Endless night #1

endless-night-1022639-264-432.jpg

Je remercie Célia de l’équipe Fyctia/Hugo New Romance pour sa confiance et l’envoie de ce SP

Thème : Érotisme – Romance – New Adult – Club libertin – Journaliste – New Romance

Date de Sortie : 14 mars 2019 

Auteure : 

estelle-every-1167928-250-400.jpg

Mariée et mère de deux petites filles, Estelle Every habite dans le sud de la France. C’est en 2012 qu’elle se met à écrire, sans pour autant imaginer être publiée. Elle se lance dans la littérature érotique à l’occasion du concours « Nuit Blanche » sur Fyctia : un univers étonnant, qu’elle prend depuis plaisir à explorer. Son roman Endless Night séduit les lecteurs et arrive en finale. Le premier tome est publié en numérique et remporte un grand succès ; les tomes 1 et 2 sortent aujourd’hui au format papier chez Hugo Poche.

Synopsis : 

Les nuits blanches révèlent les plus sombres secrets…

Le Secret… Le seul nom de ce club russe très privé est un fantasme. Auxane, jeune journaliste ambitieuse, n’a pas le choix : elle doit l’intégrer pour prouver ce qu’elle vaut à sa rédaction. Plongée au coeur d’un univers qui la trouble de plus en plus, fascinée par Grigori, le séduisant patron du Secret, et si c’était sur elle-même qu’Auxane faisait les plus grandes découvertes ?

Avis : 

Cela fait quelques mois que j’avais [Endless Night] en vu, la couverture et le synopsis me faisais vraiment envie, j’avais envie de découvrir le « Secret » ce club qui fait tant fantasmer. Cependant après quelques pages tournées, j’en étais à me demander si la magie allait opérer chez moi.

Auxane est une jeune journaliste qui rêve d’évasion, elle en a marre d’être que sur des petits sujets, alors qu’en elle entend qu’une grosse affaire juteuse peut faire décoller sa carrière elle n’hésite pas et fonce tête baisser. De plus, elle a un atout majeur. Elle a des origines Russes et devinez où se passe l’enquête ? Dans le mille, en Russie.

Mais voilà, elle sait qu’elle n’a pas le droit à l’erreur. Et j’ai aimé sa façon de prendre les choses en main, et de tout faire pour réussir. Elle est d’une persévérance c’est juste incroyable. Cependant, son côté « No Limits » m’a dérangeais de temps en temps, je sais que quand on veut fort un truc on se donne les moyens pour l’obtenir, mais ici c’est comme si elle vendait son âme au diable.

Là-bas, elle va faire la connaissance de sa cousine Valentina, qui a grandi en Russie, et c’est grâce à cette dernière qu’elle va réussir à se faire embaucher au « Secret ». Et alors là, tout change… Elle va rencontrer Grigori, le proprio du club. Et lui, il m’a donné chaud.

Dominant à souhait, il est comme le nom de son club : Secret. Mais il a plusieurs atouts très, très alléchants. Son club c’est son bébé et il ne laissera rien n’y personne le détruire. Je vous avoue que je ne suis pas restée de marbre face au Secret, club de décadence, de jeux de rôle sexuel, de cours particuliers… Bref un lieu de fantasme entre personnes consentantes et surtout en toute discrétion. Et l’auteure a bien sûr gérer ce côté érotique, sans aller dans le vulgaire, tout ce que j’aime en soi.

Et même si on se demande où tout cela va nous mener, on se pose beaucoup de questions, Auxane va-t-elle réussir à prouver qu’elle est une bonne journaliste ? Va-t-elle se laisser aller à ses désirs les plus sombres ?

Bref toutes ses questions que je me suis posée tout au long de l’histoire. Je suis contente de ne pas avoir eu de réponse tout de suite. Tout arrive à point nommé , et plusieurs points de vue vont être mis en avant, des choses que jamais je n’aurais pensé, d’autre un peu plus, dû au faite d’avoir une romance à quatre voix, même si Auxane et Grigori ont le plus de chapitres, le fait d’avoir un personnage en particulier met sur la voie et c’est à mon sens dommage, car on a presque plus l’effet de surprise. Mais cela ne gâche en rien la rythmique et le suspens de l’histoire.

