Sweet Home # Sweet Fall

CVT_Sweet-Home-T3--Sweet-Fall_225.jpg

Thème : Anorexie – Football – Romance – Romance Contemporaine – Université – Sport – Gang – Famille

Date de Sortie : 25 Août 2017 

Auteure : 

tillie-cole-452048-250-400Tillie Cole est originaire du nord de l’Angleterre, où elle a grandi dans une ferme, entourée des animaux recueillis par sa famille. Titulaire d’un diplôme en sciences des religions, elle a parcouru le monde en compagnie de son mari rugbyman et enseigné les sciences sociales avant de s’installer à Austin au Texas. Elle a écrit de nombreux romans dans des genres très différents, pour les adultes et les jeunes adultes, rencontrant chaque fois un succès retentissant.

 

 

Synopsis : 

Même univers, autres personnages.

Avec cette nouvelle romance dans l’université d’Alabama, Tillie Cole nous offre encore une fois une histoire difficile. Lexi et Austin sombrent tous les deux sous l’assaut de leurs démons, et rien ne semble pouvoir empêcher leur chute… si ce n’est leur rencontre. Une belle romance, qui des ténèbres cherche à rejoindre la lumière. L’auteure aborde toujours avec beaucoup de lucidité des sujets graves, ici la pauvreté et ce qu’elle conduit à faire, et une maladie qui touchent énormément de jeunes femmes. C’est l’histoire d’une reconstruction, qui transite par la relation passionnée des personnages.

Qui se ressemble s’assemble

Tu t’es un jour demandé si les étoiles nous regardaient. Est-ce qu’elles ressentent de la pitié pour des ratés comme nous ? Mais maintenant, je vois la vérité. Maintenant, c’est moi qui ai pitié des étoiles. Oui, les humains foirent tout, tout le temps. Mais il nous arrive aussi de tomber amoureux.

Lexi est en dernière année à l’université d’Alabama. Elle semble avoir une vie parfaite, mais derrière ce masque heureux se cache une funambule au bord du gouffre. Austin est footballeur dans l’équipe de l’université. S’il pouvait être recruté par la ligue professionnelle, il réussirait enfin à subvenir aux besoins de sa famille. En attendant, le crime est sa seule source de revenus : le voilà prisonnier d’un gang.

Ces deux êtres que la vie n’a pas épargnés pourront-ils surmonter ensemble leurs épreuves ? Ne risquent-ils pas de tomber ensemble ?

 

Avis :

J’attendais cette sortie avec impatience. Cette série, Sweet Home, est juste sublime et ce tome confirme mon ressenti. Il est donc le troisième volet et il est véritablement très touchant. Les deux premiers m’avaient déjà submergés mais celui-ci débute sur un avant propos de l’auteur qui nous explique qu’elle vit le même trouble que le personnage féminin et qu’à travers Lexi, elle exprime ce qu’elle a vécu, subit et affronté. Cela donne clairement une autre dimension au roman et une approche très juste, vraie. Rien que cet avant propos m’a touché, la suite ne pouvait qu’être sublime.

Ce tome narre l’histoire de Lexi et Austin que l’on a déjà pu découvrir un peu dans les deux volets antérieurs. Lexi est cheerleader pour l’équipe de la Tide et bonne élève. Elle réintègre un cursus scolaire normal après une scolarisation a domicile pour « guérir » de son anorexie. On comprendra rapidement a travers la retranscription de ses pensées dans son journal a sa meilleure amie décédée que le chemin de la guérison est assez loin surtout qu’elle pratique un de ses déclencheurs au quotidien et qu’elle va faire la connaissance d’Austin Carillo avec qui sa relation va être très houleuse. Carillo est joueur de football américain pour la Tide, c’est donc un sportif vedette de l’université même si il a un côté ténébreux et inquiétant qui tiennent a l’écart la plupart des étudiants sauf Rome avec qui il est très proche et Jimmy-Don et Reece deux autres joueurs de l’équipe. Il a un passé difficile dans un gang de rue de son quartier les Imperatori qu’il a réussi a quitter pour rejoindre l’équipe de l’université et prétendre à un bel avenir en tant que joueur professionnel. Mais ses frères qui font parti du gang vont venir dealer sur le campus et lui créer des problèmes. Lexi va être témoin d’un deal , Austin la menacera pour qu’elle ne dise rien sur ce qu’elle a vu. A partir de là leur relation va évolué de façon assez spectaculaire. Austin va devoir faire beaucoup de concessions pour prendre soin de sa mère, qui est souffrante, avec ses frères. Va-t-il s’en sortir indemne ? Pourra t il poursuivre sa carrière universitaire et professionnelle ? Lexi va-t-elle supporter la tournure particulière des évènements au côté du Bad boy ? Ou alors va-t-elle se laisser aller a ses vieux démons ?

