Campus Drivers #3 Crash Test

Thèmes : New romance – Course automobile – Romance – Université – Campus – Voiture

Date de Sortie : Le 05 Novembre 2020

Auteure :

C.S. Quill a déjà plusieurs pépites à son actif et nous revient avec une toute nouvelle série.  Son cheval de bataille ? Décortiquer l’âme de ses héros. Elle aime remuer les secrets les plus profonds pour faire ressortir la véritable personnalité de ses personnages et leur permettre de se transformer pour une meilleure version d’eux-mêmes.

Synopsis :

Lorsque Lewis se retrouve avec trois meilleurs amis en couple et une stagiaire à former pour la relève des Campus Drivers, son dernier semestre à la fac prend une allure de cauchemar. Sans compter que la stagiaire en question n’a rien de l’élève parfaite !

En débarquant dans une nouvelle université, Amy a promis à sa sœur de se tenir aussi loin que possible des ennuis. Alors, quand Lewis Conley lui propose une période d’essai en tant que chauffeur, c’est l’occasion rêvée de se ranger… Et de passer du temps avec celui pour qui elle craque malgré elle.

Mécanicienne hors pair, elle va devoir apprendre à ses dépends que la mécanique du cœur est encore plus complexe qu’il n’y paraît.

Quant à Lewis, la course sauvage dans laquelle Amy va l’entraîner risque de le faire dévier de sa trajectoire toute tracée.

Avis :

Ahhhh Lewis !!! Celui des trois que j’attendais le plus et qui m’a fait le plus vibré même si Donovan a été une vraie surprise pour moi (je ne pensais pas autant le kiffer ^^).

Les Campus Drivers vivent leur dernière année à OSU avant de s’envoler vers leur carrière professionnelle. Il est donc grand temps pour eux de recruter leurs successeurs pour que leur application et business perdure. Si toute la bande le prend bien et y met du sien, Lewis n’est pas du tout ravi et ne veut pas y penser. Déjà qu’il est entouré que de couples dégoulinants d’amour qui lui file de l’urticaire, lui éternel célibataire qui ne veut pas se caser, il ne veut pas encore perdre son rôle de Campus Drivers. Alors la bande lui choisit son successeur et ce sera la personne qui conduit la Firebird qu’ils ont repéré dans le tome précédent. Alors là c’est pire que tout pour lui car la propriétaire de cette belle voiture est une femme ! Néanmoins il va aller l’accoster et cette première rencontre est juste énormissime et hilarante ! Lewis ne voit rien venir et se fait avoir en beauté par Amy Hamilton qui cache bien des mystères sous sa carapace. Contre toute attente et malgré toute la mauvaise volonté de Lewis, Amy accepte la formation de Campus Drivers. Plus les rencontres vont s’enchainer, moins Lewis la voudra comme remplaçante mais Amy ne laissera rien lui barrer la route vers ce nouvel emploi qu’elle veut décrocher.

Lewis arrivera-t-il à ses objectifs de carrière ? Va-t-il tenir le choc au fil des rendez-vous avec Amy ? Comment va évoluer leur relation plus que bancale et tendue ? Qui se cache derrière le personnages d’Amy ?

Alerte méga coup de cœur pour moi ! Ici pas une once de romantisme entre les deux personnages lors de leur rencontre, non dès le départ Amy donne le ton ! Elle est une briseuse de crâne et il n’en sera pas autrement. Elle a un caractère flamboyant, explosif et ses réparties sont acides et hilarantes à souhait. Mais au fil des pages on apprend à mieux la connaître et à voir ce qu’elle dissimule à tous, sa faiblesse et sa douleur. Le passé ne l’a pas épargné et elle est clairement devenue asociale. En suivant la voie de son père, elle s’est retrouvée à frôler sans cesse avec la légalité, cela l’a fait vibrer mais la mise en porte à faux dans son ancienne université. Son déménagement et son acceptation à OSU sont sa dernière chance de s’en sortir et de filer droit, elle ne peut pas se permettre de louper le coche.

Lewis se retrouve donc face à un sacré phénomène, une vraie tête brulée à la hauteur de son personnage si déluré. Car oui depuis les premiers tomes on le voit évoluer en tant que pitre, blagueur parfois lourd mais auquel on s’attache. Ici on le découvre sous un nouveau jour. Oui il aime rire et emmerder son monde mais c’est quelqu’un de très sérieux qui s’implique à 100% dans tout ce qu’il entreprend. Rien n’est laissé au hasard, il buche sur ses études au cas où il ne serait pas recruté en NBA mais le basket est sa priorité et il donne tout. Rien ne peut le dévier de ses objectifs enfin çà c’était avant Amy.

La relation entre eux est plus que tendue. Lewis ne veut pas recruter qui que ce soit et essaye de la faire fuir. Amy à un gros crush pour Lewis et perd tous ses moyens quand il est à ses côtés alors pour contrer cela pas qu’il le remarque elle attaque la première. Ils se lancent sans cesse des piques et on se délecte de leurs échanges. On ne voit pas comment leur relation va s’améliorer surtout que Lewis va surprendre Amy dans une position plus que délicate et loin d’être légale mais le destin va s’en charger.

Amy est un férue de mécanique et bosse pour RJ où les Campus Drivers ramènent leur voiture pour les bichonner. Alors quand il va arriver un énorme souci avec la Dodge de Lewis et qu’ils vont solliciter de l’aide auprès de lui, ils vont tomber sur Amy. Et son passif plus que douteux sera la seule solution pour venir au secours de Lewis. Malgré ses réticences vis-à-vis de son côté illégal, Lewis accepte son aide et ils vont vivre une sacrée aventure loin de OSU dans les bas-fonds de NY. Surtout qu’il va vite se rendre compte qu’Amy est très loin d’une personne quelconque et qu’elle cache bons nombres de talents insoupçonnés.

Lewis va-t-il changer d’avis sur Amy ? Leur relation va-t-elle s’apaiser ou alors s’enflammer ?

 J’ai adoré le personnage d’Amy, badass à souhait avec un cran à toute épreuve et une fragilité sous-jacente. Elle détonne et Lewis ne restera pas indifférent. Une certaine complicité va naître entre eux, des liens vont se tisser à NY. Leur relation sera d’abord explosive puis charnelle et c’est tellement palpitant à suivre. Je me suis régalée de les voir évoluer. On se laisse porter par les multiples émotions que nous procure cette lecture et on devient totalement addict à leur aventure. Le cœur à mille à l’heure au rythme des péripéties qu’ils rencontrent.

Encore un énorme coup de cœur pour ce dernier tome, il est pour moi le meilleur des trois car c’est Lewis quoi ! Je me suis régalée tout du long de cette saga avec les jeux de mots, les répliques mouvementés, les scènes farfelues et tellement hilarantes ! Mais aussi avec le retour au source de la romance.  Un pur régal ! C’est avec un gros pincement au cœur que l’on tourne la dernière page de ce roman. On dit au revoir à toute la bande à laquelle on s’est attaché et dont on a l’impression de faire partie. Et c’est bien là tout le talent de Cami.

2 réflexions sur “Campus Drivers #3 Crash Test

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s