Pull Moche recherche partenaire pour Noël

Thème : Romance, Noël, Humour, Chick lit, Comédie romantique

Date de sortie : 6 octobre 2022

Auteure :

Accro à l’écriture, Fanny Myjany affute sa plume sur les plateformes d’écriture avant d’être repérée et publiée. En 2021, elle autoédite « Pull moche recherche partenaire pour Noël » qui devient le succès de la fin d’année.

Synopsis :

Entre eux, pas de trève de Noël, tous les mauvais coups sont permis !

Nell rêve de l’amour avec un grand A, soit pas tout à fait ce que lui offre son Jules actuel, qui lui accorde de l’attention uniquement quand un moment se libère dans son emploi du temps surchargé. Lorsque son patron lui propose une mission dans le Grand Nord canadien pour promouvoir son entreprise de pulls moches, elle saisit l’occasion de faire le point sur ses sentiments.

Sur place, les choses ne se passent cependant pas exactement comme prévu. À commencer par ce colocataire bourru avec lequel elle se retrouve contrainte de cohabiter. Alors que la période devrait être aux lutins de Noël, c’est à un grizzly revêche auquel Nell se frotte. S’il semble prêt à tous les mauvais coups pour la faire déguerpir, c’est sans compter sur son inventivité en termes de représailles. Lequel d’entre eux parviendra à faire craquer l’autre le premier ? Qu’ils se méfient, ils pourraient bien se retrouver pris tous les deux à leur propre jeu…

Avis  :

Cette romance de Noël est ma première de cette fin d’année. J’ai tout de suite était attiré par le synopsis qui profile un ennemies to lovers dans l’humour. Et c’est bien le cas.

Nell est assistante dans une entreprise qui produit des vêtements aux motifs personnalisés. Pour agrandir l’entreprise elle est amenée à partir au Canada pour promouvoir des pulls moches de Noël à Yellowknife pendant un mois dans le magasin d’une amie à ses patrons. Et cela tombe bien car elle a besoin de faire le point sur sa relation avec son petit copain qui l’ignore royalement et la prend pour une gourde.

Quand elle arrive sur place, elle va se heurter à un malotru dans son taxi et elle se dit que ça commence mal. Mais l’employé qui l’a reçoit et l’amène à son logement est tellement gentille qu’elle a hâte de commencer son travail ibci. Malheureusement en entrant dans l’appartement elle va découvrir qu’il est déjà occupé et qu’en plus c’est le malotru du taxi alias Ian. Suite à une erreur de l’agence ils vont devoir cohabiter mais Ian est un grizzly bourru et mal léché qui est bien décider à la faire fuir à l’aide de mauvais coup tous plus imaginatifs les uns que les autres. Mais c’était sans compter sur Nell qui se lance dans les représailles et n’a pas peur de lui.

« — Putain de bordel de… Neeell !

Son cri me fait ricaner d’abord, mais quand je le vois sortir de la salle d’eau avec son air d’homme des bois enragé j’aurais presque envie de me cacher sous les coussins du canapé. (…)

Et un point supplémentaire pour cette chère Nell !

J’essaie de me retenir de rire, mais c’est peine perdue. Et pour pousser le vice encore plus loin, je déclare :

— Tu vas voir, le gras, c’est hyper bon pour les engelures ! »

J’ai à la fois bien aimé ce roman mais sans réellement plongé dedans. Le début est assez long avant que Nell parte au Grand Nord du Canada. Puis une fois sur place je me suis régalée de leur coups bas qui sont si hilarants, les réparties sont cinglantes et piquantes. La tension grimpe très vite entre eux.

C’est donc un slow burn qui nous est proposé par l’auteure. J’ai d’ailleurs plus apprécié quand ils se cherchent que lorsqu’ils se trouvent. J’ai été un peu frustré par le fait qu’il y ai pas de scènes spicy à proprement parlé alors qu’avec toute la tension accumulée au fil des pages on s’attend à une explosion. Même si elle est là on passe rapidement à une autre action car les scènes charnelles ne sont pas narrer.

« Si je pouvais te faire fondre, je n’hésiterais pas une seconde, Nell Hoover. »

Même si ce point m’a dérangé, j’ai aimé Nell et Ian et leur fragilité qui sont traités dans le roman. Nell se redécouvre à Yellowknife et refuse de redevenir celle qui s’efface pour faire plaisir aux autres ou pour leur plaire. Ian sous sa carapace de grizzly est un ours tout doux et attentionné avec Nell. Leur romance est douce et belle.

J’ai bien aimé les personnages secondaires, les amitiés nouées tout au long du roman qui apporte une vraie chaleur et le paysage. Que le Canada est beau, toute cette neige, les aurores boréales et le château de glace du salon qui a lieu sur place. La magie de Noël est bien présente avec ce lieu, les pulls moches, Noël qui se profile, les décorations et la neige.

Si au départ j’ai eu du mal j’ai finalement adoré le côté ennemies to lovers du roman. Puis j’ai été un peu frustrée par le manque de spicy. C’est donc une joli romance de Noël sans pour autant être le coup de cœur prévu. Je vous conseille néanmoins de plonger dans le Grand Nord Canadien car ce roman de Noël est à découvrir.

Publicité

Une réflexion sur “Pull Moche recherche partenaire pour Noël

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s