Si l’histoire en elle-même est plutôt bonne, c’est un style que j’adore retrouver dans les romans, c’est ce qui m’a fait aimer la lecture, je le rappelle. Le côté érotique est très bien mené, cependant, il a manqué cette petite chaleur et ce manque d’émotion dans la plume de l’auteure. C’est très mécanique. Je n’ai pas été particulièrement transporté pendant ma lecture. MAIS, arrivé à la fin, je ne sais pas, il s’est passé quelque chose en moi dans les derniers chapitres, j’en ai voulu à l’auteure d’avoir choisi ce chemin. Mais sans celui-ci il n’y aurait pas de second tome. Alors l’un dans l’autre je la remercie, car j’ai envie de découvrir la suite. Où l’histoire se déroulera t’elle ? Paris ? St Petersburg ? On se donne rendez-vous dans quelques semaines pour le savoir.

40427094_239434850102693_7458266814661787648_n

40439191_886749688189003_6868301254955630592_n

 

 

 

 

 

 

 

Avis :

Auxane (Oksana) notre héroïne, est récemment embauchée dans un journal où elle débute dans le métier. Elle sait qu’elle doit faire ses preuves et se donne les moyens d’y parvenir. Résidant à Paris, sa vie est assez monotone et seul son travail compte pour elle. Alors quand elle apprend qu’il y a un reportage à faire en Russie, sa terre natale, elle veut absolument y participer. Car il faut bien se l’avouer, couvrir la rubrique des faits divers n’est pas des plus exaltant pour une carrière dans le monde du journalisme.

La jeune femme qui n’a pas froid aux yeux va alors se battre pour obtenir sa place sur l’enquête, quitte à mettre en rogne l’un des meilleurs journaliste français, Jean Christophe Dupuis, avec qui elle va devoir collaborer en binôme.  Et de ce côté là les tensions seront bien présentes. Surtout quand ce dernier se permet de douter de ses compétences.

Les nombreux personnages qui peuplent cette romance sont vraiment travaillés avec soin. Chacun se différenciant des autres et apportant de la profondeur à l’histoire. Que ce soit Milan le meilleur ami d’Auxane, Valentina sa cousine, Syrine, Sevastian, Mads, JC, Claude… tous rendent l’histoire dynamique.

Nous suivons donc Auxane jusqu’en Russie où elle doit trouver des infos sur un certain Dimitri Lesskov. Elle va donc trouver comme point de chute, un appartement qu’elle va partager avec sa cousine Valentina. Une beauté froide mais qui fera le nécessaire pour rendre service à Auxane en la faisant pénétrer dans l’enceinte de ce club libertin très privé où son enquête va la mener.

Celui de tous les fantasmes…

L’auteur a su apporter nombre de détails amenant des décors riches, nous permettant de visualiser très bien chaque scènes. Des sols glissants de St Petersbourg aux salles à l’ambiance feutrée du Secret, on plonge de façon immersive au cœur de l’histoire. Seul bémol pour ma part, le point de vue donné de 4 personnages qui à mon sens n’est pas utile et nous perd un peu en court de route. J’aurai aussi aimé avoir plus d’émotion, de sentiments chez nos protagonistes. Mais peut-être est-ce une étape  nécessaire pour la suite de l’histoire, car il ne faut pas oublier que ceci est le premier tome.

La jeune journaliste n’a pas froid aux yeux et peut parfois sembler même inconsciente dans son comportement. Mais à cela, on doit bien lui reconnaitre une volonté farouche de prendre sa vie en main et de la faire évoluer. Car en dépit de certaines décisions un peu borderline, c’est une femme courageuse, déterminée, curieuse, effrontée et loyale.

« Et les nuits blanches révèlent les plus sombres secrets… »

C’est ici même qu’elle va faire connaissance avec Grigori Alekseï le patron de ce lieu dédié au plaisir. Cet homme est charismatique, froid mais excitant, sulfureux, rigoureux, perfectionniste, autoritaire et mystérieux. Ce club est le résultat de longues années de travail. Il a su s’entourer d’une équipe efficace et ici les guests accèdent à leurs plus profonds désirs dans une discrétion absolue.  Il est le maître des lieux, il dicte et ne tolère pas les transgressions, quelles qu’elles soient. Autant vous dire que la rencontre entre nos deux héros provoquent des étincelles.

L’attirance est là, interdite, excitante et provocatrice.

L’écriture est fluide, l’intrigue se délie tout en finesse nous rendant accro page après page.

Danger, vengeance, sexe

La dernière partie du livre m’a vraiment captivée et j’étais accrochée à mes pages sans vouloir m’arrêter de lire.

Alors parlons de cette fin… Quelle frustration d’y arriver et de se dire mais pourquoiiiii ? Je veux la suiiiite ! J’en veux plus ! L’auteur a su jouer avec mes nerfs et m’attirer dans ses filets. Il me tarde de poursuivre les aventures d’Auxane et Grigori.

40427094_239434850102693_7458266814661787648_n

40393884_1825072330917318_8786307115317723136_n

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s