The Boy On Fire vol.1

Merci à Carole des Editions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Thème : Romance contemporaine, Secte, Fratrie, Vengeance, Violences

Date de sortie : le 15 novembre 2021

Auteure :

Nous sommes deux «tout juste trentenaires » qui n’aiment pas trop parler d’elles… mais beaucoup parler d’amour et d’écriture ! 🙂

Notre pseudo est un clin d’œil à la série qui a bercé notre adolescence, Friends, et à l’une des premières histoires d’amour impossible qui nous a marquées : celle de Ross et Rachel. Greene (qu’on a simplifié en Green) est le nom de famille de Rachel, le personnage auquel on s’identifiait le plus : marrante, imparfaite, un peu névrosée, très romantique, et capable de se moquer d’elle-même. Emma est le prénom de la fille que Rachel et Ross finiront par avoir ensemble… parce que l’amour triomphe toujours, c’est un fait ! Et la dernière raison : c’est un peu plus sexy que Phoebe Buffay, comme pseudo.

(…) De façon générale, on peut dire qu’on partage la même sensibilité : on aime rire, s’émouvoir, rêver, trembler, pleurer (et croyez-nous, on a la larme facile !). Ce sont toutes ces émotions qui nous animent et qu’on essaie de transmettre à nos lecteurs.

Synopsis :

Il a le feu en lui. Acceptera-t-elle de se brûler les ailes ?

À 21 ans, Jagger l’éternel joueur n’a toujours pensé qu’à lui et à profiter de la vie. Mais aujourd’hui, il doit voler au secours de Kasper, son petit frère de 17 ans tombé dans une secte.

Là-bas dans l’outback, au fin fond du désert australien, on ne joue pas, on ne sourit pas, et surtout on respecte les règles sous peine des pires châtiments. Car de cet endroit qu’on appelle Le Cercle, on ne revient pas.

Pour infiltrer cette communauté secrète et en sortir son frère, Jagger accepte d’épouser Nell, une fidèle disciple aussi fermée qu’indéchiffrable.

Mais derrière ses yeux vairons troublants, la mystérieuse blonde se révèle moins douce et docile qu’elle n’y paraît. Et le fougueux Jagger, qui pensait ne jamais tomber amoureux, va devoir faire l’impossible choix : son frère ou l’amour ? Sa liberté ou le risque de tout perdre ?

Avis :

Si vous avez lu The Boy Next Room, vous connaissez déjà la famille Farrow, sinon je vous conseille de le lire avant celui-ci. Il se lit indépendamment mais il vous manquera pleins d’informations.

On retrouve donc Jagger, l’excité de la fratrie Farrow qui intègre une secte appelé le Cercle pour essayer d’en faire sortir son frère cadet Kasper. Sauf qu’il sattendait à tout sauf à des personnes aussi illuminés et surtout pas à être marié sous quelques jours à Nell une autre partisane de la secte. Mais pour Kas, il est prêt à tout.

Ce roman à un double point de vue narratif, celui de Nell et celui de Jagger. Autant Jagger on sait pourquoi il est là, autant on ne connait pas Nell et très vite on comprend que comme Jagger elle a des comptes à régler avec le Cercle. Ce qui aurait pu être un handicap pour lui va finalement pouvoir être un atout ou une collaboration mais pour cela faut-il encore communiquer autrement qu’en se bouffant et ça ce n’est pas gagné.

Car entre eux c’est très électrique, de peur de se faire prendre et dénoncer l’un par l’autre ils sont très méfiants et se testent mutuellement. Sauf que même s’ils ne veulent pas s’aimer et avoir de l’aide d’autrui, ils sont irrémédiablement attirés l’un par l’autre. Et si Nell se montre faussement la plus détachée, Jagger avec son caractère solaire, optimiste et dragueur, il ne va pas se gêner pour dire ce qu’il pense et laisser parler ses envies, ses désirs.

Vont –ils mener à bien leur but personnel ? Vont-ils s’allier ? Vont-ils céder à leurs pulsions ? Et si l’excité aurait enfin trouvé celle qui l’apaise ?

On ne présente plus la plume du binôme Emma Green, comme à leur habitude elle est aussi douce qu’explosive et elles nous mènent à nouveau dans une intrigue de folie. Dès le départ le ton est donné et plus on progresse plus les atrocités qui se passent au sein du cercle nous sont dévoilées et nous font enrager.

La relation entre Nell et Jagger évolue doucement, passe de la méfiance à l’amitié puis à l’attirance et peut-être à l’amour ? A vous de le découvrir. En attendant je peux déjà vous dire que l’on a jamais un moment de répit et les héros non plus, on se questionne sans cesse, on angoisse pour eux à plus d’un moment et cette secte fait vraiment froid dans le dos mais on ne peut se détacher du roman tant on veut savoir s’ils vont parvenir à leur fin et réussir à fuir cet endroit de malheur. Et on en parle de cette fin qui comme à chaque fois nous tient en haleine, nous donne tant envie de se jeter sur le volume 2 et de le dévorer.

Cela fait tant plaisir de retrouver les frères Farrow et je vous avoue que j’étais très curieuse de découvrir Jagger après River. J’ai vraiment tout aimé de ce roman, c’est intense, sexy, stressant et tellement bien écrit qu’on est ADDICT ! Vivement l’épisode suivant.

2 réflexions sur “The Boy On Fire vol.1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s