à me mettre dans l’histoire. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à la moitié du livre. Et c’est vraiment dommage.  

J’étais pourtant impatience de découvrir l’histoire d’Hunter Delucia, un sacré séducteur, qui ne va pas lâcher Natalia jusqu’à la faire sienne, peut importe le temps que ça dure. Mais Hunter sait ce qu’il veut et surtout ce qu’il ne veut pas : une relation amoureuse. Du sexe et rien que du sexe. Mais pour Natalia, les choses ne sont pas aussi simples. Après la trahison de son ex-mari, elle ne fait plus confiance aux hommes, l’amour ce n’est pas pour elle. Seuls son métier et sa belle-fille comptent à ses yeux. Et si sa relation avec la jeune Izzy n’est pas de tout repos, elle fera tout pour que sa vie soit la meilleure possible malgré la situation actuelle dans laquelle son ex les a mises.

Pourtant, quand Natalia rencontre Hunter, on sent tout de suite l’alchimie et on ressent la tension sexuelle entre eux. C’est … Chaud bouillant. Il faut dire qu’Hunter est vraiment chaud et qu’il va vraiment tout faire pour que Natalia soit à lui. Jusqu’à lui, proposez une relation de Sex Friends. Ils ont deux mois à compter du jour ou Hunter aménage à New York le temps de boucler un dossier. Et j’avoue que c’est à ce moment que j’ai apprécié l’histoire, car Natalia commence à prendre conscience que ce qui se passe avec cet homme, que l’envie qu’elle a de lui doit être assouvie. Elle se pose énormément de questions et honnêtement je la comprendre. Comment refaire confiance à un homme après la trahison dont elle à fait face et surtout les soucis dans lesquels ça l’a plongé. Alors certes, tout au long du roman on la voit chercher des relations avec des hommes, mais des hommes « bien » pas des trous du cul comme Garrett son ex-mari, ou encore Hunter pour qui elle sait que des sentiments vont venir se faufiler …

Concernant Hunter, j’ai adoré ce personnage, comme tous ceux de l’auteure d’ailleurs, ils sont super bien travaillés, autant sur le côté psychologique qui est puissant et saisissant, ce qu’il a vécu est bouleversant, la maladie, le deuil, ont dicté sa vie d’adulte et sa façon de voir les relations. On en apprend un peu plus sur lui à chaque chapitre qui se passe dans le passé, et si au départ j’ai trouvé long, petit à petit on comprend où l’auteure voulait nous amener et franchement je dis bravo, car c’est vraiment très touchant. Il y a aussi le côté séducteur de Hunter qui m’a plu avec son langage cru, il est sexy à souhait. C’est comme ça pour chacun des personnages masculins qui fait l’auteure. Ils sont toujours rafraîchissants et toujours.

On se rend compte des sujets abordés bien assez tôt dans le livre, mais on en prend vraiment conscience au milieu de l’histoire, enfin moi, je l’ai ressentie comme ça, et c’est ce qui fait que ce n’est pas un coup de cœur, mais on n’était vraiment pas loin du tout. Le style et la plume de Vi Keeland n’est plus à démontré et reste parmi les auteures que j’affectionne.

Une réflexion sur “Sex not Love

  1. Après lecture de ta chronique, je t’avoue que j’ai l’impression qu’on rencontre ces personnages dans toutes les romances et j’ai peur que cela soit un peu cliché du coup. Quel roman de cette auteure (que je ne connais pas) me conseilles-tu ?

    J'aime

Répondre à Les Lunettes de Jenni Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s