All Saint High #3 Angry God

Thème : Vengeance – Passion – Lycée – Sensualité – Secret – Romance Contemporaine

Date de Sortie : 06 janvier 2021

Auteure :

LJ. Shen est l’un des auteurs (de nationalité américaine) les plus vendus au monde dans les catégories romans contemporains et romans New Adult.

Elle vit dans le nord de la Californie avec son mari, son jeune fils et son chat.

Elle s’est imposée dès son tout premier roman, « Tyed » (2015), un succès confirmé dès la parution de « Vicious » (2016) qui s’est immédiatement hissé en tête de tous les palmarès de vente.

Elle aime les choses simples de la vie, comme passer du temps avec sa famille et ses amis, lire, HBO, Netflix et Internet.

Synopsis :

Au lycée, Vaughn fascine autant qu’il intimide. Beau comme un dieu, prodige de la sculpture, il a le cœur aussi froid que le marbre qu’il cisèle. Surtout, il est prêt à écraser tout obstacle dressé entre lui et la bourse qui lui permettra de partir en Angleterre pour se former auprès de son mentor. Quand cet obstacle prend les traits d’une concurrente au charme magnétique, fraîchement débarquée dans son lycée, Vaughn comprend qu’il va pouvoir joindre l’utile à l’agréable. Évincer la propre fille de son mentor promet d’être très satisfaisant…

Lenora déteste la jeunesse dorée futile qu’elle découvre à All Saints High. Le seul élève qui se distingue est le protégé de son père : Vaughn, un artiste sexy à s’en damner, dont l’ambition et le talent sont sans limites. La noirceur aussi. Mais Lenora connaît le secret qui a fait de lui ce prince sans cœur. Alors, même s’il se comporte en salaud quand il la croise au lycée ou dans l’atelier de son père, elle n’a pas peur de lui. D’un mot, elle peut briser sa fierté éclatante…

Avis :

Ce dernier tome est celui que j’attendais le plus. En effet Vicious est mon crush de la saga Sinners of Saint et c’est tout naturellement que j’ai développé de grandes attentes envers son fils, Vaughn, dont Angry God nous livre l’histoire.

Après ma lecture je ne peux qu’affirmer que le dicton tel père, tel fils fonctionne à merveille. Il est tout aussi sombre, manipulateur, sans émotion ce qui le rend sur de lui, arrogant et intouchable. Mais il a pris tout le talent artistique de sa mère et se livre à la sculpture depuis son enfance. Il a hérité du fabuleux charisme de ses parents et est un vrai dieu dans son lycée All Saint High. Jusqu’au jour où Lenora arrive à Todos Santos pour sa dernière année de lycée. Elle est sa pire ennemie. Plus jeune Vaughn a fait un stage dans l’école privé Carlisle Prep en Angleterre où elle étudiait. Elle a surpris Vaughn dans une position très indélicate et détient depuis toujours ce secret sur lui. Si à l’époque il a su l’effrayer pour qu’elle garde bouche close, aujourd’hui ce n’est plus du tout la même personne. Gentille Fille comme il la surnomme a bien changé et ne se laisse plus marcher sur les pieds. Fougueuse et farouche elle va lui tenir tête à chaque rencontre.  De quoi rendre fou Vaughn qui a peur de voir ses plus sombres secrets dévoilés et qui ne supporte pas qu’elle ne lui soit plus soumise. Le pire dans leur histoire c’est qu’ils sont en lice pour le même Stage à Carlisle Prep et qu’ils sont prêts à tout pour l’obtenir.

Qui va remporter le bras de fer entre eux ? Qui aura le stage ? Qui va détruire l’autre ? Ou vont-ils trouver un terrain d’entente ?

Contrairement à mes deux amies chroniqueuses c’est pour moi un gros coup de cœur. Vaughn est à la hauteur du personnage que je m’étais imaginée mais la plus grosse surprise pour moi reste le personnage de Lenora qui est fait du même bois que Vaughn. Ils sont sombres tous les deux, se poussent dans leur pire retranchement en espérant faire craquer l’autre. Mais aucun des deux ne veut céder du terrain et tous les coups seront permis. Deux âmes brisés qui se rencontre et s’affronte.

J’ai aimé l’ambiance tendue, le mordant qu’ils ont qui fait grimper la tension mais par-dessus tout j’ai adoré la noirceur de leur lien et des leurs instants charnelles. C’est très borderline, proche de la Dark et c’est mon dada. Alors oui certaines scènes peuvent choquer ou déranger mais c’est ce qui en fait toute l’intensité enfin pour ma part c’est ce qui m’a fait autant succomber.

LJ Shen a un talent fou, chacun de ses romans est de la bombe atomique et ici encore ça fonctionne à merveille. On retrouve totalement son univers très badass, hot, borderline. La romance n’est pas évidente, ni à l’eau de rose. On est sur de la haine qui évolue en amour mais la relation se modifie au fil des pages et jusqu’au bout on est sûr de rien.

On retrouve bien le fil conducteur de la série des parents puis des enfants avec les manipulations, les mensonges et toutes les décadences de la jeunesse doré. LJ Sjen met en avant les actes violents des adolescents entre eux pour être les plus adulés et obtenir ce qu’ils souhaitent. C’est dur mais tellement vrai. On retrouve aussi Vicious et Emilia via quelques chapitres et qu’est-ce que cela fait du bien. Baron Spencer est toujours aussi froid et ravagé, et cela pour notre plus grand plaisir.

En somme c’est un troisième tome bien sombre et un peu dérangeant que nous livre LJ Shen mais qui est pour moi cohérent avec les personnages et l’histoire qu’elle souhaite transmettre. Ca correspond à ce que j’attendais et ce côté glauque, dark me ravit. Un gros coup de cœur même si Knight restera mon crush sur les enfants Sinners.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s