Sullivan

Je remercie Jacinthe pour sa confiance et sa gentillesse

Thème : Peinture – Romance Contemporaine – Artiste peintre – Romance – Art

Date de Sortie : 10 mars 2021

Synopsis :

Découvrez le passé sulfureux de Sullivan, personnage énigmatique de la série One.

Mickael Sullivan, artiste-peintre, prodige, reconnu pour son armure de dédain et de supériorité, n’a rien créé depuis des mois.

Quand l’insolente Malia participe à son stage, l’inspiration perdue refait surface.

Provocation, créativité et sensualité sont les mots d’ordre du lien inattendu qui naît entre eux.

Sullivan fait voler en éclats la route toute tracée de Malia qui réussit à bouleverser ses certitudes.

Jusqu’où sera-il prêt à aller pour vaincre cette toile blanche qui le défi ?

Avis :

J’ai découvert à la fin du roman qu’il était en lien avec la duologie One (que vous pouvez lire indépendamment). Pourtant c’est écrit dans le Synopsis, mais vu que je regarde que très rarement le résumé des livres … Cependant beaucoup de choses auraient pu me mettre la puce à l’oreille, notamment Sullivan ! Rien que le titre !!!  Puis tout au long de l’histoire je ne sais pas je me suis y a des similitudes ^^.  Mais Bref ! J’ai autant aimé Sullivan et Malia que j’ai adoré l’histoire de Charlie et Sacha !

Dès leur première rencontre, on sait que la relation Sullivan/Malia sera conflictuelle. En même temps, le mec c’est un véritable glaçon, que dis-je ! Un iceberg. qui ne parle pas pour ne rien dire. Sullivan a un ego surdimensionné, et a des avis très arrêtés sur beaucoup de choses. Difficile de dialoguer avec lui. Et Malia est carrément tout l’inverse, et elle n’est pas décidée à se taire et se soumettre face à lui. Ce qui donne, tout au long de l’histoire des répliques vraiment exquises et des joutes verbales que je ne suis pas près d’oublier.

Alors que Malia est sélectionné pour réaliser un stage d’un mois avec le talentueux Mickaël Sullivan, leur première rencontre est assez mouvementée, en effet, la jeune femme arrive avec plus d’une heure de retard, et ne se démonte pas pour autant alors qu’elle est en tort. Va s’installer alors le jeu du chat et de la souris, surtout quand Sullivan va lui proposer quelque chose c’est qu’elle ne pourra pas refuser.

On est captivé par l’aura que dégage le protagoniste, ce qui fait qu’on est en facilement charmé par le magnétisme de Sullivan, car derrière sa façade froide, se cache en vérité un homme qui se bas jours après jour contre l’attirance qu’il éprouve pour sa jeune étudiante.  Mais Malia O’Brian, n’a de cesse que de le pousser dans ses retranchements. Elle ne sait pas expliquer ce qu’elle ressent pour lui, il l’attire autant qu’il l’horripile. Et je la comprends ! Il est tellement … Arrrg. Et elle est tellement insolente provocante. J’adore ça !

Et que dire de la plume de l’auteure qui est piquante à souhait, mais qui est d’une intensité comme j’aime. Mais j’apprécie encore plus c’est que dans la plupart des romans de Jacinthe, c’est les avancements dans le temps, ici elle est de sept ans, et ça nous donne à ce moment-là un œil nouveau sur l’histoire et les héros.

Bref, j’adore toujours autant les romans de Jacinthe pour la simple et bonne raison qu’au-delà des histoires uniques, elle met toujours cette petite touche d’humour qui fait du bien. Surtout en ces temps assez maussades. Alors, n’hésitez pas une seule seconde à aller découvrir tout ça !

Une réflexion sur “Sullivan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s