Lexi était assez effacé dans les deux premiers volets et on comprend bien pourquoi a travers celui-ci. Elle est très réservé et a peur du regard des autres sur son apparence. Elle est souvent retranché dans ses propres pensées où la voix de la maladie prend une énorme place. Elle se planque derrière une carapace avec son maquillage noire et ses vêtements du même acabit. Ses tourments et pensées nous prennent aux tripes. Elle est incroyablement forte pour essayer de lutter contre le mal qui l’accable et on est souvent très touché par ce qu’elle endure. La véracité des propos y sont pour beaucoup a cause du vécu de l’auteur. Ces écrits a son amie sont dur mais tellement réels on ressent beaucoup de compassion pour elle et on aimerait l’aider au mieux. Elle a touché une corde sensible en moi. Va-t-elle résister à la voix ? Son amour pour Austin est il bon pour elle ou sera-t-il un déclencheur vers une descente aux enfers ?

Carillo se donne un genre Bad boy qu’on adore avec son physique d’athlète et ses tatouages mais pour lui aussi c’est un masque, une carapace. Plusieurs fois d’ailleurs cette question sera posé dans le roman et au fur et a mesure les réponses seront plus précises et sincères. Il se cache en lui un cœur énorme, aimant mais il est totalement perdu entre le fait de faire ce qui est bien et bon pour lui et ce qu’il devrait faire pour ses frères et sa mère qui est souffrante. Son sens de la fratrie et l’amour qu’il porte a sa mère sont juste sublime. Tout le monde compte sur lui et il va essayer de tout concilier pour réussir sur tous les plans. Mais le gang va se mêler a toute cette histoire déjà compliquer et le tout va partir en vrille et il va devoir faire des choix qui auront de lourdes conséquences autant pour lui que pour ceux qui l’entoure.

La plume de l’auteur avait déjà ravie mon cœur sur les précédents tomes qui étaient déjà sublime. Le tome 2 avait vraiment bouleversé mon cœur avec le point de vue de Rome. Celui-ci est sur la même lignée. L’histoire d’amour entre les deux personnages est très belle. Elle évolue lentement car chacun apprivoise l’autre avant de commencer a s’ouvrir et aimer l’autre. Leurs sentiments sont très profond et leur interactions sont magnifiques. Austin est d’une patience sans faille avec sa petite fée et il sera tellement prévenant avec elle, bienveillant et elle sera un soutien sans faille pour ce qu’il doit traverser. Les émotions sont bien présentes tout au long de la lecture et le dernier tiers du livre m’a vraiment bouleversé. Mes larmes ont coulé plusieurs fois autant pour elle que pour lui.

Je recommande donc cette belle romance pleines d’émotions de tendresse de rebondissements et de tristesse. Mais elle traite surtout de la reconstruction de soi après une maladie ou un drame en s’appuyant sur son âme sœur et ses amis et le tout combiné rend l’histoire sublime. J’ai hâte de lire les prochains tomes de cette série et chaque roman de cette auteur qui ravie mon cœur a chacun de ses écrits.

19489638_334150273681974_1716748613_n

received_354447654985569558230662.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avis : 

Oh mon dieu, cette gifle que je me suis prise en lisant ce troisième tome. Les deux premiers opus m’avaient déjà chamboulé, mais ne m’ont pas préparé à vivre des émotions aussi brutales. On monte en intensité, et ce, dès l’avant-propos de l’auteure. On devine très facilement ce par quoi, nous allons passer. En quelques lignes, Tilie Cole arrive à faire passer un message fort avec un maximum d’impact. Nous devenons tout de suite la douleur qui se dégage du texte, les peines qu’elle a dû vivre face à tout ça. Et une fois le livre refermé, cela nous aide à mieux comprendre. Nous faisons la connaissance de deux protagonistes totalement éloignés, mais tous les deux vivants de maux qui les rongent. 

