Driven #5 Slow Flame

the-driven,-tome-5--slow-flame-879953-264-432

Thème : Romance – Romance Contemporaine – New Adult – Érotisme – Maladie – Sport
Date de Sortie : 27 Avril 2017
Auteure : OLYMPUS DIGITAL CAMERAKay Bromberg, auteur à succès reconnue par le New York Times et USA Today, est cette femme réservée qui réussit à dissimuler l’enfant rebelle qui est en elle – et qu’elle laisse s’exprimer chaque fois qu’elle s’installe devant le clavier de son ordinateur. Sur un coup de tête, K. Bromberg, qui vit en Californie avec son mari et ses trois enfants, a décidé de s’essayer à l’écriture. Ses premiers romans, Driven, Fueled et Crashed, qui constituent la trilogie Driven, ont été salués par la critique avant de devenir des best-sellers et d’intégrer le top 4 de la liste du New York Times et de USA Today. Elle a aussi publié une nouvelle, Unraveled, et une suite à la Trilogie Driven, intitulée Raced.
Photo prise à Bandol Par Marie
Synopsis :
Ebranlée par le décès soudain de sa soeur, Haddie Montgomery a renoncé à toute relation amoureuse sur le long terme. Tout ce qu’elle attend de Beckett Daniels, c’est une histoire qui reste légère, sans attache. Alors pourquoi n’arrive-t-elle pas à se débarrasser du souvenir de leur incroyable nuit ? Ni du goût de ses baisers sur ses lèvres ? Déterminée à éviter toute implication romantique elle envisage même de se servir de la réapparition de son ex (un bad boy qui l’a laissée tomber sans un mot) pour l’aider à éteindre la flamme qui brûle en elle, cette flamme que Beck a allumée…
Finira-t-elle par accepter qu’un tel amour est peut-être un risque à prendre ?
Avis :
Je ne vais pas vous le cacher mais j’ai eu beaucoup de mal à me mettre dans l’histoire. Voilà quelques mois que je l’ai achetée, je me suis dit  » allez Marie, c’est toujours le même univers tu seras pas déçu « . C’est Kristie vois, on ne peut qu’aimer.   Mais non, je l’ai commencé, j’ai lu 2 chapitres. J’ai arrêté ma lecture et je l’ai reprise 2 mois après. C’est assez dur mais pourtant j’avais hâte de retrouver sa plume.
Alors je me suis fait violence, je suis allée doucement et j’ai appris à découvrir Haddy et Beck. Et là on peut dire que la magie a opéré. L’histoire d’Haddie et Beckett, malgré la redondance et la longueur de certains passages, j’ai été heureuse d’apprendre à mieux les connaître. Je me doutais que leur histoire s’annonçait mouvementée. Quand on connaît l’univers de Driven il ne peut en être autrement.
Ici, on fait plus ample connaissance avec Haddie, la meilleure amie de Rye, si on a connu une personne forte, prête à tout pour sa copine, là on trouve une jeune femme en pleine souffrance. En effet, elle doit faire face à la mort de sa sœur. Depuis, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. Bien qu’elle essaie de garder la tête haute pour sa petite nièce. Si elle arrive à duper sa famille, il n’en est pas moins que Beck n’est pas dupe, il l’a laissé faire, sans