Au péril de nos coeurs

Thème : Vacances – Slow Burn- New romance – Romance – Addiction – Passé douloureux

Date de Sortie : 14 octobre 2021

Synopsis :

Lorsqu’elle arrive dans les gorges du Verdon, Norah s’attend à passer un séjour agréable pour célébrer l’enterrement de vie de jeune fille de sa meilleure amie.

Marco, lui, est arrivé au camping à reculons, traîné de force par son pote d’enfance alors qu’il n’avait aucune envie de venir. Il apprécie encore moins le rapprochement avec les voisines de leur emplacement. Quoi que… S’il était honnête avec lui- même, il reconnaîtrait certainement que Norah ne le laisse pas indifférent.

De son côté́, la jeune femme compte bien profiter de ses vacances et commence à flirter avec lui.

Alors que le groupe part randonner dans les gorges, l’histoire de Marco et Norah prend une tournure inattendue. C’est non seulement leurs cœurs mais également leurs vies qui se retrouvent en péril. En réchapperont-ils ?

Avis :

J’ai beau avoir fini [au péril de nos cœurs] il y a un peu plus de 24 h, j’ai encore du mal à m’en remettre tellement j’ai vécu des émotions fortes pendant toute ma lecture. Déjà, je tiens à préciser qu’une fois de plus, je suis tombée totalement in love de la couverture. Vous avez vu comment elle est sublime ?

Nous suivant Norah est ses amies Falvie et Elif qui sont parties pour une semaine de vacances dans le Sud dans les gorges du Verdon. À peine sont-elles installées qu’elles vont faire la connaissance de Yohan, Tristan et Marco trois amis qui ont décidé de s’échapper de Lyon pour une semaine entre potes. Ce ne sera pas chose facile étant donné que Marco a envie d’être partout sauf ici. Cependant, ils vont très rapidement s’entendre avec leurs voisines, et une alchimie va naître et monter crescendo entre Norah et Marco. Très vite le petit groupe être très soudé et ils n’hésiteront pas à faire des activités ensemble jusqu’à celle qui va mal tournée…  

J’ai adoré cette histoire dès les premières pages, j’ai été emporté, j’ai eu l’impression d’être avec eux tout au long de leurs vacances. Maloria nous décrit les lieux avec tellement de justesse que je n’ai eu aucun mal à imaginer les paysages, et les sensations que pouvaient ressentir nos protagonistes. Cette lecture aura été à la hauteur de mes espérances. Je n’étais pas prête à vivre autant d’émotion. Dès le début, j’ai eu ce petit crush sur Marco, sa détresse m’a fait énormément de mal. Nous avons à faire à deux être égratigné par leur passé. Lui n’est plus le même depuis l’accident de son frère, il n’arrive pas à aller de l’avant. Son cerveau reste bloqué sur ses erreurs passées. Elle, sous ses airs un peu froids, se cache une nénette qui déborde d’amour et de tendresse pour ses proches et surtout sa mère. Elle n’a de cesse de s’inquiéter pour cette dernière et n’hésite pas un seul instant à mettre sa vie sur pause. Mais cette semaine de vacances va leur faire ouvrir les yeux sur ce qu’est la vie, et ce qu’elle réserve et nous allons vite nous apercevoir qu’elle peut déraper en l’espace d’un instant.  

« La seule raison pour laquelle je ne t’embrasse pas, là, tout de suite, c’est parce que je risque de ne pas pouvoir m’arrêter tant j’en ai envie « 

Si a plusieurs reprises Norah m’a touché, sa détresse n’est rien comparé a celle de Marco qui m’a littéralement brisé le cœur un nombre incalculable de fois. Pour moi, il est l’homme parfait et surtout l’homme de la situation. Il sait garder son sang-froid, malgré tout ce qu’il a pu vivre auparavant.

C’est un slow burn comme j’aime, pourtant si l’histoire va assez vite au vu du contexte de l’histoire, leur relation à avances tout doucement pour mon plus grand plaisir. Je n’aurais pas aimé qu’ils se sautent dessus dès leur première rencontre. J’ai adoré chacune des scènes où ils se tournent autour, notamment celle du feu d’artifice. J’ai vraiment eu l’impression d’y être et c’était magique. Et surtout, j’ai aimé l’après-vacance. En fait, je crois que j’ai tout apprécié dans ce roman et que je pourrais en écrire beaucoup, mais alors beaucoup plus. Seulement, je vais m’arrêter là, car j’ai déjà l’impression d’en avoir dévoilé beaucoup.

Ce que vous devez retenir c’est que Marco est une petite bombe, enfin non, pas Marco, le livre. Voilà c’est ça, c’est CE roman qui est une petite bombe, et que vous devez foncer le lire vous ne serez pas déçu. C’est un livre qui se lit rapidement, trop rapidement d’ailleurs, c’est le seul point négatif. J’aurais voulu encore plus de Marco. Oups, désolée, j’ai encore dit Marco alors que bien évidemment, je voulais bien évidemment dire de lecture. On ne s’ennuie pas un seul instant avec cette bande de copains, car ils ont tous une place très importante dans cette histoire. On découvre un groupe d’amis soudés qui sont là dans n’importe quelle situation. Alors oui, il y aura des moments de doutes, des faiblesses, mais tout cela est nécessaire pour avancer et se rendre compte que ce n’est pas les erreurs passées qui nous défini.

3 réflexions sur “Au péril de nos coeurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s