Playing with Fire

Je remercie Netgalley pour l’envoi de ce service presse

Paru le 3 Novembre aux éditions HQN

Thèmes : Passé douloureux – Romance Contemporaine – Cicatrice – Romance – Incendie – Boxe

Synopsis :

Sexy, indomptable, torturé… Sera-t-il sa perte, ou sa seule chance ?

Elle : reine de lycée déchue, rescapée d’un incendie, déteste son reflet dans le miroir, West et la vie en général.

Lui : bad boy le plus populaire du campus, addict aux combats clandestins, écrase tous les cœurs sur son passage.

Depuis que West St. Claire, le mec le plus populaire du campus, a été embauché pour travailler avec elle dans ce minuscule food-truck, Grace a de plus en plus de mal à garder son sang-froid. Car West est dangereux, libre, imprévisible, et son charme magnétique lui rappelle tout ce qu’elle a perdu depuis l’accident. Pire, on dirait qu’il fait exprès de se balader torse nu et de la provoquer pour la pousser à bout…

Mais, dans les couloirs de la fac, c’est une tout autre personne et il ne lui adresse même pas la parole. Alors, si elle ne veut pas se brûler les ailes, Grace va devoir rester de glace…

Trailer : https://www.youtube.com/watch?v=1vmRl53NSwQ

Avis   :

Il m’était impossible de ne pas partager avec vous cette chronique. Même si celle-ci a prit un peu de retard, dû à quelques problèmes de santé, cette nouvelle lecture m’a bouleversé.

Si je suis toujours fidèle aux romans de LJ Shen, c’est qu’elle possède cette capacité à nous captiver dès les premières pages, grâce à des personnages forts, bien construits et malmenés par la vie.

Ici on ne déroge pas à cette règle. Nous faisons connaissance avec Grace en plongeant dans son passé pour prendre connaissance du drame qu’elle a dû affronter. S’ensuit notre rencontre avec le héros masculin, le magnifique West St Claire. Alors honnêtement, on peut dire sans détours que ce personnage nous intrigue et met à mal notre petit cœur dès le début, tant sa détresse nous percute de plein fouet. Ainsi débute cette histoire qui s’annonce d’ores et déjà très prometteuse.

Mais revenons au présent.

Nous retrouvons Grace quelques années plus tard alors qu’elle est à l’université de Sheridan. Cette dernière travaille dans un food-truck avec sa meilleure amie Karlie. De prime abord on pourrait croire que la jeune femme va bien. Mais très vite, on perçoit toute l’ampleur des ravages du passé et ce qu’est devenu son quotidien.

On le sait bien, les années scolaires ne sont pas simples.

Et quand Grace se heurte au groupe le plus populaire de l’université, ça fait des étincelles (sans mauvais jeu de mot).

Ce trio est composé de Easton Braun (le quaterback), de Reign de la Salle (le linebacker) et de West St Claire (le champion de combats clandestins). Ils sont considérés comme de véritables Dieux dans cette petite ville et on ne peut pas dire que la sympathie soit leur qualité première.

Page après page, le personnage de Grace se dévoile et cette jeune femme force l’admiration par son courage et son dévouement. Elevée par sa grand-mère elle s’est forgée une carapace solide pour affronter cette vie. Elle est loyale et possède un grand sens des responsabilités. Cependant elle n’était pas préparée à sa rencontre avec West et encore moins devoir le côtoyer de près.

OMG, n’ayons pas peur des mots, ces deux-là ont un sens de la répartie des plus corrosives.

West est insolant, anti social, provocateur et s’adonne aux combats clandestins régulièrement. Sa réputation sulfureuse est aussi tristement célèbre et il s’évertue à renvoyer une image froide, arrogante et inaccessible.

Cependant, Grace va découvrir un tout autre personnage. Le West rieur, empathique et protecteur. Tout deux vont se défier, se pousser pour s’affranchir de leur peurs et de leurs angoisses.

Chacun traine avec lui un passif lourd qui entache le présent et les empêche d’avancer.

L’histoire évolue doucement et sans précipitation. Ce qui ne veut pas dire que l’on s’ennuie. Oh non, loin de là. IL y a des rebondissements que je n’ai pas vu venir et clairement j’ai adoré ça !

C’est beau, c’est puissant, c’est torride aussi.

Un mélange qui ravi mon petit cœur de lectrice.

Pour conclure, j’ai profondément aimé cette histoire. C’est un énorme coup de cœur et une fois de plus LJ Shen nous prouve son talent à écrire sur des personnages complexes. Merci à elle pour ce magnifique roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s