rien dire. Comme s’il attendait le bon moment. Becket Daniels, est aux antipodes de Colton. Il n’a rien du Bad Boy. De nature sérieuse et aimante, c’est le super bon ami qu’on rêve d’avoir. Il se met en quatre pour que tout le monde soit heureux. Cependant, quand Haddie, le soir du mariage du couple emblématique de Driven, cherche à se consoler dans le lit de celui-ci, il a beaucoup de mal à se retenir. Il sait très bien qu’une fois ne sera jamais assez. C’est pourquoi il lutte. Beaucoup. Et ce, malgré l’attraction sexuelle qu’il y a entre nos deux protagonistes.
Malgré toutes les appréhensions que j’ai pu avoir, je suis contente d’être allé au bout et de découvrir cette sublime histoire. K. Bromberg, parle d’un sujet très difficile, la maladie et la perte d’un être cher. Face à cette terrible épreuve, personne ne sait comment on peut survivre. Et je trouve qu’Haddie est une personne très forte, et malgré les apparences elle s’en sort assez bien. Bon d’accord, ses choix ne sont pas toujours bon, mais on s’attache vite à elle. Cependant, elle ne sait pas ce qu’elle veut, et le fait qu’elle fasse tourner bourrique Beck est un peu agaçant à la longue. Voilà l’une des redondances qui m’a pas mal énervé. Parce que le Beck, il est vraiment super grave attachant. Malgré les nombreux refus il s’arme de patience, et fera tout pour qu’Haddie lui fasse confiance et que leur couple fonctionne. Et ben j’ai envie de te dire bonne chance mon gars !!! C’est un personnage que j’avais beaucoup apprécié voir aux côtés de Colton. D’ailleurs en parlant de Colton, je suis assez contente qu’on le retrouve, même un tout petit peu. Toujours aussi terrible et ses joutes verbales avec Beck sont juste énorme.
Alors bien sûr, en lisant ce tome-ci il faut se faire une raison, ce n’est plus l’histoire de Ry et Colton, si on arrive à faire abstraction c’est une histoire très plaisante à lire. Malgré quelques petits points négatifs. On plonge dans une belle histoire. Comme je le disais un peu plus haut, le sujet traité et très assez difficile, j’ai eu la chair de poule, et même des larmes aux yeux à certains passages. Haddie est difficile à percer à jour, elle sait ce qu’elle encourt, mais ne se laisse pas aider. C’est frustrant, mais tellement compréhensible.
Un livre très fluide, on retrouve bien la plume de K. Bromberg, sensuelle, taquine, sensible, sexuelle. L’attraction entre nos deux protagonistes est vraiment hot de chez hot. Ensemble ils sont beaux. Mais Becket Daniels va-t-il trouver ses tongs roses ?
Voilà, si au début j’ai eu beaucoup de mal à me mettre dans l’histoire, je suis heureuse de l’avoir lu. Cependant je ne lirai pas les autres tomes, sauf celui de Zander. Celui-ci m’intéresse énormément. On parle quand même du fils prodige de C&R. Mais ça s’arrêtera là. Et pourtant j’adore cette auteure. Oh ouiiiii j’aime beaucoup. Mais non beaucoup trop de mal à faire abstraction de l’histoire original.