Austin, meilleur ami de Rome, est un joueur de la Tide, il est excellent sur le terrain et rêve de jouer pour une grande équipe de football américain afin d’offrir une vie convenable à sa famille. Seulement, beaucoup de choses se mettent en travers de son chemin, le doyen déjà, qui cherche par tous les moyens de le renvoyer, son passé qui lui rappel constamment qu’il n’a pas d’argent, et pour pouvoir s’en sortir, il doit retourner dans les combines qu’il connaît très bien, mais qui sont illégale. Il a tant cherché à fuir cette vie, qu’elle lui revient en pleine tête sans qu’il est le temps de se retourner. Pour aider sa famille, il n’a pas d’autre choix que de retourner dans le gang quitte à sacrifier tout sur son chemin. 

Lexie quant à elle, semble avoir une vie parfaite, une jeune femme de bonne humeur, entouré par ses amies, pour sa dernière année, elle rentre dans l’équipe de Cheerleader. Mais on est loin de se douter du mal qui la ronge et qui l’amène petit à petit vers les enfers. Lexie, sous ses cheveux noirs et ses peintures de guerre, cache une maladie invisible a l’œil nu. 

Tilie Cole n’a pas épargné nos héros, et si au début leur rencontre se fait de manière très brusque, Lexie s’est retrouver au mauvais endroit au mauvais moment, alors qu’un deal des Imperatori, le gang le plus dangereux d’Alabama, Austin lui fou la trouille de sa vie, ce qui ne va pas arranger l’état d’anxiété dans lequel Lexie vit en permanence. Austin la surveille, mais est-ce réellement pour s’assurer qu’elle ne dise rien ou est-ce pour autre chose ? Car si au premier abord rien ne prédestiner nos deux héros à se rencontrer, on est loin de se douter qu’ils puissent se sauver. De ce fait, les deux héros vont se retrouver à devoir se côtoyer, en plus leurs meilleurs amis respectifs sont ensemble. Et une amitié va naître, Austin va être son roc, Lexie sa lumière. 

J’ai été admirative de la façon dont leur relation s’intensifie. Ils se rapprochent petit à petit, on vit avec eux les moments où ils s’abandonnent l’un à l’autre. C’est d’une douceur, et nombre de fois où j’ai eu les larmes aux yeux. Ils sont maladroits dans la façon de gérer leurs émotions et ne pensent pas forcément aux conséquences que cela pour avoir. Notamment à un moment spécial, et sur le coup, j’en ai voulu à Austin. La maladie de Lexie est assez compliquée à comprendre et à gérer, surtout qu’elle est très forte pour la cacher aux yeux de tous. 

Une histoire authentique poignante, bourrée d’intensité que l’auteur nous livre avec beaucoup de réalisme. Je me suis sentie dévastée face à temps de malheurs. J’aurais voulu rentrer de l’histoire et sauvé nos héros. L’auteure au travers du roman livre un bout d’elle-même. Ce qui fait qu’il est juste impossible aujourd’hui de mettre des mots exacts sur ce livre. On est obligé de le lire pour le comprendre. Lexie est Austin sont tellement attachant qu’on est obligé d’être touché par leur détresse et leur sensibilité. Leurs choix ne sont pas toujours les bons, mais la vie ne laisse pas forcément le choix. 

Une histoire que je n’oublierai pas d’aujourd’hui, Sweet Fall fait partie des livres qui nous touche au plus profond de nous. L’auteur nous livre les points de vue des héros, ce qui laisse le lecteur le temps de s’immerger dans leur penser et ainsi de comprendre au mieux. 

Une fois de plus, j’ai été conquise par la plume de Tilie ColeSweet Home est une saga coup de cœur, mais pour ce troisième opus, c’est un énorme coup de cœur.  

19489638_334150273681974_1716748613_n

19244399_333979997032335_1586615394_n

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s