 

19578303_336414763455525_961849756_n

 

avatar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avis : J’étais très impatience de me lancer dans ce spin off de Driven car malgré des débuts difficiles avec le premier tome de la trilogie j’avais fini par succomber à Colton et Rylee et à piloter leur histoire. J’ai dû me remettre un peu ai parfum avant ma lecture car cela faisait un moment que j’avais lu la trilogie mais on s’y retrouve assez rapidement. Etant sur Haddie et Becks, les meilleurs amis du couple phare de la série il faut se souvenir de quelques détails qui sont évoqués dans les tomes précédents mais on peut tout aussi bien le lire indépendamment ça ne vous gênera en rien pour votre lecture.
L’histoire débute donc sur la fin du mariage de Colton et Rylee. On apprend rapidement qu’Haddie a perdu sa sœur récemment et quelle a beaucoup de mal à surmonter son deuil. Elle va donc tenir à l’écart toutes personnes susceptibles de lui apporter le bonheur dans sa vie car elle ne veut pas s’attacher de peur de souffrir a nouveau si elle devait les perdre, comme elle a perdu sa sœur, ou de les faire souffrir s’ils devaient la perdre elle. Durant la nuit du mariage elle va boire plus que de raison pour oublier la souffrance quelle ressent pour sa sœur face au bonheur des nouveaux époux. Becks en gentleman va vouloir la raccompagner à sa chambre et Haddie va lui proposer du sexe sans attache pour une seule nuit et pour tout oublier. Becks résiste mais va finir par craquer devant les charmes de la belle Haddie qui sait quoi faire pour parvenir à ses fins, surtout que ça fait un moment qu’ils se tournent autour et se cherchent. Lors de cette nuit ils vont tous les deux se rendre compte que c’est plus que du sexe sans s’attache mais Haddie va s’accrocher à ses idées et va tout faire pour repousser Becks et toutes ses tentatives d’approches. Et pour cause le destin va frapper une nouvelle fois Haddie et elle va devoir faire face a des gros soucis de santé en évinçant tous les proches autour d’elle pour leur éviter de souffrir selon ses idéologies mais ça ne sera que plus dur pour eu d’être rejeté.
On retrouve donc une Haddie bien différente de celle des premiers tomes. Elle qui était toujours souriante, à croquer la vie a pleine dent, à profiter de chaque instant est ici tout l’inverse. Elle se renferme sur elle-même, sourit pour la convenance mais est dans la souffrance. Elle ne vit qu’à travers ce qui peut advenir et non le présent. Je reconnais qu’elle ma fortement énervée une bonne partie du livre. Un coup oui un coup non, elle est pleine de contradictions. Quand elle se lâche un peu le destin la rattrape directement en lui lançant un rappel au visage. On finit par comprendre son choix a la fin mais je reste persuadé que ce n’était pas le bon et qu’elle aurait pu éviter beaucoup de souffrance a ceux qui l’aime. Elle aurait dû laisser les autres libres de choisir, de prendre leurs décisions. Elle reste par contre toujours aussi splendide malgré ce quelle va traverser.
Becks quant à lui est juste parfait. On le découvre sous tellement de facettes toutes plus attachantes les unes que les autres. Il était déjà au top dans les autres romans quand il faisait une apparition. Mais la il est patient, attachant, aimant, bienveillant, protecteur et j’en passe. Comme dirait Haddie c’est un mec bien et on le voit bien. On a mal au cœur à chaque fois qu’Haddie le rejette. On aimerait lui souffler la vérité mais il finit par voir clair dans le jeu d’Haddie et rien que pour ça on l’aime d’autant plus. Il s’avérera un soutien sans faille pour elle, un véritable roc face a l’inconnu qui les attend. Il est toujours prévenant et aux petits soins avec elle, même s’il ma bouscule pour qu’elle ouvre les yeux sur ses mauvaises décisions et qu’elle ouvre son cœur aux autres.
On découvrira dans ce tome Danny le beau-frère d’Haddie et sa nièce Maddie. On s’attachera rapidement à cette famille qui a perdu un être cher, une femme et une mère. Danny nous laisse des bleus au cœur et nous tire beaucoup de larmes comme la petite Maddie. Haddie l’aide au mieux en passant son temps libre avec la petite et lui faire découvrir toutes sortes de premières fois. C’est juste sublime et terriblement bouleversant. La scène du cimetière entre Haddie et son beau-frère aura eu raison de mon cœur. On découvre aussi l’attachement important qui existait entre les deux sœurs, avant le décès de l’aîné.
On retrouve bien la plume de l’auteur. Toujours aussi belle, fluide et très érotique. Elle nous rappelle dans ce tome comme dans les précédents qu’il faut s’entourer de ses amis et de sa famille dans les moments les plus difficiles de nos vies et nous montre qu’il faut parfois lâcher les rênes et s’épauler sur eux. Tous ces romans montrent cette notion de soutien des proches qui entoure la romance et j’adore ça. Elle nous fait passer par toutes les émotions : la colère, la tristesse, le déni, la joie, la souffrance et le soulagement. Je suis donc passée du rire aux larmes, et elles ont coulés plus d’une fois. La fin est juste un chamboulement émotionnel ou on s’imagine le pire mais qui finit sur la plus belle des notes.
Petit avertissement ce livre traite un sujet sensible pour les femmes qui ont pu être confronté au mal qui ronge Haddie ou toutes celles qui l’ont vécu à travers une proche.
Pour moi c’est donc un bon coup de cœur pour ce premier spin off de la série et promet une suite prometteuse pour les suivants. Je recommande.

19578328_335864896843845_1966842752_n

20677135_354447654985569_1813398249_o

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s